Snippets : Matchs du Divisional Round

Snippets

Les snippets reviennent cette saison. Vous retrouverez tous les matchs de la semaine qui seront ajoutés au fur et à mesure des résultats, donc n’hésitez pas à revenir consulter l’article.

Légende :

  • c = courses, r = réceptions, t = touches (courses+réceptions), y = yards.
  • kr = retours de kick, pr = retours de punt.
  • fbl = fumble perdu.
  • tck = plaquage, TFL = plaquage à perte.
  • sk = sack, QBH = QB Hit, prs = pressions (sacks + QB Hits).
  • FF = fumble forcé, FR = fumble recouvré, PD = passe défendue.

NB : Les snippets se basent sur les données d’ESPN (c).

 

Sommaire

 

Jacksonville Jaguars @ Kansas City Chiefs
New York Giants @ Philadelphia Eagles
Cincinnati Bengals @ Buffalo Bills
Dallas Cowboys @ San Francisco 49ers

 

Jacksonville Jaguars 20 @ 27 Kansas City Chiefs

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Jacksonville Jaguars 7 3 0 10 20
KANSAS CITY CHIEFS 7 10 3 7 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 7:56 KC TD Travis Kelce, 8y catch (PAT) 0-7
1 5:04 JAC TD Christian Kirk, 10y catch (PAT) 7-7
2 14:09 KC FG Harrison Butker, 50y 7-10
2 3:54 KC TD Travis Kelce, 1y catch (PAT) 7-17
2 0:27 JAC FG Riley Patterson, 41y 10-17
3 0:08 KC FG Harrison Butker, 50y 10-20
4 11:49 JAC TD Travis Etienne Jr., 4y run (PAT) 17-20
4 7:08 KC TD Marquez Valdes-Scantling, 6y catch (PAT) 17-27
4 0:25 JAC FG Riley Patterson, 48y 20-27

La légende de Patrick Mahomes (22/30, 195y, 2TD) continue de grandir, revenu d’une blessure à la cheville pour mener son équipe à la victoire ; mais comme il y a deux ans en playoffs, il ne faut pas minimiser l’intérim de Chad Henne (5/7, 23y, 1TD) qui a encore tenu la baraque, menant un des nombreux longs drives de Kansas City dans l’endzone (4 drives de 10+ actions pour les Chiefs). Aucune surprise donc de voir les locaux dominer au temps de possession (35:01).

Cependant l’attaque a quand même eu deux passage à vide, mais les Jags n’ont jamais réussi à en profiter avec des occasions manquées rédhibitoires à ce niveau. Bien plus pressé que ne le montre les stats par le gameplan de Steve Spagnuolo (2 sacks + 7 QB Hits), Trevor Lawrence (24/39, 217y, 1TD, 1INT) n’a pu que viser court quasiment tout le match ; quand il a tenté une bombe qui aurait pu calmer un peu le Coordinateur Defensif, Christian Kirk (7r/52y/1TD) l’a ratée de quelques centimètres.

Que dire du fumble de Jamal Agnew qui avait fait un gros match en retour, mais qui perd le cuir à quelques yards de la redzone à cinq minutes de la fin. Derrière Lawrence lance l’INT qui scelle le sort du match (même si les Jags marqueront un dernier TD) ; un super effort du rookie Jaylen Watson. Et il y a aussi cette INT droppée par la défense sur une passe déviée qui aurait permis de scorer des points.

Les Chiefs ont également fait mal au sol avec Isiah Pacheco (13t/101y), alors que Travis Kelce (14r/98y/2TD) est devenu davantage la cible préférée de Mahomes avec le QB limité. En face, Zay Jones (5r/83y) et Travis Etienne Jr. (13t/80y/1TD) ont fait leur match, mais dans l’ensemble il n’y a pas de miracle : la meilleure équipe l’a emporté.

Et désormais on attend deux informations : le lieu de la finale AFC (si Buffalo l’emporte c’est Atlanta, si Cincinnati l’emporte c’est Kansas City), et l’état de la cheville de Mahomes.

 

New York Giants 7 @ 38 Philadelphia Eagles

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
New York Giants 0 0 7 0 7
PHILADELPHIA EAGLES 14 14 0 10 38

QT Tps Éq. Type Action Score
1 10:06 PHI TD Dallas Goedert, 16y catch (PAT) 0-7
1 1:21 PHI TD DeVonta Smith, 9y catch (PAT) 0-14
2 7:29 PHI TD Boston Scott, 3y run (PAT) 0-21
2 0:43 PHI TD Jalen Hurts, 5y run (PAT) 0-28
3 6:15 NYG TD Matt Breida, 8y run (PAT) 7-28
4 5:16 PHI FG Jake Elliott, 30y 7-31
4 1:51 PHI TD Kenneth Gainwell, 35y run (PAT) 7-38

La guerre de NFC East n’a pas eu lieu : TD – stop sur 4e – TD – INT – punt – punt – TD – punt – TD – punt – mi-temps, game over. Les Eagles ont dominé les deux lignes de scrimmage, ouvrant des boulevards au jeu au sol (44c/268y/3TD) mené par Kenneth Gainwell (13t/121y/1TD) et Miles Sanders (17c/90y), sans oublier le TD habituel de Boston Scott face au Giants. Jalen Hurts (16/24, 154y, 2TD) a complété avec DeVonta Smith (6r/61y/1TD) et Dallas Goedert (5r/58y/1TD), les deux trouvés sur le premier drive (bombe pour le premier, TD à une main du second).

