Fiche SB : Super Bowl LIII

 

Présentation

 

Match New England Patriots 133 Los Angeles Rams
Date 3 Février 2019
Lieu Mercedes-Benz Stadium, Atlanta, Géorgie
MVP Julian EDELMAN, Wide Receiver, New England Patriots
Ligne Vegas New England Patriots, +2.5
Arbitre John PARRY

 

Le champion AFC : New England Patriots

 

Head Coach Bill BELICHICK
Record 11-5 (1er AFC East)
Playoffs Divisional Playoff : vs. Los Angeles Chargers, 41-28
Conference Championship : @ Kansas City Chiefs, 37-31 (OT)

 

Pour la onzième fois (record amélioré) et la troisième de suite, les Patriots se sont extirpés de l’AFC pour atteindre le Super Bowl, mais cette fois la route a été un peu plus compliquée : malgré une victoire en saison régulière contre les Chiefs, quelques atermoiements ont placé New England en seed #2, forçant la franchise à se déplacer à Kansas City pour une finale de conférence étouffante mais remportée en prolongations.

http://www2.pictures.zimbio.com/gi/Sony+Michel+Miami+Dolphins+vs+New+England+H9U1aCdcjnzl.jpg
Sony Michel

Bill Belichick (66 ans) et Tom Brady (41 ans) sont toujours à la poursuite de leur sixième titre ensemble, ce qui serait un record de titres pour chacun, un record de titres ensemble, un record de trophées Lombardi égalé pour la franchise (avec Pittsburgh) et un record d’âge pour les deux ; autant dire que ce serait une sacrée ironie de le faire contre les Rams, l’équipe contre laquelle ils avaient lancé leur dynastie en 2001. Le nouveau visage principal dans l’effectif s’appelle Sony Michel : le rookie coureur a apporté une vraie force dans le jeu au sol.

Titulaires :

  • Quarterback : Tom BRADY.
  • Coureurs : Sony MICHEL, James DEVELIN.
  • Receveurs : Chris HOGAN, Julian EDELMAN.
  • Tight End : Rob GRONKOWSKI.
  • Centre : David ANDREWS.
  • Guards : Joe THUNEY, Shaq MASON.
  • Offensive Tackles : Trent BROWN, Marcus CANNON.
  • Defensive Tackles : Lawrence GUY, Malcom BROWN.
  • Defensive Ends : Trey FLOWERS, Deatrich WISE JR.
  • Middle Linebacker : Dont’a HIGHTOWER.
  • Outside Linebackers : Kyle VAN NOY.
  • Cornerbacks : Stephon GILMORE, Jason MCCOURTY, Jonathan JONES.
  • Safeties : Patrick CHUNG, Devin MCCOURTY.
  • Kicker : Stephen GOSTKOWSKI.
  • Punter : Ryan ALLEN.

 

Le champion NFC : Los Angeles Rams

 

Head Coach Sean MCVAY
Record 13-3 (1er NFC West)
Playoffs Divisional Playoff : vs. Dallas Cowboys, 30-22
Conference Championship : @ New Orleans Saints, 26-23 (OT)

 

Cela fait maintenant deux ans que le plus jeune Head Coach de NFL, Sean McVay, a redressé la franchise de Los Angeles qui pataugeait dans la médiocrité ; la saison 2017 avait vu les Rams chuter en Divisional Round. Le General Manager Les Snead n’a pas hésité à multiplier les gros coups pendant l’intersaison, réalisant des échanges pour le receveur Brandin Cooks, les Cornerbacks Marcus Peters et Aqib Talib ainsi que le pass-rusher Dante Fowler ; sans oublier la signature du Defensive Tackle Ndamukong Suh.

http://www1.pictures.zimbio.com/gi/Jared+Goff+Sean+McVay+Los+Angeles+Rams+v+Arizona+A0mgru1s5D2l.jpg
Sean McVay et Jared Goff

Grâce à une attaque explosive menée par le Quarterback Jared Goff et le coureur Todd Gurley, ainsi qu’une défense bâtie autour du meilleur défenseur de la ligue Aaron Donald, les Rams ont fait une excellente saison mais ont dû s’incliner contre les New Orleans Saints pour la tête de la conférence. Qu’à cela ne tienne, à l’image des Patriots, ils sont allés en finale de conférence défaire New Orleans en prolongation pour accéder à leur quatrième Super Bowl… et la revanche de leur dernier en date.

