Snippets : Matchs de la Week 2

Snippets

Les snippets reviennent cette saison. Vous retrouverez tous les matchs de la semaine qui seront ajoutés au fur et à mesure des résultats, donc n’hésitez pas à revenir consulter l’article.

Légende :

  • c = courses, r = réceptions, t = touches (courses+réceptions), y = yards.
  • kr = retours de kick, pr = retours de punt.
  • fbl = fumble perdu.
  • tck = plaquage, TFL = plaquage à perte.
  • sk = sack, QBH = QB Hit, prs = pressions (sacks + QB Hits).
  • FF = fumble forcé, FR = fumble recouvré, PD = passe défendue.

NB : Les snippets se basent sur les données d’ESPN (c).

 

Sommaire

 

Los Angeles Chargers @ Kansas City Chiefs
Miami Dolphins @ Baltimore Ravens
New York Jets @ Cleveland Browns
Washington Commanders @ Detroit Lions
Indianapolis Colts @ Jacksonville Jaguars
Tampa Bay Buccaneers @ New Orleans Saints
Carolina Panthers @ New York Giants
New England Patriots @ Pittsburgh Steelers
Atlanta Falcons @ Los Angeles Rams
Seattle Seahawks @ San Francisco 49ers
Cincinnati Bengals @ Dallas Cowboys
Houston Texans @ Denver Broncos
Arizona Cardinals @ Las Vegas Raiders
Chicago Bears @ Green Bay Packers
Tennessee Titans @ Buffalo Bills
Minnesota Vikings @ Philadelphia Eagles

 

Los Angeles Chargers 24 @ 27 Kansas City Chiefs

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Los Angeles Chargers (1-1) 3 7 7 7 24
KANSAS CITY CHIEFS (2-0) 0 7 7 13 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 5:58 LAC FG Dustin Hopkins, 31y 3-0
2 14:57 LAC TD Zander Horvath, 1y catch (PAT) 10-0
2 11:38 KC TD Jerick McKinnon, 9y catch (PAT) 10-7
3 9:52 LAC TD Mike Williams, 15y catch (PAT) 17-7
3 7:22 KC TD Justin Watson, 41y catch (PAT) 17-14
4 14:58 KC FG Matt Ammendola, 19y 17-17
4 10:29 KC TD Jaylen Watson, 99y INT return (PAT) 17-24
4 3:20 KC FG Matt Ammendola, 31y 17-27
4 1:11 LAC TD Joshua Palmer, 7y catch (PAT) 24-27

C’est fou comme un match peut tourner très vite : alors que les Bolts étaient devant depuis le début, une INT tombée par la défense de justesse convertie en TD derrière, un TE qui veut sortir car il est cramé mais qui est forcé de rester sur le terrain à cause d’un no-huddle à la limite de l’endzone, un QB qui vise ladite cible et dont la mauvaise communication crée un pick-6 assassin, puis une blessure dudit QB sur un sack qui le limite sur la fin… et voilà comment Los Angeles a perdu cette rencontre.

Les blessures sur la ligne offensive n’ont pas aidé, surtout celle de Corey Linsley : cela a semblé réveiller le pass-rush des locaux qui a été bien plus virulent en 2e MT (2 sacks + 8 QB Hits) ; Justin Herbert (33/48, 334y, 3TD, 1INT) a été touché sur la fin (probablement aux côtes), ce qui ne l’a pas empêché de mener un dernier drive pour revenir à trois points avec notamment une passe improbable de 40 yards… mais c’était trop tard. L’offensive des visiteurs a eu des soucis sur 3e tentative tout le match (5/16), malgré les sacrées performances d’Austin Ekeler (23t/94y) et Mike Williams (8r/113y/1TD). Gerald Everett (6r/71y) a aussi été important, et il est difficile de lui en vouloir sur le pick-6 car il avait demandé à sortir avant d’être forcé de rester (oui, c’était lui).

Les Chiefs ont, comme souvent ces dernières années chez eux, buté sur la défense de L.A. pendant une bonne partie du match : il n’y a qu’à voir les stats finales (319 yards totaux). Patrick Mahomes (24/35, 235y, 2TD) a été assez boom or bust et peut remercier les mains de la couverture des californiens sinon il repartait avec quelques INTs, mais il a toujours cette magie à certains moments qui lui permet de réussir des passes incroyables. Clyde Edwards-Helaire (12t/118y) mériterait de voir plus de ballons, alors que Travis Kelce (5r/51y) a été présent. Les Chiefs peuvent dire merci aux Watson (aucun lien de parenté) : le WR Justin Watson (2r/50y/1TD) a scoré, comme le rookie CB Jaylen Watson.

