Snippets : Matchs de la Week 1

Snippets

Les snippets reviennent cette saison. Vous retrouverez tous les matchs de la semaine qui seront ajoutés au fur et à mesure des résultats, donc n’hésitez pas à revenir consulter l’article.

Légende :

  • c = courses, r = réceptions, t = touches (courses+réceptions), y = yards.
  • kr = retours de kick, pr = retours de punt.
  • fbl = fumble perdu.
  • tck = plaquage, TFL = plaquage à perte.
  • sk = sack, QBH = QB Hit, prs = pressions (sacks + QB Hits).
  • FF = fumble forcé, FR = fumble recouvré, PD = passe défendue.

NB : Les snippets se basent sur les données d’ESPN (c).

 

Sommaire

 

Buffalo Bills @ Los Angeles Rams
New Orleans Saints @ Atlanta Falcons
Cleveland Browns @ Carolina Panthers
San Francisco 49ers @ Chicago Bears
Pittsburgh Steelers @ Cincinnati Bengals
Philadelphia Eagles @ Detroit Lions
Indianapolis Colts @ Houston Texans
New England Patriots @ Miami Dolphins
Baltimore Ravens @ New York Jets
Jacksonville Jaguars @ Washington Commanders
New York Giants @ Tennessee Titans
Kansas City Chiefs @ Arizona Cardinals
Las Vegas Raiders @ Los Angeles Chargers
Green Bay Packers @ Minnesota Vikings
Tampa Bay Buccaneers @ Dallas Cowboys
Denver Broncos @ Seattle Seahawks

 

Buffalo Bills 31 @ 10 Los Angeles Rams

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
BUFFALO BILLS (1-0) 7 3 7 14 31
Los Angeles Rams (0-1) 0 10 0 0 10

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:56 BUF TD Gabe Davis, 26y catch (PAT) 7-0
2 8:48 BUF FG Tyler Bass, 41y 10-0
2 3:00 LAR TD Cooper Kupp, 4y catch (PAT) 10-7
2 0:00 LAR FG Matt Gay, 57y 10-10
3 7:59 BUF TD Isaiah McKenzie, 7y catch (PAT) 17-10
4 13:27 BUF TD Josh Allen, 4y run (PAT) 24-10
4 9:25 BUF TD Stefon Diggs, 53y catch (PAT) 31-10

Le Gameday parlait d’envoyer un message… en effet. Buffalo vient d’en envoyer un à la NFL : on n’a pas bien protégé le cuir (4 turnovers), mais on a quand même mis une rouste aux champions en titre sans avoir punté une seule fois du match (certes, les turnovers précités ont compté dans l’affaire, mais quand même).

Évidemment, la question est de savoir quel pourcentage du résultat est du fait des Bills et quel pourcentage du résultat est du fait des Rams : par exemple, est-ce que le pass-rush des Bills est si surpuissant (7 sacks + 15 QB Hits), ou est-ce que la ligne offensive a pâti des départs ? En tout cas, ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas se leurrer : oui l’attaque des visiteurs a été impressionnante, mais c’est bien la défense qui a empêché les Rams de capitaliser sur les ballons perdus, surtout en deuxième mi-temps. Von Miller (4tcks + 3TFLs + 2sks + 2QBHs) n’a pas perdu de temps pour s’acclimater à sa nouvelle équipe et faire souffrir son ancienne, et il a été suivi par ses coéquipiers.

Si l’escouade a matraqué Matthew Stafford (29/41, 240y, 1TD, 3INT), elle a également su retirer complètement la passe longue en jouant très souvent en Cover-2 ; sans surprise, quand Staffie a tenté d’allonger pour forcer la décision, ça n’a pas marché. Cooper Kupp (13r/128y/1TD) a fait son match, mais c’est le désert autour de lui : le jeu au sol n’a jamais trouvé la solution (18c/52y) et aucune autre cible n’a vraiment émergé (pire, c’est une incompréhension avec Tyler Higbee qui coûte la première INT).

En face, le gameplan était simple et exécuté dès le début du match : on lâche la balle rapidement et on utilise des feintes pour protéger la ligne offensive de la furia Aaron Donald ; on l’a vu un peu au début, et de moins en moins au cours du match. Le reste a été une démonstration offensive de Buffalo qui n’a été ralentie que par les ballons perdus : le rookie James Cook a eu son moment “bienvenue en NFL” en fumblant sur son premier porter.