Titulaires :

  • Quarterback : Jared GOFF.
  • Coureurs : Todd GURLEY.
  • Receveurs : Brandin COOKS, Robert WOODS, Josh REYNOLDS.
  • Tight End : Tyler HIGBEE.
  • Centre : John SULLIVAN.
  • Guards : Rodger SAFFOLD, Austin BLYTHE.
  • Offensive Tackles : Andrew WHITWORTH, Rob HAVENSTEIN.
  • Defensive Tackles : Ndamukong SUH, Aaron DONALD.
  • Defensive Ends : Michael BROCKERS.
  • Middle Linebacker : Mark BARRON, Cory LITTLETON.
  • Outside Linebackers : Dante FOWLER JR., Samson EBUKAM.
  • Cornerbacks : Aqib TALIB, Marcus PETERS.
  • Safeties : John JOHNSON, Lamarcus JOYNER.
  • Kicker : Greg ZUERLEIN.
  • Punter : Johnny HEKKER.

 

1er Quart-Temps
New England 0 – LA Rams 0

 

Greg Zuerlein de Los Angeles donne le coup d’envoi qui est retourné par Cordarrelle Patterson jusqu’aux 39 yards des Patriots.

 

Drive de New England : 14:55, balle sur NE 39

 

Sony Michel se fait immédiatement remarquer par une course de 13 yards, et les Patriots sont déjà dans le camp des Rams. Après un gain de 6 yards sur une course de Patterson, Michel ajoute 5 yards pour un autre first down, puis 3 yards de plus. En 2e&7, Brady décide de lancer sa première passe du match, et c’est une catastrophe : sa tentative vers Chris Hogan est déviée par Nickell Robey-Coleman et interceptée par Cory Littleton.

 

Drive de LA Rams : 12:06, balle sur LAR 27

 

Gurley commence par une course de 2 yards, et le drive va rapidement nulle part : Goff est mis sous pression par deux fois (notamment par Dont’a Hightower), forçant une passe incomplète à chaque fois. Johnny Hekker dégage les Rams, et la couverture plaque rapidement Julian Edelman sur les 12 yards de New England.

 

Drive de New England : 11:15, balle sur NE 12

 

Le drive ne démarre pas idéalement avec une petite course de Michel puis une passe incomplète de Brady vers le coureur, mais le Quarterback trouve Edelman sur la gauche ; le receveur gagne le first down avec 11 yards. Suh se présente à Michel pour une perte de 4 yards, puis Robey-Coleman stoppe Rex Burkhead net pour une perte de 9 yards ; malheureusement il est pénalisé pour brutalité sur le plaquage, ce qui donne un first down aux Patriots. Ces derniers en profitent immédiatement : Burkhead engrange 5 yards au sol puis 8 sur une réception, attirant ensuite la défense et permettant à Rob Gronkowski de faire sa première apparition sur une play-action et une complétion de 19 yards.

Les Patriots s’approchent de leur premier touchdown au premier quart-temps du Super Bowl dans l’ère Belichick/Brady, mais le drive cale à cet instant avec une passe incomplète le long de la touche gauche vers Hogan et deux courses ne cumulant que 5 yards. Stephen Gostkowski entre pour un Field Goal de 46 yards, mais il le manque à gauche des poteaux ; le score est toujours de 0-0.

 

Drive de LA Rams : 5:35, balle sur LAR 36

 

Los Angeles tente de surprendre avec une remise au receveur Robert Woods, mais les défenseurs sont attentifs : elle ne gagne que 5 yards. Sur l’action suivante, Goff sort de la poche et trouve Josh Reynolds pour 11 yards et le premier first down des californiens. Toujours sous pression, le Quarterback doit jeter la passe suivante au sol, puis il trouve Woods pour 7 yards ; une nouvelle connexion entre les deux joueurs est interrompue par le plaquage de Patrick Chung, et les Rams doivent à nouveau se dégager.

