NFL Combine 2018 : Les tops et flops

NFLcombineLe Combine 2018 vient de se terminer et LatestHuddle (via K.C.) vous propose une petite liste des tops/flops par unité, à savoir ceux qui ont remonté leur cote pour la draft et ceux qui devront mettre un coup de collier à leur Pro Day pour récupérer une performance décevante.

 

Quarterbacks

 

Top

 

Josh Allen (Wyoming)
On savait qu’Allen avait un des plus gros bras de ces dernières années, et il l’a montré, tout en excellant sur les exercices de passe. Il a aussi montré ses capacités athlétiques avec des résultats intrigants.
Projection avant Combine : 1er-2e tour.
Projection après Combine : Top-15.

 

Flop

 

Lamar Jackson (Louisville) & Josh Rosen (UCLA)
Si Jackson a confirmé les craintes que l’on pouvait avoir sur sa précision, il a surtout refusé de faire les autres ateliers afin d’être considéré uniquement comme un QB. Mais cela a vu sa cote baisser.
Pour Rosen, le talent et les résultats athlétiques sont indéniables, mais il a surtout montré qu’il n’était pas aussi précis que l’on pouvait le croire, notamment sur les passes intermédiaires.
Projection avant Combine : Jackson (Top-15), Rosen (Top-5).
Projection après Combine : Jackson (1er-2e tour), Rosen (Top-15).

 

Coureurs

 

Top

 

Saquon Barkley (Penn State) & Nick Chubb (Georgia)
Barkely est clairement le meilleur RB de cette Draft et a surtout prouvé qu’il pouvait prétendre à plus que cela avec une véritable démonstration athlétique. Aussi à l’aise niveau puissance qu’agilité, il a montré qu’il sera un 3-down HB en NFL.
Pour Chubb, il s’agissait de prouver que, malgré une grosse blessure il y a 2 ans, il était revenu à son niveau et pourra apporter tout son talent en NFL.
Projection avant Combine : Barkley (Top-10), Chubb (2e-3e tour).
Projection après Combine : Barkley (Top-5), Chubb (1er-2e tour).

 

Flop

 

Ronald Jones II (USC)
Alors que les équipes ont quelques doutes quant à sa capacité à apporter une quelconque aide dans le jeu aérien, le joueur n’a pas pu leur prouver le contraire, la faute à une blessure rapidement contractée lors de son premier 40y. Pas forcément la meilleure façon d’aborder la Draft.
Projection avant Combine : 1er-2e tour.
Projection après Combine : 2e-3e tour.

 

Receveurs

 

Top

 

D.J. Chark (LSU) & Antonio Callaway (Florida)
Chark a démontré qu’il avait l’explosivité et la puissance nécessaires pour réussir en NFL ; il a aussi prouvé qu’il pouvait courir et attraper les balles.
Une des plus belles performances côté WR est venue de Callaway. Le talent est là mais le WR n’a pas joué un match l’an passé à cause d’une suspension de Florida. De fait son caractère peut inquiéter, néanmoins le joueur a montré des qualités indéniables, aussi bien niveau des routes que des mains. De quoi attiser un peu le mystère.
Projections avant Combine : Chark (3e tour), Callaway (2e tour).
Projections après Combine : Jones (7e tour), Henderson (4e-5e tour).

 

Flop

 

Jordan Lasley (UCLA)
Le joueur a vu sa cote monter petit à petit ces dernières semaines, mais une vitesse moins flagrante ainsi que des drops inquiétants (et récurrents) pourraient avoir raison de lui. Pas rassurant pour un joueur principalement vu comme menace longue portée.
Projections avant Combine : 2e-3e tour.
Projections après Combine : 4e tour.

 

Tight Ends

 

Top

 

Mike Gesicki (Penn State) & Hayden Hurst (South Carolina)
Gesicki a réalisé des performances assez incroyables pour un joueur de son gabarit, prouvant qu’il pouvait devenir un joueur spécial avec quelques années de plus dans la poche.
Hurst a surtout démontré qu’il pouvait clairement prétendre au titre de meilleur TE-receveur grâce à sa capacité à courir toutes les routes et à attraper toutes les balles.
Projection avant Combine : Gesicki (2e-3e tour), Hurst (4e-5e tour).
Projection avant Combine : Gesicki (1e-2e tour), Hurst (3e tour).

 

Flop

 

Aucun.