Josh Allen (26/31, 297y, 3TD, 2INT + 10c/56y/1TD) a fait une mauvaise passe dans le match (la 2e INT – la première étant la faute du receveur) et il a un peu senti le boulet du pass-rush ici ou là (2 sacks + 2 QB Hits), mais il a été en contrôle quasi-total avec son bras et ses jambes : il a pris ce que la défense lui donnait pendant un bon moment, sachant rester patient jusqu’à ce qu’il parvienne à envoyer deux bombes qui ont bouclé le sort du match. Tout le monde a mis la main à la pâte : si Stefon Diggs (8r/122y/1TD) a été le détonateur, Gabe Davis (4r/88y/1TD) et Devin Singletary (10t/62y) ont fait leur part du travail.

Les Bills sont là, et ils ne sont pas contents. Les Rams rencontreront peu d’équipes qui semblent aussi complètes donc pas la peine d’appuyer sur le bouton de panique… mais il faut quelques remises en question car le calendrier est tout sauf facile.

 

New Orleans Saints 27 @ 26 Atlanta Falcons

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
NEW ORLEANS SAINTS (1-0) 7 0 3 17 27
Atlanta Falcons (0-1) 3 13 7 3 26

QT Tps Éq. Type Action Score
1 10:40 ATL FG Younghoe Koo, 54y 0-3
1 5:44 NO TD Taysom Hill, 11y run (PAT) 7-3
2 12:12 ATL TD Cordarrelle Patterson, 5y run (PAT) 7-10
2 1:06 ATL FG Younghoe Koo, 50y 7-13
2 0:00 ATL FG Younghoe Koo, 40y 7-16
3 9:15 NO FG Wil Lutz, 49y 10-16
3 6:49 ATL TD Marcus Mariota, 2y run (PAT) 10-23
4 12:41 ATL FG Younghoe Koo, 27y 10-26
4 11:12 NO TD Michael Thomas, 3y catch (2pt) 18-26
4 3:38 NO TD Michael Thomas, 9y catch (no 2pt) 24-26
4 0:19 NO FG Wil Lutz, 51y 27-26

Bienvenue à Wacky Week 1, et on démarre par une stat : depuis 2020, Atlanta a subi trois remontées de 15+ points – le reste de la ligue en a subi deux. Les Falcons ont dominé pendant 3 QTs avant de disparaître offensivement ; les Saints ont augmenté le tempo en attaque et ont trouvé les solutions pour l’emporter sur le fil. Atlanta va maudire son manque d’efficacité en redzone (2/4) – dont un fumble perdu – alors que les Saints ont été parfaits (3/3).

Marcus Mariota (20/33, 215y + 12c/72y/1TD + 1fbl) a fait son maximum avec l’inusable Cordarrelle Patterson (25t/136y/1TD) et le rookie Drake London (5r/74y) mais comme souvent ils se sont trop reposés sur Younghoe Koo (4/5 FG + 2/2 XP) dont le seul raté pour la victoire ne lui est pas imputable. New Orleans n’a survécu au début que grâce à Taysom Hill (5t/83y/1TD) : en effet, Jameis Winston (23/34, 269y, 2TD) a été mis sous pression (4 sacks + 8 QB Hits). Mais une fois le rythme offensif enlevé au 4e QT, il a su trouver Jarvis Landry (7r/114y) et surtout Michael Thomas (5r/57y/2TD) pour un retour fracassant.

 

Cleveland Browns 26 @ 24 Carolina Panthers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
CLEVELAND BROWNS (1-0) 0 17 3 6 26
Carolina Panthers (0-1) 0 7 0 17 24

QT Tps Éq. Type Action Score
2 10:49 CLE TD Kareem Hunt, 1y catch (PAT) 7-0
2 4:46 CLE TD Kareem Hunt, 24y run (PAT) 14-0
2 1:57 CAR TD Christian McCaffrey, 1y run (PAT) 14-7
2 0:21 CLE FG Cade York, 26y 17-7
3 7:42 CLE FG Cade York, 34y 20-7
4 12:51 CAR TD Baker Mayfield, 7y run (PAT) 20-14
4 6:13 CLE FG Cade York, 36y 23-14
4 6:02 CAR TD Robbie Anderson, 75y catch (PAT) 23-21
4 1:13 CAR FG Eddy Pineiro, 34y 23-24
4 0:08 CLE FG Cade York, 58y 26-24

Wacky Week 1 continue avec une autre victoire arrachée dans les dernières secondes pour priver Baker Mayfield (16/27, 235y, 1TD, 1INT + 5c/6y/1TD) de sa revanche ; et encore cela aurait pu être moins serré s’il n’avait pas récupéré ses QUATRE fumbles (!). Cleveland avait monté une avance sympathique pendant 30+ minutes grâce au jeu au sol toujours aussi destructeur (39c/217y/1TD) du duo Nick Chubb (23t/143y) – Kareem Hunt (15t/70y/2TD) ; cependant l’efficacité en redzone n’a pas été idéale (1/4), laissant Carolina à portée.