 

Drive de New England : 3:25, balle sur NE 19

 

Michel repart au travail, gagnant 4 yards, puis Brady se repose sur son meilleur receveur en ce début de match : Edelman réussit des réceptions de 7 puis 25 yards, semblant toujours ouvert dans la couverture des Rams. En tout cas, c’est toujours mieux que de viser Hogan sur une passe qui est presque interceptée par Marcus Peters. Sur l’action suivante, la couverture tient bien mieux, ce qui permet à John Franklin-Myers de venir sacker Brady et créer un fumble qui est récupéré par le Centre David Andrews.

Cela plombe le drive des champions AFC : malgré un gain de 14 yards du Gronk’, Aaron Donald met une grosse pression sur Brady qui envoie la balle au sol. New England se dégage parfaitement, plaquant Los Angeles contre son en-but.

 

Drive de LA Rams : 0:12, balle sur LAR 6

 

Le remplaçant d’un Gurley limité, C.J. Anderson, court 5 yards pour dégager un peu son équipe juste avant la fin d’un premier quart-temps très défensif dans lequel les Patriots pourraient néanmoins mener.

 

2e Quart-Temps
New England 0 – LA Rams 0

 

Le deuxième quart-temps démarre mal pour les champions NFC avec un faux départ du Right Tackle Rob Havenstein : cela n’aide pas une attaque qui a déjà du mal à avancer, et qui ne gagne que 3 yards avant de se dégager à nouveau. Plus inquiétant pour eux : New England est en train de remporter la bataille de position sur le terrain.

 

Drive de New England : 13:58, balle sur NE 37

 

L’Edelman Show continue sur ce drive avec deux réceptions de 6 puis 25 yards encadrant un gain de 3 yards du Gronk’. Patterson essaie à son tour de surprendre la défense sur un jet sweep mais Suh est attentif et le stoppe pour un yard. Après une nouvelle passe manquée puis un bon plaquage qui stoppe le Gronk’ après 4 yards, Gostkowski revient sur le terrain pour une tentative de 42 yards. Cette fois, il la réussit, marquant les premiers points du match.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
New England Patriots 0 3 3
Los Angeles Rams 0 0 0

 

New England remet la balle en jeu et les Rams repartent de leurs 28 yards.

 

Drive de LA Rams : 10:22, balle sur LAR 28

 

Après une course d’Anderson de 5 yards, Goff réussit enfin une action longue distance avec une passe au bord de la touche pour un gain de 18 yards de Woods (même s’il n’est pas sûr qu’elle soit complétée). Une passe courte pour Cooks gagne 3 yards mais ils sont perdus par Anderson sur un plaquage à perte de Danny Shelton.

http://www4.pictures.zimbio.com/gi/Super+Bowl+LIII+New+England+Patriots+v+Los+j4L-eN8JExMl.jpgEn 3e&10, Goff est mis sous pression par Trey Flowers et tente une passe longue sur Woods ; Jason McCourty est là pour la défendre et elle tombe par terre. De nouveau, Hekker dégage les Rams.

 

Drive de New England : 7:50, balle sur NE 17

 

Les coureurs sont le coeur de ce rapide 3&out : Michel court pour 3 yards, une passe vers lui est incomplète, puis une passe vers James White ne rapporte que 5 yards. C’est un punt de Ryan Allen, et un retour sympathique de JoJo Natson couplé à un holding des Patriots placent la balle près de la ligne médiane.

 

Drive de LA Rams : 6:14, balle sur LAR 45

 

Les hommes de McVay peuvent-ils enfin en profiter ? La réponse semble être un moment positive quand Gurley revient sur le terrain et engrange 8 yards en deux courses. Mais elle est bel et bien négative quand la couverture des champions AFC tient parfaitement sur 3e tentative, forçant un sack de Goff par Kyle Van Noy. Cinquième punt consécutif des Rams.

 

Drive de New England : 3:57, balle sur NE 27

 

Brady repart grâce à – qui d’autre ? – Edelman sur une réception de 10 yards pour un first down, puis une autre de 9 yards qui offre aussi une nouvelle série grâce à la course précédente de 3 yards de Burkhead. Une passe pour Patterson gagne 5 yards avant qu’une pénalité défensive pour 12 joueurs sur le terrain donne encore un first down aux hommes du Massachusetts.

