Fiche SB : Super Bowl I

 

Présentation

 

Match Kansas City Chiefs 1035 Green Bay Packers
Date 15 Janvier 1967
Lieu Los Angeles Memorial Coliseum, Los Angeles, Californie
MVP Bart STARR, Quarterback, Green Bay Packers
Ligne Vegas Green Bay Packers, +14
Arbitre
Norm SCHACHTER

 

Le champion AFL : Kansas City Chiefs

 

Head Coach Hank STRAM
Record 11-2-1 (1er AFL West Division)
Playoffs Finale AFL : @ Buffalo Bills, 31-7

 

Len Dawson

Comme un symbole, pour la première édition de la finale mondiale NFL vs AFL (qui sera rétroactivement renommée Super Bowl I), ce sont les Kansas City Chiefs du fondateur de l’AFL et instigateur de la fusion programmée, Lamar Hunt, qui représentent la ligue concurrente. Il faut dire que les Chiefs ont une équipe redoutable ; sur le plan offensif, avec le Quarterback Len Dawson (26 touchdowns) et un trio de coureurs ravageurs entre Mike Garrett, Curtis McClinton et Bert Coan.

Mais la défense est également féroce, menée par Buck Buchanan et Bobby Bell, avec particulièrement une arrière-garde très difficile à passer grâce à Bobby Hunt ou Johnny Robinson. Il n’est pas du tout dit que les champions NFL auront la partie aussi facile que les observateurs le pensent contre l’équipe du légendaire Head Coach Hank Stram.

Titulaires :

  • Quarterback : Len DAWSON.
  • Coureurs : Mike GARRETT, Curtis MCCLINTON.
  • Receveurs : Chris BURFORD, Otis TAYLOR.
  • Tight End : Fred ARBANAS.
  • Centre : Wayne FRAZIER.
  • Guards : Ed BUDDE, Curt MERZ.
  • Offensive Tackles : Jim TYRER, Dave HILL.
  • Defensive Tackles : Andy RICE, Buck BUCHANAN.
  • Defensive Ends : Jerry MAYS, Chuck HURSTON.
  • Middle Linebacker : Sherrill HEADRICK.
  • Outside Linebackers : Bobby BELL, E.J. HOLUB.
  • Cornerbacks : Fred WILLIAMSON, Willie MITCHELL.
  • Safeties : Bobby HUNT, Johnny ROBINSON.
  • Kicker : Mike MERCER.
  • Punter : Jerrel WILSON.

 

Le champion NFL : Green Bay Packers

 

Head Coach Vince LOMBARDI
Record 12-2 (1er NFL Western Division)
Playoffs Finale NFL : @ Dallas Cowboys, 34-27

 

Comme un symbole également, ce sont les champions NFL en titre Green Bay Packers qui représentent la NFL pour la finale. Remplie à ras-bord de futurs Hall Of Famers, à commencer par son légendaire Head Coach Vince Lombardi, Green Bay est l’équipe des années 1960 avec déjà trois titres NFL en 1961, 1962 et 1965 ; elle y rajoute donc celui de 1966 après une finale très disputée contre Dallas, et peut inscrire en premier son nom au palmarès de cette nouvelle compétition.

Hornung, Lombardi, Starr, Taylor

En attaque, les Packers sont menés par le MVP de la ligue, le Quarterback Bart Starr, et malgré la blessure de Paul Hornung, le coureur Elijah Pitts fait un bel intérim aux côtés de Jim Taylor et derrière la célèbre ligne offensive. La défense est de même niveau, avec des talents comme Henry Jordan, Ray Nitschke, Herb Adderley ou Willie Wood ; il est aussi difficile de courir que de passer contre elle. Les Packers arrivent à cette finale avec une pression supplémentaire : toute la NFL attend une victoire éclatante sur la ligue concurrente.

Titulaires :

  • Quarterback : Bart STARR.
  • Coureurs : Elijah PITTS, Jim TAYLOR.
  • Receveurs : Carroll DALE, Boyd DOWLER.
  • Tight End : Marv FLEMING.
  • Centre : Bill CURRY.
  • Guards : Fuzzy THURSTON, Jerry KRAMER.
  • Offensive Tackles : Bob SKORONSKI, Forrest GREGG.
  • Defensive Tackles : Ron KOSTELNIK, Henry JORDAN.
  • Defensive Ends : Willie DAVIS, Lionel ALDRIDGE.
  • Middle Linebacker : Ray NITSCHKE.
  • Outside Linebackers : Dave ROBINSON, Lee Roy CAFFEY.
  • Cornerbacks : Herb ADDERLEY, Bob JETER.
  • Safeties : Tom BROWN, Willie WOOD.
  • Kicker : Don CHANDLER.
  • Punter : Don CHANDLER.