On aura remarqué que les deux Head Coachs ont respecté l’équipe d’en face (et son QB), étant un peu plus frileux que d’habitude sur 4e tentative, surtout à distance de FG (du moins, jusqu’à ce que les Bolts soient obligés de les tenter sur la fin).

 

Miami Dolphins 42 @ 38 Baltimore Ravens

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
MIAMI DOLPHINS (2-0) 0 7 7 28 42
Baltimore Ravens (1-1) 7 21 7 3 38

QT Tps Éq. Type Action Score
1 14:47 BAL TD Devin Duvernay, 103y kick return (PAT) 0-7
2 10:54 MIA TD Jaylen Waddle, 6y catch (PAT) 7-7
2 10:44 BAL TD Rashod Bateman, 75y catch (PAT) 7-14
2 4:03 BAL TD Mark Andrews, 1y catch (PAT) 7-21
2 0:29 BAL TD Demarcus Robinson, 12y catch (PAT) 7-28
3 7:52 MIA TD Mike Gesicki, 14y catch (PAT) 14-28
3 0:26 BAL TD Lamar Jackson, 79y run (PAT) 14-35
4 12:12 MIA TD River Cracraft, 2y catch (PAT) 21-35
4 7:47 MIA TD Tyreek Hill, 48y catch (PAT) 28-35
4 5:19 MIA TD Tyreek Hill, 60y catch (PAT) 35-35
4 2:18 BAL FG Justin Tucker, 51y 35-38
4 0:14 MIA TD Jaylen Waddle, 7y catch (PAT) 42-38

Wacky Week 2 n’a pas été au niveau de la première, mais ça a été plus ciblé et encore plus spectaculaire. Un des résultats improbables est arrivé à Baltimore avec un 4e QT délirant dont le score va donner des flashbacks aux fans des Falcons : Tyreek Hill (11r/190y/2TD) a rentabilisé son contrat en quelques actions explosives dans une couverture qui a semblé totalement perdue. Ajoutez le Pingouin Jaylen Waddle (11r/171y/2TD) à l’affaire, et Tua Tagovailoa (36/50, 469y, 6TD, 2INT) termine avec des stats stratosphériques… même s’il doit encore nettoyer des scories dans son jeu.

Les stats de Lamar Jackson (21/29, 318y, 3TD + 9c/119y/1TD) sont un peu trompeuses, dans le sens où s’il a brillé avec son bras et ses jambes, il masque totalement l’incapacité du reste du Corbacdozer à avancer, et surtout à gagner le yard décisif : les Ravens ont été deux fois repoussés en 4e&1, dont le deuxième drive avec ce QB sneak de Lamar à un yard de l’endzone stoppé puis ce snap foireux qui provoque un turnover on downs au bout d’un drive de 18 actions et 10:52. Qui pouvait imaginer à ce moment que cela ferait la différence, malgré les efforts de Devin Duvernay (1kr/103y/1TD), Rashod Bateman (4r/108y/1TD) et Mark Andrews (9r/104y/1TD).

 

New York Jets 31 @ 30 Cleveland Browns

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
NEW YORK JETS (1-1) 0 14 0 17 31
Cleveland Browns (1-1) 7 7 3 13 30

QT Tps Éq. Type Action Score
1 4:55 CLE TD Nick Chubb, 4y run (PAT) 0-7
2 13:06 NYJ TD Garrett Wilson, 2y catch (PAT) 7-7
2 8:17 CLE TD Amari Cooper, 6y catch (PAT) 7-14
2 0:11 NYJ TD Breece Hall, 10y catch (PAT) 14-14
3 9:58 CLE FG Cade York, 22y 14-17
4 14:19 NYJ FG Greg Zuerlein, 57y 17-17
4 9:21 CLE TD Nick Chubb, 7y run (PAT) 17-24
4 1:55 CLE TD Nick Chubb, 12y run (no 2pt) 17-30
4 1:22 NYJ TD Corey Davis, 66y catch (PAT) 24-30
4 0:22 NYJ TD Garrett Wilson, 15y catch (PAT) 31-30

