Bounty Gate: En 1996, la NFL l’autorisait…

Nous avons appris dans la semaine que la NFLPA a tapé un grand coup dans l’histoire du BountyGate. Pourquoi? Tout simplement l’association des joueurs a apporté à la cour des documents prouvant que la NFL savait et avait autorisé un système de primes pour les gros plaquages en 1996.

Le programme instauré par Reggie White s’appelait “Smash for Cash”. Pro Football Talk a réussi à se procurer une vidéo concernant ce programme. Voici ce qu’il se dit:

Reggie White:  “Nous avons des gars qui font des interceptions, fumbles. J’ai du débourser plus de 9000 dollars parce que je payais 500 $ la grosse action “.

Kremer:  “Smash for Cash, donner de l’argent cash pour une grosse action et/ou plaquage durant le match. Les équipes avaient l’habitude de leurs donner de l’argent, mais maintenant c’est une violation du salary cap. Alors les joueurs donnent leur propre argent. Lorsque le pot n’avait rien durant un match, Reggie White a établi son propre programme, sa femme était consternée.”

White:  “Je suis rentré à la maison et je lui ai dis, “Sarah, tu peux me faire un cheque de 9500$ ?” “Pourquoi faire?” J’ai répondu: “Et bien, j’ai promis que je payerais les gars 500$ pour chaque grosse action qu’ils feraient.” “Est-ce que quelqu’un le fait avec toi?” “Non”.

Troy Vincent:  “Vous savez, tout le monde aime l’argent.”

Lawrence Taylor:  “Il y a une valeur monétaire à tout ce que vous faites dans le football”.

Jeff Lageman:  “Nous avons créé des pots pour nos lignes défensives”.

Cris Dishman:  “Si vous faites atterrir un joueur sur le cul en premier, alors c’est le pot du gros plaquage qui rentre en jeu”.

Gary Plummer:  “Cela peut être 300 ou 400$ pour un sack. 500 ou 600$ pour une interception ou un fumble forcé”.

Cris Dishman:  “En une semaine, vous pouvez gagner jusqu’à 1000$”.

Alfred Williams:  “Cela est arrivé dans n’importe quelle ville où j’ai joué”.

Andrea Kremer à Ken Norton:  “Est-ce que les gars prennent ça sérieusement?”

Norton:  “La question ne se pose même pas. On parle de 500$. C’est non taxé…”.

Andrea Kremer:  “Il y a des règles différentes pour chaque équipe. Par exemple, au lieu de créer un pot, les DBs et LB des Eagles ont l’habitude de payer chaque joueur lorsqu’ils font une grosse action”.

{…..}

Kremer:  “Comment la NFL a réagi au programme mis en place par White? Un porte parole de la NFL a dit que le “Smash for Cash” est conforme aux règles tant que les joueurs utilisent leur propre argent, que les montants ne sont pas exorbitant et que le paiement ne concerne pas des plaquages illégaux.”

Nous n’avons pas parlé de l’histoire de castor en peluche instauré par Pete Carroll (correspond au {….} chez les New York Jets. Ce castor servait de motivation pour “énerver” les joueurs pour qu’ils puissent causer des fumbles.

La dernière phrase de Kremer est très choquante. La NFL était au courant de ce programme !!!! Alors pourquoi maintenant la NFL prend des décisions alors qu’en 1996 elle n’avait rien fait, pire elle avait accepté…

Maintenant que l’affaire du Bounty Gate Saints n’est plus aux mains de Roger Goodell, les joueurs suspendus par le commisionnaire actuel pourraient voir leurs sanctions complètement annulées par l’ancien commissionaire Paul Tagliabue qui avait accepté le programme de Reggie White…

Comments are closed.