Snippets : Matchs de la Week 8

Snippets

Les snippets reviennent cette saison. Vous retrouverez tous les matchs de la semaine qui seront ajoutés au fur et à mesure des résultats, donc n’hésitez pas à revenir consulter l’article.

Légende :

  • c = courses, r = réceptions, t = touches (courses+réceptions), y = yards.
  • kr = retours de kick, pr = retours de punt.
  • fbl = fumble perdu.
  • tck = plaquage, TFL = plaquage à perte.
  • sk = sack, QBH = QB Hit, prs = pressions (sacks + QB Hits).
  • FF = fumble forcé, FR = fumble recouvré, PD = passe défendue.

NB : Les snippets se basent sur les données d’ESPN (c).

 

Sommaire

 

Washington Redskins @ Minnesota Vikings
Seattle Seahawks @ Atlanta Falcons
Tampa Bay Buccaneers @ Tennessee Titans
Arizona Cardinals @ New Orleans Saints
Cincinnati Bengals @ Los Angeles Rams
New York Jets @ Jacksonville Jaguars
Philadelphia Eagles @ Buffalo Bills
Los Angeles Chargers @ Chicago Bears
New York Giants @ Detroit Lions
Denver Broncos @ Indianapolis Colts
Carolina Panthers @ San Francisco 49ers
Oakland Raiders @ Houston Texans
Cleveland Browns @ New England Patriots
Green Bay Packers @ Kansas City Chiefs
Miami Dolphins @ Pittsburgh Steelers

 

Washington Redskins 9 @ 19 Minnesota Vikings

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Washington Redskins (1-7) 0 6 3 0 9
MINNESOTA VIKINGS (6-2) 3 10 3 3 19

QT Tps Éq. Type Action Score
1 5:20 MIN FG Dan Bailey, 50y 0-3
2 14:00 WAS FG Dustin Hopkins, 21y 3-3
2 7:26 MIN FG Dan Bailey, 29y 3-6
2 1:57 WAS FG Dustin Hopkins, 30y 6-6
2 0:07 MIN TD Dalvin Cook, 4y run (PAT) 6-13
3 8:33 MIN FG Dan Bailey, 27y 6-16
3 5:11 WAS FG Dustin Hopkins, 43y 9-16
4 10:36 MIN FG Dan Bailey, 40y 9-19

Les Reds sont les spécialistes récents des matchs rapides qui se jouent en environ 2h30, mais ils ont encore perdu : la faute à une défense de Minnesota qui a fait le travail (216 yards totaux), notamment sur 3e tentative (2/7) et en redzone (0/2). Il faut dire que le pass-rush (4 sacks + 6 QB Hits) et la blessure de Case Keenum (12/16, 130y + 1fbl) n’ont rien arrangé ; Dwayne Haskins (3/5, 33y, 1INT) n’est en effet pas encore prêt. Adrian Peterson (16t/103y) a fait son match face à son ancienne équipe, mais il était trop seul pour réaliser un miracle.

Les Vikes ont été loin d’être parfaits en attaque avec notamment un trou d’air en redzone (1/4) et quelques problèmes de protection eux aussi (3 sacks + 4 QB Hits), mais ils ont su faire suffisamment pour l’emporter. Le duo Dalvin Cook (28t/171y/1TD) – Alexander Mattison (15t/64y) a fait le gros oeuvre pour absorber le temps de possession (36:36) ; Kirk Cousins (23/26, 285y) a complété sans manquer Adam Thielen grâce notamment à Stefon Diggs (7r/143y + 1fbl) qui a mal démarré avec un fumble avant de se reprendre. L’équipe n’a pas punté une fois, mais du coup ce total de 19 points paraît un peu malingre ; si ça passe contre Washington, il faudra se méfier contre de plus fortes équipes.

