Gameday : Matchs du Dimanche Week 9

Gameday 2015

 

Sommaire

 

Los Angeles Chargers @ Atlanta Falcons
Miami Dolphins @ Chicago Bears
Carolina Panthers @ Cincinnati Bengals
Green Bay Packers @ Detroit Lions
Las Vegas Raiders @ Jacksonville Jaguars
Indianapolis Colts @ New England Patriots
Buffalo Bills @ New York Jets
Minnesota Vikings @ Washington Commanders
Seattle Seahawks @ Arizona Cardinals
Los Angeles Rams @ Tampa Bay Buccaneers
Tennessee Titans @ Kansas City Chiefs

 

Los Angeles Chargers (4-3) @ Atlanta Falcons (4-4)

 

Date et Heure Française Dimanche 6 Novembre, 19:00
Lieu Mercedes-Benz Stadium
Titre Atlanta peut-il tenir la cadence ?
Prévision Météo Stade couvert

 

Atlanta s’approche de la mi-parcours en tête de la NFC South, ce qu’évidemment tout le monde avait vu venir ; les Falcons peuvent-ils repasser en positif face à des Chargers qui sortent de bye week ?

Stats LAC Attaque ATL Défense
Points par match 23.4 11 25.6 29
Yards par match 368.3 8 415.8 31
Yards par passe tentée 6.5 28 7.7 30
Yards par course 3.7 28 4.4 15
Third Down % 40.566 13 47.059 30
Redzone TD % 53.571 18 59.375 22
Turnovers 7 3 11 10
Pressions 47 4 49 27
Sacks 10 1 12 29
Field Goal % 92.308 5 85.714 15
Extra Point % 100.000 1 95.000 17

Justin Herbert va encore manquer Keenan Allen et Mike Williams – sans oublier Donald Parham ; même si la couverture d’Atlanta est toujours un gros problème (306.9 yards par match – pire), cela pourrait limiter encore plus une attaque qui a déjà du mal à trouver du volume. Autant dire qu’à tous les niveaux, cela veut dire plus de travail pour Austin Ekeler face à une défense au sol où Rashaan Evans est omniprésent.

https://static.clubs.nfl.com/image/private/t_new_photo_album/f_auto/falcons/stpwch4wtyijwygnclts.jpg

Stats ATL Attaque LAC Défense
Points par match 25.0 6 27.0 31
Yards par match 320.8 25 357.6 20
Yards par passe tentée 8.0 5 6.6 11
Yards par course 4.7 13 5.7 32
Third Down % 44.944 6 40.964 17
Redzone TD % 64.000 9 54.167 14
Turnovers 10 15 9 18
Pressions 61 20 56 21
Sacks 19 20 17 18
Field Goal % 82.353 18 82.353 12
Extra Point % 100.000 1 100.000 21

Les Falcons ont trouvé deux coureurs sympathiques en Tyler Allgeier et Caleb Huntley, et voilà que le polyvalent Cordarrelle Patterson revient d’IR et devrait s’aligner ; regardez l’état de la défense contre la course des Bolts, et Atlanta a de quoi monter son Falcdozer pour posséder le cuir et épargner du travail à Marcus Mariota.

Entre deux équipes imprévisibles et deux défenses qui encaissent des points, faites vos jeux, et ne soyez pas surpris si c’est le Match Maboul de la semaine.

 

Miami Dolphins (5-3) @ Chicago Bears (3-5)

 

Date et Heure Française Dimanche 6 Novembre, 19:00
Lieu Soldier Field
Titre Les acheteurs et les vendeurs
Prévision Météo Ciel dégagé

 

Après une série de trois défaites, Miami s’est bien repris avec deux victoires alors que Chicago s’est réveillé offensivement pour battre New England et chuter à Dallas ; mais surtout, les deux équipes ont eu des fortunes diverses lors de la période des échanges.

Stats MIA Attaque CHI Défense
Points par match 22.2 16 22.6 19
Yards par match 380.6 7 344.0 16
Yards par passe tentée 8.4 2 6.8 18
Yards par course 3.9 27 5.0 27
Third Down % 40.425 15 50.505 31
Redzone TD % 69.565 4 68.000 26
Turnovers 10 15 13 6
Pressions 70 25 37 32
Sacks 17 12 13 28
Field Goal % 78.571 25 69.231 5
Extra Point % 95.000 18 100.000 21

