Snippets : Super Bowl 50

Snippets

Carolina Panthers 10 vs. 24 Denver Broncos

 

Equipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Carolina Panthers 0 7 0 3 10
>> DENVER BRONCOS 10 3 3 8 24

QT Tps Eq. Type Action Score
1 10:43 DEN FG Brandon McManus, 34y 0-3
1 6:27 DEN TD Malik Jackson, 0y fumble return (PAT) 0-10
2 11:25 CAR TD Jonathan Stewart, 1y run (PAT) 7-10
2 6:58 DEN FG Brandon McManus, 33y 7-13
3 8:18 DEN FG Brandon McManus, 30y 7-16
4 10:21 CAR FG Graham Gano, 39y 10-16
4 3:08 DEN TD C.J. Anderson, 2y run (2pt) 10-24

Une équipe a joué dans son élément, en répétant la même performance qu’en saison régulière, alors qu’une autre a totalement perdu le fil de son jeu ; voilà l’histoire de ce Super Bowl 50 où la défense des Broncos a dominé outrageusement, et la défense des Panthers a répondu superbement mais ne pouvait pas rattraper les nombreuses erreurs des deux autres escouades.

http://www2.pictures.zimbio.com/gi/Von+Miller+Super+Bowl+50+Carolina+Panthers+fTWBhPJRDYjl.jpgAprès un premier drive de Peyton Manning (13/23, 141y, 1INT) terminé par un Field Goal, les deux équipes échangent un punt. Puis le MVP du Super Bowl Von Miller (2.5 sacks, 2FF) vient arracher la balle des mains de Cam Newton (18/41, 265y, 1INT) et force un fumble récupéré par Malik Jackson dans l’en-but ; cela porte la marque à 10-0 Denver. Après un nouvel échange de punts, les Panthers parviennent à monter un drive qui se termine avec un TD de Jonathan Stewart, bien aidé par les pénalités stupides d’Aqib Talib (qui se reprendra par la suite).

Un peu plus tard, Jordan Norwood profite d’une première erreur sur équipes spéciales des Panthers pour battre un record du Super Bowl avec un retour de punt de 61 yards ; Denver score un Field Goal. Sur le drive suivant Mike Tolbert fumble mais Peyton Manning est intercepté par un monstrueux Kony Ealy (3 sacks, 1FF, 1FR, 1INT). Cet échange de pertes de balle laisse la marque à 13-7 pour Denver à la mi-temps.

Les erreurs sur équipes spéciales continuent pour Carolina dès la reprise avec un Field Goal raté de 44 yards par Graham Gano. Denver rajoute un Field Goal, puis une interception de T.J. Ward dans la redzone avorte un nouveau bon drive des Panthers. La défense de Carolina continue de tenir la baraque et l’attaque parvient à scorer un Field Goal pour revenir à 16-10.

Néanmoins c’est le moment que choisit Miller pour ressortir de sa boîte et causer un nouveau sack/fumble de Newton qui mène quelques actions plus tard au TD de C.J. Anderson (23c/90y) et au score final de 24-10.

https://res.cloudinary.com/cmgverticals/image/upload/c_crop,g_north_west,h_1914,w_3628,x_0,y_128/c_fill,h_539,w_1024/f_auto,q_80/v1454894076/Carolina-Panthers-defensive-end-Kony-Ealy-by-Al-BelloGetty-Images-Super-Bowl-50-February-7-2016-DRC-1234_yhjobo.jpgQuelques chiffres pour bien mesurer la domination des défenses : les Broncos remportent le Super Bowl avec le plus petit nombre de yards gagnés en attaque – 194. Les deux défenses ont réussi 12 sacks (7 pour Denver, 5 pour Carolina), autorisé 4 conversions de 3e tentative sur 29 (1/14 pour Denver, 3/15 pour Carolina), forcé 6 pertes de balle (2 de Denver, 4 de Carolina) et 15 punts (8 de Denver, 7 de Carolina).

Les pass-rushs ont constamment pris l’avantage sur des OLs aux abois ; sans surprise, les deux Right Tackles Michael Schofield et Mike Remmers auront été les vrais points faibles contre Ealy et Miller, entre pénalités et sacks concédés. Les deux défenses ont su bloquer les deux attaques : même si Carolina a encore couru pour 100+ yards avec 118 en 27 courses et si les receveurs ont réussi quelques réceptions spectaculaires (Funchess, Brown ou Ginn), ils ont également fait quelques drops (notamment Cotchery) ; au final la production n’a pas été assez constante et les erreurs auront coûté beaucoup trop cher, surtout avec ce TD défensif de Denver. L’attaque des Broncos, elle, a fait juste ce qu’il fallait pour compléter sans aucun génie, même si encore une fois Emmanuel Sanders aura été le plus solide des receveurs (6r/83y).

http://www2.pictures.zimbio.com/gi/Peyton+Manning+Super+Bowl+50+Carolina+Panthers+qjVlRNZMd5el.jpgLes Broncos ont suivi la même formule toute la saison, et la qualité extraordinaire de leur défense leur a permis de jouer à leur main pendant tout le match. Les Panthers se sont heurtés à ce raz-de-marée qui les aura forcés à faire tout le match derrière, ce qui ne leur est jamais arrivé en 2015.