Certes Mayfield a lutté pendant la 1e MT, sans jeu au sol et harassé par le pass-rush (4 sacks + 6 QB Hits) ; ce doit être rare de voir un ancien #1 de draft sacker un ancien #1 de draft quand les deux ont été choisis par la même équipe, mais c’est ce qu’à réussi Myles Garrett (4tcks + 3TFLs + 2sks + 2QBHs). Néanmoins, Baker a allumé une bombe pour Robbie Anderson (5r/102y/1TD) et les Panthers sont revenus dans le match avant de plier sur le dernier drive et un coup de botte magistral du rookie Cade York. Jacoby Brissett (18/34, 147y, 1TD) n’a pas commis d’erreur à défaut d’être génial, et Christian McCaffrey (14t/57y/1TD) a eu un retour assez discret.

Premier match d’ouverture gagné par Cleveland depuis 2004. Quand on vous dit que c’est Wacky Week 1.

 

San Francisco 49ers 10 @ 19 Chicago Bears

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
San Francisco 49ers (0-1) 0 7 3 0 10
CHICAGO BEARS (1-0) 0 0 7 12 19

QT Tps Éq. Type Action Score
2 10:11 SF TD Deebo Samuel, 6y run (PAT) 7-0
3 8:22 SF FG Robbie Gould, 25y 10-0
3 5:32 CHI TD Dante Pettis, 51y catch (PAT) 10-7
4 12:45 CHI TD Equanimeous St. Brown, 18y catch (no PAT) 10-13
4 7:21 CHI TD Khalil Herbert, 3y run (no PAT) 10-19

Nouvel épisode de Wacky Week 1 à Chicago dans un match qui ne s’annonçait déjà pas jojo (trois premiers drives : punt – fumble – INT), alors imaginez avec la pelouse de Soldier Field et sous une pluie battante. Au jeu de l’aquaplanning ce sont les Bears qui s’en sont sorti… on ne sait pas trop comment d’ailleurs. Justin Fields (8/17, 121y, 2TD, 1INT + 11c/28y) et Trey Lance (13/28, 164y, 1INT + 13c/54y) ont eu un match misérable à la passe dans les éléments, mais la différence c’est que le premier a su réussir les deux ou trois actions décisives, souvent en improvisant derrière une ligne poreuse (cf le premier TD). Les 49ers ont surtout existé par le sol (37c/176y/1TD) avec plusieurs contributeurs, mais ils ont été bien trop indisciplinés (12 pénalités pour 99 yards).

 

Pittsburgh Steelers 23 @ 20 Cincinnati Bengals

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 OT Final
PITTSBURGH STEELERS (1-0) 10 7 0 3 3 23
Cincinnati Bengals (0-1) 3 3 8 6 0 20

QT Tps Éq. Type Action Score
1 12:43 PIT TD Minkah Fitzpatrick, 31y INT return (PAT) 7-0
1 7:17 CIN FG Evan McPherson, 59y 7-3
1 2:25 PIT FG Chris Boswell, 20y 10-3
2 8:46 PIT TD Najee Harris, 1y catch (PAT) 17-3
2 0:14 CIN FG Evan McPherson, 26y 17-6
3 4:41 CIN TD Tyler Boyd, 2y catch (2pt) 17-14
4 11:13 PIT FG Chris Boswell, 48y 20-14
4 0:02 CIN TD Ja’Marr Chase, 6y catch (no PAT) 20-20
OT 0:00 PIT FG Chris Boswell, 53y 23-20

Notre série Wacky Week 1 continue avec le match qui voulait terminer en match nul mais qui a fini par trouver un vainqueur. Un peu comme le précédent, c’est l’exemple même du match où on retient la victoire et rien d’autre, car les Steelers ont failli perdre malgré une ribambelle de ballons vollés (5 turnovers). Minkah Fitzpatrick (14tcks + 1PD + 1INT) a été un vrai démon, plaquant, ouvrant la marque sur un pick-6 et contrant le XP qui aurait donné la victoire à Cincy.

Car incroyablement, Cincy aurait pu l’emporter malgré le match cauchemar de Joe Burrow (33/53, 338y, 2TD, 4INT + 1fbl), mais l’attaque anémique des Steelers n’a pas suffisamment capitalisé avec un Mitch Trubisky (21/38, 194y, 1TD) peu inspiré – il a néanmoins protégé le cuir – et un jeu au sol qui n’a avancé que par gimmicks (22c/75y). Cela a permis à Bureau de reconstruire son intérieur IKEA avec Chaise et Mixeur… pardon Ja’Marr Chase (10r/129y/1TD) et Joe Mixon (34t/145y) jusqu’à scorer le TD de l’égalisation. Mais les Bengals ont payé la blessure de leur Long Snapper avec deux snaps trop haut menant aux ratés d’Evan McPherson (2/3 FG + 0/1 XP), le pauvre ayant dû avoir des flashs du match de Green Bay l’année dernière.