 

1er Quart-Temps
Kansas City 0 – Green Bay 0

 

Fletcher Smith des Chiefs donne le coup d’envoi, et Herb Adderley remonte la balle jusqu’aux 25 yards de Green Bay.

 

Drive de Green Bay : 14:37, balle sur GB 25

 

Les Packers démarrent bien au sol avec trois courses consécutives qui permettent de gagner un first down, mais ils n’ont pas du tout la même réussite à la passe : sur les trois actions suivantes, Starr manque sa passe vers Max McGee, puis est sacké deux fois par Buck Buchanan et Bobby Bell (une perte totale de 15 yards). Don Chandler doit dégager son équipe.

 

Drive de Kansas City : 11:55, balle sur KC 37

 

Les Chiefs démarrent de manière plus équilibrée, alternant course et passe avec notamment une complétion rapide de 11 yards pour Chris Burford, mais une pénalité pour retard de jeu et deux passes manquées (dont une par Burford qui sort du terrain) avortent le premier drive de Kansas City qui se dégage.

 

Drive de Green Bay : 9:10, balle sur GB 20

 

La défense féroce des champions AFL devient bien moins perméable au sol, mais c’est le moment que choisit Starr pour rappeler qu’il a été élu MVP de la ligue : il trouve d’abord Marv Fleming pour 11 yards au milieu, puis il échappe à la pression et se connecte avec Pitts pour 22 yards. Le coureur Taylor perd 5 yards par la suite, mais Starr continue de distribuer avec une passe de 12 yards pour Caroll Dale.

Le #12 est sous pression sur l’action suivante, c’est pourquoi sa passe est derrière le receveur McGee qui remplace un Boyd Dowler s’étant rapidement blessé ; ce dernier réussit néanmoins une magnifique réception à une main derrière lui pour attraper le cuir au nez et à la barbe de Willie Mitchell. Il transperce la défense pour un touchdown de 37 yards : les premiers points de l’histoire du Super Bowl sont pour Green Bay, avec la transformation.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Kansas City Chiefs 0 0
Green Bay Packers 7 7

 

Les Packers redonnent la balle à Kansas City qui redémarre de ses 13 yards suite à une pénalité.

 

Drive de Kansas City : 5:54, balle sur KC 13

 

Len Dawson commence par un petit miracle en échappant à la pression pour gagner 7 yards. Bob Jeter commet une pénalité qui continue le drive méticuleux des Chiefs ; après un énième rollout pour éviter le pass-rush de Green Bay, Dawson trouve son Tight End Fred Arbanas pour 18 yards. Mais la défense des champions NFL se durcit et Dave Robinson plaque Mike Garrett à perte ; une passe de Dawson est manquée et la deuxième n’est pas suffisante pour obtenir le first down. Sur les 33 yards de Green Bay, Kansas City tente un Field Goal de 40 yards (les poteaux sont sur la ligne d’en-but) mais Mike Mercer le manque sur la gauche.

 

Drive de Green Bay : 1:05, balle sur GB 20

 

La première action du drive ne donne rien, Jim Taylor étant arrêté rapidement.

 

2e Quart-Temps
Kansas City 0 – Green Bay 7

 

Le drive continue dans le deuxième quart-temps mais se termine rapidement après une passe ratée de Starr et une autre que Dale laisse retomber. Green Bay se dégage.

 

Drive de Kansas City : 14:24, balle sur KC 34

 

La première action du drive est miraculeuse : Dawson se retrouve nez à nez avec Willie Davis mais parvient à l’éviter pour lancer une passe à Garrett qui résiste à trois plaquages pour gagner 18 yards. Le jeu au sol prend la suite avec 11 yards en trois courses, avant que le Quarterback de Kansas City ne se décale de nouveau pour se donner du temps et trouver Otis Taylor au bout d’une longue passe de 31 yards. Sur l’action suivante, une belle play-action feinte la défense de Green Bay et Dawson trouve Clinton McDonald dans l’en-but ; la transformation permet aux champions AFL d’égaliser.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Kansas City Chiefs 0 7 7
Green Bay Packers 7 0 7

 

Kansas City engage et Green Bay repart de ses 27 yards.