Les deux passes suivantes sont manquées vers White, puis Patterson ajoute 9 yards, ce qui donne une 4e&1 juste à l’extérieur de la distance de Field Goal pour Gostkowski. Belichick la tente avec une passe, mais Littleton la dévie et le Safety John Johnson s’assure que le Gronk’ ne puisse l’attraper. C’est un turnover on downs qui rend la balle aux Rams.

 

Drive de LA Rams : 1:13, balle sur LAR 32

 

Los Angeles récupère le cuir sur ses 32 yards avec 1:13 à jouer et deux temps-morts, sachant que la franchise aura aussi la balle pour démarrer la deuxième mi-temps ; c’est une situation idéale pour retourner une finale qui, pour l’instant, ne sourit pas beaucoup à l’attaque californienne. Malheureusement, le plan s’envole en fumée assez vite : sur un blitz, Hightower sacke Goff pour une perte de 6 yards. Bien que Cooks gagne 14 yards pour refaire la majorité de cette perte, la passe suivante vers Woods finit dans la gazon artificiel. Encore une drive décevant des champions NFC, et leur sixième punt consécutif.

 

Drive de New England : 0:16, balle sur NE 2

 

Brady pose un genou au sol pour mettre fin à une première mi-temps assez incroyable : les trois points marqués constituent le deuxième plus petit total de l’histoire du Super Bowl, après le 2-0 du SB IX. De plus, les Rams ont totalisé deux first downs, 57 yards et zéro points, des « records » d’inefficacité depuis que McVay a repris l’équipe début 2017.

 

3e Quart-Temps
New England 3 – LA Rams 0

 

Gostkowski frappe le coup d’envoi de la deuxième mi-temps qui finit en touchback.

 

Drive de LA Rams : 15:00, balle sur LAR 25

 

Il est impératif pour les Rams de bien démarrer pour mettre la première mi-temps derrière eux, mais cela semble mal démarrer avec une passe pour Reynolds qui est presque interceptée par Hightower. C’est à cet instant que Gurley et la ligne offensive se réveillent enfin avec 21 yards en deux courses ; la deuxième provoque malheureusement la fin de la finale de Chung qui se fracture l’avant-bras sur le plaquage.

Le reste de la défense des Patriots continue son gros travail, et ce drive finit comme les six précédents des californiens : Gurley est stoppé pour un gain nul, puis une passe longue de Goff pour Cooks est déviée par Stephon Gilmore. Triste record du Super Bowl : les Rams sont la première équipe à punter sur leurs sept premiers drives ; au moins Hekker plaque les Patriots contre leur en-but.

 

Drive de New England : 12:58, balle sur NE 8

 

New England court deux fois pour se donner un peu d’air, gagnant 6 yards par Michel et Burkhead, avant qu’Edelman ne reprenne là où il s’était arrêté avant la pause : une réception de 27 yards pour donner un first down à son équipe.

http://www1.pictures.zimbio.com/gi/Super+Bowl+LIII+New+England+Patriots+v+Los+mQuv2DziwRXl.jpgC’est déjà bien plus compliqué dès que Brady vise quelqu’un d’autre : sous la pression de Donald, il lance trop bas pour Hogan. On retourne donc vers Edelman qui engrange 8 yards, mais la passe sur 3e tentative est bien défendue par Peters. Un nouveau excellent punt d’Allen place les Rams en situation très compliquée à deux yards de leur en-but.

 

Drive de LA Rams : 10:06, balle sur LAR 2

 

L’attaque de Californie n’arrive pas à se dégager : après deux courses pour 4 yards de Gurley (et une pénalité pour mouvement illégal refusée par New England), la pression de Hightower est à nouveau trop forte pour Goff qui envoie une passe en touche. Intervient alors deux nouveaux records du Super Bowl : les Rams puntent sur leur huitième drive consécutif, et Hekker réussit le punt le plus long de l’histoire de la grande finale avec 65 yards ; l’ironie veut qu’il batte d’un yard le record établi par… le punter d’en face, Allen, au SB XLIX.