En prolongations, les deux Kickers ont refusé de l’emporter jusqu’à ce que Pittsburgh arrache une victoire moche mais précieuse dans la division. C’est plus que certains autres peuvent en dire.

 

Philadelphia Eagles 38 @ 35 Detroit Lions

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
PHILADELPHIA EAGLES (1-0) 0 24 14 0 38
Detroit Lions (0-1) 7 7 7 14 35

QT Tps Éq. Type Action Score
1 10:18 DET TD Jamaal Williams, 1y run (PAT) 0-7
2 12:56 PHI TD Jalen Hurts, 1y run (PAT) 7-7
2 7:34 PHI TD Miles Sanders, 1y run (PAT) 14-7
2 6:26 PHI TD James Bradberry, 27y INT return (PAT) 21-7
2 1:55 DET TD D’Andre Swift, 7y run (PAT) 21-14
2 0:06 PHI FG Jake Elliott, 23y 24-14
3 10:21 PHI TD Kenneth Gainwell, 2y run (PAT) 31-14
3 4:09 DET TD Amon-Ra St. Brown, 4y catch (PAT) 31-21
3 1:41 PHI TD Boston Scott, 1y run (PAT) 38-21
4 14:16 DET TD Jamaal Williams, 1y run (PAT) 38-28
4 3:51 DET TD DJ Chark, 22y catch (PAT) 38-35

Vous pensiez que Detroit manquerait Wacky Week 1 ? Bon en réalité, ce n’était pas si fou que cela puisque les Lions ont fait leur classique : on démarre bien, on se fait larguer, on revient avec désespoir et on échoue à quelques points. Après un premier drive encourageant, Detroit a subi la foudre de Philly pendant 2 QTs : A.J. Brown (10r/155y) a mis un peu de temps à booter mais, une fois ceci fait, le Cyborg a dominé ; Jalen Hurts (18/32, 243y + 17c/90y/1TD) doit encore bosser son bras mais il a été létal avec ses jambes et il n’a pas perdu le cuir. Miles Sanders (15t/105y/1TD) a été important pour progresser.

D’Andre Swift (18t/175y/1TD) est le représentant de la bonne période Lions avec Jamaal Williams (12t/30y/2TD) pour lui pirater les TDs au près, mais le jeu aérien n’a pas forcément suivi : Jared Goff (21/37, 215y, 2TD, 1INT) a bien lutté pour revenir avec Amon-Ra St. Brown (8r/64y/1TD), mais ce pick-6 pèse lourd dans la balance. Cela manque encore de rotules mordues à Detroit.

 

Indianapolis Colts 20 @ 20 Houston Texans

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 OT Final
Indianapolis Colts (0-0-1) 3 0 0 17 0 20
Houston Texans (0-0-1) 0 10 10 0 0 20

QT Tps Éq. Type Action Score
1 5:13 IND FG Rodrigo Blankenship, 45y 3-0
2 7:50 HOU FG Ka’imi Fairbairn, 45y 3-3
2 2:37 HOU TD O.J. Howard, 16y catch (PAT) 3-10
3 12:17 HOU FG Ka’imi Fairbairn, 43y 3-13
3 7:16 HOU TD O.J. Howard, 22y catch (PAT) 3-20
4 10:44 IND FG Rodrigo Blankenship, 27y 6-20
4 7:42 IND TD Jonathan Taylor, 2y run (PAT) 13-20
4 1:54 IND TD Michael Pittman Jr., 15y catch (PAT) 20-20

Cela ne pourrait pas réellement être Wacky Week 1 sans un match nul ; on aurait pu penser que les spécialiste Steelers étaient les meilleurs candidats (ils n’en ont pas été loin), mais ce sont les Colts et les Texans qui ont fait le travail (…ou pas). Houston a su créer l’écart grâce à de multiples erreurs d’Indy (4e&Goal avec un playcall foireux, INT, fumble) : Davis Mills (23/37, 240y, 2TD) a fait un match sérieux sinon spectaculaire grâce à Brandin Cooks (7r/82y) et le finisseur O.J. Howard (2r/38y/2TD) ; cependant, dans l’ensemble l’attaque des Texans a été loin d’être inarrêtable (299 yards totaux) et n’a pas avancé au sol (28c/77y). Kwity Paye (7tcks + 2TFLs + 2sks + 2QBHs) s’est montré dans le pass-rush.

