Patriots : La suspension de Brady réinstaurée en appel

DeflategateJ’avais peur à un moment de ne plus pouvoir utiliser ma belle image de Bibendum, mais Deflategate vient de revenir sur le tapis.

La suspension de quatre matchs imposée par Roger Goodell à Tom Brady, qui avait été annulée par le juge Berman suite à l’appel du joueur (via la NFLPA), vient d’être réinstaurée par un panel de la cour d’appel du second circuit.

Les trois juges ont voté 2-1 pour l’inversion de la décision de Berman car, selon eux, le commissionner a bel et bien agi dans le cadre décrit dans le CBA, l’accord entre la NFL et la NFLPA. Comme l’explique le jugement, la cour n’avait pas pour but de statuer sur la valeur de la sanction, mais sur le procédé qui a mené à celle-ci dans le cadre du CBA ; deux juges sur trois ont trouvé qu’il n’y avait rien à redire.

Le jugement insiste lourdement sur le point qui fait mal pour la NFLPA : si elle n’est pas satisfaite du fait que Goodell a quasiment tous les pouvoirs sur les appels de sanction, elle n’aurait pas dû ratifier le CBA. Rappelons que l’introduction d’arbitres impartiaux pour les appels de sanctions était un des chevaux de bataille de la NFLPA dans les négociations pour le nouveau CBA en 2011, mais qu’elle a fini par abandonner ce point pour ne pas risquer de prolonger le lockout (et donc le début de la saison, avec les sousous dans la popoche des joueurs).

Cela signifie que, pour l’instant, Brady ratera les quatre premiers matchs de la saison : @Arizona, Miami, Houston, Buffalo.

Bien entendu, restez branchés, car la NFLPA peut très bien de nouveau faire appel au second circuit, demandant un jugement de l’ensemble des magistrats et non plus seulement un panel ; on appelle cela un en banc, en français dans le texte. Et il y a toujours le recours ultime, la Cour Suprême des États-Unis… même si cela commencerait quand même à faire beaucoup.