 

Seattle Seahawks 27 @ 20 Atlanta Falcons

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
SEATTLE SEAHAWKS (6-2) 3 21 0 3 27
Atlanta Falcons (1-7) 0 0 11 9 20

QT Tps Éq. Type Action Score
1 11:17 SEA FG Jason Myers, 42y 3-0
2 11:47 SEA TD DK Metcalf, 4y catch (PAT) 10-0
2 4:46 SEA TD Chris Carson, 1y run (PAT) 17-0
2 0:27 SEA TD DK Metcalf, 2y catch (PAT) 24-0
3 10:54 ATL TD Brian Hill, 23y run (2pt) 24-8
3 3:25 ATL FG Matt Bryant, 47y 24-11
4 5:53 SEA FG Jason Myers, 54y 27-11
4 3:08 ATL TD Austin Hooper, 1y catch (no 2pt) 27-17
4 1:17 ATL FG Matt Bryant, 37y 27-20

Les Hawks se sont un peu fait peur après avoir totalement dominé (comme attendu) la 1e MT derrière le jeu au sol (33c/151y/1TD) et le jeu de passe boosté par le duo Russell Wilson (14/20, 182y, 2TD) – Tyler Lockett (6r/100y), tout en ayant DK Metcalf (3r/13y/2TD) pour sortir de sa boîte au bon moment. Et puis, en 2e MT, les Falcons se sont réveillés et ont inversé la tendance derrière… le match fantastique de Matt Schaub (39/52, 460y, 1TD, 1INT + 1fbl) ; le remplaçant, qui n’avait pas démarré un match depuis 2015, vient juste de claquer le plus grand total de yards par un QB adverse dans l’histoire de Seattle. Julio Jones (10r/152y) a fait le show, mais Atlanta a fini par payer son manque d’efficacité en redzone (1/3) et sur FGs avec deux ratés de Matt Bryant (2/4 FG + 0/0 XP).

 

Tampa Bay Buccaneers 23 @ 27 Tennessee Titans

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Tampa Bay Buccaneers (2-5) 3 12 8 0 23
TENNESSEE TITANS (4-4) 14 3 3 7 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 11:28 TB FG Matt Gay, 22y 3-0
1 8:55 TEN TD Jonnu Smith, 5y catch (PAT) 3-7
1 0:24 TEN TD Tajae Sharpe, 6y catch (PAT) 3-14
2 7:51 TB FG Matt Gay, 48y 6-14
2 3:47 TB FG Matt Gay, 24y 9-14
2 1:09 TEN FG Cody Parkey, 51y 9-17
2 0:15 TB TD Mike Evans, 9y catch (no 2pt) 15-17
3 11:11 TB TD Mike Evans, 2y catch (2pt) 23-17
3 0:37 TEN FG Cody Parkey, 42y 23-20
4 6:55 TEN TD A.J. Brown, 8y catch (PAT) 23-27

Ce match nous aura surtout laissé le plaquage monstrueux pris par le pauvre Punter Brett Kern sur une feinte de FG… sinon pour le reste c’était à l’image des deux équipes : Tampa a beaucoup avancé (389 yards totaux) mais a perdu trop de ballons (4 turnovers), et Tennessee a été au contact tout le match pour finir par l’emporter. Jameis Winston (21/43, 301y, 2TD, 2INT + 2fbls) a encore dû tout faire (la preuve avec cette 4e tentative ratée à la course à la fin), ce qui a amené un match monstre de Mike Evans (11r/198y/2TD) et des ballons perdus (surprise). En face Derrick Henry (17t/83y) a fait le travail et Ryan Tannehill (21/33, 193y, 3TD) a complété sans se fouler grâce aux erreurs adverses.

 

Arizona Cardinals 9 @ 31 New Orleans Saints

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Arizona Cardinals (3-4-1) 3 3 3 0 9
NEW ORLEANS SAINTS (7-1) 0 10 7 14 31

QT Tps Éq. Type Action Score
1 5:41 ARI FG Zane Gonzalez, 31y 3-0
2 14:13 NO FG Wil Lutz, 26y 3-3
2 8:59 NO TD Latavius Murray, 8y run (PAT) 3-10
2 5:18 ARI FG Zane Gonzalez, 31y 6-10
3 5:25 NO TD Latavius Murray, 15y catch (PAT) 6-17
3 1:42 ARI FG Zane Gonzalez, 50y 9-17
4 12:48 NO TD Taysom Hill, 5y catch (PAT) 9-24
4 5:18 NO TD Michael Thomas, 9y catch (PAT) 9-31

Le diesel Saints a mis une mi-temps à démarrer (pénalités, erreurs, FG manqué), mais une fois lancé les Cards n’ont rien pu faire : Drew Brees (34/43, 373y, 3TD, 1INT) et son pouce vont bien, merci pour eux, et il peut toujours trouver Michael Thomas (11r/112y/1TD) pour faire le carnage en face ; Latavius Murray (30t/157y/2TD) confirme être un superbe remplaçant d’Alvin Kamara et a permis de dévorer l’horloge (37:59). La défense au sol a totalement arrêté le jeu au sol d’Arizona (11c/40y), ce qui n’a pas été aidé par la blessure de Chase Edmonds ; Kyler Murray (19/33, 220y) n’a pas pu faire le poids malgré Christian Kirk (9t/98y).

