Fiche SB : Super Bowl IV

 

Présentation

 

Match Minnesota Vikings 723 Kansas City Chiefs
Date 11 Janvier 1970
Lieu Tulane Stadium, New Orleans, Louisiane
MVP Len DAWSON, Quarterback, Kansas City Chiefs
Ligne Vegas Minnesota Vikings, +12
Arbitre John MCDONOUGH

 

Le champion AFL : Kansas City Chiefs

 

Head Coach Hank STRAM
Record 11-3 (2e AFL West Division)
Playoffs Divisional Playoff : @ New York Jets, 13-6
Finale AFL : @ Oakland Raiders, 17-7

 

Hank Stram

Pour la dernière année de l’AFL en tant qu’entité séparée de la NFL, la fusion étant programmée la saison suivante, la ligue réussit une première : envoyer la première équipe non-championne de division au Super Bowl. En effet, les Chiefs n’ont terminé que deuxième de leur division derrière les Oakland Raiders ; ils ont profité de l’ajout des Divisional Playoffs pour créer la surprise et éliminer les Jets puis battre les Raiders en finale.

L’équipe ressemble à celle qui a participé au premier Super Bowl de l’histoire contre Green Bay, avec notamment Len Dawson, Buck Buchanan et Bobby Bell, mais elle a rajouté plusieurs futurs Hall Of Famers comme Curley Culp, Willie Lanier, Emmitt Thomas ou Jan Stenerud. Les Chiefs ont la meilleure défense d’AFL en points encaissés et espèrent laver la défaite d’il y a trois ans.

Titulaires :

  • Quarterback : Len DAWSON.
  • Coureurs : Mike GARRETT, Robert HOLMES.
  • Receveurs : Frank PITTS, Otis TAYLOR.
  • Tight End : Fred ARBANAS.
  • Centre : E.J. HOLUB.
  • Guards : Ed BUDDE, Mo MOORMAN.
  • Offensive Tackles : Jim TYRER, Dave HILL.
  • Defensive Tackles : Curley CULP, Buck BUCHANAN.
  • Defensive Ends : Jerry MAYS, Aaron BROWN.
  • Middle Linebacker : Willie LANIER.
  • Outside Linebackers : Bobby BELL, Jim LYNCH.
  • Cornerbacks : Jim MARSALIS, Emmitt THOMAS.
  • Safeties : Jim KEARNEY, Johnny ROBINSON.
  • Kicker : Jan STENERUD.
  • Punter : Jerrel WILSON.

 

Le champion NFL : Minnesota Vikings

 

Head Coach Bud GRANT
Record 12-2 (1er NFL Central Division)
Playoffs Conference Championship : vs. Los Angeles Rams, 23-20
Finale NFL : vs. Cleveland Browns, 27-7

 

Mick Tingelhoff

Si les Chiefs sont loin d’être la meilleure équipe d’AFL, ce n’est pas le cas des Vikings qui ont dominé la saison régulière avec le meilleur record, la meilleure attaque et la meilleure défense. Menée par l’emblématique Head Coach Bud Grant, la franchise possède notamment la fameuse ligne défensive des Purple People Eaters, une des plus redoutables de l’histoire.

Mais l’attaque n’est pas en reste avec le Quarterback mobile Joe Kapp, le coureur Dave Osborn, les receveurs Gene Washington et John Henderson ou la ligne offensive très solide menée par Mick Tingelhoff. Autrement dit, malgré la victoire des Jets l’année précédente, beaucoup pensent que c’était un accident de parcours, et que les Vikings sont largement supérieurs aux Chiefs.