Est-il plus difficile de revenir de -21 en 15 minutes ou de -13 en 2 minutes ? Vous avez quatre heures, en attendant il est assez fou de se dire que si Nick Chubb (20t/113y/3TD) s’était arrêté à un yard de l’endzone au lieu de scorer, étant donné que les Jets n’avaient plus de temps-morts, les Browns l’auraient emporté. C’est difficile de le critiquer pour cela, mais comme toujours, cela rappelle à quel point un match NFL se joue à peu de choses.

Pendant 58 minutes, Cleveland a dominé sur le dos de Chubb et de Kareem Hunt (15t/74y), ce qui ne surprendra personne. Amari Cooper (9r/101y/1TD) a été la cible préférée de Jacoby Brissett (22/27, 229y, 1TD, 1INT + 6c/43y) pendant que le pass-rush faisait le travail (2 sacks + 4 QB Hits). Sauf que Cade York (1/1 FG + 3/4 XP) a raté le XP, laissant la porte ouverte.

Mais cela n’aurait pas dû avoir de conséquences sans un effondrement absolu de la couverture des Browns, laissant Joe Flacco (26/44, 307y, 4TD) revenir au score via une bombe vers Corey Davis (2r/83y/1TD), puis l’emporter grâce à l’avènement du rookie Garrett Wilson (9t/100y/2TD).

 

Washington Commanders 27 @ 36 Detroit Lions

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Washington Commanders (1-1) 0 0 15 12 27
DETROIT LIONS (1-1) 12 10 7 7 36

QT Tps Éq. Type Action Score
1 8:06 DET FG Austin Seibert, 35y 0-3
1 3:17 DET SFTY Carson Wentz fumble out of bounds 0-5
1 1:40 DET TD Amon-Ra St. Brown, 13y catch (PAT) 0-12
2 13:47 DET FG Austin Seibert, 48y 0-15
2 6:43 DET TD Josh Reynolds, 3y catch (PAT) 0-22
3 12:58 WAS TD Curtis Samuel, 15y catch (PAT) 7-22
3 2:58 WAS TD Logan Thomas, 20y catch (2pt) 15-22
3 1:28 DET TD D’Andre Swift, 22y catch (PAT) 15-29
4 10:39 WAS TD Antonio Gibson, 1y run (no 2pt) 21-29
4 7:00 DET TD Amon-Ra St. Brown, 11y catch (PAT) 21-36
4 1:56 WAS TD Jahan Dotson, 1y catch (no PAT) 27-36

Rotules de la capitale pétées avec de grandes inquiétudes défensives chez les Commanders. Amon-Ra St. Brown (11t/184y/2TD) continue sa progression fulgurante et a rendu fou les visiteurs, tout comme D’Andre Swift (7t/87y/1TD) dont la cheville va visiblement bien. Jared Goff (20/34, 256y, 4TD) a surtout visé sa nouvelle pépite mais il a été propre malgré une pression pas toujours facile à contenir (3 sacks + 11 QB Hits).

Néanmoins, cela a été encore pire pour Carson Wentz (30/46, 337y, 3TD, 1INT) : Detroit l’a pilonné du début à la fin (5 sacks + 11 QB Hits) avec le rookie Aidan Hutchinson (6tcks + 2TFLs + 3sks + 3QBHs) en leader de charge. Le retour en 2e MT n’a pas suffi car les Lions ont su répondre à chaque fois, ce qui est nouveau pour eux.

 

Indianapolis Colts 0 @ 24 Jacksonville Jaguars

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Indianapolis Colts (0-1-1) 0 0 0 0 0
JACKSONVILLE JAGUARS (1-1) 7 10 7 0 24

QT Tps Éq. Type Action Score
1 2:21 JAC TD Christian Kirk, 10y catch (PAT) 0-7
2 7:52 JAC TD James Robinson, 37y run (PAT) 0-14
2 1:43 JAC FG Riley Patterson, 52y 0-17
3 0:17 JAC TD Christian Kirk, 5y catch (PAT) 0-24