 

Drive de New England : 8:36, balle sur NE 29

 

New England se met à son tour en difficulté avec une pénalité pour mouvement illégal, ce qui empêche le drive de donner un seul first down : Burkhead court pour 2 yards, Edelman fait son apparition habituelle pour 8, mais la passe longue pour Hogan est à nouveau défendue par Peters. Allen exécute le douzième punt du match.

 

Drive de LA Rams : 6:33, balle sur LAR 23

 

Les Rams vont-ils enfin réaliser un drive de plus cinq actions ? Pour une fois, l’équipe parvient à avancer de manière régulière : une passe pour Reynolds de 7 yards, une course d’Anderson pour 4 yards (first down), une passe vers l’extérieur pour Cooks de 15 yards (first down) et une course d’Anderson pour 4 yards lancent bien le mouvement. Le Defensive Lineman Lawrence Guy tente alors de faire dérailler cette progression en forçant une passe incomplète, ce qui met à nouveau Los Angeles en 3e tentative ; et la franchise californienne a été terrible en conversion avec 0/8. Goff casse néanmoins la série avec une passe longue vers Woods de 18 yards ; les champions NFC montent enfin un drive potable.

http://www3.pictures.zimbio.com/gi/Super+Bowl+LIII+New+England+Patriots+v+Los+mHxSIPYUq1Dl.jpgEt ils manquent de très peu de conclure l’affaire : une erreur de couverture laisse Cooks tout seul dans l’en-but, mais la passe longue de Goff est un peu trop tardive et permet à Jason McCourty de revenir du diable Vauvert pour la détourner au dernier moment. C’est le tournant du drive : après une petite passe pour Anderson de 3 yards, Hightower sacke Goff pour une perte de 9 yards. Cela amène Greg Zuerlein pour un Field Goal de 53 yards qu’il réussit.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
New England Patriots 0 3 0 3
Los Angeles Rams 0 0 3 3

 

Los Angeles remet la balle en jeu directement en touchback.

 

Drive de New England : 2:11, balle sur NE 25

 

New England tente de répondre de suite à l’ouverture du compteur de leur adversaire : une pénalité pour holding de Mark Barron aide à obtenir un first down, puis Michel enchaîne de suite sur un gros gain de 19 yards au coeur de la défense. Cette dernière se ressaisit néanmoins en limitant le coureur à 6 yards en deux courses avant la fin du troisième quart-temps.

Super Bowl LIII devient le moins prolifique de l’histoire en points marqués après trois périodes avec six (et aucun touchdown).

 

4e Quart-Temps
New England 3 – LA Rams 3

 

Brady tente de trouver White pour continuer le drive, mais Littleton est à nouveau présent pour dévier la passe, forçant le punt ; encore une fois, la couverture des Patriots fait un excellent travail, plaçant les Rams en mauvaise position.

 

Drive de LA Rams : 14:47, balle sur LAR 7

 

Goff trouve Anderson pour 9 yards, mais le Quarterback est ensuite pénalisé pour un faux départ ; son coureur le sauve avec une course de 4 yards, même s’il fumble la balle qui sort du terrain. Une connexion de 8 yards vers Cooks offre le first down. Deux passes sans beaucoup de succès remettent Los Angeles dans une situation compliquée en 3e tentative, mais une pénalité pour holding de Gilmore donne une nouvelle série salvatrice ; Goff en profite et trouve Cooks pour 16 yards.

Gurley explose pour 13 yards, mais l’action est annulée pour un holding de John Sullivan. C’est un nouvel obstacle impossible à franchir : Goff sort de la poche et prend un carton de Jonathan Jones juste avant de sortir en touche, une passe vers Cooks est bien trop longue, puis Gurley est stoppé pour une perte d’un yard. Nouveau punt des Rams.

 

Drive de New England : 9:49, balle sur NE 31

 

C’est à ce moment que Brady décide de se fâcher : bien protégé, il remonte le terrain en quatre lancers, dont deux magnifiques passes lobées pour le Gronk’ qui gagnent 18 et 29 yards ; une connexion de plus vers Edelman (11 yards) et une autre pour Burkhead (7 yards) complètent le quatuor qui amène les Patriots à deux yards de l’en-but.

http://www3.pictures.zimbio.com/gi/Super+Bowl+LIII+New+England+Patriots+v+Los+tQ30tPCDzHLl.jpgMichel termine le travail au coeur de la ligne avec le premier touchdown du match ; c’est le plus tardif de l’histoire du Super Bowl et, ironiquement, il arrive après exactement 53 minutes de jeu dans la 53e édition.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
New England Patriots 0 3 0 7 10
Los Angeles Rams 0 0 3 0 3

 

New England tape le réengagement qui finit en touchback.