Titulaires :

  • Quarterback : Joe KAPP.
  • Coureurs : Dave OSBORN, Bill BROWN.
  • Receveurs : Gene WASHINGTON, John HENDERSON.
  • Tight End : John BEASLEY.
  • Centre : Mick TINGELHOFF.
  • Guards : Jim VELLONE, Milt SUNDE.
  • Offensive Tackles : Grady ALDERMAN, Ron YARY.
  • Defensive Tackles : Gary LARSEN, Alan PAGE.
  • Defensive Ends : Carl ELLER, Jim MARSHALL.
  • Middle Linebacker : Lonnie WARWICK.
  • Outside Linebackers : Roy WINSTON, Wally HILGENBERG.
  • Cornerbacks : Earsell MACKBEE, Ed SHAROCKMAN.
  • Safeties : Karl KASSULKE, Paul KRAUSE.
  • Kicker : Fred COX.
  • Punter : Bob LEE.

 

1er Quart-Temps
Minnesota 0 – Kansas City 0

 

Jan Stenerud des Chiefs donne le coup d’envoi directement en touchback. Minnesota démarre donc de ses 20 yards.

 

Drive de Minnesota : 14:55, balle sur MIN 20

 

La défense des Chiefs met une pression immédiate sur l’attaque des Vikings en stoppant les coureurs et en harassant Joe Kapp. Ce dernier utilise sa mobilité pour leur échapper et trouver notamment John Beasley pour 26 yards, mais une passe manquée pour ce même Beasley stoppe le drive et force Minnesota à se dégager.

 

Drive de Kansas City : 10:58, balle sur KC 17

 

Sur leur premier drive, les Chiefs alternent entre courses efficaces et passes rapides de Len Dawson dans l’espace pour échapper aux People Purple Eaters. Grâce à deux complétions de 17 et 20 yards, Kansas City franchit le milieu du terrain. Un sack spectaculaire de Roy Winston, qui saute par-dessus un bloqueur pour atteindre Dawson, fait perdre 8 yards à l’attaque, ce qui stoppe sa progression. En temps normal, à 48 yards des poteaux, un punt devrait intervenir, mais les champions AFL possèdent le Kicker de côté Jan Stenerud qui est confiant en ses compétences. Il réussit un magistral coup de botte pour marquer les premiers points du match.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Minnesota Vikings 0 0
Kansas City Chiefs 3 3

 

Stenerud reprend du service pour le coup d’envoi, et l’envoie directement en touchback.

 

Drive de Minnesota : 6:47, balle sur MIN 20

 

Le drive semble tué dans l’oeuf quand le Defensive End de Kansas City Jerry Mays fait la même action que Winston et sacke Kapp en sautant par-dessus son bloqueur, mais les Chiefs commettent une brutalité sur le punter Bob Lee, offrant 15 yards et un first down à l’attaque de Minnesota. Le Quarterback des Vikings appelle trois passes successives qui sont toutes réussies, mais la défense adverse est tellement rapide qu’elles ne parviennent pas à gagner un first down. Cette fois, le punt se passe sans pénalité, mais la balle échoue pour quelques centimètres en touchback.

 

Drive de Kansas City : 3:18, balle sur KC 20

 

Grâce à une belle protection et une play-action efficace, Dawson démarre bien en trouvant Frank Pitts pour 20 yards. Il utilise ensuite le receveur Otis Taylor et le coureur Mike Garrett pour faire avancer l’attaque, mais un plaquage à perte du redoutable Defensive Tackle Alan Page sur Robert Holmes place les Chiefs en 3e&10 alors que le premier quart-temps touche à sa fin.

 

2e Quart-Temps
Minnesota 0 – Kansas City 3

 

Sur la première action du deuxième quart-temps, Dawson cherche Pitts ; la passe est défendue par le Cornerback Ed Sharockman mais il est pénalisé pour interférence de passe défensive, donnant un first down à Kansas City. La défense des Vikings répond de suite en interdisant un nouveau first down, Jim Kearney manquant même une interception dans l’en-but ; les Chiefs ont eu chaud mais parviennent à rajouter un Field Goal de Stenerud de 32 yards.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Minnesota Vikings 0 0 0
Kansas City Chiefs 3 3 6

 

Les Chiefs engagent de nouveau et les Vikings remontent la balle jusqu’à leurs 32 yards.