C’est une chose d’avoir du mal à gagner quelque part, c’en est une autre de poser un oeuf bien rond ; ces Colts sont cassés offensivement (218 yards totaux), voici le listing de leurs drives : INT – 5 punts – downs – downs – INT – INT. Matt Ryan (16/30, 195y, 3INT) a rarement été laissé tranquille (5 sacks + 11 QB Hits), ce qui inquiète sur le niveau de la ligne offensive ; Josh Allen (3tcks + 1TFL + 2sks + 2QBHs + 1FF) a été très actif. Trevor Lawrence (25/30, 235y, 2TD) a été plus tranquille, et même si le jeu au sol n’a pas toujours été royal (37c/96y/1TD), l’attaque a pu progresser grâce notamment à Christian Kirk (6r/78y/2TD) et Evan Engram (7r/46y).

 

Tampa Bay Buccaneers 20 @ 10 New Orleans Saints

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
TAMPA BAY BUCCANEERS (2-0) 0 0 3 17 20
New Orleans Saints (1-1) 3 0 0 7 10

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:02 NO FG Wil Lutz, 31y 0-3
3 6:44 TB FG Ryan Succop, 47y 3-3
4 7:41 TB TD Breshad Perriman, 28y catch (PAT) 10-3
4 5:50 TB FG Ryan Succop, 47y 13-3
4 4:11 TB TD Mike Edwards, 68y INT return (PAT) 20-3
4 3:02 NO TD Michael Thomas, 7y catch (PAT) 20-10

On s’est longtemps dit que la malédiction allait continuer, mais après le dernier épisode du combat de boxe entre Mike Evans et Marshon Lattimore au début du 4e QT, le match s’est emballé : c’est la défense de Tampa Bay qui l’a gagné grâce notamment au pass-rush (6 sacks + 9 QB Hits), à Jamel Dean (2INTs) et au pick-6 de Mike Edwards. Jameis Winston (25/40, 236y, 1TD, 3INT) a implosé en 15 minutes malgré un bon début grâce à Chris Olave (5r/80y) et Michael Thomas (6r/65y/1TD) ; Mark Ingram II (12t/63y) a aussi été important au sol.

En face, Tom Brady (18/34, 190y, 1TD) a encore été largement frustré avec plusieurs armes indisponibles (dont une pendant le match), mais il a fini par trouver les solutions pour scorer les points suffisants avec notamment ce big play vers Breshad Perriman (3r/45y/1TD).

 

Carolina Panthers 16 @ 19 New York Giants

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Carolina Panthers (0-2) 0 6 7 3 16
NEW YORK GIANTS (2-0) 6 0 7 6 19

QT Tps Éq. Type Action Score
1 12:50 NYG FG Graham Gano, 36y 0-3
1 2:30 NYG FG Graham Gano, 33y 0-6
2 12:15 CAR FG Eddy Pineiro, 31y 3-6
2 0:56 CAR FG Eddy Pineiro, 32y 6-6
3 12:27 CAR TD DJ Moore, 16y catch (PAT) 13-6
3 9:19 NYG TD Daniel Bellinger, 16y catch (PAT) 13-13
4 12:31 NYG FG Graham Gano, 51y 13-16
4 10:46 CAR FG Eddy Pineiro, 38y 16-16
4 3:34 NYG FG Graham Gano, 56y 16-19

Concours de FGs à New York, d’autant plus frustrants que sur les 7 tentés, 5 étaient dans la redzone, d’où un taux d’efficacité dans la zone rouge assez terrifiant que ce soit côté Giants (1/3) ou Panthers (1/4). Dans le duel des coureurs, Christian McCaffrey (19t/128y) a fait un peu plus que Saquon Barkley (24t/88y), mais Carolina s’est torpillé avec les ballons perdus (2 turnovers) et un taux de 3e tentative affreux (2/12).

Baker Mayfield (14/29, 145y, 1TD) n’a pas encore trouvé la clé de l’efficacité ; remarquez, Daniel Jones (22/34, 176y, 1TD) n’a pas été lumineux non plus, mais dans ce genre de match le plus important est de ne pas perdre le cuir, et il a dû subir la pression de Brian Burns (4tcks + 2TFLs + 2sks + 4QBHs).