 

Cincinnati Bengals 10 @ 24 Los Angeles Rams

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Cincinnati Bengals (0-8) 0 10 0 0 10
LOS ANGELES RAMS (5-3) 3 14 7 0 24

QT Tps Éq. Type Action Score
1 6:41 LAR FG Greg Zuerlein, 23y 0-3
2 14:57 CIN FG Randy Bullock, 28y 3-3
2 10:43 LAR TD Josh Reynolds, 31y catch (PAT) 3-10
2 5:18 CIN TD Joe Mixon, 1y catch (PAT) 10-10
2 3:57 LAR TD Cooper Kupp, 65y catch (PAT) 10-17
3 10:14 LAR TD Todd Gurley II, 3y run (PAT) 10-24

C’est donc contre les Rams que Cincy a retrouvé un semblant de jeu au sol (22c/104y) via Joe Mixon (21t/77y/1TD), et la défense a essayé de tenir un maximum (il y a des signes positifs)… mais cela reste encore un peu trop limité. L’attaque a vu Andy Dalton (32/52, 329y, 1TD) prendre la foudre (5 sacks + 7 QB Hits), et la défense n’a jamais eu la réponse contre Cooper Kupp (7r/220y/1TD) ; c’était un match explosif sinon constant de Jared Goff (17/31, 372y, 2TD).

 

New York Jets 15 @ 29 Jacksonville Jaguars

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
New York Jets (1-6) 7 0 0 8 15
JACKSONVILLE JAGUARS (4-4) 13 6 3 7 29

QT Tps Éq. Type Action Score
1 12:39 JAC TD Keelan Cole, 6y catch (no PAT) 0-6
1 4:51 NYJ TD Ryan Griffin, 24y catch (PAT) 7-6
1 1:11 JAC TD Chris Conley, 70y catch (PAT) 7-13
2 2:57 JAC FG Josh Lambo, 29y 7-16
2 0:11 JAC FG Josh Lambo, 43y 7-19
3 2:11 JAC FG Josh Lambo, 24y 7-22
4 13:07 NYJ TD Ryan Griffin, 3y catch (2pt) 15-22
4 4:13 JAC TD DJ Chark Jr., 8y catch (PAT) 15-29

Les Jets nous ont fait la classique de 2019 : un bon premier drive et plus rien. Sam Darnold (21/30, 218y, 2TD, 3INT) a été totalement enseveli sous le pass-rush adverse (8 sacks + 13 QB Hits) et victimisé par la couverture menée par Tre Herndon (2INTs). Gardner Minshew II (22/34, 279y, 3TD + 1fbl) n’a pas forcément bien démarré mais il est allé en s’améliorant, esquivant la pression et trouvant ses receveurs ; Leonard Fournette (26t/136y) a été la pierre angulaire du succès. Les locaux auraient aimé finir plus de drives, mais Josh Lambo (3/3 FG + 2/3 XP) continue d’être un métronome (au moins sur FGs).

 

Philadelphia Eagles 31 @ 13 Buffalo Bills

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
PHILADELPHIA EAGLES (4-4) 3 8 13 7 31
Buffalo Bills (5-2) 0 7 6 0 13

QT Tps Éq. Type Action Score
1 3:38 PHI FG Jake Elliott, 37y 3-0
2 14:48 BUF TD Cole Beasley, 14y catch (PAT) 3-7
2 0:25 PHI TD Dallas Goedert, 5y catch (2pt) 11-7
3 14:02 PHI TD Miles Sanders, 65y run (no PAT) 17-7
3 9:36 BUF TD Devin Singletary, 28y catch (no PAT) 17-13
3 5:38 PHI TD Boston Scott, 4y run (PAT) 24-13
4 6:12 PHI TD Jordan Howard, 3y run (PAT) 31-13