 

Drive de Green Bay : 10:16, balle sur GB 27

 

Les Packers, vexés, réagissent immédiatement avec deux bonnes courses. Sur 3e&1, Starr rend la pareille à Dawson avec une belle play-action qui feinte toute la défense ; il se connecte avec Carroll Dale qui score un touchdown de 64 yards. Malheureusement, cette action explosive est annulée par une procédure illégale.

http://static.nfl.com/static/content/public/pg-photo/2013/01/22/0ap2000000129620_gallery_600.jpgCe n’est que partie remise : bien protégé, Starr orchestre un énorme drive entre passes et courses, utilisant toutes ses armes offensives. Il remonte ainsi 73 yards en 10 actions, convertissant quatre 3e tentatives ; cela se termine par le légendaire Packer Sweep qui permet à Jim Taylor de scorer un touchdown de 14 yards.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Kansas City Chiefs 0 7 7
Green Bay Packers 7 7 14

 

Suite à l’engagement, Kansas City reprend de ses 26 yards.

 

Drive de Kansas City : 4:13, balle sur KC 26

 

Le drive commence mal lorsque la pression finit par atteindre Dawson qui est sacké par Henry Jordan. Mais le Quarterback répond de superbe manière : il trouve Arbanas pour 12 yards, Taylor pour 11 yards et surtout Burford pour 27 yards au milieu du terrain.

https://imagecomposer.nfl.com/?f=jpg&l=http://static.nfl.com/static/content/public/pg-photo/2015/03/29/0ap3000000482296/super-bowl-kansas-city-chiefs-vs-green-bay-packers_pg_600.jpgLe jeu de course marche moins bien, et McDonald commet même un fumble sur un nouveau plaquage de Jordan, mais heureusement il le récupère. Néanmoins cela repousse un peu les Chiefs, et Dawson ne convertit pas la 3e tentative suite à une passe. Les Chiefs tentent un nouveau Field Goal, et cette fois Mercer convertit de 31 yards.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Kansas City Chiefs 0 10 10
Green Bay Packers 7 7 14

 

Alors que l’on approche de la fin de la mi-temps, Green Bay repart de ses 26 yards.

 

Drive de Green Bay : 0:42, balle sur GB 26

 

Green Bay ne demande pas son reste, exécute une course de Pitts et laisse courir le chronomètre pour atteindre la mi-temps en tête, 14-10. Un résultat surprenant tant les observateurs pensaient que les champions AFL ne feraient pas le poids contre les champions NFL.

 

3e Quart-Temps
Kansas City 10 – Green Bay 14

 

Don Chandler donne le coup d’envoi de la deuxième mi-temps et Bert Coan remonte la balle jusqu’aux 29 yards de Kansas City.

 

Drive de Kansas City : 14:33, balle sur KC 29

 

Dawson démarre par un scramble de 15 yards qui lance bien le drive, mais il commet peu après sa première erreur du match : suite à un blitz massif des Linebackers de Green Bay, Dawson recule et lance une passe bien trop courte vers Arbanas et qui est interceptée par Willie Wood. Mike Garrett parvient à l’arrêter à 5 yards de l’en-but.

 

Drive de Green Bay : 12:42, balle sur KC 5

 

Mais cela ne fait pas une grande différence : Elijah Pitts profite des énormes blocks de la ligne et score le touchdown.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Kansas City Chiefs 0 10 0 10
Green Bay Packers 7 7 7 21

 

Green Bay engage et Kansas City repart de ses 30 yards.

 

Drive de Kansas City : 12:12, balle sur KC 30

 

Les Chiefs tentent de repartir mais le drive cale rapidement lorsqu’un sweep est bien stoppé par Ray Nitschke et Lee Roy Caffey qui plaquent Bert Coan à perte. Kansas City doit punter.

 

Drive de Green Bay : 10:00, balle sur GB 25

 

Le drive démarre bien avec une belle course de Pitts, mais un sack de E.J. Holub sur Starr et une belle défense sur une course de Jim Taylor forcent les champions NFL à punter à leur tour.

 

Drive de Kansas City : 7:08, balle sur KC 27

 

La défense des Packers commence vraiment à augmenter sa pression sur Dawson : il est sacké coup sur coup par un blitz de Lee Roy Caffey puis par l’ensemble de la ligne défensive ; le Quarterback échappe au safety pour deux petits yards. Kansas City est forcé de punter immédiatement.