 

New England Patriots 17 @ 14 Pittsburgh Steelers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
NEW ENGLAND PATRIOTS (1-1) 3 7 7 0 17
Pittsburgh Steelers (1-1) 0 3 3 8 14

QT Tps Éq. Type Action Score
1 6:42 NE FG Nick Folk, 28y 3-0
2 8:35 PIT FG Chris Boswell, 36y 3-3
2 0:22 NE TD Nelson Agholor, 44y catch (PAT) 10-3
3 5:44 PIT FG Chris Boswell, 52y 10-6
3 2:47 NE TD Damien Harris, 2y run (PAT) 17-6
4 14:58 PIT TD Pat Freiermuth, 8y catch (2pt) 17-14

Dans un match serré, n’importe quelle action peut décider du sort du match : à Pittsburgh, le punt fumblé par – ironie, l’ex-Patriot – Gunner Olszewski a permis aux Patriots de prendre l’avantage décisif à la fin du 3e QT. C’était moche, mais New England va prendre sans demander son reste : Mac Jones (21/35, 252y, 1TD, 1INT) a été un poil plus en réussite, trouvant notamment Nelson Agholor (6r/110y/1TD) et Jakobi Meyers (9r/95y), mais c’est surtout le jeu au sol qui a fait le travail (31c/124y/1TD). Il a également bien été aidé par l’absence de T.J. Watt qui a rendu le pass-rush aphone.

Il a démontré la possibilité d’allonger le jeu, contrairement à Mitch Trubisky (21/33, 168y, 1TD, 1INT) qui a visé court toute la rencontre, ce qui ne peut pas suffire quand la défense adverse contient l’attaque terrestre (22c/91y) ; Najee Harris (20t/89y) a surtout avancé en réception.

 

Atlanta Falcons 27 @ 31 Los Angeles Rams

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Atlanta Falcons (0-2) 0 3 7 17 27
LOS ANGELES RAMS (1-1) 7 14 7 3 31

QT Tps Éq. Type Action Score
1 1:44 LAR TD Allen Robinson II, 1y catch (PAT) 0-7
2 9:30 LAR TD Darrell Henderson Jr., 8y run (PAT) 0-14
2 2:44 ATL FG Younghoe Koo, 26y 3-14
2 0:14 LAR TD Cooper Kupp, 3y catch (PAT) 3-21
3 9:22 LAR TD Cooper Kupp, 10y catch (PAT) 3-28
3 3:20 ATL TD Drake London, 4y catch (PAT) 10-28
4 12:13 LAR FG Matt Gay, 20y 10-31
4 8:14 ATL TD Olamide Zaccheaus, 11y catch (PAT) 17-31
4 4:57 ATL TD Lorenzo Carter, 26y blocked punt return (2pt) 25-31
4 0:06 ATL SFTY Brandon Powell out of bounds in endzone 27-31

On a failli avoir un autre retournement avec des Rams qui aiment se faire peur via pertes de balle et gaffes d’équipes spéciales, mais Jalen Ramsey est arrivé à la rescousse avec l’INT salvatrice… et empêcher Atlanta de réussir son propre comeback de 3-28. Évidemment, cela aurait été plus facile sans le FG manqué sur le premier drive, car le thème de la journée était “on finit toujours par payer la note”.

Matthew Stafford (27/36, 272y, 3TD, 2INT) a encore rappelé tout ce qu’il fait de bien et de moins bien, et même Cooper Kupp (11r/108y/2TD + 1fbl) s’y est mis, son ballon perdu créant l’espoir du miracle. On a cependant noté les inclusions plus importantes de Cam Akers (17t/62y) et Allen Robinson II (4r/53y/1TD) aux côtés de Darrell Henderson Jr. (10c/47y/1TD) et Tyler Higbee (7r/71y), ce qui servira plus tard dans la saison.

En face, Marcus Mariota (17/26, 196y, 2TD, 2INT + 1fbl) s’est surtout appuyé sur Cordarrelle Patterson (10t/41y) et le rookie Drake London (8r/86y/1TD), mais l’efficacité en redzone n’a pas suivi (2/4), il a été mis sous pression (3 sacks + 6 QB Hits) et il a perdu trop de ballons.

