Fiche SB : Super Bowl XXIV

 

Présentation

 

Match San Francisco 49ers 5510 Denver Broncos
Date 28 Janvier 1990
Lieu Louisiana Superdome, New Orleans, Louisiane
MVP Joe MONTANA, Quarterback, San Francisco 49ers
Ligne Vegas San Francisco 49ers, +12
Arbitre Dick JORGENSEN

 

Le champion AFC : Denver Broncos

 

Head Coach Dan REEVES
Record 11-5 (1er AFC West)
Playoffs Divisional Playoff : vs. Pittsburgh Steelers, 24-23
Conference Championship : vs. Cleveland Browns, 37-21

 

https://i.pinimg.com/originals/fb/66/a4/fb66a492d15e05e1223d1eef694daa59.jpg
Steve Atwater

Pour la deuxième fois consécutive et la quatrième fois au total, Denver avance jusqu’au Super Bowl ; l’objectif principal est de ne pas rejoindre Minnesota, qui possède le plus mauvais bilan lors de la grande finale (0-4) dont trois perdues en quatre ans. Pour cela, Dan Reeves et John Elway ont vu quelques changements autour d’eux : le coureur Bobby Humphrey est arrivé pour aider Steve Sewell alors que le Coordinateur Wade Phillips a pris la défense en main et a pu bénéficier de la draft d’un rookie très prometteur, le Safety Steve Atwater.

Néanmoins, malgré le 11-5 posté en saison régulière et les deux victoires en playoffs (dont une troisième finale AFC en quatre ans remportée contre les Browns), quelques questions subsistent au sujet d’Elway : il a fait une saison régulière assez inégale, et on se demande comment il va pouvoir aborder cette finale vu les résultats des deux précédentes auxquelles il a participé (20-39 et 10-42). Il y a aussi le sujet de la couverture des Linebackers et arrières sur toutes les armes aériennes en face.

Titulaires :

  • Quarterback : John ELWAY.
  • Coureurs : Steve SEWELL, Bobby HUMPHREY.
  • Receveurs : Vance JOHNSON, Mark JACKSON.
  • Tight End : Orson MOBLEY.
  • Centre : Keith KARTZ.
  • Guards : Jim JURIGA, Doug WIDELL.
  • Offensive Tackles : Gerald PERRY, Ken LANIER.
  • Nose Tackle : Greg KRAGEN.
  • Defensive Ends : Alphonso CARREKER, Ron HOLMES.
  • Inside Linebackers : Rick DENNISON, Karl MECKLENBURG.
  • Outside Linebackers : Michael BROOKS, Simon FLETCHER.
  • Cornerbacks : Tyrone BRAXTON, Wymon HENDERSON.
  • Safeties : Dennis SMITH, Steve ATWATER.
  • Kicker : David TREADWELL.
  • Punter : Mike HORAN.

 

Le champion NFC : San Francisco 49ers

 

Head Coach George SEIFERT
Record 14-2 (1er NFC West)
Playoffs Divisional Playoff : vs. Minnesota Vikings, 41-13
Conference Championship : vs. Los Angeles Rams, 30-3

 

https://i.pinimg.com/originals/a8/ca/10/a8ca10f88fd99c39d066e73e4835b41e.jpg
George Seifert

On ne peut faire plus diamétralement opposé avant cette finale : d’un côté des Broncos qui ne veulent pas rejoindre les Vikings dans l’infamie, de l’autre des 49ers qui veulent inscrire leur nom au sommet de l’ère du Super Bowl : être la cinquième équipe à réussir le doublé (après Green Bay, Miami et Pittsburgh deux fois), rejoindre les Steelers avec quatre victoires pour aucune défaite, et cimenter définitivement leur titre de dynastie des années 1980.

Le plus gros changement a été au poste de Head Coach, où l’ancien Coordinateur Défensif George Seifert a remplacé un Bill Walsh parti à la retraite. La franchise n’a pas vu la différence, écrasant la NFL avec un bilan de 14-2 (et encore, deux défaites de 1 et 4 points) ainsi que deux tours de playoffs sans soucis. Joe Montana continue de mener la West Coast Offense avec efficacité, et la défense a notamment vu l’arrivée de l’ex-Raider Linebacker Matt Millen. Clairement, San Francisco est le favori du match.