Cela a permis aux Colts, bien gênés au premier abord par une surprenante défense des locaux, de revenir une fois que Matt Ryan (32/50, 352y, 1TD, 1INT + 1fbl) a réglé la mire : Michael Pittman Jr. (9r/121y/1TD) a mené un cheptel de cibles où toutes ont participé, et Jonathan Taylor (35t/175y/1TD) a fait son office afin de ramener la franchise du diable Vauvert et forcer la prolongation. Cela aurait dû suffire sans le seul raté de Rodrigo Blankenship (2/3 FG + 2/2 XP), puis Lovie Smith a décidé de jouer pour le nul après une 3e tentative ratée à la fin qui empêche Houston de taper le FG.

 

New England Patriots 7 @ 20 Miami Dolphins

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
New England Patriots (0-1) 0 0 7 0 7
MIAMI DOLPHINS (1-0) 3 14 3 0 20

QT Tps Éq. Type Action Score
1 4:05 MIA FG Jason Sanders, 43y 0-3
2 7:34 MIA TD Melvin Ingram, 2y fumble return (PAT) 0-10
2 0:18 MIA TD Jaylen Waddle, 42y catch (PAT) 0-17
3 4:44 NE TD Ty Montgomery, 6y catch (PAT) 7-17
3 0:19 MIA FG Jason Sanders, 49y 7-20

Pas sûr que ce résultat entre dans Wacky Week 1, parce qu’on pouvait le voir venir : 4e défaite de suite des Patriots face à Miami avec une équipe des Fins qui se met en place contre une équipe des Patriots à l’attaque façon Jenga en fin de partie ; voici la 1e MT offensive de New England : INT – punt – strip-6 – punt – kneel.

Les Fins sont loin d’être parfaits mais même eux n’ont pas pu manquer l’opportunité : Tua Tagovailoa (23/33, 270y, 1TD) a su trouver Tyreek Hill (9t/100y) et Jaylen Waddle (5t/77y/1TD) pour réussir les actions nécessaires ; le jeu au sol n’a pas été suffisant (23c/65y). En face, Mac Jones (21/30, 213y, 1TD, 1INT) a lutté et il est sorti sur blessure.

Attendez… Tua est 4-0 contre Bill Belichick… ça compte quand même dans Wacky Week 1 non ?

 

Baltimore Ravens 24 @ 9 New York Jets

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
BALTIMORE RAVENS (1-0) 3 7 14 0 24
New York Jets (0-1) 0 3 0 6 9

QT Tps Éq. Type Action Score
1 3:16 BAL FG Justin Tucker, 24y 3-0
2 3:45 BAL TD Devin Duvernay, 25y catch (PAT) 10-0
2 0:24 NYJ FG Greg Zuerlein, 45y 10-3
3 7:14 BAL TD Devin Duvernay, 17y catch (PAT) 17-3
3 2:06 BAL TD Rashod Bateman, 55y catch (PAT) 24-3
4 1:00 NYJ TD Tyler Conklin, 3y catch (no PAT) 24-9

Il faut toujours un rabat-joie, et Baltimore est ce rabat-joie : refusant de participer à Wacky Week 1, les Ravens ont fait le job contre une équipe des Jets sans solutions. Certes, la performance offensive ne va pas soulever les foules et les blessures s’empilent encore : Ja’Wuan James va retourner sur IR, le Corbacdozer a été loin d’être dominant (21c/63y) et Lamar Jackson (17/30, 213y, 3TD, 1INT + 6c/17y) n’a pas été virevoltant, mais il a su réaliser les quelques actions importantes pour scorer les TDs grâce à Devin Duvernay (4r/54y/2TD) et Rashod Bateman (2r/59y/1TD). La défense a pressé Joe Flacco (37/59, 307y, 1TD, 1INT) sans discontinuer (3 sacks + 11 QB Hits), et malgré les efforts de Michael Carter (17t/100y) ou Corey Davis (6r/77y), c’était trop court.

 

Jacksonville Jaguars 22 @ 28 Washington Commanders

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Jacksonville Jaguars (0-1) 3 0 9 10 22
WASHINGTON COMMANDERS (1-0) 7 7 0 14 28

QT Tps Éq. Type Action Score
1 11:57 JAC FG Riley Patterson, 33y 3-0
1 7:36 WAS TD Curtis Samuel, 3y catch (PAT) 3-7
2 11:47 WAS TD Jahan Dotson, 7y catch (PAT) 3-14
3 8:50 JAC TD James Robinson, 3y catch (no 2pt) 9-14
3 1:16 JAC FG Riley Patterson, 43y 12-14
4 12:04 JAC FG Riley Patterson, 45y 15-14
4 11:45 JAC TD James Robinson, 11y run (PAT) 22-14
4 9:36 WAS TD Terry McLaurin, 49y catch (no 2pt) 22-20
4 1:46 WAS TD Jahan Dotson, 24y catch (2pt) 22-28

Washington a failli avoir son ticket pour Wacky Week 1, mais les Commanders ont étrenné leur nouveau nom par une victoire. Dès le premier match ils ont appris à connaître les deux jumeaux qui cohabitent chez Carson Wentz (27/41, 313y, 4TD, 2INT) : Carson Winz au début et à la fin, le QB qui se connecte parfaitement avec Terry McLaurin (2r/58y/1TD) ou le rookie Jahan Dotson (3r/40y/2TD) ; Carson Wurtz au milieu qui envoie deux saucisses récupérées par la défense. Antonio Gibson (21t/130y) a été royal et Curtis Samuel (12t/72y/1TD) est revenu à ses meilleures dispositions.