Les Fins espèrent avoir boosté leur jeu au sol avec l’arrivée de Jeff Wilson alors que les Bears ne risquent pas d’avoir boosté leur pauvre défense au sol avec le départ de Roquan Smith ; bref, vous avez une des clés du match toute trouvée, et il ne faudra pas s’étonner si, comme les précédents adversaires de Chicago (51.8% de courses – top), Miami court beaucoup. Cela allègera un peu la charge d’un Tua Tagovailoa qui est top avec 112.7 de QB Rating et qui semble enfin avoir trouvé sa voie, mais qui devra se méfier de la couverture des locaux (un ratio TD:INT adverse de 0.778 – 4e).

https://thumbor.forbes.com/thumbor/fit-in/x/https://www.forbes.com/betting/wp-content/uploads/2022/11/gettyimages-1234740887-612x612-1.jpeg

Stats CHI Attaque MIA Défense
Points par match 19.4 23 24.0 22
Yards par match 315.2 27 362.8 23
Yards par passe tentée 7.5 11 7.3 28
Yards par course 5.3 2 4.2 11
Third Down % 40.566 13 41.837 24
Redzone TD % 52.000 23 69.231 28
Turnovers 12 22 7 27
Pressions 81 29 51 24
Sacks 31 32 15 21
Field Goal % 100.000 1 90.000 24
Extra Point % 84.615 29 95.454 18

Assez ironiquement, si la défense de Chicago voit le plus de courses, l’attaque fait pareil (59.9% de courses – top). Cela promet un beau carton contre une défense des visiteurs qui est solide et qui aimerait pousser le match sur le bras d’un Justin Fields qui progresse mais qui n’est jamais à l’abri de retomber dans ses travers ; l’arrivée de Chase Claypool face à une défense aérienne perméable promet. Le néo-Fin Bradley Chubb est déjà prêt à abuser une ligne offensive qui reste poreuse en protection afin de ne pas laisser le Quarterback faire ce qu’il veut.

Miami aurait déjà l’avantage même avant les échanges, donc là évidemment c’est encore plus vrai… mais attention si Chicago parvient à avancer au sol.

 

Carolina Panthers (2-6) @ Cincinnati Bengals (4-4)

 

Date et Heure Française Dimanche 6 Novembre, 19:00
Lieu Paycor Stadium
Titre Cincinnati au ralenti
Prévision Météo Ciel dégagé

 

Les champions AFC continuent leur après-Super Bowl difficile même s’ils ne sont pas largués dans l’AFC North ; il ne faut cependant pas lambiner face à des Panthers qui font ce qu’ils peuvent avec ce qui leur reste.

Stats CAR Attaque CIN Défense
Points par match 19.8 22 20.5 13
Yards par match 297.6 29 336.0 14
Yards par passe tentée 6.9 18 6.4 10
Yards par course 4.7 12 4.4 16
Third Down % 26.804 32 39.423 11
Redzone TD % 47.368 28 47.826 5
Turnovers 9 11 10 13
Pressions 56 15 63 12
Sacks 21 24 14 25
Field Goal % 87.500 15 88.000 22
Extra Point % 92.308 23 92.308 8

La tâche ne va pas être simple pour les Cats car la défense de Cincy n’est pas celle d’Atlanta : Chuba Hubbard sera encore indisponible et le front-7 des Bengals peut rendre la vie compliquée à D’Onta Foreman. La blessure au genou de Chidobe Awuzie, top avec 38% de complétion + 0 TD autorisés, et l’absence de Mike Hilton ouvrent un peu les opportunités par les airs ; PJ Walker pourrait peut-être en profiter avec DJ Moore, mais pour cela il va devoir se méfier d’un pass-rush qui a certes du mal à finir le travail, mais qui possède du talent.

https://bengalswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/47/2018/09/usatsi_8145451.jpg?w=1000&h=600&crop=1

Stats CIN Attaque CAR Défense
Points par match 23.2 13 23.2 21
Yards par match 349.0 13 358.6 21
Yards par passe tentée 7.7 8 6.6 13
Yards par course 3.5 30 4.2 10
Third Down % 48.544 3 41.071 18
Redzone TD % 65.217 7 50.000 8
Turnovers 10 15 8 22
Pressions 86 30 50 25
Sacks 30 31 12 29
Field Goal % 78.571 25 84.210 13
Extra Point % 89.474 27 94.737 15

La défense des Cats fait son maximum pour tenir la baraque mais elle peut avoir des passages à vide : elle aussi a un peu de chance puisque l’ensemble IKEA va manquer la Chaise (quelqu’un s’est assis dessus un peu fort et elle a une patte cassée) ; il reste quand même Tyler Boyd et Tee Higgins pour faire du dégât, mais il est possible que le Bureau utilise le Mixeur un peu plus. Ce sera intéressant au niveau de l’affrontement des deux lignes : si l’offensive de Cincy a du mal en protection, elle fait le travail à la course, et la défense de Carolina ne s’en laisse pas compter.

