Les Playoffs

Les Playoffs

Nous voici dans le vif du sujet : les playoffs. Le tournoi à élimination directe, la victoire ou les vacances.

Les playoffs NFL se déroulent tout le long du moins de janvier à raison d’un tour par semaine. Le tableau est divisé en deux, avec une partie pour chaque conférence. Le but des playoffs est de déterminer le champion de chaque conférence ; les deux lauréats se rencontreront dans la grande finale, le Super Bowl.

Les tours de playoffs sont les suivants :

  • Le Wild Card Round avec quatre équipes :
    • Les deux meilleurs seeds de chaque conférence (#1 et #2) en sont exempts.
    • Le seed #6 se déplace chez le seed #3, le seed #5 se déplace chez le seed #4.
      • Cela donne deux qualifiés au tour suivant.
  • Le Divisional Round avec quatre équipes :
    • L’équipe qualifiée avec le pire seed se déplace chez le seed #1.
    • L’équipe qualifiée avec le meilleur seed se déplace chez le seed #2.
      • Cela donne deux qualifiés au tour suivant.
  • Le Conference Championship, la finale de conférence avec deux équipes :
    • L’équipe qualifiée avec le pire seed se déplace chez l’équipe qualifiée avec le meilleur seed.

Vous comprenez donc l’importance des seeds dans chaque conférence :

  • Les champions de division, classés de #1 à #4, sont assurés de recevoir au moins un match de playoffs :
    • Le Wild Card Round pour les seeds #3 et #4.
    • Le Divisional Round pour les seeds #1 et #2.
  • La meilleure équipe, classée #1, est assurée de rester à la maison pour toute la durée des playoffs (Divisional Round + Conference Championship).
  • A l’inverse, les Wild Cards (non-champions de division), classés #5 et #6, sont assurés d’avoir au moins un match de playoffs à l’extérieur en Wild Card Round. Ils en auront un deuxième en cas de qualification en Divisional Round.
  • La moins bonne équipe, classée #6, est même assurée de passer tous les playoffs à l’extérieur (Wild Card Round + Divisional Round + Conference Championship).
    • Le seed #5 a une très faible possibilité d’avoir un match de playoffs à domicile : s’il reçoit le seed #6 en Conference Championship (cela n’est jamais arrivé).

Reprenons notre exemple de la saison 2010-2011, dont voici les seeds pour rappel :

AFC

  • Seed #1 : New England (14-2).
  • Seed #2 : Pittsburgh (12-4).
  • Seed #3 : Indianapolis (10-6).
  • Seed #4 : Kansas City (10-6).
  • Seed #5 : Baltimore (12-4).
  • Seed #6 : New York Jets (11-5).

NFC

  • Seed #1 : Atlanta (13-3).
  • Seed #2 : Chicago (11-5).
  • Seed #3 : Philadelphie (10-6).
  • Seed #4 : Seattle (7-9).
  • Seed #5 : New Orleans (11-5).
  • Seed #6 : Green Bay (10-6).

 

Le Premier Tour : le Wild Card Round

 

Pour ce premier tour des playoffs, les seeds #1 et #2 sont donc au repos : New England, Pittsburgh, Atlanta et Chicago attendent leurs adversaires.

Dans chaque conférence, les quatre seeds restants se rencontrent comme suit :

  • Le seed #6 se déplace chez le seed #3.
  • Le seed #5 se déplace chez le seed #4.

Pour la saison 2010-2011 cela nous donne donc :

AFC

  • #6 New York Jets @ #3 Indianapolis.
  • #5 Baltimore @ #4 Kansas City.

NFC

  • #6 Green Bay @ #3 Philadelphie.
  • #5 New Orleans @ #4 Seattle.

Comme vous pouvez vous en douter, c’est un tour qui ne qualifie pas forcément les champions de division, surtout quand ils reçoivent une équipe Wild Card qui sort d’une division forte. Parfois, la surprise EST la qualification du champion de division.

Et vous allez vite voir pourquoi l’exemple de la saison 2010-2011 est édifiant, car voici les résultats des matchs :

AFC

  • #6 New York Jets @ #3 Indianapolis : 17-16.
  • #5 Baltimore @ #4 Kansas City : 30-7.

Du côté de l’AFC, les deux champions de division sont tombés, mais ce n’est pas si surprenant : les deux Wild Cards avaient terminé la saison avec un meilleur record que leur adversaire.