 

Seattle Seahawks 7 @ 27 San Francisco 49ers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Seattle Seahawks (1-1) 0 0 7 0 7
SAN FRANCISCO 49ERS (1-1) 6 14 0 7 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:16 SF FG Robbie Gould, 20y 0-3
1 1:26 SF FG Robbie Gould, 33y 0-6
2 11:19 SF TD Ross Dwelley, 38y catch (PAT) 0-13
2 1:26 SF TD Kyle Juszczyk, 1y run (PAT) 0-20
3 5:25 SEA TD Mike Jackson, 86y blocked kick return (PAT) 7-20
4 1:51 SF TD Jimmy Garoppolo, 1y run (PAT) 7-27

Les 49ers ont bien fait de garder Jimmy Garoppolo (13/21, 154y, 1TD + 4c/5y/1TD) : la grave blessure de Trey Lance devrait mettre fin à sa saison, et Jimmy G reprend les rênes d’une attaque qui n’a pas eu à être géniale pour l’emporter. Jeff Wilson Jr. (20t/103y) et Deebo Samuel (9t/97y) ont fait le gros du travail, pendant que la défense éteignait totalement l’attaque de Seattle : Geno Smith (24/30, 197y, 1INT) n’a jamais trouvé la solution à part un ou deux éclairs de Tyler Lockett (9r/107y) et le jeu au sol est allé nulle part (14c/36y). Nick Bosa (4tcks + 2TFLs + 2sks + 5QBHs) a été énorme.

 

Cincinnati Bengals 17 @ 20 Dallas Cowboys

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Cincinnati Bengals (0-2) 3 0 6 8 17
DALLAS COWBOYS (1-1) 14 3 0 3 20

QT Tps Éq. Type Action Score
1 8:35 DAL TD Noah Brown, 9y catch (PAT) 0-7
1 3:05 CIN FG Evan McPherson, 43y 3-7
1 0:17 DAL TD Tony Pollard, 1y run (PAT) 3-14
2 0:09 DAL FG Brett Maher, 54y 3-17
3 9:41 CIN FG Evan McPherson, 50y 6-17
3 4:05 CIN FG Evan McPherson, 46y 9-17
4 3:45 CIN TD Tee Higgins, 5y catch (2pt) 17-17
4 0:00 DAL FG Brett Maher, 50y 17-20

Dans le style “c’est moche mais ça gagne”, je voudrais Dallas : Cooper Rush (19/31, 235y, 1TD) a fait ce qu’il fallait pour l’emporter sur la fin, et il a protégé le cuir, mais c’est avant tout la défense qui a gagné la rencontre. En effet, le vrai enseignement, c’est que Cincy démarre 0-2 avec une ligne offensive toujours aussi catastrophique (6 sacks + 9 QB Hits) : certes, il y a plus facile que d’affronter T.J. Watt et Micah Parsons (4tcks + 2TFLs + 2sks + 5QBHs) pour commencer la saison, mais ils ne sont pas les seuls à avoir planter Joe Burrow (24/36, 199y, 1TD + 4c/26y).

Les deux jeux au sol ont été un peu boom or bust entre Dallas (27c/107y/1TD) et Cincy (25c/89y) alors que Noah Brown (5r/91y/1TD) est le héros improbable du match. Il reste des soucis de discipline à Dallas, mais cette victoire va faire du bien au moral, alors que Cincinnati découvre la fameuse “gueule de bois du Super Bowl” (oui, c’est valable aussi pour l’équipe qui l’a perdu), et risque de se réveiller avec Brandon Allen en QB si ça continue.

 

Houston Texans 9 @ 16 Denver Broncos

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Houston Texans (0-1-1) 3 3 3 0 9
DENVER BRONCOS (1-1) 3 3 0 10 16

QT Tps Éq. Type Action Score
1 5:30 DEN FG Brandon McManus, 20y 0-3
1 2:19 HOU FG Ka’imi Fairbairn, 40y 3-3
2 7:20 HOU FG Ka’imi Fairbairn, 44y 6-3
2 0:20 DEN FG Brandon McManus, 24y 6-6
3 8:33 HOU FG Ka’imi Fairbairn, 24y 9-6
4 12:37 DEN TD Eric Saubert, 22y catch (PAT) 9-13
4 3:36 DEN FG Brandon McManus, 50y 9-16

Quand vos propres fans chantent le compte-à-rebours de la play clock, il y a un problème ; le même qu’en Week 1 : une gestion d’horloge catastrophique de Denver qui a gaspillé des temps-morts pour éviter des pénalités pour retard de jeu. Si on ajoute les “vraies” pénalités (13 pénalités pour 100 yards) c’est la preuve que le Head Coach est un rookie et qu’il essaie de trouver ses marques ; remarquez, côté mouchoirs jaunes, Houston n’a pas été mal non plus (8 pénalités pour 94 yards).

