Seahawks at Browns (par Tchouptchoup)


il faut remplir, il faut remplir, il faut remplir. Voila la tache la plus difficile pour moi dans cette analyse, j’ai donc décidé de vous raconter mon dimanche sportif en 3 évènements.

on commence bien logiquement par le matin, le soleil venait de se levé, j’avais bu mon ricoré. Ca promettait une bonne journée, je pouvais allumer la télé.
Premier grand évènement: La finale de la coupe du monde de rugby. J’étais comme 15.4 millions de personne devant TF1 pour regarder le match, mais j’étais comme 30% des gens persuadé que la France pouvait faire quelque chose face à ces All Blacks. Et on y a cru jusqu’à la fin le match pouvait tourner dans un sens ou dans l’autre. Mais l’équipe la plus agressive et presque la seule équipe sur le terrain, c’était bien les bleus. Dans ce match j’ai vu tout ce que j’aime dans le sport, de l’engagement, de l’intensité, de l’envie et énormément de fair play. On a perdu mais on peut être fier.

Une pizza et une bière plus tard (à consommer avec modération) deuxième gros évènement de la journée et là c’est THE BIG GAME: Manchester United contre l’ennemi juré Manchester City. Alors que beaucoup s’attendaient à un match fermé pensant qu’aucune des équipes n’oserait se découvrir. Et bien a osé et ça a payé, City a clairement montré son agressivité et son coté offensif dès le début du match, avec un Mario “the chasuble man” Balotelli des grands jours, les Citizens ont vite touchés et coulés leur adversaire, score 1-6 pour Manchester City.

Puis vint le match… Clevelant Browns contre Seattle Seahawks. J’avais beau chercher, je trouvais pas grand chose d’alléchant dans cette affiche. Colt McCoy n’est pas tip top depuis le début de l’année, pas de Peyton Hillis. Whitehurst aux commandes pour les Seahawks, lui à la chance d’avoir Sidney Rice en WR. Enfin.. “La chance”.

Le score est donc de 6-3 pour les browns. On aurait voulu que City en foute 7 à United histoire d’humilier un peu plus les browns et les hawks.
Match juste minable en attaque comme en défense. Aucun joueur n’est sorti du lot dans toutes cette médiocrité.. Seulement trois turnovers, 1 int 1 fumble pour whitehurst et 1 int pour McCoy. Mais comment le score peut il être aussi faible avec aussi peu de turnover? C’est simple, une attaque des Browns qui a presque tout le temps eu le ballon (42 minutes et 56 secondes) sans réussir à concrétiser et une équipe des Seahawks qui à très peu eu le ballon (17 minutes et 4 secondes) et qui n’ont donc pas eu le temps de marquer (ils auraient pas réussis avec plus de temps t’facon..)

Bref j’ai regardé un match minable.

Comments are closed.