 

Drive de LA Rams : 7:00, balle sur LAR 25

 

Si l’attaque des Rams doit se réveiller, c’est maintenant… et elle décide de répondre présent : une screen pour Cooks lance parfaitement le drive avec 19 yards. Après un petit gain de Gurley et une passe ratée vers Reynolds précipitée à nouveau par la pression sur Goff, les fantômes de la 3e tentative reviennent ; le jeune lanceur les éloigne avec une connexion de 11 yards vers Reynolds. Woods se montre ensuite pour un gain de 17 yards à droite, puis le Quarterback tente le gros coup : sa passe lobée vers Cooks est contrée par Gilmore et Duron Harmon, empêchant le touchdown.

C’est le tournant du match : New England envoie le blitz et ce même Harmon pousse Goff à tenter une passe compliquée vers Cooks ; elle est cette fois trop courte et interceptée par Gilmore.

 

Drive de New England : 4:17, balle sur NE 4

 

New England démarre alors un drive exclusivement au sol pour épuiser le temps restant : Michel accumule 32 yards en quatre courses, bien assisté par une pénalité contre les Rams, puis Burkhead rajoute 26 yards sur une chevauchée qui ressemble à la fin du suspense. La défense de Los Angeles se rebiffe et limite ensuite Michel à 9 yards en trois tentatives ; Gostkowski réussit le Field Goal de 41 yards, mettant les californiens à deux possessions.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
New England Patriots 0 3 0 10 13
Los Angeles Rams 0 0 3 0 3

 

Nouveau touchback sur le coup de renvoi.

 

Drive de LA Rams : 1:12, balle sur LAR 25

 

Le miracle paraît désormais hors d’atteinte, et cela ne s’arrange pas quand la première action des Rams est une pénalité pour un holding de Havenstein. Goff réussit plusieurs passes pour remonter le terrain avec 10 yards pour Woods puis 24 et 21 pour Cooks. Il reste 8 secondes quand Zuerlein rentre pour un Field Goal de 48 yards, mais il le rate ; cela scelle définitivement le résultat du match.

 

Drive de New England : 0:05, balle sur NE 38

 

Brady met un genou au sol pour mettre fin au Super Bowl le moins prolifique de l’histoire, mais les Patriots n’en ont cure : ils rejoignent les Steelers avec six trophées Lombardi.

 

Boxscore finale

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
NEW ENGLAND PATRIOTS 0 3 0 10 13
Los Angeles Rams 0 0 3 0 3

QT Tps Éq. Type Action Score
2 10:29 NE FG Stephen Gostkowski, 42y 30
3 2:11 LAR FG Greg Zuerlein, 53y 33
4 7:00 NE TD Sony Michel, 2y run (PAT) 103
4 1:12 NE FG Stephen Gostkowski, 41y 133

 

De manière assez amusante, Super Bowl LIII est aussi exceptionnel que son prédécesseur, Super Bowl LII… mais pour les raisons inverses : là où l’édition LII avait battu des records offensifs, l’édition LIII devient historique avec le plus petit nombre de points marqués après trois périodes (6), au total (16), par le vainqueur (13) et par le vaincu (3 – égalé), ainsi que le plus petit nombre de touchdowns marqués au total (1) et par le vaincu (0 – égalé). Et pourtant, malgré ces stats défensives, c’est un attaquant qui remporte le titre de meilleur joueur : Julian Edelman a accumulé 10 réceptions pour 141 yards.

Du côté des vainqueurs, Belichick rejoint Curly Lambeau et George Halas avec six titres (toutes époques confondues) et devient le Head Coach le plus âgé à l’emporter ; Brady devient seul détenteur du record chez les joueurs avec six bagues et il devient aussi le Quarterback le plus âgé à l’emporter.