Il va être difficile pour Trevor Lawrence (24/42, 275y, 1TD, 1INT) de faire des miracles si le jeu au sol est si peu utilisé malgré son efficacité (18c/123y/1TD) et s’il prend autant de pression (2 sacks + 10 QB Hits) ; il y a également eu un souci de drops même s’il porte une partie du blâme avec plusieurs passes imprécises. Néanmoins, il s’est réveillé en 2e MT pour mener plusieurs drives au bout grâce à Christian Kirk (6r/117y) ou Zay Jones (6r/65y), et il y a des choses intéressantes des deux côtés du ballon, avec par exemple le top pick Travon Walker (4tcks + 1TFL + 1sk + 1QBH + 1PD + 1INT).

 

New York Giants 21 @ 20 Tennessee Titans

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
NEW YORK GIANTS (1-0) 0 0 13 8 21
Tennessee Titans (0-1) 7 6 7 0 20

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:48 TEN TD Dontrell Hilliard, 7y catch (PAT) 0-7
2 12:35 TEN FG Randy Bullock, 46y 0-10
2 6:57 TEN FG Randy Bullock, 23y 0-13
3 11:16 NYG TD Saquon Barkley, 4y run (no 2pt) 6-13
3 8:48 NYG TD Sterling Shepard, 65y catch (PAT) 13-13
3 2:54 TEN TD Dontrell Hilliard, 23y catch (PAT) 13-20
4 1:06 NYG TD Chris Myarick, 1y catch (2pt) 21-20

Wacky Week 1 reprend avec les cojones de la semaine de Brian Daboll : il a vu les matchs de 19h, il a vu deux prolongations à 20-20 et il a dit “nope, pas intéressé” ; son coup de poker sur la transformation à deux points a réussi grâce à un Saquon Barkley (24t/194y/1TD) redevenu rutilant. En parlant de retour, Derrick Henry (21t/82y) n’a pas tout explosé mais les Titans savent qu’ils peuvent de nouveau compter sur lui.

Et pour le reste, on aura du mal à expliquer comment les Giants sont revenus, sauf peut-être par le fait qu’on aura du mal à expliquer pourquoi Tennessee n’a pas réussi à agrandir l’écart. L’attaque des visiteurs a su boucler quelques drives via Ryan Tannehill (20/33, 266y, 2TD) mais elle est tombée en hibernation en 2e MT, elle a raté un FG par Randy Bullock (2/3 FG + 2/2 XP) et elle n’a pas su profiter de la seule INT du match lancée par Daniel Jones (17/21, 188y, 2TD, 1INT + 1fbl). Ce dernier a perdu ses ballons habituels sous la pression des Titans (5 sacks + 8 QB Hits) mais il a mené le drive de la victoire.

Et figurez-vous que les Giants sont en positif pour la première fois depuis… 2016. Il faut le lire pour le croire.

 

Kansas City Chiefs 44 @ 21 Arizona Cardinals

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
KANSAS CITY CHIEFS (1-0) 14 9 14 7 44
Arizona Cardinals (0-1) 0 7 0 14 21

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:37 KC TD Travis Kelce, 9y catch (PAT) 7-0
1 3:20 KC TD Clyde Edwards-Helaire, 3y catch (PAT) 14-0
2 13:05 ARI TD James Conner, 2y run (PAT) 14-7
2 7:32 KC TD Clyde Edwards-Helaire, 4y catch (no PAT) 20-7
2 0:02 KC FG Harrison Butker, 54y 23-7
3 9:55 KC TD Jody Fortson, 1y catch (PAT) 30-7
3 3:56 KC TD Mecole Hardman, 2y catch (PAT) 37-7
4 12:52 ARI TD Marquise Brown, 6y catch (2pt) 37-15
4 7:39 KC TD Isiah Pacheco, 3y run (PAT) 44-15
4 5:11 ARI TD Zach Ertz, 6y catch (no 2pt) 44-21

Un match de Wacky Week 1, ça peut aussi être un match où votre nouveau Safety se retrouve à remplacer votre Kicker blessé pour les XPs et les kickoffs ; et à ce niveau Justin Reid (0/0 FG + 1/2 XP) n’a rien à se reprocher. En même temps, il aurait pu tout rater, cela n’aurait pas fait une différence : Kansas City a éviscéré la défense d’Arizona avec un Patrick Mahomes (30/39, 360y, 5TD) déjà en forme, un Travis Kelce (8r/121y/1TD) royal, JuJu Smith-Schuster (6r/79y + 1fbl) et Marquez Valdes-Scantling (4r/44y) déjà intégrés, et un jeu au sol dominateur (27c/128y/1TD). Tyreek qui ?