C’est passé parce que la défense a contenu Davis Mills (19/38, 177y) dans une attaque où Dameon Pierce (16t/77y), Nico Collins (4r/58y) et Brandin Cooks (4r/54y) ont un peu surnagé, mais c’était insuffisant ; le pass-rush a été actif (3 sacks + 6 QB Hits). Celle de Houston a fait son maximum pour confondre Russell Wilson (14/31, 219y, 1TD, 1INT) via la pression (3 sacks + 7 QB Hits) : cela a marché pendant un bon moment avant qu’il ne trouve Courtland Sutton (8t/127y) ; l’attaque terrestre a été productive (31c/149y).

 

Arizona Cardinals 29 @ 23 Las Vegas Raiders

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 OT Final
ARIZONA CARDINALS (1-1) 0 0 7 16 6 29
Las Vegas Raiders (0-2) 7 13 3 0 0 23

QT Tps Éq. Type Action Score
1 5:22 LV TD Davante Adams, 1y catch (PAT) 0-7
2 11:40 LV FG Daniel Carlson, 32y 0-10
2 7:00 LV TD Darren Waller, 3y catch (PAT) 0-17
2 0:00 LV FG Daniel Carlson, 55y 0-20
3 6:03 ARI TD Greg Dortch, 5y catch (PAT) 7-20
3 1:38 LV FG Daniel Carlson, 25y 7-23
4 8:13 ARI TD Darrel Williams, 1y run (2pt) 15-23
4 0:00 ARI TD Kyler Murray, 3y run (2pt) 23-23
OT 3:51 ARI TD Byron Murphy Jr., 59y fumble return (no 2pt) 29-23

Les Raiders sont incapables de jouer un match normal, et cette fois ils ont subi un retour de -16 en un QT avec le show Kyler Murray (31/49, 277y, 1TD, 1INT + 5c/28y/1TD) qu’ils avaient pourtant réussi à éteindre jusque là. Mais rien n’a été facile avec trois drives totalisant 38 actions, et une conversion à deux points lunaire où la Mobylette a vadrouillé 21 secondes avant de décider de finir le travail elle-même. Pendant ce temps, la défense s’est réveillée, confondant Derek Carr (25/39, 252y, 2TD) et freinant Josh Jacobs (20t/81y) ; si Mack Hollins (5r/66y) et Hunter Renfrow (7r/59y + 1fbl) ont été utilisés, Davante Adams a été invisible à part son TD et Renfrow a commis la perte de balle fatale en prolongation.

 

Chicago Bears 10 @ 27 Green Bay Packers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Chicago Bears (1-1) 7 0 3 0 10
GREEN BAY PACKERS (1-1) 3 21 0 3 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 8:33 GB FG Mason Crosby, 40y 0-3
1 4:37 CHI TD Justin Fields, 3y run (PAT) 7-3
2 14:54 GB TD Aaron Jones, 15y run (PAT) 7-10
2 4:36 GB TD Aaron Jones, 8y catch (PAT) 7-17
2 0:32 GB TD Allen Lazard, 5y catch (PAT) 7-24
3 5:11 CHI FG Cairo Santos, 44y 10-24
4 2:28 GB FG Mason Crosby, 28y 10-27

Là encore, à quoi tient un résultat : Justin Fields (7/11, 70y, 1INT + 8c/20y/1TD) aurait pu amorcer un retour à 10-24, mais il a été déclaré d’abord out à un demi-yard de l’endzone, puis trop court sur une course droit dans le tas ; impossible de savoir s’il avait franchi la ligne. C’était le meilleur drive “non-scripté” (hormis le premier) d’une soirée compliquée pour l’attaque de Chicago (228 yards totaux). La défense de Green Bay continue de poser question parfois et David Montgomery (17t/136y) a fait un sacré carnage, mais Preston Smith (7tcks + 2TFLs + 2sks + 3QBHs) et ses amis ont bien rebondi.