Les Bengals ont quelques blessures assez importantes qui demandent à être suivies ; cela pourrait suffire contre Carolina (encore qu’il faudra être sérieux), mais cela pourrait coûter plus cher ensuite.

 

Green Bay Packers (3-5) @ Detroit Lions (1-6)

 

Date et Heure Française Dimanche 6 Novembre, 19:00
Lieu Ford Field
Titre La goutte de trop ?
Prévision Météo Stade couvert

 

L’année dernière Green Bay avait “laissé filer” le match à Detroit en Week 18, déjà assuré du seed #1 ; comme les choses changent en quelques mois puisque cette fois les Packers doivent impérativement l’emporter sous peine de voir leur saison vraiment compromise.

Stats GB Attaque DET Défense
Points par match 18.1 26 32.1 32
Yards par match 339.9 17 421.3 32
Yards par passe tentée 6.6 26 8.1 32
Yards par course 4.9 10 5.1 28
Third Down % 37.363 22 50.602 32
Redzone TD % 59.091 13 73.077 30
Turnovers 10 15 6 30
Pressions 55 14 45 29
Sacks 17 12 11 31
Field Goal % 80.000 21 76.923 7
Extra Point % 100.000 1 96.154 20

Le boulet arrêtable contre le poteau destructible. L’attaque des Packers est atteinte de ronflette aiguë pendant des pans entiers de match alors que la défense des Lions a des sursauts mais reste très mauvaise. Si c’est tentant, dans ce genre de situations, d’aller avec le Quarterback le plus talentueux, il reste à voir quelles armes il aura à sa disposition ; et de toute façon, est-ce qu’il ne serait pas temps de donner le ballon au JOUEUR le plus talentueux de l’équipe, Aaron Jones, contre un front-7 en perdition ?

https://packerswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/57/2022/11/USATSI_13849990-e1667584380540.jpg?w=1000&h=600&crop=1

Stats DET Attaque GB Défense
Points par match 24.7 9 21.6 16
Yards par match 394.9 4 316.0 8
Yards par passe tentée 7.6 10 6.7 15
Yards par course 5.2 4 4.9 25
Third Down % 37.349 23 29.885 2
Redzone TD % 72.000 3 45.454 4
Turnovers 11 20 7 27
Pressions 50 8 59 17
Sacks 13 6 17 18
Field Goal % 80.000 21 88.889 23
Extra Point % 89.474 27 100.000 21

Amon-Ra St. Brown, ceci est ton attaque aérienne après l’échange de T.J. Hockenson à Minnesota. Pour l’attaque terrestre, D’Andre Swift et l’ex-Packer Jamaal Williams auront leur mot à dire contre une défense qui devrait faire plus au vu de tous les premiers tours qu’elle contient, mais qui continue de décevoir.

Non ce n’est plus l’attaque des Packers d’antan, mais la défense de Detroit va quand même devoir se réveiller pour que les locaux puissent l’emporter.

 

Las Vegas Raiders (2-5) @ Jacksonville Jaguars (2-6)

 

Date et Heure Française Dimanche 6 Novembre, 19:00
Lieu TIAA Bank Field
Titre Au fond de l’AFC
Prévision Météo Nuageux

 

Entre des Raiders qui sortent d’une bulle à New Orleans et des Jags qui sont sur cinq défaites consécutives, cela ressemble à un match de la dernière chance en 2022.

Stats LV Attaque JAC Défense
Points par match 23.3 12 19.8 10
Yards par match 340.9 16 346.2 18
Yards par passe tentée 6.8 21 6.7 16
Yards par course 5.2 5 4.0 4
Third Down % 39.759 19 41.414 20
Redzone TD % 52.174 22 57.692 17
Turnovers 6 2 10 13
Pressions 60 18 62 15
Sacks 17 12 14 25
Field Goal % 100.000 1 100.000 30
Extra Point % 92.857 22 92.857 10

Si l’attaque du Nevada a des soucis, elle n’est pas la cause première du mauvais bilan de la franchise. Elle est plutôt efficace par le sol avec Josh Jacobs, mais comme elle est boom or bust et que la défense plie trop souvent, ce secteur se retrouve sous-utilisé (36.6% de courses – 27e). Cela ne sera pas plus aisé contre des Jags qui font le travail avec Foye Oluokun, mais il y a possibilité d’être plus équilibré et de permettre à Derek Carr de ne pas forcer ; la présence de Davante Adams est une bonne chose… si on lui donne le ballon.