Dans un match qui a semblé un bon moment bloqué, le fumble forcé et récupéré par Brandon Graham (6tcks + 2TFLs + 1sk + 1QBH + 1FF + 1FR) a été un tournant, permettant aux visiteurs de prendre l’avantage à la mi-temps ; puis le duo Jordan Howard (24t/111y/1TD) – Miles Sanders (6t/118y/1TD) a fait le reste, notamment au sol (41c/218y/3TD). Mais le plus criant dans ce match, c’est de voir Josh Allen (16/34, 169y, 2TD + 8c/45y + 1fbl) ne pas parvenir à exploiter la couverture de Philly avec encore cette attitude de desperado et cette inconstance notoire ; cela reste la raison #1 de ne pas croire complètement le bilan de Buffalo, et ce match l’a un peu plus confirmé.

 

Los Angeles Chargers 17 @ 16 Chicago Bears

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
LOS ANGELES CHARGERS (3-5) 0 7 3 7 17
Chicago Bears (3-4) 0 9 7 0 16

QT Tps Éq. Type Action Score
2 14:45 CHI FG Eddy Pineiro, 22y 0-3
2 4:16 CHI FG Eddy Pineiro, 25y 0-6
2 2:12 LAC TD Melvin Gordon, 19y run (PAT) 7-6
2 0:00 CHI FG Eddy Pineiro, 19y 7-9
3 8:08 CHI TD David Montgomery, 4y run (PAT) 7-16
3 0:39 LAC FG Chase McLaughlin, 20y 10-16
4 8:04 LAC TD Austin Ekeler, 11y catch (PAT) 17-16

Les Bolts ont encore essayé de perdre un match, mais ils ont oublié qu’ils avaient affaire à meilleurs qu’eux dans ce département ; certes les Bears se sont surtout spécialisés dans le FG de la victoire manqué, mais ça n’en reste pas moins un classique, aggravé par le fait que cette fois l’équipe a mal joué les DEUX fins de mi-temps.

Les coureurs n’ont pas été à la fête à part la course de 55 yards de David Montgomery (31t/147y/1TD), et les QBs n’ont pas été forcément plus inspirés : Philip Rivers (19/29, 201y, 1TD, 1INT) n’a jamais réussi à contourner la couverture des locaux, et Mitchell Trubisky (23/35, 253y, 1INT) a commis deux erreurs coûteuses. Joey Bosa (7tcks + 4TFLs + 2sks + 3QBHs) a rendu Bobbie Massie fou, mais il a laissé partir le Biscuit sur ce qui aurait dû être le scramble positionnant Eddy Pineiro (3/5 FG + 1/1 XP) pour la victoire… on connaît la suite.

Chicago arrive à perdre avec un avantage indécent en temps de possession (38:00) et en limitant l’attaque adverse (231 yards totaux).

 

New York Giants 26 @ 31 Detroit Lions

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
New York Giants (2-6) 0 13 6 7 26
DETROIT LIONS (3-3-1) 14 3 7 7 31

QT Tps Éq. Type Action Score
1 7:12 DET TD Devon Kennard, 13y fumble return (PAT) 0-7
1 2:31 DET TD Marvin Hall, 49y catch (PAT) 0-14
2 12:27 NYG TD Darius Slayton, 22y catch (PAT) 7-14
2 4:39 NYG TD Darius Slayton, 28y catch (no 2pt) 13-14
2 0:20 DET FG Matt Prater, 52y 13-17
3 9:51 DET TD Kenny Golladay, 9y catch (PAT) 13-24
3 4:54 NYG TD Evan Engram, 2y catch (no 2pt) 19-24
4 12:12 DET TD Kenny Golladay, 41y catch (PAT) 19-31
4 1:19 NYG TD Saquon Barkley, 4y catch (PAT) 26-31

Sans surprise les Lions n’ont pas avancé par le sol, mais Saquon Barkley (19c/64y + 8r/79y/1TD) non plus ; il a surtout fait mal en réception. Fort heureusement, Matthew Stafford (25/32, 342y, 3TD, 1INT) continue sa saison (trop) discrètement très solide grâce à Kenny Golladay (6r/123y/2TD + 1fbl) et Danny Amendola (8r/95y).