Visiblement Matt LaFleur a tiré les enseignements de la Week 1 : Aaron Jones (18t/170y/2TD) et AJ Dillon (19t/67y) ont été gavés de ballons, permettant d’avaler le chrono (37:15). Aaron Rodgers (19/25, 234y, 2TD + 1fbl) a complété par une ou deux actions vintage vers Sammy Watkins (3r/93y) et Randall Cobb (3r/37y), alors que le retour d’Allen Lazard (2r/13y/1TD) a fait du bien dans tous les compartiments, mais cette ligne offensive continue d’inquiéter en protection (3 sacks + 4 QB Hits). La distribution de Rodgers (aucune cible à 5 ciblages) devrait ressembler à ce qu’on va voir le reste de la saison.

 

Tennessee Titans 7 @ 41 Buffalo Bills

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Tennessee Titans (0-2) 7 0 0 0 7
BUFFALO BILLS (2-0) 7 10 24 0 41

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:07 BUF TD Reggie Gilliam, 11y catch (PAT) 0-7
1 5:23 TEN TD Derrick Henry, 2y run (PAT) 7-7
2 7:20 BUF FG Tyler Bass, 49y 7-10
2 1:00 BUF TD Stefon Diggs, 4y catch (PAT) 7-17
3 10:18 BUF TD Stefon Diggs, 46y catch (PAT) 7-24
3 7:32 BUF FG Tyler Bass, 37y 7-27
3 5:34 BUF TD Stefon Diggs, 14y catch (PAT) 7-34
3 3:49 BUF TD Matt Milano, 43y INT return (PAT) 7-41

Après le premier drive des Titans, rideau : Ryan Tannehill (11/20, 117y, 2INT) a été constamment mis sous pression et Derrick Henry (13c/25y/1TD) n’a jamais trouvé la lumière ; la blessure de Taylor Lewan a fait beaucoup de mal et l’attaque a été inexistante (187 yards totaux). En face, ce fut la curée, même si le jeu au sol a été un peu boom or bust (24c/101y) : Josh Allen (26/38, 317y, 4TD) a arrosé, Stefon Diggs (12r/148y/3TD) a été royal, et la défense a fermé toutes les écoutilles.

Buffalo vient de l’emporter 72-17 en cumulé face au champion en titre et au #1 de l’AFC 2021.

 

Minnesota Vikings 7 @ 24 Philadelphia Eagles

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Minnesota Vikings (1-1) 0 7 0 0 7
PHILADELPHIA EAGLES (2-0) 7 17 0 0 24

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:09 PHI TD Jalen Hurts, 3y run (PAT) 0-7
2 14:52 PHI TD Quez Watkins, 53y catch (PAT) 0-14
2 9:39 MIN TD Irv Smith Jr., 2y catch (PAT) 7-14
2 1:58 PHI TD Jalen Hurts, 26y run (PAT) 7-21
2 0:00 PHI FG Jake Elliott, 38y 7-24

Ces Eagles-là ne rigolent pas : même si l’attaque et les équipes spéciales ont tout fait pour remettre Minnesota dans le match en 2e MT, la défense a été intraitable via un Darius Slay (5PDs + 2INTs) qui aurait pu finir avec 5 INTs avec de meilleures mains. En attaque, c’est dommage que Jalen Hurts (26/31, 333y, 1TD, 1INT + 11c/57y/2TD) ait lancé cette INT sur une screen pass car à part cela il a fait un excellent match, en confiance dans la poche, précis dans ses lancers, bougeant si besoin avec ses jambes ; c’était peut-être sa meilleure performance jusque là. Il a distribué entre Dallas Goedert (5r/82y), DeVonta Smith (7r/80y) et A.J. Brown (5r/69y), sans oublier la bombe à Quez Watkins ; pendant ce temps le jeu au sol a été très efficace derrière Miles Sanders (20t/86y).

Sinon, Kirk Cousins (27/46, 221y, 1TD, 3INT) a encore craqué sous les lumières du primetime, quelqu’un est-il surpris ? À chaque fois que Philly a envoyé le blitz, il a paniqué et balancé des prières qui auraient dû finir davantage en INTs. Le jeu au sol a été totalement éteint (11c/62y), et Justin Jefferson (6r/48y) a été bien contenu par Slay ; Adam Thielen (4r/52y) et Irv Smith Jr. (5r/36y/1TD) ont été présents.