https://e00-marca.uecdn.es/assets/multimedia/imagenes/2022/08/05/16596638735239.jpg

Stats JAC Attaque LV Défense
Points par match 21.5 20 24.9 25
Yards par match 363.0 9 366.7 25
Yards par passe tentée 6.6 25 7.2 27
Yards par course 5.2 6 4.1 5
Third Down % 41.237 12 45.977 29
Redzone TD % 50.000 24 73.913 31
Turnovers 12 22 4 32
Pressions 38 1 41 30
Sacks 12 3 9 32
Field Goal % 91.667 7 63.636 1
Extra Point % 93.750 21 94.444 13

La défense des Raiders a beaucoup de soucis, mais la composante terrestre ne fait pas partie de la liste, ce qui va offrir un duel intéressant face à Travis Etienne. Les visiteurs ont certes des difficultés en couverture, ils n’ont pas le même rendement dans le pass-rush qu’en 2021 et ils sont les derniers à savoir voler le ballon, mais ils savent qu’il faut rendre l’attaque des Jags unidimensionnelle pour forcer Trevor Lawrence à faire des erreurs.

La défense de Vegas est le facteur X du match : si elle montre les crocs alors les Jags sont en danger.

 

Indianapolis Colts (3-4-1) @ New England Patriots (4-4)

 

Date et Heure Française Dimanche 6 Novembre, 19:00
Lieu Gillette Stadium
Titre Terrain non conquis
Prévision Météo Couvert

 

Les Colts n’ont plus gagné à Foxboro depuis 2006, et ils espèrent casser la série pour repasser à l’équilibre alors que les Patriots tentent de garder la tête au-dessus de la ligne de flottaison.

Stats IND Attaque NE Défense
Points par match 16.1 30 20.4 12
Yards par match 339.4 18 350.5 19
Yards par passe tentée 6.9 17 6.6 12
Yards par course 3.7 29 4.8 23
Third Down % 40.367 16 43.363 27
Redzone TD % 47.826 26 56.000 16
Turnovers 16 30 16 1
Pressions 93 31 61 16
Sacks 26 29 23 5
Field Goal % 88.235 12 93.750 27
Extra Point % 100.000 1 93.333 11

Le retour de Jonathan Taylor n’aura pas duré longtemps et le revoilà indisponible ; couplez cela avec le départ de Nyheim Hines sur échange, et l’ex-Bill Zack Moss devrait avoir du travail pour sa nouvelle équipe. Pour le reste, il ne fait pas bon s’appeler “M. Ryan” cette saison à Indy puisque le Quarterback Matt Ryan est sur le banc et le Coordinateur Offensif Marcus Ryan a été renvoyé. Sam Ehlinger va affronter une couverture des Pats qui est toujours redoutable, encore plus quand on connaît le bilan de Billou contre les jeunes Quarterbacks.

https://www.boston.com/wp-content/uploads/2022/11/MS5V4RX5CN5TTRZLWYNWBI5ID4-6365176cca07e-scaled.jpg

Stats NE Attaque IND Défense
Points par match 22.1 17 19.6 7
Yards par match 334.5 20 319.8 9
Yards par passe tentée 7.7 9 6.8 17
Yards par course 4.3 22 4.0 3
Third Down % 39.796 17 32.673 4
Redzone TD % 45.833 29 59.091 19
Turnovers 16 30 8 22
Pressions 48 6 63 12
Sacks 18 18 19 13
Field Goal % 88.235 12 86.667 19
Extra Point % 100.000 1 93.333 11

Il va être intéressant de voir si les Pats peuvent déployer leur jeu au sol avec Rhamondre Stevenson sans une petite moitié de ligne offensive – David Andrews et Marcus Cannon – face à un front-7 qui sait limiter les yards par course. Ce ne devrait pas être si facile que cela, et Mac Jones devrait s’employer dans l’exercice du jeu aérien où New England continue d’être un peu trop dispendieux avec la balle (10 INTs – pire).

Les deux équipes ont intérêt à courir avec la balle, et l’avantage va à celle qui est la meilleure dans la catégorie du turnover differential (-8 pour Indy vs. 0 pour NE).

 

Buffalo Bills (6-1) @ New York Jets (5-3)

 

Auteur K.C.
Date et Heure Française Dimanche 6 Novembre, 19:00
Lieu MetLife Stadium
Titre Gangs of New York
Prévision Météo Couvert

 

Le gros match de la semaine verra s’opposer 2 équipes de « New York ». L’une de l’état – les Bills – l’autre de la ville en elle-même – les Jets. Et cette rencontre entre rivaux d’AFC East a tout du spectacle parfait : deux équipes en forme, dotées d’une bonne défense, et de playmakers offensifs, le tout se battant pour rester en tête – ou s’en rapprocher – de la division.