En face, les Cards ont ressemblé aux Cards de fin de saison, ceux sans un certain #10. Le jeu au sol a été invisible (22c/103y/1TD) et Kyler Murray (22/34, 193y, 2TD + 5c/29y) a fait ce qu’il a pu sous pression (3 sacks + 6 QB Hits). Le top receveur d’Arizona a été Greg Dortch (7r/63y) ; qui ? Exactement (mais bravo à lui).

 

Las Vegas Raiders 19 @ 24 Los Angeles Chargers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Las Vegas Raiders (0-1) 3 0 10 6 19
LOS ANGELES CHARGERS (1-0) 3 14 7 0 24

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:03 LAC FG Dustin Hopkins, 43y 0-3
1 2:29 LV FG Daniel Carlson, 23y 3-3
2 9:34 LAC TD Zander Horvath, 1y catch (PAT) 3-10
2 0:35 LAC TD DeAndre Carter, 23y catch (PAT) 3-17
3 12:39 LV TD Brandon Bolden, 18y catch (PAT) 10-17
3 6:42 LAC TD Gerald Everett, 18y catch (PAT) 10-24
3 1:03 LV FG Daniel Carlson, 55y 13-24
4 4:32 LV TD Davante Adams, 3y catch (no 2pt) 19-24

Le plus fou dans cette semaine, c’est que le SEUL match qui était quasiment intégré de suite dans Wacky Week 1… a été finalement assez sage. Ce n’est pas la plus belle des victoires mais les Bolts la prennent dans une rencontre où le mot d’ordre a été “protéger le cuir”. Justin Herbert (26/34, 279y, 3TD) a été chirurgical, délivrant plusieurs passes précises : malgré la perte de Keenan Allen (4r/66y), il a distribué vers DeAndre Carter (3r/64y/1TD) ou Gerald Everett (3r/54y/1TD) pour scorer les points nécessaires ; Austin Ekeler (18t/72y) a comme toujours été précieux.

Le reste a été fait par une défense étouffante qui a concédé des yards à Davante Adams (10r/141y/1TD) – quelle défense ne le fait pas – mais qui a su monter la pression (6 sacks + 9 QB Hits) : Khalil Mack (6tcks + 3TFLs + 3sks + 4QBHs + 1FF) a été intenable, ce qui a fini par pousser Derek Carr (22/37, 295y, 2TD, 3INT) à faire des erreurs. Josh Jacobs (11t/73y) s’est battu.

 

Green Bay Packers 7 @ 23 Minnesota Vikings

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Green Bay Packers (0-1) 0 0 7 0 7
MINNESOTA VIKINGS (1-0) 7 10 3 3 23

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:17 MIN TD Justin Jefferson, 5y catch (PAT) 0-7
2 3:54 MIN FG Greg Joseph, 28y 0-10
2 0:35 MIN TD Justin Jefferson, 36y catch (PAT) 0-17
3 9:46 MIN FG Greg Joseph, 56y 0-20
3 5:16 GB TD AJ Dillon, 2y run (PAT) 7-20
4 6:48 MIN FG Greg Joseph, 29y 7-23

La possibilité de ce résultat était là, donc ce match pourrait échapper à Wacky Week 1… mais ce qui est sûr c’est que c’est un deuxième oeuf pondu en Week 1 par Green Bay. Et si on s’attendait à ce que l’attaque ait du mal, la défense a explosé face à un Justin Jefferson (9r/184y/2TD) de gala ; on aimerait dire que Kirk Cousins (23/32, 277y, 2TD) a fait un superbe match, mais c’est plus facile quand JJ est tout seul dans une défense de zone éclatée comme dirait les djeunz. Le jeu au sol a fait le reste (28c/126y), tout comme la défense qui a festoyé sur une ligne offensive qui manquait ses deux meilleurs éléments (4 sacks + 5 QB Hits).

Et pourtant… si Christian Watson ne droppe pas la bombe d’Aaron Rodgers (22/34, 195y, 1INT) sur la première action et si le playcall n’est pas si moisi sur cette 4e&Goal, le match aurait pu être plus serré que cela. AJ Dillon (15t/91y/1TD) et Aaron Jones (8t/76y) ont fait le travail mais ce dernier n’a pas vu assez de touches.