Titulaires :

  • Quarterback : Joe MONTANA.
  • Coureurs : Tom RATHMAN, Roger CRAIG.
  • Receveurs : John TAYLOR, Jerry RICE.
  • Tight End : Brent JONES.
  • Centre : Jesse SAPOLU.
  • Guards : Guy MCINTYRE, Bruce COLLIE.
  • Offensive Tackles : Bubba PARIS, Harris BARTON.
  • Nose Tackle : Michael CARTER.
  • Defensive Ends : Pierce HOLT, Kevin FAGAN.
  • Inside Linebackers : Matt MILLEN, Michael WALTER.
  • Outside Linebackers : Charles HALEY, Keena TURNER.
  • Cornerbacks : Darryl POLLARD, Don GRIFFIN.
  • Safeties : Chet BROOKS, Ronnie LOTT.
  • Kicker : Mike COFER.
  • Punter : Barry HELTON.

 

1er Quart-Temps
San Francisco 0 – Denver 0

 

Mike Cofer de San Francisco donne le coup d’envoi, et Ken Bell le remonte 24 yards jusqu’aux 23 yards de Denver.

 

Drive de Denver : 14:49, balle sur DEN 23

 

John Elway a eu beau redresser la barre en playoffs, le Super Bowl démarre mal : ses deux premières passes pour Mark Jackson sont imprécises. Il est ensuite forcé hors de la poche et se retrouve plaqué rapidement par le Defensive End Pierce Holt pour seulement 2 yards. C’est donc un rapide 3&out et un punt de Denver qui espère que le mauvais Elway, qui est sorti de plus en plus tôt au fur et à mesure de ses Super Bowls, n’a pas décidé de sortir directement au début du match.

 

Drive de San Francisco : 14:05, balle sur SF 34

 

Joe Montana, lui aussi, montre un manque de précision sur sa première passe, ce qui est surprenant de sa part. Il remet à Roger Craig qui utilise ses bloqueurs à merveille (dont le Right Tackle Harris Barton et le receveur Jerry Rice) pour contourner la défense et gagner 18 yards. Le Quarterback doit encore régler la mire, lançant un peu trop loin de Craig, puis le coureur est rapidement stoppé par le Defensive End Ron Holmes.

Pour réussir sa première complétion, Montana se repose sur une screen pass vers Craig qui gagne 9 yards ; le coureur semble déjà parti pour refaire une finale énorme. Le #16 semble enfin chauffé et il se connecte avec Rice pour 9 yards. La défense de Denver réagit quand le Linebacker Michael Brooks et le Defensive End Alphonso Carreker plaquent Craig à perte, mais Montana rappelle qu’il peut aussi avancer avec ses jambes ; un gain de 10 yards donne un first down.

Craig ajoute 2 yards, puis la protection donne tout le temps à Joe Cool de scanner le terrain et de trouver Rice au centre ; il rebondit comme dans un flipper sur Steve Atwater et couvre le reste du terrain pour marquer un touchdown de 20 yards. La West Coast Offense tourne déjà à plein régime : 10 actions, 66 yards et 3:39 de temps écoulé.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
San Francisco 49ers 7 7
Denver Broncos 0 0

 

San Francisco remet le ballon en jeu, et Denver repart de ses 26 yards.

 

Drive de Denver : 9:48, balle sur DEN 26

 

Elway doit se remettre la tête à l’endroit et répondre de suite : rien de tel qu’une petite shovel pass au coureur Bobby Humphrey qui utilise les blocks pour gagner 27 yards. Cependant, Dan Reeves insiste un peu trop avec cette tactique, et la deuxième shovel pass n’est pas contrôlée par le coureur. Humphrey porte la balle plus conventionnellement sur les trois actions suivantes, et la ligne offensive de Denver gagne le duel avec 19 yards engrangés ; Elway obtient le first down lui-même avec un gain de 3 yards.

Une autre shovel pass est déviée par le Linebacker Charles Haley, prouvant que les Broncos se reposent un peu trop sur cette béquille et que le Quarterback devrait commencer à compléter de « vraies » passes. Mais il n’y arrive pas : ses tentatives vers Orson Mobley et Jackson sont encore imprécises, en partie à cause de la bonne couverture des 49ers. Les Broncos doivent donc se contenter d’un Field Goal de 42 yards du rookie Kicker David Treadwell.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
San Francisco 49ers 7 7
Denver Broncos 3 3

 

Denver réengage et une excellente couverture force San Francisco à repartir de ses 18 yards.