Stats BUF Attaque NYJ Défense
Points par match 29.0 2 19.9 11
Yards par match 430.6 1 311.4 6
Yards par passe tentée 8.1 3 5.8 5
Yards par course 5.0 8 3.8 2
Third Down % 50.633 2 39.823 14
Redzone TD % 53.846 17 59.091 19
Turnovers 12 22 12 9
Pressions 39 2 85 2
Sacks 11 2 21 9
Field Goal % 84.615 17 77.778 8
Extra Point % 100.000 1 88.235 4

Les Buffalo Bills continuent d’apparaître comme l’épouvantail de l’AFC et restent sur 4 victoires de suite. Toujours mené par le potentiel MVP Josh Allen (66%, 19 TDs, 6 INTs), les Bills sont une machine bien huilée que quasiment rien n’arrête. Le Quarterback peut tout faire (2 TDs au sol), et il est toujours présent quand on a besoin de lui. Sa ligne offensive fait une superbe saison et l’aide clairement dans sa réussite.

https://profootballtalk.nbcsports.com/wp-content/uploads/sites/25/2021/08/GettyImages-1277214715-e1628256401740.jpgEt que dire de son corps de receveurs ? Stefon Diggs est assurément l’un des meilleurs receveurs de NFL, et il le montre saison après saison (764y, 7 TDs). Gabe Davis continue de passer des paliers et enchaîne les réceptions importantes (16 réceptions dont 13 first down et 4 TDs !). Dawson Knox est un danger sous-côté qu’il ne faut pas oublier, tandis qu’Isaiah McKenzie apporte sa pierre à l’édifice dans le slot. Autant dire qu’il faut être solide pour limiter cette attaque.

Et heureusement que l’attaque aérienne est là parce que l’attaque au sol continue de patiner. Devin Singletary n’est pas mauvais, mais n’a clairement pas l’allure d’un coureur #1. L’arrivée de Nyheim Hines à la place de Zack Moss pourrait aider un peu, mais cela ne changera pas le secteur du tout au tout (d’autant plus que “Hines Yard” est plus un coureur / receveur).

https://static.clubs.nfl.com/image/private/t_editorial_landscape_12_desktop/jets/rskw9weukicjils8e9nfLes Jets devront continuer leur bon travail défensif pour espérer limiter les Bills, et ils ont les joueurs pour. Leur défense fait une superbe saison (top 10 contre la passe ET la course), et les rookies aident beaucoup. Le front-7 peut être impressionnant avec un C.J. Mosley qui revient enfin au niveau, et un Quinnen Williams excellent et sous-côté (6 sacks). Carl Lawson fait aussi du bien pour mettre la pression (4 sacks).

La défense aérienne n’a pas à rougir non plus, avec notamment un duo de Cornerbacks Sauce Gardner – Michael Carter II assez incroyable. Les Jets ont donc ce qu’il faut pour gêner les Bills… sur le papier en tout cas.

Stats NYJ Attaque BUF Défense
Points par match 22.0 18 14.0 1
Yards par match 338.1 19 298.1 3
Yards par passe tentée 6.6 27 6.0 6
Yards par course 4.6 16 4.1 5
Third Down % 33.036 29 40.476 16
Redzone TD % 60.870 12 50.000 8
Turnovers 12 22 14 4
Pressions 61 20 67 9
Sacks 19 20 21 9
Field Goal % 82.353 18 63.636 1
Extra Point % 94.737 19 100.000 21

Les Jets viennent de connaître une déception face à un rival alors qu’ils venaient eux aussi de remporter 4 matchs de suite. Chaque saison, les Jets espèrent que Zach Wilson est bien la solution à leurs soucis de Quarterback… mais pour le moment, malgré quelques flashs, il continue de décevoir. Alors certes, ce n’est que sa 2eme saison, mais le Quarterback connaît toutes les peines du monde à prouver pourquoi il a été choisi si haut il y a 1 an et demi. Sa ligne offensive est correcte, surtout vu toutes les blessures qu’elle continue de subir depuis plusieurs saisons.

https://nypost.com/wp-content/uploads/sites/2/2022/09/garrett-wilson-jets-breakout.jpgPourtant, il dispose de cibles de choix. Le rookie Garrett Wilson montre déjà toute l’étendue de son talent (429y, 2 TDs), tandis que Corey Davis continue d’être une cible de choix (351y, 2 TDs). Le Tight End Tyler Conklin commence à montrer le bout de son nez, notamment en endzone (3 TDs). Et si Wilson décide de se remettre à lancer vers Elijah Moore, cette attaque pourrait avoir tout ce qu’il faut pour faire mal aux meilleures défenses.