 

Tampa Bay Buccaneers 19 @ 3 Dallas Cowboys

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
TAMPA BAY BUCCANEERS (1-0) 6 6 7 0 19
Dallas Cowboys (0-1) 3 0 0 0 3

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:02 DAL FG Brett Maher, 51y 0-3
1 5:05 TB FG Ryan Succop, 44y 3-3
1 1:06 TB FG Ryan Succop, 38y 6-3
2 3:25 TB FG Ryan Succop, 29y 9-3
2 0:14 TB FG Ryan Succop, 47y 12-3
3 3:23 TB TD Mike Evans, 5y catch (PAT) 19-3

Le match du dimanche soir a décidé de ne pas faire partie de Wacky Week 1, mais plutôt de Boring Week 1. Les blessures offensives à Dallas ont empêché la franchise d’espérer quoi que ce soit face à une défense déjà en forme : Dak Prescott (14/29, 134y, 1INT + 2c/11y) n’a jamais trouvé la solution après le premier drive et Ezekiel Elliott (11t/49y) a été bien contenu ; le pass-rush des Bucs à été intense (4 sacks + 8 QB Hits). Et en plus Dak s’est blessé à la main.

La ligne offensive des visiteurs continue de perdre des joueurs et Micah Parsons (5tcks + 2TFLs + 2sks + 2QBHs) lui a posé de sacrés problèmes, mais dans l’ensemble elle a fait le nécessaire pour ouvrir les brèches à Leonard Fournette (23t/137y). Visiblement le message de Tom Brady (18/27, 212y, 1TD, 1INT) sur l’équilibre du playcall a été entendu, alors qu’il semble déjà avoir une bonne connexion avec Julio Jones (3r/69y) derrière Mike Evans (5r/71y/1TD).

 

Denver Broncos 16 @ 17 Seattle Seahawks

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Denver Broncos (0-1) 3 10 0 3 16
SEATTLE SEAHAWKS (1-0) 7 10 0 0 17

QT Tps Éq. Type Action Score
1 11:26 SEA TD Will Dissly, 38y catch (PAT) 0-7
1 6:55 DEN FG Brandon McManus, 30y 3-7
2 7:20 SEA FG Jason Myers, 49y 3-10
2 5:34 DEN TD Jerry Jeudy, 67y catch (PAT) 10-10
2 2:24 SEA TD Colby Parkinson, 25y catch (PAT) 10-17
2 0:00 DEN FG Brandon McManus, 40y 13-17
4 6:13 DEN FG Brandon McManus, 26y 16-17

Il fallait évidemment finir sur une surprise pour Wacky Week 1, et le retour de Russell Wilson (29/42, 340y, 1TD) à Seattle ne s’est pas vraiment passé comme prévu : la faute à une incapacité chronique de capitaliser en redzone (0/4) avec notamment DEUX fumbles sur la ligne des 1 yard (!), et cette gestion de l’horloge très étrange du rookie HC Nathaniel Hackett sur le dernier drive qui a forcé Brandon McManus à tenter (et manquer) un FG de 64 yards. La défense de Seattle n’a pas été exempte de reproche dans les 30 premières minutes, mais elle a été infernale par la suite, montant la pression sur le #3 (2 sacks + 8 QB Hits) et réussissant les stops nécessaires dans la zone de vérité pour conserver l’avance de la mi-temps.

Les Broncos ont d’abord bien avancé sur le premier drive, avant de s’en remettre aux big plays dans le reste de la 1e MT comme pour Jerry Jeudy (4r/102y/1TD) ; cela a été un peu plus régulier dans la 2e MT mais les quelques drives réussis ont sempiternellement buté sur la défense des Hawks, d’où les points laissés en route. De plus, Wilson a enfin compris la difficulté de jouer dans ce stade quand on est le visiteur : c’est une des raisons pour lesquelles les Broncos ont empilé les mouchoirs jaunes (12 pénalités pour 106 yards). Javonte Williams (18t/108y + 1fbl) a fait son match mais son fumble fait mal et c’est révélateur de constater qu’il a été le joueur avec le plus de réceptions (11).

L’attaque de Seattle a été efficace en 1e MT mais est tombée dans un trou en 2e MT, incapable de rajouter un seul point. Geno Smith (23/28, 195y, 2TD) a pourtant bien commencé, se connectant avec une ribambelle de cibles menées par DK Metcalf (7r/36y + 1fbl), et Rashaad Penny (14t/67y) a été intéressant. Mais la pression a aussi augmenté sur Smith par la suite (2 sacks + 4 QB Hits), Metcalf a perdu la balle, et l’offensive n’a pas trouvé la solution pour creuser l’écart, laissant Denver à portée de tir.

Seattle a gagné 190 yards de moins que Denver mais l’emporte pour être la seule équipe victorieuse en NFC West. Comme prévu.