 

Drive de San Francisco : 6:31, balle sur SF 18

 

Sous pression, Montana doit sortir en touche pour un gain nul qui compte comme un sack. La défense parvient ensuite à fermer les brèches pour limiter Craig à un gain de 3 yards, avant que le pass-rush ne force une passe vers Rice trop compliquée. C’est une belle réaction des champions AFC qui provoquent un 3&out et un dégagement les plaçant en très bonne position.

 

Drive de Denver : 5:25, balle sur DEN 49

 

Malheureusement, Denver gaspille cette belle situation sur le terrain dès la première action : Humphrey fumble sur le plaquage du Defensive End Kevin Fagan et du Linebacker Keena Turner ; le Safety Chet Brooks récupère la possession.

 

Drive de San Francisco : 5:18, balle sur SF 46

 

Est-il encore nécessaire d’expliciter ce qu’on risque à faire des cadeaux à ces 49ers ? Tom Rathman se signale pour son premier ballon avec une course de 14 yards, mais le Centre Jesse Sapolu est pénalisé pour holding, ce qui annule la course et fait repasser les champions NFC dans leur camp. Aucun problème : le légendaire duo Montana – Rice couvre exactement 20 yards et obtient le first down. Rathman et Craig ajoutent 3 yards alors que Montana trouve Craig pour 6 yards ; cela force une 4e&1 que Seifert joue sans hésiter.

https://cdn-s3.si.com/s3fs-public/san-francisco-49ers-super-bowl-xxiv.jpgIl semble un moment être puni pour ce risque quand Rathman, qui a pourtant gagné 4 yards, fumble la balle. Atwater la récupère mais l’arbitre Dick Jorgensen déclare le coureur down avant la perte du ballon et entérine le first down ; le ralenti semble confirmer cette décision. Montana lâche son bras mais semble être victime d’une mauvaise communication quand la balle tombe dans une partie de l’en-but sans personne autour.

Il essaie ensuite de trouver le héros de l’année dernière, John Taylor, mais Tyrone Braxton réussit une magnifique défense sur le receveur. Néanmoins, la couverture a toujours un problème (mais qui n’en a pas ?) avec Rice ; le #80 trouve encore l’ouverture sur un parcours intérieur pour un gain de 21 yards. De là, Craig ajoute 3 yards, puis Montana utilise la play-action pour trouver le Tight End Brent Jones qui casse deux plaquages et marque un touchdown de 7 yards. Cofer rate la transformation.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
San Francisco 49ers 13 13
Denver Broncos 3 3

 

Alors que l’horloge atteint 0:00, les 49ers tapent le renvoi que les Broncos remontent jusqu’à leurs 25 yards. Denver doit absolument réagir, quelque soit le côté du ballon (les deux si possible), pour que ce Super Bowl ne devienne pas encore moins compétitif que ses deux précédents.

 

2e Quart-Temps
San Francisco 13 – Denver 3

 

Drive de Denver : 15:00, balle sur DEN 25

 

Sur la première action du deuxième quart-temps, Elway évite la catastrophe de peu : sa passe pour Jackson est bien défendue par Darren Carrington qui dévie presque le ballon dans les mains du Linebacker Michael Walter. Sur la deuxième tentative, qui n’est pas idéale, le Tight End Clarence Kay a une possibilité de l’attraper, mais Ronnie Lott arrive et l’impact empêche la réception.

Sur la troisième tentative, Elway assure une screen pass vers Sammy Winder, mais Holt le rattrape pour seulement 7 yards. Le Quarterback des Broncos en est donc au total dérisoire de 2 passes réussies sur 10 tentées pour 34 yards… et ses deux complétions sont venues d’une shovel pass et d’une screen pass. 3&out et punt pour Denver.