Malheureusement pour eux, les Jets viennent de perdre leur excellent rookie coureur Breece Hall, et devront s’en remettre à l’autre Michael Carter de l’équipe pour tenter de reprendre le flambeau, ce qui ne sera pas simple vu ce que Hall a montré en 7 matchs. Il ne manque donc pas grand chose aux Jets pour devenir l’une des forces offensives de l’AFC.

https://billswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/65/2022/06/1403107083.jpg?w=1000&h=600&crop=1Mais les Bills disposent eux aussi d’une défense de fer (top 5 contre la course, top 10 contre la passe). Le front-7 est clairement excellent, et continue de martyriser les meilleures attaques. Le duo de Linebackers Tremaine Edmunds – Matt Milano est parfaitement complémentaire, tandis que le pass-rush a pris une toute autre dimension depuis l’arrivée de Von Miller (6 sacks). Gregory Rousseau le suit de près (5 sacks) et peut se vanter d’avoir un futur Hall Of Famer à ses côtés.

Malgré les blessures du début de saison, la défense aérienne continue d’être impressionnante, avec notamment un Jordan Poyer en feu (4 INTs) ; le retour tant attendu de Tre’Davious White devrait confirmer cela. Il faudra donc que les Jets soient à 200% s’ils veulent inquiéter cette défense.

Que ce soit en NFC ou en AFC, la division East est sur un petit nuage et compte dans ses rangs parmi les meilleures équipes de la saison. Si les Jets ont montré qu’ils savaient gagner, ils doivent continuer cela en montrant qu’ils peuvent aussi gagner dans leur division et contre l’ogre de la conférence.

Pour les Bills, il s’agira surtout de rester en tête de la division – et de l’AFC – afin d’avoir un petit matelas de sécurité s’ils devaient connaître un coup de moins bien. Mais vu ce qu’ils montrent depuis le début de saison, il semble difficile pour le moment d’aller les chercher.

 

Minnesota Vikings (6-1) @ Washington Commanders (4-4)

 

Date et Heure Française Dimanche 6 Novembre, 19:00
Lieu FedEx Field
Titre Le retour du Cousin
Prévision Météo Couvert

 

Washington est revenu du diable Vauvert à l’équilibre mais les affaires se corsent puisque ce sont des Vikings maîtres des victoires serrées et largement en tête de la NFC North qui se présentent.

Stats MIN Attaque WAS Défense
Points par match 24.7 9 21.5 15
Yards par match 345.7 15 334.4 13
Yards par passe tentée 6.7 23 6.9 22
Yards par course 4.6 15 4.6 19
Third Down % 39.773 18 31.000 3
Redzone TD % 66.667 5 50.000 8
Turnovers 7 3 6 30
Pressions 62 22 83 3
Sacks 14 8 21 9
Field Goal % 64.286 32 92.857 26
Extra Point % 84.210 30 94.444 13

Bien que Minny continue d’enchaîner les victoires, le manque de gros gains continue d’être un peu surprenant (17 big plays – pire), mais cela pourrait changer face à une défense de Washington qui en encaisse un peu trop (33 big plays – 25e). Ajoutez à cela une ligne de Linebackers qui n’aura ni Cole Holcomb ni David Mayo et une couverture qui ne sait pas vraiment voler la balle (2 INTs – 29e), et on se dit que Kirk Cousins, de retour pour la première fois à FedEx, pourrait passer sa journée à délivrer les passes vers Adam Thielen, Justin Jefferson et le nouvel arrivant, T.J. Hockenson ; Dalvin Cook va cavaler en long en large et en travers.

https://static.clubs.nfl.com/image/private/f_auto/redskins/q5wfxh8estndagldbif2

Stats WAS Attaque MIN Défense
Points par match 17.8 27 20.6 14
Yards par match 331.0 22 383.1 28
Yards par passe tentée 6.7 24 7.7 31
Yards par course 4.0 25 4.2 9
Third Down % 34.579 25 34.940 9
Redzone TD % 52.381 20 77.778 32
Turnovers 10 15 13 6
Pressions 96 32 59 17
Sacks 26 29 21 9
Field Goal % 80.000 21 64.286 3
Extra Point % 90.909 25 100.000 21

Taylor Heinicke fait le travail en remplacement de Carson Wentz même s’il a des trous d’air ici ou là, mais cette fois c’est une attaque compétente de NFC North en face, donc l’attaque des Commies risque de devoir faire attention au cuir et de terminer plus de drives dans l’en-but. La voie préférée est celle des airs car la couverture de Minnesota reste un chantier malgré les efforts de Za’Darius Smith et Cameron Dantzler, mais attention aux soucis de protection.