La défense a fait le reste : le pass-rush a encore fait un gros carnage (5 sacks + 8 QB Hits), stoppant Saquon Barkley (11t/82y) et mettant une pression folle sur Daniel Jones (15/27, 135y, 1INT). Le QB n’a rien pu faire cette fois et les Giants voient une fin brutale à leur belle saison.

Philly reste à domicile et attend de savoir si ce sera un autre duel de NFC East ou un duel inédit cette saison contre les 49ers.

 

Cincinnati Bengals 27 @ 10 Buffalo Bills

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
CINCINNATI BENGALS 14 3 7 3 27
Buffalo Bills 0 7 3 0 10

QT Tps Éq. Type Action Score
1 11:40 CIN TD Ja’Marr Chase, 28y catch (PAT) 7-0
1 3:47 CIN TD Hayden Hurst, 15y catch (PAT) 14-0
2 7:25 BUF TD Josh Allen, 1y run (PAT) 14-7
2 1:49 CIN FG Evan McPherson, 28y 17-7
3 7:42 BUF FG Tyler Bass, 25y 17-10
3 1:17 CIN TD Joe Mixon, 1y run (PAT) 24-10
4 11:22 CIN FG Evan McPherson, 20y 27-10

Un jour il faudra un 30 for 30 d’ESPN sur la raison pour laquelle la ligne de Cincinnati est devenue The Great Wall de la dynastie des Cowboys avec plusieurs titulaires absents, mais pour l’instant le résultat est là : les Bengals ont dominé la ligne de scrimmage du début à la fin, ouvrant des voies royales au sol (34c/172y/1TD) et protégeant le Quarterback (1 sack + 3 QB Hits). Joe Mixon (22t/123y/1TD) a été irrésistible et Joe Burrow (23/36, 242y, 2TD + 6c/31y) clinique dans le froid de l’état de New York, délivrant les passes avec aplomb dans une couverture qui a connu plusieurs ratés inhabituels.

Buffalo n’a trouvé que trop rarement la solution : encore une fois le jeu au sol a été une arrière-pensée (19c/63y/1TD), et Josh Allen (25/42, 265y, 1INT + 8c/26y/1TD) n’a jamais vraiment pu trouver son rythme malgré quelques banderilles ici ou là, la faute à une couverture de Cincinnati qui a fait un excellent match. Le pass-rush a été plus actif qu’en face avec un gameplan varié de Lou Anarumo (1 sack + 8 QB Hits), manquant presque de créer un sack/fumble. Bref, il n’y a pas eu photo : la meilleure équipe l’a emporté.

Cincinnati se déplace à Kansas City pour la revanche de la finale AFC de l’année dernière.

 

Dallas Cowboys 12 @ 19 San Francisco 49ers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Dallas Cowboys 0 6 3 3 12
SAN FRANCISCO 49ERS 3 6 0 10 19

QT Tps Éq. Type Action Score
1 2:12 SF FG Robbie Gould, 26y 0-3
2 9:25 DAL TD Dalton Schultz, 4y catch (no PAT) 6-3
2 3:43 SF FG Robbie Gould, 47y 6-6
2 0:00 SF FG Robbie Gould, 50y 6-9
3 9:08 DAL FG Brett Maher, 25y 9-9
4 14:58 SF TD Christian McCaffrey, 2y run (PAT) 9-16
4 11:03 DAL FG Brett Maher, 43y 12-16
4 3:04 SF FG Robbie Gould, 28y 12-19

Philly sera la seule nouvelle tête des finales de conférence : la finale AFC sera une redite, et les 49ers retrouvent ce niveau pour la troisième fois en quatre ans après avoir écarté les Cowboys. Dans ce genre de rencontre serrée, cela se joue à l’équipe qui fera le moins d’erreurs : Dak Prescott (23/37, 206y, 1TD, 2INT) a commis deux péchés, le premier dans sa propre redzone, le deuxième dans la redzone adverse (malgré une 4e convertie) juste avant la mi-temps qui permet à San Francisco de passer devant. Si on rajoute les INTs manquées par la défense de Dallas, cela fait trop.

Les locaux n’ont pas pu complètement en profiter (ils ont quand même scoré deux FGs) car la défense des Boys a fait un énorme travail avant de plier sous la charge en 4e QT. Les deux équipes ont eu du mal au sol, que ce soit Dallas (22c/76y) ou San Francisco (32c/113y/1TD) ; c’est juste que les seconds ont davantage insisté, notamment dans le dernier QT pour écouler l’horloge. Brock Purdy (19/29, 214y) est loin d’avoir fait un match génial, mais il n’a pas perdu le cuir et il a su réussir les passes suffisantes pour être en position de marquer.

CeeDee Lamb (12t/123y) et George Kittle (5r/95y) ont rivalisé de réceptions improbables, alors que Christian McCaffrey (16t/57y/1TD) a été très bien contenu par la défense de Dallas, ce qui ne l’a pas empêché de trouver l’endzone. Tony Pollard a manqué après sa blessure.