Pour autant, les Giants ne se sont pas laissé faire avec un Daniel Jones (28/41, 322y, 4TD + 1fbl) qui a connu un beau milieu de match : en plus de Barkley, Golden Tate (8r/85y) a été présent pour le rookie, Darius Slayton (2r/50y/2TD) a été spectaculaire (et efficace) et la protection n’a pas été plus mauvaise que celle d’en face. Mais la défense des locaux a réussi plus d’actions impactantes en début et en fin de match pour assurer la victoire.

 

Denver Broncos 13 @ 15 Indianapolis Colts

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Denver Broncos (2-6) 0 6 7 0 13
INDIANAPOLIS COLTS (5-2) 0 3 9 3 15

QT Tps Éq. Type Action Score
2 12:56 DEN FG Brandon McManus, 21y 3-0
2 5:33 DEN FG Brandon McManus, 29y 6-0
2 0:02 IND FG Adam Vinatieri, 55y 6-3
3 11:38 DEN TD Royce Freeman, 4y run (PAT) 13-3
3 6:05 IND FG Adam Vinatieri, 45y 13-6
3 2:26 IND TD Marlon Mack, 10y run (no PAT) 13-12
4 0:22 IND FG Adam Vinatieri, 51y 13-15

Dans la série “on aime se faire peur en AFC South”, voici Indy qui se casse les dents sur la défense de Denver jusqu’à ce que Jacoby Brissett (15/25, 202y + 6c/34y + 1fbl) – qui a connu un match très compliqué – décide de s’inspirer de son alter-ego du jour, s’échappe on ne sait comment d’un safety et trouve T.Y. Hilton (2r/54y) pour démarrer le drive de la victoire. Il fallait bien cela pour la rédemption d’Adam Vinatieri (3/4 FG + 0/1 XP) qui aurait pu tuer le match bien plus tôt, alors que Marlon Mack (20t/90y/1TD) a encore fait son boulot, ce qui n’est pas négligeable contre cette défense.

Une défense qui n’est pas aidée par une attaque qui continue de bégayer, que ce soit en production (279 yards totaux) ou en 3e tentative (2/12). Phillip Lindsay (19t/76y) a été le plus efficace, Courtland Sutton (3r/72y) a encore été essentiel mais Joe Flacco (20/32, 174y) n’arrive pas à lui faire passer la vitesse supérieure, d’où la défaite quand la défense n’a plus tenu.

 

Carolina Panthers 13 @ 51 San Francisco 49ers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Carolina Panthers (4-3) 3 0 10 0 13
SAN FRANCISCO 49ERS (7-0) 14 13 14 10 51

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:14 SF TD Emmanuel Sanders, 4y catch (PAT) 0-7
1 4:23 CAR FG Joey Slye, 41y 3-7
1 1:09 SF TD Tevin Coleman, 19y run (PAT) 3-14
2 12:43 SF TD Tevin Coleman, 10y catch (PAT) 3-21
2 1:53 SF TD Tevin Coleman, 48y run (no 2pt) 3-27
3 12:43 CAR SFTY Jimmy Garoppolo Sacked in endzone 5-27
3 11:15 CAR TD Christian McCaffrey, 40y run (2pt) 13-27
3 7:15 SF TD Deebo Samuel, 20y run (PAT) 13-34
3 0:29 SF TD Tevin Coleman, 1y run (PAT) 13-41
4 12:52 SF FG Robbie Gould, 20y 13-44
4 6:16 SF TD Raheem Mostert, 41y run (PAT) 13-51

Le tractopelle des 49ers a roulé sur les Panthers dans une 1e MT parfaite : Tevin Coleman (13t/118y/4TD) a sorti le match de sa vie et, de l’autre côté du ballon, Nick Bosa (4tcks + 3TFLs + 3sks + 3QBHs + 1PD + 1INT) a été un démon californien. Le reste a été une formalité, Kyle Allen (19/37, 158y, 3INT) ne voyant pas souvent le jour sous la pression des locaux (7 sacks + 9 QB Hits). Christian McCaffrey (18t/155y/1TD) a fait son match mais c’était trop difficile. Emmanuel Sanders (4r/25y/1TD) a marqué son arrivée par un TD de Jimmy Garoppolo (18/22, 175y, 2TD, 1INT).