Minnesota devrait suffisamment progresser pour l’emporter même si ce ne sera pas facile à l’extérieur.

 

Seattle Seahawks (5-3) @ Arizona Cardinals (3-5)

 

Date et Heure Française Dimanche 6 Novembre, 22:05
Lieu State Farm Stadium
Titre Arizona veut remettre du suspense
Prévision Météo Stade couvert
Match aller Week 6 : Seattle 19-9

 

Les Cards ont déjà été victimes de la saison improbable de Seattle à l’aller, mais la division est loin d’être jouée : une victoire au retour et Arizona resserre le classement en NFC West.

Stats SEA Attaque ARI Défense
Points par match 26.2 4 26.2 30
Yards par match 352.1 12 362.4 22
Yards par passe tentée 7.7 7 6.9 23
Yards par course 5.3 3 4.5 18
Third Down % 42.391 10 42.222 26
Redzone TD % 40.000 31 63.636 24
Turnovers 11 20 11 10
Pressions 66 24 57 20
Sacks 19 20 14 25
Field Goal % 94.444 4 93.750 27
Extra Point % 95.454 16 91.304 7

Geno Smith continue d’ébaubir la ligue avec son retour en grâce, mais il n’avait été flamboyant non plus en Week 6 ; juste propre et sérieux (ce qui n’est déjà pas mal). La couverture du désert ne va pas forcément mieux depuis, mais Geno n’a pas besoin de mettre le feu quand le coureur Kenneth Walker, déjà productif à l’aller, a les moyens de refaire la même chose au retour. Les Hawks devraient de nouveau s’appuyer sur le surprenant coureur pour avoir une attaque équilibrée et posséder le cuir.

https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/qlN_DyHbqzto9ep-54rBvuw_7xw=/0x0:4198x2838/1200x800/filters:focal(1926x399:2596x1069)/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/71487768/1355141963.0.jpg

Stats ARI Attaque SEA Défense
Points par match 22.8 15 24.9 26
Yards par match 347.1 14 377.4 27
Yards par passe tentée 6.1 31 7.0 25
Yards par course 4.4 20 4.7 22
Third Down % 33.945 27 41.667 22
Redzone TD % 56.000 16 59.259 21
Turnovers 8 8 14 4
Pressions 53 10 71 8
Sacks 20 23 22 8
Field Goal % 92.308 5 85.714 15
Extra Point % 83.333 31 85.000 2

Comment les Hawks ont-ils créé la surprise à l’aller ? Avec une défense de fer inattendue vu le début de saison ; c’est d’ailleurs ce match qui a marqué le début de son réveil. Cette fois les Cards ont King Dédédé, ce qui n’est pas rien, mais la couverture de Seattle s’est découvert des héros inattendus comme Tariq Woolen et Ryan Neal. Il faudra aussi surveiller un pass-rush efficace contre une ligne offensive qui n’aura ni Rodney Hudson ni Max Garcia ; la Mobylette pourrait encore prendre la pression.

Arizona doit pousser Geno à faire des erreurs pour redonner des possessions à Kyler Murray qui a désormais le Hopkins Factor.

 

Los Angeles Rams (3-4) @ Tampa Bay Buccaneers (3-5)

 

Date et Heure Française Dimanche 6 Novembre, 22:25
Lieu Raymond James Stadium
Titre Gueules de bois
Prévision Météo Quelques nuages

 

Les deux derniers champions s’attendaient probablement à une autre moitié de saison ; si rien n’est encore perdu, cela ressemble quand même à un choc charnière pour les deux équipes.

Stats LAR Attaque TB Défense
Points par match 16.9 28 18.9 6
Yards par match 297.4 30 326.4 11
Yards par passe tentée 6.8 19 5.8 4
Yards par course 3.3 31 4.8 24
Third Down % 45.454 4 42.105 25
Redzone TD % 52.381 20 69.565 29
Turnovers 13 28 9 18
Pressions 76 26 72 6
Sacks 24 26 25 3
Field Goal % 90.000 8 80.000 9
Extra Point % 100.000 1 100.000 21

Si on compte la saison régulière et les playoffs, les Rams sont maîtres de Raymond James Stadium depuis 5 matchs et 12 ans ; le dernier épisode étant le Divisional Round l’année dernière. Ils s’étaient fait une belle frayeur avec le retour des Bucs mais ils avaient tenu bon, grâce aussi à une erreur défensive de leurs adversaires. Bonne nouvelle, la défense de Tampa est un peu moins dominatrice et elle connaît des blessures ; mauvaise nouvelle, l’attaque des Rams l’est beaucoup moins et elle aussi a des absents.