 

Drive de Minnesota : 13:10, balle sur MIN 32

 

La défense de Kansas CIty hausse encore son niveau de jeu : Curley Culp plaque Dave Osborn immédiatement pour un gain nul, avant que Kapp ne trouve John Henderson qui est plaqué par le Cornerback Jim Marsalis ; le receveur de Minnesota commet un fumble récupéré par le Safety Johnny Robinson, redonnant de suite la balle à son attaque.

 

Drive de Kansas City : 12:48, balle sur MIN 46

 

Mais l’offensive des champions AFL ne va pas tarder à « rendre la pareille » à celle des champions NFL : après une course nulle de Garrett encore plaqué par Page, c’est Dawson qui voit sa bombe pour Taylor interceptée par l’excellent Safety Paul Krause. Une bien mauvaise décision vu que Taylor était pris en double couverture par Krause et le Cornerback Earsell Mackbee. Le seul point positif dans cette action, c’est que les Vikings sont repoussés près de leur ligne d’en-but.

 

Drive de Minnesota : 11:09, balle sur MIN 7

 

En essayant de se donner de l’air, Kapp manque d’être intercepté sur une passe longue pour Gene Washington qu’Emmitt Thomas jongle puis relâche. Un faux départ repousse l’attaque et force le Quarterback à tenter une nouvelle bombe, sans résultat. Minnesota doit finalement se dégager du fond de l’en-but, et le punt reste dans sa moitié de terrain.

 

Drive de Kansas City : 10:05, balle sur MIN 44

 

Les Chiefs démarrent par une belle feinte à la course ; Pitts, aligné comme Tight End, effectue un « mini end around » qui prend la défense à revers pour 19 yards. Un hors-jeu rapproche Kansas City, mais les Purple People Eaters se reprennent et bloquent trois courses successives, forçant un troisième Field Goal de Jan Stenerud, de 25 yards.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Minnesota Vikings 0 0 0
Kansas City Chiefs 3 6 9

 

Kansas City effectue le réengagement, mais le retourneur Charlie West fumble la balle ; elle est récupérée par Remi Prudhomme des Chiefs qui se retrouvent en parfaite position pour creuser l’écart.

 

Drive de Kansas City : 7:21, balle sur MIN 19

 

Encore une fois, l’extraordinaire ligne défensive des Vikings semble sauver la situation lorsque Jim Marshall sacke Len Dawson pour une perte de 8 yards, mais l’attaque répond de suite : une belle course de 13 yards de Wendell Hayes sur un trap play pour contrer les Purple People Eaters, puis une belle réception de 10 yards au bord de la touche de Taylor amènent les Chiefs à 4 yards de la terre promise.

Related imageIls s’y reprennent par trois fois au sol pour finalement casser le coffre-fort ; Hank Stram, qui porte un micro de NFL Films pour la première fois de l’histoire (une expérience tellement réussie que la pratique va se répandre), appelle encore un trap play, « 65 Toss Power Trap » en prophétisant que l’espace pourrait s’ouvrir en grand pour son coureur. C’est exactement ce qui arrive : Garrett trouve un boulevard pour scorer un touchdown de 5 yards.

Ces traps et cette notion de « poche de protection mouvante » constituent une tactique intelligente mise en place par le Head Coach : au lieu d’essayer d’attaquer la puissance et l’agilité des Purple People Eaters en frontal, il utilise des assignations de block sur sa ligne offensive différentes, piégeant (d’où le nom – trap) les Defensive Linemen par des angles de block auxquels ils ne s’attendent pas (non plus de face, mais de côté).

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Minnesota Vikings 0 0 0
Kansas City Chiefs 3 13 16

 

Les Chiefs engagent de nouveau, et cette fois West attrape la balle ; il fait un bon retour de 27 yards.