 

Drive de San Francisco : 14:22, balle sur SF 31

 

C’est la fête des coureurs en ce début de drive : Rathman réussit une réception de 18 yards, Craig poursuit l’avancée avec 15 yards en deux courses, puis Rathman effectue une autre réception de 12 yards. À chaque fois, Rathman est seul, et Craig profite des blocks et de sa vivacité pour feinter le premier défenseur ; Denver n’a aucune solution contre ce duo infernal.

https://i.pinimg.com/originals/89/4e/12/894e12a3668ccb8c4cd75c481366ee90.jpgIl gagne un nouveau first down sans trop de peine avec une course de chacun. La défense semble enfin trouver les solutions pour en arrêter un (Craig) deux fois de suite avec un gain nul, mais c’est l’autre (Rathman) qui se signale avec une réception de 9 yards ; elle semble néanmoins avoir un petit coup de chance quand le coureur tombe tout seul alors qu’il avait l’en-but grand ouvert, ce qui place les 49ers en 4e&1.

Mais avec une telle confiance, Seifert n’hésite pas une seconde : Rathman convertit avec une course d’un yard sur la gauche de la ligne. Craig ajoute un yard, avant que Rathman ne conclut ce drive des deux compères par un touchdown d’un yard en force. Les deux coureurs ont marché sur la défense (bien aidés par Montana et les bloqueurs), gagnant la totalité des 69 yards du drive.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
San Francisco 49ers 13 7 20
Denver Broncos 3 0 3

 

San Francisco donne le coup de pied de réengagement et Denver remonte jusqu’à ses 21 yards.

 

Drive de Denver : 7:06, balle sur DEN 21

 

Un nouveau drive des Broncos, une nouvelle déception : Matt Millen plaque Humphrey pour une perte de 3 yards, le coureur ne récupère que 2 yards sur l’action suivante, et Elway n’arrive toujours pas à compléter une passe classique ; même si cette fois c’est la faute du receveur : Jackson, pourtant tout seul, laisse la balle lui passer à travers les mains.

C’est encore un 3&out déprimant dans une première mi-temps cauchemar pour les champions AFC… et pour ne rien arranger, San Francisco repart du milieu du terrain.

 

Drive de San Francisco : 5:27, balle sur les 50

 

On ne change pas une équipe qui gagne : Montana cherche Craig trois fois pour démarrer le drive suivant. Néanmoins, la défense du Colorado se rebiffe enfin : un plaquage de groupe stoppe le coureur pour un gain nul, Dennis Smith vient lui mettre un tampon pour l’arrêter net sur une réception d’un yard, et le duo Tyrone Braxton – Steve Atwater le plaque après 6 yards sur une autre réception.

Tout arrive : c’est un 3&out qui force les 49ers à se dégager.

 

Drive de Denver : 3:19, balle sur DEN 16

 

Maintenant, il faudrait que l’attaque de Denver trouve le moyen de passer la première vitesse. Mais, encore une fois, Elway doit viser très court pour compléter une passe ; au moins Humphrey gagne 4 yards. Cela semble enfin débloquer quelque chose chez le Quarterback (et ses receveurs) : il trouve Clarence Kay pour 6 yards, puis Vance Johnson pour 8. Cependant, cela ne dure pas : en 2e&2, il lance une passe trop basse pour Johnson, et en 3e&2, Tim McKyer défend la passe sur Jackson. Nouveau punt pour Denver.

 

Drive de San Francisco : 1:38, balle sur SF 41

 

Montana commence par une petite passe pour Rathman qui gagne 4 yards ; il y va lui-même pour 5 yards ensuite. Rathman convertit le first down avec une course de 3 yards, avant que Joe Cool ne trouve le Tight End Wesley Walls pour 9 yards et une nouvelle série de tentatives.

Le lanceur californien n’aura besoin que d’une, dans un contraste saisissant avec la performance d’Elway : le déplacement de Craig du côté de Rice force le Cornerback Mark Haynes à rester sur place pour marquer le coureur ; cela permet à Rice de partir en profondeur alors que Montana feinte pour faire bouger la défense. Le receveur repique à l’intérieur, Braxton le laisse passer derrière lui et il prend de vitesse Dennis Smith ; le Quarterback lui lobe une passe longue parfaite pour un touchdown de 38 yards juste avant la mi-temps.

Montana égale le record de Terry Bradshaw avec 9 passes de touchdown en carrière au Super Bowl… et quelque chose fait penser qu’il devrait le battre.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
San Francisco 49ers 13 14 27
Denver Broncos 3 0 3

 

Après ce dernier coup de bambou sur la tête des Broncos, les 49ers leur redonnent la balle ; il reste moins d’une demi-minute à Denver pour essayer quelque chose à partir de leurs 37 yards.