https://theramswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/64/2022/01/USATSI_17553425.jpg?w=1000&h=600&crop=1

Stats TB Attaque LAR Défense
Points par match 18.2 25 22.4 18
Yards par match 332.9 21 310.9 5
Yards par passe tentée 6.7 22 7.0 26
Yards par course 3.0 32 4.3 13
Third Down % 34.579 25 41.667 22
Redzone TD % 45.833 29 43.750 3
Turnovers 7 3 8 22
Pressions 47 4 41 30
Sacks 13 6 15 21
Field Goal % 95.000 3 85.714 15
Extra Point % 100.000 1 100.000 21

Reprendre les clefs de la maison devra encore se passer d’un jeu au sol anémique car la défense de L.A. n’est pas du tout permissive dans le secteur ; c’est Tom Brady qui va être content, forcé de passer par les airs une fois de plus. Même si elle n’est plus dominatrice, la défense des visiteurs sait toujours limiter les first downs et les voyages en redzone, donc les Bucs pourraient avoir du mal à scorer.

Est-ce que la ligne décimée des visiteurs peut tenir la furia du front-7 des locaux ? C’est là toute la question, même si L.A. est légèrement favori.

 

Tennessee Titans (5-2) @ Kansas City Chiefs (5-2)

 

Date et Heure Française Lundi 7 Novembre, 02:20
Lieu GEHA Field at Arrowhead Stadium
Titre Dans l’ombre de Buffalo
Prévision Météo Ciel dégagé

 

Titans et Chiefs ont chuté contre les patrons d’AFC donc aucune des deux équipes ne pourra leur reprendre le leadership même si Buffalo perd ; cependant, Tennessee et Kansas City veulent marquer le coup en remportant un match contre un des cadors de la conférence.

Stats TEN Attaque KC Défense
Points par match 18.9 24 24.6 23
Yards par match 285.6 32 369.0 26
Yards par passe tentée 7.2 14 6.7 14
Yards par course 4.4 19 4.2 7
Third Down % 36.145 24 41.111 19
Redzone TD % 76.471 2 68.000 26
Turnovers 9 11 8 22
Pressions 59 16 67 9
Sacks 17 12 19 13
Field Goal % 81.818 20 100.000 30
Extra Point % 100.000 1 100.000 21

Ryan Tannehill ou Malik Willis ? La question est plus importante qu’on ne le croit, car si les Titans se disent que n’importe qui peut remettre la balle à Derrick Henry, ils vont avoir un problème : non seulement les Chiefs sont au courant et ils ont eu la bye week pour y penser, mais en plus la défense au sol fait un excellent travail. Le Blue Bulldozer n’est pas n’importe qui, mais on peut être sûr que Kansas City va charger la boîte pour le freiner. Cela veut dire que c’est le Quarterback qui va devoir faire le jeu, et les armes en réception sont loin de faire peur même si la couverture des locaux est… loin de faire peur aussi.

https://arrowheadaddict.com/wp-content/uploads/getty-images/2018/08/1408925715.jpeg

Stats KC Attaque TEN Défense
Points par match 31.9 1 19.7 9
Yards par match 403.3 2 343.9 15
Yards par passe tentée 8.1 4 7.0 24
Yards par course 4.5 18 4.2 8
Third Down % 51.899 1 25.581 1
Redzone TD % 76.667 1 52.381 13
Turnovers 8 8 11 10
Pressions 52 9 63 12
Sacks 12 3 19 13
Field Goal % 69.231 31 90.000 24
Extra Point % 92.308 23 100.000 21

Kansas City a récupéré le receveur Kadarius Toney des Giants, des fois que Patrick Mahomes manquerait de cibles dans l’attaque qui mène la NFL en points, TDs, first downs, 3e tentative, TDs en redzone, TDs à la passe et QB Rating. Comme vous le voyez on va avoir un beau duel sur 3e tentative avec la défense de Tennessee, mais attention à ne pas prendre des big plays sur les deux premières. Les visiteurs sont également très costauds contre la course, mais bien entendu la comparaison s’arrête là : l’offensive des Chiefs est autrement plus explosive que celle des Titans, et elle a les moyens d’avancer par les airs le cas échéant.

Les Titans n’ont aucune chance dans un tir aux pigeons, la défense doit donc faire un gros match pour redonner le cuir à son attaque, et espérer que suffisamment de drives iront au bout.