 

Drive de Minnesota : 5:19, balle sur MIN 32

 

Il devient urgent pour les champions NFL de réagir, sinon on se dirige tout droit vers une autre surprise au Super Bowl… mais ce ne sera pas sur ce drive : s’il commence bien avec la connexion Kapp – Henderson au milieu du terrain pour un gain massif de 27 yards, l’attaque n’arrive plus à rien par la suite. Deux passes incomplètes (dont une presque interceptée par Marsalis) et un sack réussi par Buck Buchanan pour une perte de 8 yards repoussent les Vikings. Avec le vent dans le dos et en manque de points, Grant envoie son Kicker Fred Cox pour un Field Goal de 56 yards ; sans surprise ce n’est pas suffisant : le ballon retombe bien avant les poteaux et Kansas City remonte la balle jusqu’à ses 24 yards.

 

Drive de Kansas City : 3:20, balle sur KC 24

 

Les Chiefs font tourner l’horloge par des courses à répétition ; Warren McVea et Frank Pitts gagnent deux first downs, avant que la défense de Minnesota ne stoppe la progression et force un punt.

 

Drive de Minnesota : 0:23, balle sur MIN 10

 

Les Vikings n’ont pas le temps de faire grand-chose, et la mi-temps se termine sur le score sans appel et totalement inattendu de 16-0 pour Kansas City ; l’AFL est en route pour égaliser à 2-2 au terme du dernier Super Bowl l’opposant à la NFL en tant que ligues séparées.

 

3e Quart-Temps
Minnesota 0 – Kansas City 16

 

Fred Cox donne le coup d’envoi de la deuxième mi-temps, et Wendell Hayes le remonte jusqu’aux 15 yards des Chiefs.

 

Drive de Kansas City : 14:32, balle sur KC 15

 

Kansas City redémarre sur un bon rythme, gagnant deux first downs à la passe grâce à Dawson, mais une pénalité pour holding de Dave Hill sur Carl Eller fait reculer l’offensive de 15 yards ; les Chiefs ne demandent pas leur reste, faisant une course pour gagner un peu de terrain puis se dégageant. La première partie du plan des Vikings est réussie : stopper l’adversaire ; maintenant il faut trouver la solution en attaque.

 

Drive de Minnesota : 9:06, balle sur MIN 31

 

Sur la deuxième action de cette série, Kapp s’échappe sur sa gauche et se connecte avec Beasley pour un gain de 15 yards. Cela lance le premier drive construit des Vikings qui trouvent les solutions au sol et à la passe pour avancer. Kapp réussit trois passes consécutives grâce à des techniques diverses pour tromper la défense : une screen pass vers le coureur Bill Brown, un rollout vers Henderson et une play-action vers Oscar Reed. Osborn trouve l’en-but sur une course de 5 yards qui permet enfin à Minnesota d’ouvrir leur compteur.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Minnesota Vikings 0 0 7 7
Kansas City Chiefs 3 13 0 16

 

Les Vikings rendent la balle aux Chiefs qui remontent jusqu’à leurs 18 yards.

 

Drive de Kansas City : 4:24, balle sur KC 18

 

La ligne offensive de Kansas City applique à merveille le plan de Stram, et le jeu au sol continue de gagner du terrain face aux Purple People Eaters avec 15 yards en trois courses. Même quand une pénalité fait reculer l’attaque, Hayes et Pitts (via ce « mini end around » qui avait marché auparavant) gagnent 11 yards et récupèrent le terrain perdu.

Len Dawson décide alors de rappeler que le jeu aérien existe aussi : après une première passe longue qui provoque une interférence de passe défensive de Minnesota (15 yards), il lance une passe rapide pour Otis Taylor ; le receveur l’attrape, casse le plaquage de Mackbee puis repousse Karl Kassulke et score un touchdown de 46 yards qui replace l’écart à 16 points.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Minnesota Vikings 0 0 7 7
Kansas City Chiefs 3 13 7 23

 

Kansas City remet en jeu et Minnesota fait un joli retour jusqu’à ses 37 yards.