 

Drive de Denver : 0:28, balle sur DEN 37

 

Sans surprise, Elway ne peut pas faire de miracles : il ne réussit qu’une passe pour Steve Sewell de 12 yards avant que l’horloge ne signale la fin d’une première mi-temps dominée de la tête et des épaules par des 49ers intraitables en attaque et en défense.

Les Broncos, eux, terminent une autre première mi-temps catastrophique ; ils ont désormais les deux plus gros déficits à la pause de l’histoire du Super Bowl : -25 contre Washington il y a deux ans, -24 cette année… deux marques toujours d’actualité.

 

3e Quart-Temps
San Francisco 27 – Denver 3

 

David Treadwell donne le coup d’envoi de la deuxième mi-temps, et Terrence Flagler le remonte 13 yards jusqu’aux 23 yards de San Francisco.

 

Drive de San Francisco : 14:52, balle sur SF 23

 

Montana trouve Taylor pour 8 yards, puis Seifert essaie d’assurer le first down au sol par la suite ; Rathman est stoppé pour un yard le Linebacker Scott Curtis, puis il est stoppé pour un gain nul par le Nose Tackle Greg Kragen et le Defensive End Ron Holmes. C’est un signe encourageant pour les champions AFC qui forcent un 3&out dès le début de la deuxième mi-temps.

 

Drive de Denver : 13:01, balle sur DEN 24

 

Lors de la première mi-temps, Elway a terminé avec 6 passes réussies sur 20 tentées pour 64 yards. Peut-il faire pire ? Oui, et il le fait sans tarder : gêné par la pression de Haley, sa passe pour Jackson arrive droit dans les mains du Linebacker Mike Walter.

 

Drive de San Francisco : 12:54, balle sur DEN 28

 

https://i.pinimg.com/originals/ed/6d/27/ed6d27b9b95d5f15b7ab1c97d530364d.jpgSi quelqu’un avait encore un doute, Montana ne tarde pas à mettre un terme définitif au suspense : il trouve Rice encore tout seul sur un parcours intérieur pour un touchdown de 28 yards.

Le duo entre dans le livre des records du Super Bowl : Montana avec sa dixième passe de touchdown, Rice avec son troisième touchdown à la réception et son quatrième en carrière… en attendant que le Quarterback ajoute son nom aux côtés de Bradshaw aussi dans le nombre de bagues à la fin du match.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
San Francisco 49ers 13 14 7 34
Denver Broncos 3 0 0 3

 

San Francisco tape le renvoi et Denver le remonte jusqu’à ses 30 yards.

 

Drive de Denver : 12:37, balle sur DEN 30

 

Humphrey réussit une réception de 7 yards, puis il gagne un first down avec une course de 6 yards. Elway tente une passe, mais il est sacké par Kevin Fagan. Une screen pass pour Sewell gagne 10 yards, cependant cela ne sert à rien : sur l’action suivante, le Quarterback implose sur une passe longue totalement ratée qui tombe pile dans les bras de Chet Brooks ; il fait un bon retour jusqu’aux 37 yards de Denver.

 

Drive de San Francisco : 10:32, balle sur DEN 37

 

Sans aucune pitié, Montana continue de punir Denver pour leurs erreurs : après une course de Craig pour 2 yards, un magnifique block de Rathman en protection donne assez de temps au #16 pour envoyer une passe longue vers Taylor. Comme de raison avec la défense des Broncos dans ce match, le receveur est encore tout seul en profondeur au milieu du terrain, et il capte aisément le touchdown de 38 yards.

Cela tourne à une humiliation pure et simple des champions AFC, et surtout de leur couverture qui était décriée avant le match. Montana continue d’augmenter ses propres records : cinquième passe de touchdown dans un seul Super Bowl, et onzième touchdown en carrière.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
San Francisco 49ers 13 14 14 41
Denver Broncos 3 0 0 3

 

Il est acté que Denver va rejoindre Minnesota avec un bilan de 0-4 au Super Bowl et que San Francisco va rejoindre Pittsburgh avec un bilan de 4-0. Désormais, la vraie question est de savoir si les 49ers arriveront à battre le record de points (46) et d’écart (+36) établis par les Bears au SB XX. Le deuxième pourrait être évité si Denver, qui récupère le réengagement et remonte jusqu’à ses 39 yards, marque sur le drive suivant.