NFC

  • #6 Green Bay @ #3 Philadelphie : 21-16.
  • #5 New Orleans @ #4 Seattle : 36-41.

Du côté de la NFC, un autre champion de division est tombé (Philadelphie), battu par un adversaire qui avait terminé avec le même record (Green Bay), mais la grosse surprise vient du fait que le seul champion de division à avoir “tenu son rang”… est le plus improbable, l’équipe de Seattle qui a été raillée pour être la première avec un record négatif (7-9) !

Nous avons donc nos quatre qualifiés pour le tour suivant :

AFC

  • Seed #5 : Baltimore.
  • Seed #6 : New York Jets.

NFC

  • Seed #4 : Seattle.
  • Seed #6 : Green Bay.

 

Le Deuxième Tour : le Divisional Round

 

Le deuxième tour voit l’entrée en lice des seeds #1 et #2, qui reçoivent automatiquement les vainqueurs du tour précédent :

  • L’équipe qualifiée avec le pire seed se déplace chez le seed #1.
  • L’équipe qualifiée avec le meilleur seed se déplace chez le seed #2.

Pour la saison 2010-2011, il n’y a pas besoin de réfléchir beaucoup : les deux seeds #6 étant qualifiés (les derniers seeds de la liste), ils vont forcément chez les seeds #1, les qualifiés restants allant chez les seeds #2.

Cela nous donne donc :

AFC

  • #6 New York Jets @ #1 New England.
  • #5 Baltimore @ #2 Pittsburgh.

NFC

  • #6 Green Bay @ #1 Atlanta.
  • #4 Seattle @ #2 Chicago.

Contrairement au Wild Card Round, la logique est plus souvent respectée car les seeds #1 et #2 sont mathématiquement au-dessus de tous les autres… mais encore une fois, la saison 2010-2011 n’a pas vraiment respecté la logique. Voici les résultats :

AFC

  • #6 New York Jets @ #1 New England : 28-21.
  • #5 Baltimore @ #2 Pittsburgh : 24-31.

NFC

  • #6 Green Bay @ #1 Atlanta : 48-21.
  • #4 Seattle @ #2 Chicago : 24-35.

Dans chaque conférence, le seed #6 (New York Jets – Green Bay) a créé l’énorme surprise en sortant le seed #1, la meilleure équipe de la saison (New England – Atlanta). Dans l’autre match, l’ordre a repris ses droits avec une victoire du seed #2 (Pittsburgh – Chicago).

Il va sans dire que voir les deux seeds #6 arriver jusqu’en finale de conférence est extrêmement rare : depuis 1990 et l’instauration des six seeds, c’est seulement la deuxième fois que cela arrive après 2008-2009 (Baltimore et Philadelphie).

Nous avons donc nos quatre qualifiés pour le tour suivant :

AFC

  • Seed #2 : Pittsburgh.
  • Seed #6 : New York Jets.

NFC

  • Seed #2 : Chicago.
  • Seed #6 : Green Bay.

 

Le Troisième Tour : le Conference Championship

 


Voici la dernière marche avant le Super Bowl : les finales de conférence.

Ce match désigne le champion de chaque conférence, et il se dispute encore une fois en fonction des seeds : l’équipe avec le pire seed se déplace chez l’équipe avec le meilleur seed.

Pour la saison 2010-2011, nous avons une double confrontation entre seeds #6 et #2 :

AFC

  • #6 New York Jets @ #2 Pittsburgh.

NFC

  • #6 Green Bay @ #2 Chicago.

Encore une fois, la saison a réservé une surprise, car voici les résultats :

AFC

  • #6 New York Jets @ #2 Pittsburgh : 19-24.

NFC

  • #6 Green Bay @ #2 Chicago : 21-14.

Pittsburgh a fait respecter la logique pour devenir champion AFC et recevoir le Lamar Hunt Trophy.

Green Bay a créé une nouvelle surprise avec une troisième victoire à l’extérieur contre une équipe mieux classée pour devenir champion NFC et recevoir le George Halas Trophy.

L’affiche du Super Bowl est donc connue, et c’est une opposition de franchises titrées :

  • Pittsburgh est la plus titrée en Super Bowl (6).
  • Green Bay est la plus titrée de la NFL (12 titres, 9 pré-Super Bowl + 3 Super Bowls).

Comments are closed.