 

Drive de Minnesota : 1:09, balle sur MIN 37

 

Les Vikings tentent de se remotiver en démarrant bien le drive avec un first down sur une passe de Kapp pour Henderson. C’est sur cette action que se termine un troisième quart-temps qui aurait pu relancer les Vikings sans cette superbe action de Taylor.

 

4e Quart-Temps
Minnesota 7 – Kansas City 23

 

Après deux courses pour démarrer le quart-temps, en 3e&3, Kapp subit la pression de la ligne défensive et tente une passe à Beasley, bien couvert par Willie Lanier ; le Linebacker gagne la bataille pour la possession, redonnant le cuir à l’attaque de Kansas City.

 

Drive de Kansas City : 13:48, balle sur KC 43

 

La défense des Vikings répond de suite présent en plaquant Pitts pour une perte de 7 yards, mettant l’attaque des Chiefs dans un trou trop profond pour s’en sortir ; les champions AFL se dégagent rapidement.

 

Drive de Minnesota : 11:29, balle sur MIN 20

 

Le drive commence bien mal avec une pénalité de 10 yards pour illegal man downfield, mais Kapp et Henderson corrigent cette erreur de manière brillante avec un gros effort pour un gain de 28 yards au milieu du terrain.

http://ihavenet.com/images/nfl-superbowl-IV-chiefs-vikings.jpgMalheureusement, cela ne donne rien de bon : sur l’action suivante, Kapp prend une nouvelle mauvaise décision en envoyant une passe lobée vers Beasley en triple couverture ; cette fois, c’est Johnny Robinson qui l’intercepte.

 

Drive de Kansas City : 10:22, balle sur KC 49

 

Les Chiefs continuent de manger le temps à la course ; trois petits essais bien stoppés par la défense et ils se dégagent.

 

Drive de Minnesota : 7:52, balle sur MIN 19

 

Minnesota est à court de temps et de solutions : malgré deux passes réussies, Kapp est sacké par Aaron Brown et fumble la balle, qui est fort heureusement récupérée par le Guard Jim Vellone. Mais le pire est ailleurs : le Quarterback, pourtant surnommé « l’indestructible » pour sa résistance, doit sortir du terrain, blessé. Il est remplacé par Gary Cuozzo qui, peu après, est intercepté par Emmitt Thomas ; cela met officiellement un terme au suspense.

 

Drive de Kansas City : 4:00, balle sur KC 34

 

Malgré un dernier sack sur Dawson, les Chiefs parviennent à gagner deux first downs, ce qui est largement suffisant pour épuiser le reste du temps. Kansas City prend ainsi sa revanche sur la défaite du Super Bowl I !

 

Boxscore finale

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Minnesota Vikings 0 0 7 0 7
KANSAS CITY CHIEFS 3 13 7 0 23

QT Tps Éq. Type Action Score
1 6:52 KC FG Jan Stenerud, 48y 03
2 13:20 KC FG Jan Stenerud, 32y 06
2 7:52 KC FG Jan Stenerud, 25y 09
2 5:34 KC TD Mike Garrett, 5y run (PAT) 016
3 4:32 MIN TD Dave Osborn, 4y run (PAT) 716
3 1:22 KC TD Otis Taylor, 46y catch (PAT) 723

 

L’AFL termine son existence en égalisant à 2-2 dans les Super Bowls contre la NFL, ce qui permet de légitimiser encore un peu plus la fusion entre les deux ligues qui va s’opérer dans les semaines à venir. La performance des Chiefs étant globale, sans véritable statistique qui sort du lot, c’est le Quarterback Len Dawson qui est voté comme meilleur joueur avec 12 passes réussies sur 17, 142 yards, 1 touchdown et 1 interception.