 

Drive de Denver : 9:32, balle sur DEN 39

 

Elway démarre par une passe rapide pour Johnson de 13 yards, avant que Humphrey ne réussisse la meilleure action des Broncos du match : une course de 34 yards en cassant deux plaquages. Tout semble encore une fois gâché lorsque le Linebacker Bill Romanowski intercepte Elway sur une passe vers Kay dans l’en-but, mais le défenseur est pénalisé pour une interférence de passe défensive qui place la balle à un yard.

Après deux courses ratées de Humphrey, Elway y va lui-même et marque.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
San Francisco 49ers 13 14 14 41
Denver Broncos 3 0 7 10

 

Denver rend la balle à San Francisco qui repart de ses 25 yards.

 

Drive de San Francisco : 6:15, balle sur SF 25

 

Craig reprend du service pour deux courses et 14 yards. Toujours bien protégé et se déplaçant avec aisance, Montana se connecte ensuite avec Taylor et Jamie Williams pour un total de 13 yards et un nouveau first down ; sur la deuxième passe, il établit un nouveau record du Super Bowl avec 12 passes réussies consécutivement.

Grâce à un sweep parfaitement exécuté avec des blocks cruciaux des Right Guard Bruce Collie, Right Tackle Harris Barton et de Rice (dont les qualités dans cet exercice sont souvent omises), Rathman rajoute 18 yards. Scott Curtis freine un temps la marche en avant des champions NFC en plaquant Craig à perte pour un yard, mais Montana atteint Rice pour 12 yards et le first down.

La passe suivante est relâchée par Mike Wilson, stoppant le record de Montana à 13 passes réussies consécutives, mais ce n’est qu’une péripétie : le Quarterback vise Craig qui évite un plaqueur pour 12 yards, plaçant la balle à 7 yards de l’en-but. Rathman ajoute 4 yards à la fin du troisième quart-temps, et il semble bien que les 49ers vont démarrer la dernière période en établissant un record de points marqués.

 

4e Quart-Temps
San Francisco 41 – Denver 10

 

Rathman ne laisse pas le « suspense » durer plus longtemps : il court en plein milieu et rentre debout dans l’en-but. La transformation porte les 49ers à 48 points, un nouveau record du Super Bowl.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
San Francisco 49ers 13 14 14 7 48
Denver Broncos 3 0 7 0 10

 

San Francisco renvoie le ballon à Denver qui repart de ses 23 yards.

 

Drive de Denver : 14:48, balle sur DEN 23

 

La défense des 49ers ne relâche pas la pression malgré le score, et le Defensive End Danny Stubbs est partout sur ce drive : il sacke Elway pour une perte de 6 yards, puis commet un hors-jeu. Il se reprend sur l’action suivante : lors d’un blitz, Elway évite Pierce Holt et se déplace sur sa droite, mais il ne voit pas le blitzeur, le Cornerback Don Griffin, revenir par derrière et le percuter ; cela provoque un fumble récupéré par Stubbs. Il remonte le terrain et se voit marquer un touchdown au Super Bowl, mais le Centre Keith Kartz et Sewell l’arrêtent à un yard de l’en-but.

 

Drive de San Francisco : 13:51, balle sur DEN 1

 

C’est dommage pour Stubbs, mais Craig s’occupe de marquer le touchdown permettant aux 49ers de devenir la première équipe à 8 touchdowns et 50+ points dans un Super Bowl.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
San Francisco 49ers 13 14 14 14 55
Denver Broncos 3 0 7 0 10

 

San Francisco tape le réengagement, et Denver repart de ses 26 yards.

 

Drive de Denver : 13:36, balle sur DEN 26

 

Denver a désormais 13:36 pour ne pas encaisser un seul point et en marquer 10 afin de ne pas finir avec le pire écart encaissé dans un Super Bowl. Mais ce n’est pas ce drive qui va les aider : après une course de Humphrey pour 6 yards et une complétion de 12 yards vers Mel Bratton, Kratz et Elway fumblent le snap ; le Quarterback le récupère mais il ne gagne aucun terrain.

Il est ensuite sacké par Danny Stubbs et Larry Roberts pour une perte de 12 yards, et Winder est plaqué pour une perte de 5 yards par Kevin Fagan. Punt.