 

Oakland Raiders 24 @ 27 Houston Texans

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Oakland Raiders (3-4) 7 7 7 3 24
HOUSTON TEXANS (5-3) 7 3 3 14 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 3:40 OAK TD Hunter Renfrow, 65y catch (PAT) 7-0
1 1:39 HOU TD Duke Johnson, 12y catch (PAT) 7-7
2 9:36 OAK TD Darren Waller, 8y catch (PAT) 14-7
2 1:04 HOU FG Ka’imi Fairbairn, 33y 14-10
3 10:28 HOU FG Ka’imi Fairbairn, 40y 14-13
3 7:53 OAK TD Tyrell Williams, 46y catch (PAT) 21-13
4 14:56 HOU TD Darren Fells, 4y catch (PAT) 21-20
4 10:48 OAK FG Daniel Carlson, 44y 24-20
4 6:26 HOU TD Darren Fells, 9y catch (PAT) 24-27

Dans la série “on aime se faire peur en AFC South”, voici Houston contre Oakland ; Deshaun Watson (27/39, 279y, 3TD + 10c/46y) et Derek Carr (18/30, 285y, 3TD) ont échangé les uppercuts, mais c’est bien Watson qui a fini par prévaloir grâce à un TD totalement lunaire où il échappe à la pression (normal), se prend un coup de pied dans l’oeil (!) et parvient quand même à réussir la passe de la victoire (!!). Que voulez-vous les magiciens sont comme cela, à toujours inventer de nouveaux tours. Carlos Hyde (19t/83y), DeAndre Hopkins (11r/109y) et Darren Fells (6r/58y/2TD) ont été ses meilleurs amis, ce qui est une ritournelle bien connue dans le Texas.

Malheureusement, il y en a une autre : la blessure de J.J. Watt qui va rater le reste de la saison ; cela risque de pénaliser encore plus un pass-rush bien trop faiblard (0 sack + 1 QB Hit) qui a laissé Carr faire le travail contre une arrière-garde décimée qui a lâché ses big plays habituels – Hunter Renfrow (4r/88y/1TD) dit merci – et ce même s’il n’a pas vraiment allumé le feu non plus. Josh Jacobs (17t/81y) a bien démarré avant de disparaître, et les Raiders continuent de commettre trop de pénalités (11 pénalités pour 100 yards). Gareon Conley a fait un bon premier match, mais l’absence de Maximum Wattage va peser lourd.

 

Cleveland Browns 13 @ 27 New England Patriots

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Cleveland Browns (2-5) 0 7 3 3 13
NEW ENGLAND PATRIOTS (8-0) 17 0 7 3 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 6:35 NE FG Mike Nugent, 20y 0-3
1 5:45 NE TD Dont’a Hightower, 26y fumble return (PAT) 0-10
1 1:47 NE TD Julian Edelman, 8y catch (PAT) 0-17
2 7:44 CLE TD Demetrius Harris, 21y catch (PAT) 7-17
3 8:37 CLE FG Austin Seibert, 38y 10-17
3 6:11 NE TD Julian Edelman, 14y catch (PAT) 10-24
4 7:43 NE FG Mike Nugent, 29y 10-27
4 2:33 CLE FG Austin Seibert, 47y 13-27

Cela aurait dû être une promenade de santé pour New England suite aux deux boulettes de Nick Chubb (21t/138y + 2fbls), mais la défense des Browns a fait son maximum pour tenir la baraque avant de logiquement craquer sous les éléments. Sony Michel (21c/74y) a largement touché le cuir sans avancer beaucoup non plus, et Tom Brady (20/36, 259y, 2TD) est parvenu à faire le reste grâce à Julian Edelman (8r/78y/2TD) et James White (4r/75y).

Jamie Collins Sr. (13tcks + 1TFL + 1.5sk + 2QBHs) a fait un match énorme contre son ancienne équipe (qu’il avait rejoint après avoir quitté son équipe actuelle… attendez… oui c’est ça), et Baker Mayfield (20/31, 194y, 1TD, 1INT) n’a jamais pu trouver la solution.