 

Drive de Green Bay : 6:16, balle sur GB 44

 

L’attaque de Green Bay décide de répondre à l’intensité de sa défense : encore une fois, elle convertit trois 3e tentatives, dont une 3e&11, tout en remontant le terrain par une belle alternance de courses (Taylor) et passes (McGee). Ce dernier réussit trois réceptions pour 40 yards sur le drive, la dernière terminant dans l’en-but pour son deuxième touchdown personnel (plutôt bien pour un remplaçant qui n’avait attrapé que quatre passes pendant la saison !).

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Kansas City Chiefs 0 10 0 10
Green Bay Packers 7 7 14 28

 

Green Bay engage et Kansas City repart de ses 17 yards alors qu’on approche de la fin du troisième quart-temps.

 

Drive de Kansas City : 00:28, balle sur KC 17

 

Une course de McDonald ne va nulle part alors que l’horloge marque la fin du quart-temps.

 

4e Quart-Temps
Kansas City 10 – Green Bay 28

 

Le drive se termine très rapidement par deux passes manquées (un moindre mal vu que la deuxième aurait pu être interceptée) et un nouveau punt. Kansas City accuse clairement le coup.

 

Drive de Green Bay : 14:26, balle sur GB 47

 

Parfois, les actions ont vraiment l’air meilleures sur le papier que dans la réalité : une belle double feinte de remise aux coureurs se termine en bombe de Starr trop courte pour McGee ; Willie Mitchell intercepte la première erreur du Quarterback de Green Bay, redonnant de l’espoir aux champions AFL.

 

Drive de Kansas City : 13:19, balle sur KC 11

 

Le drive démarre par une magnifique réception plongeante de 27 yards de McDonald, et Dawson semble enfin trouver un rythme avec trois passes réussies, mais la défense de Green Bay reprend vite la main : une pénalité pour procédure illégale des Chiefs, un sack de Davis et deux passes déviées par Adderley et Bob Brown forcent un nouveau punt.

 

Drive de Green Bay : 10:48, balle sur GB 20

 

Vexé par son interception, Starr commence par deux gros gains à la passe grâce à Dale (25 yards) et McGee (37 yards) ; le vétéran receveur continue sa domination au milieu du terrain. Une dernière offrande pour Dale rapproche suffisamment les Packers pour que le jeu au sol termine le travail ; Elijah Pitts score son deuxième touchdown du match.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Kansas City Chiefs 0 10 0 0 10
Green Bay Packers 7 7 14 7 35

 

Green Bay engage et Kansas City repart de ses 25 yards.

 

Drive de Kansas City : 6:13, balle sur KC 25

 

Le match étant plié, Dawson est remplacé par Pete Beathard ; après une première passe réussie et un scramble, le Quarterback remplaçant est rattrapé par la défense de Green Bay et il est même sacké par Bob Brown et Lionel Aldridge, forçant un punt.

 

Drive de Green Bay : 4:23, balle sur GB 18

 

Green Bay change aussi son Quarterback, faisant rentrer Zeke Bratkowski. Le drive cale rapidement alors que tout le monde attend la fin d’un match qui n’a plus aucun suspense.

 

Drive de Kansas City : 2:14, balle sur KC 23

 

Beathard encaisse un nouveau sack de Tommy Crutcher, ce qui force un énième punt.

 

Drive de Green Bay : 1:12, balle sur GB 13

 

Les Packers courent trois fois pour faire défiler l’horloge avant de pouvoir célébrer la toute première victoire de l’ère du Super Bowl !

 

Boxscore finale

 

Equipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Kansas City Chiefs 0 10 0 0 10
GREEN BAY PACKERS 7 7 14 7 35

QT Tps Éq. Type Action Score
1 6:04 GB TD Max McGee, 35y catch (PAT) 07
2 10:40 KC TD Curtis McClinton, 7y catch (PAT) 77
2 4:37 GB TD Jim Taylor, 14y run (PAT) 714
2 0:54 KC FG Mike Mercer, 31y 1014
3 12:33 GB TD Elijah Pitts, 5y run (PAT) 1021
3 0:51 GB TD Max McGee, 13y catch (PAT) 1028
4 6:35 GB TD Elijah Pitts, 1y run (PAT) 1035

 

Le premier Super Bowl revient donc à la NFL qui obtient la victoire éclatante qu’elle espérait sur l’AFL. Avec 16 passes réussies sur 23 tentées, 250 yards, 2 touchdowns et 1 interception, Bart Starr est voté comme le meilleur joueur de la finale.