 

Ligne Offensive

 

Top

 

Will Hernandez (UTEP)
On savait qu’Hernandez avait la puissance pour exceller en NFL au poste de Guard. Il a réalisé le meilleur bench press tout en faisant étalage de son explosivité, de son agilité et de sa vision du jeu.
Projection avant Combine : 2e tour.
Projection après Combine : 1er tour.

 

Flop

 

Orlando Brown (Oklahoma) & Billy Price (Ohio State)
Alors qu’il était considéré comme le meilleur OT de la Draft, Brown a vu sa cote s’écrouler tant il a montré ses limites. Lent, peu à l’aise avec ses pieds, pas très athlétique et assez fainéant, le joueur est apparu sous le pire jour possible.
Price s’est déchiré un muscle pectoral sur le premier atelier du jour, ce qui est malencontreux, mais pourrait jouer un rôle.
Projection avant Combine : Brown (Top-10), Price (2e tour).
Projection avant Combine : Brown (2e-4e tour), Price (3e-4e tour).

 

Ligne Défensive

 

Top

 

Da’ron Payne (Alabama) & Bradley Chubb (North Carolina State)
Parmi les meilleurs joueurs à leur poste respectif (Defensive Tackle pour Payne, Defensive End pour Chubb), les deux potentielles stars ont brillé lors du Combine, appuyant un peu plus leur statut de favori à leur poste. Entre agilité, puissance, et qualité sur les ateliers spécifiques, ils ont vu leur cote monter un peu plus, si jamais ils en avaient besoin.
Projection avant Combine : Payne (1er), Chubb (Top-10).
Projection après Combine : Payne (Top-15), Chubb (Top-5).

 

Flop

 

Tim Settle (Virginia Tech)
Alors qu’il avait l’occasion de booster un peu son crédit auprès des franchises NFL, Settle a éprouvé toutes les difficultés du monde à briller lors de son Combine. Montrant peu de puissance et y ajoutant une lenteur inquiétante, le jeune joueur risque de payer ses mauvaises performances.
Projection avant Combine : 2e tour.
Projection après Combine : 3e-4e tour.

 

Linebackers

 

Top

 

Shaquem Griffin (UCF) & Tremaine Edmunds (Virginia Tech)
Si Griffin était déjà la belle histoire du Combine, amputé d’une main plus jeune, il a surtout montré qu’il pouvait malgré tout briller en NFL et être un LB omniprésent. Réalisant des scores fous dans la plupart des ateliers (dont le 40y le plus rapide depuis 2003 à son poste), le joueur devrait voir plusieurs équipes tenter de lui faire confiance.
Edmunds, déjà considéré comme un des meilleurs LB de la Draft, n’a fait que confirmer son statut avec des capacités athlétiques et un talent de plus en plus indéniables.
Projection avant Combine : Griffin (5e-6e tour), Edmunds (1er tour).
Projection avant Combine : Griffin (3e tour), Edmunds (Top-15).

 

Flop

 

Josey Jewel (Iowa)
Bien qu’il ait été considéré comme un choix de milieu de Draft, le joueur avait des qualités à faire valoir en tant que gros plaqueur pendant ses années universitaires. Malheureusement pour lui, son Combine n’a pas été à la hauteur et a même montré des limites physiques inquiétantes (notamment une lenteur inattendue).
Projection avant Combine : 4e-5e tour.
Projection après Combine : 6e tour.

 

Defensive Backs

 

Top

 

Jaire Alexander (Louisville) & Justin Reid (Stanford)
On savait que le Cornerback Alexander avait un goût prononcé pour les interceptions, mais le joueur a surtout montré qu’il pouvait être explosif et jouer à plusieurs postes avec la même réussite (sur les ailes et dans le slot). Avec des performances comme celles de ce Combine, le joueur voit sa cote monter joliment.
C’est un peu la même chose pour Reid puisque le Safety a le talent nécessaire pour jouer en NFL, et l’a montré pendant les ateliers spécifiques. De quoi peut-être voir son nom appelé plus tôt que prévu.
Projection avant Combine : Alexander (2e-3e tour), Reid (3e tour).
Projection avant Combine : Alexander (1er tour), Reid (2e tour).

 

Flop

 

Josh Jackson (Iowa)
Considéré comme un des meilleurs Cornerbacks de cette année (si ce n’est le meilleur), Jackson a montré quelques limites inquiétantes lors des ateliers spécifiques, tout en étant loin d’exceller sur les ateliers physiques (il a été notamment assez lent au 40y). Il pourrait bien ne plus être considéré aussi haut.
Projection avant Combine : Top-20.
Projection après Combine : 1er-2e tour.