 

Green Bay Packers 31 @ 24 Kansas City Chiefs

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
GREEN BAY PACKERS (7-1) 14 0 3 14 31
Kansas City Chiefs (5-3) 0 17 0 7 24

QT Tps Éq. Type Action Score
1 8:43 GB TD Aaron Jones, 4y catch (PAT) 7-0
1 2:09 GB TD Jamaal Williams, 1y run (PAT) 14-0
2 10:55 KC TD Travis Kelce, 29y catch (PAT) 14-7
2 6:14 KC TD Mecole Hardman, 30y catch (PAT) 14-14
2 0:56 KC FG Harrison Butker, 28y 14-17
3 1:31 GB FG Mason Crosby, 35y 17-17
4 13:57 GB TD Jamaal Williams, 3y catch (PAT) 24-17
4 9:01 KC TD Damien Williams, 3y run (PAT) 24-24
4 8:02 GB TD Aaron Jones, 67y catch (PAT) 31-24

Andy Reid est un playcaller de génie, permettant à ses joueurs d’être souvent démarqués, créant les scénarios idéaux pour Matt Moore (24/36, 267y, 2TD)… mais cette décision de punter à 5 minutes de la fin va le poursuivre. En face, on peut dire que Matt LaFleur ne se débrouille pas trop mal non plus : son attaque manque son WR#1, et même sous pression (5 sacks + 12 QB Hits), Aaron Rodgers (23/33, 305y, 3TD) est revenu à son meilleur niveau, réussissant de nouveau des lancers improbables. Comme contre Oakland (même si la différence finale est bien plus ténue), un ballon perdu a été crucial avec ce fumble de LeSean McCoy (13t/63y + 1fbl) en 3e QT.

Cela a redonné la possession et la possibilité d’égaliser pour Green Bay qui était dans le trou depuis le 2e QT après avoir dominé le 1er ; pendant que Tanoh Kpassagnon (2tcks + 2TFLs + 2sks + 3QBHs) chassait Rodgers, Reid a ouvert son playbook pour plusieurs drives avec notamment Tyreek Hill (6r/76y) et Travis Kelce (4r/63y/1TD). Mais aucun n’a eu l’impact du nouveau playmaker Green&Gold, Aaron Jones (20t/226y/2TD) ; le coureur-receveur a encore fait beaucoup de mal, jusqu’à scorer le TD de la victoire et conclure sur le drive suivant. Le jeune receveur Allen Lazard (5r/42y) a été important à plusieurs reprises aussi, tout comme Za’Darius Smith (4tcks + 2TFLs + 2sks + 3QBHs) en défense.

 

Miami Dolphins 14 @ 27 Pittsburgh Steelers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Miami Dolphins (0-7) 14 0 0 0 14
PITTSBURGH STEELERS (3-4) 0 10 7 10 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 10:55 MIA TD Albert Wilson, 5y catch (PAT) 7-0
1 1:34 MIA TD Allen Hurns, 12y catch (PAT) 14-0
2 2:45 PIT FG Chris Boswell, 42y 14-3
2 0:17 PIT TD Diontae Johnson, 45y catch (PAT) 14-10
3 3:16 PIT TD JuJu Smith-Schuster, 26y catch (PAT) 14-17
4 12:01 PIT TD James Conner, 9y run (PAT) 14-24
4 5:32 PIT FG Chris Boswell, 41y 14-27

Encore un match où Miami a plutôt bien démarré avant de disparaître, Ryan Fitzpatrick (21/34, 190y, 2TD, 2INT + 1fbl) ayant un peu trop d’affinités pour son homonyme Minkah Fitzpatrick (2INTs) qui, non seulement n’est pas de sa famille, mais n’est plus de son équipe non plus. Revanche pour l’ex-Fin qui a dû tenir au coeur d’une défense féroce (4 sacks + 10 QB Hits) menée par T.J. Watt (3tcks + 2sks + 3QBHs + 1FR) ; le temps que l’attaque se réveille. Mason Rudolph (20/36, 251y, 2TD, 1INT) a eu du mal, devant attendre le big play de la fin de 1e MT pour émerger ; JuJu Smith-Schuster (5r/103y/1TD) et surtout James Conner (26t/150y/1TD) ont fait le reste, mais il va falloir surveiller la blessure de ce dernier.