 

Drive de San Francisco : 11:13, balle sur SF 38

 

Steve Young, le jeune chien fou qui pousse dans l’ombre pour prendre la place de Montana, entre à la place du vétéran ; les 49ers changent d’ailleurs la majorité de leurs armes offensives. Après deux courses inefficaces de Flagler (-4 yards en cumulé), la première passe du gaucher est incomplète vers Wesley Walls. C’est un 3&out pour les futurs quadruples champions NFL.

 

Drive de Denver : 9:28, balle sur DEN 19

 

De l’autre côté aussi on change de Quarterback : John Elway est remplacé par Gary Kubiak. Ce dernier réussit une passe vers Ricky Nattiel pour 28 yards, mais rien d’autre ne fonctionne dans le drive avec notamment un sack du Nose Tackle Pete Kugler ; c’est encore un punt alors qu’il semble de plus en plus évident que le plus gros écart du Super Bowl devrait être établi en ce jour.

 

Drive de San Francisco : 6:58, balle sur SF 32

 

Les 49ers s’en assurent avec un dernier drive où ils écoulent le reste du temps. Malgré une pénalité pour holding de Terry Tausch, Flagler court 3 yards et Young complète deux passes vers Harry Sydney et Mike Sherrard pour un total de 20 yards et le first down. Flagler continue d’avancer avec 14 yards en deux courses pour un first down, puis 14 yards en trois courses et un nouveau first down au temps mort automatique des deux minutes.

Cela assure à Young de mettre trois fois le genou au sol pour laisser courir le temps restant ; San Francisco et Denver écrivent l’histoire, mais d’une manière bien différente.

 

Boxscore finale

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
SAN FRANCISCO 49ERS 13 14 14 14 55
Denver Broncos 3 0 7 0 10

QT Tps Éq. Type Action Score
1 10:06 SF TD Jerry Rice, 20y catch (PAT) 70
1 6:47 DEN FG David Treadwell, 42y 73
1 0:03 SF TD Brent Jones, 7y catch (no PAT) 133
2 7:15 SF TD Tom Rathman, 1y run (PAT) 203
2 0:34 SF TD Jerry Rice, 38y catch (PAT) 273
3 12:48 SF TD Jerry Rice, 28y catch (PAT) 343
3 9:44 SF TD John Taylor, 35y catch (PAT) 413
3 6:53 DEN TD John Elway, 3y run (PAT) 4110
4 14:57 SF TD Tom Rathman, 3y run (PAT) 4810
4 13:47 SF TD Roger Craig, 1y run (PAT) 5510

 

San Francisco rejoint Pittsburgh au meilleur bilan du Super Bowl (4-0), rejoint Green Bay, Miami et Pittsburgh (deux fois) en réussissant le cinquième doublé de l’histoire, mais devient la première équipe à le faire avec deux Head Coaches différents (Walsh et Seifert). Denver rejoint Minnesota au pire bilan du Super Bowl (0-4). Autres records : 55 points pour le vainqueur et un écart de +45 ; les 49ers étaient à une transformation réussie de faire un match d’un équilibre parfait : 14 points par quart-temps.

Roger Craig aura encore été essentiel avec 25 touches pour 103 yards et 1 touchdown, alors que Tom Rathman a marqué deux fois. Jerry Rice termine avec 7 réceptions pour 148 yards et 3 touchdowns (record) pour un total de 4 touchdowns en carrière (record). Mais le meilleur joueur est sans conteste Joe Montana qui continue d’écrire sa légende : quatrième bague (record égalé) et troisième titre de meilleur joueur de la finale (record) avec 22 passes sur 29 pour 297 yards et 5 touchdowns (record) ; il en est à 11 touchdowns en carrière (record) et a lancé 122 passes sans aucune interception (record).

Joe Cool confirme qu’il est le meilleur Quarterback de tous les temps, alors qu’en face, John Elway n’a fait qu’empirer au fur et à mesure de ses Super Bowls : après un QB Rating de 83.6 (XXI) et 39.6 (XXII), il plonge à 19.4 avec 10 passes réussies sur 26 tentées pour 108 yards, 2 interceptions et 1 fumble perdu.

Enfin, après la large domination de l’AFC grâce à la dynastie de Pittsburgh (et Oakland) dans les années 1970, les années 1980 se terminent sur le bilan inverse : propulsée par la dynastie des 49ers et la NFC East (Washington et les Giants), la NFC l’emporte 8-2 et égalise à 12-12.

Comments are closed.