Match de Légende : The Catch

TheCatch-Book

 

La présentation

 

Match Dallas Cowboys @ San Francisco 49ers
Lieu Candlestick Park
Date 10 Janvier 1982
Occasion NFC Championship Game

 

La situation

 

La finale NFC de la saison 1981 nous offre une belle confrontation entre une des meilleures équipes des années 1970, et une jeune équipe montante du début des années 1980.

TheCatch-WalshLandryLes Cowboys ont dominé la NFC dans la décennie précédente en remportant deux Super Bowls; ils ont juste eu le malheur de tomber sur la dynastie des Steelers contre qui ils en ont perdu deux autres. Dirigés par le coach emblématique Tom Landry, ils sont toujours une force dont il faut se méfier : le Quarterback Danny White a bien remplacé la légende Roger Staubach, le coureur Tony Dorsett continue de faire des étincelles, et la défense est la digne héritière de la Doomsday Defense. La franchise texane a remporté la NFC East à 12-4, puis s’est débarrassée des Buccaneers 38-0 en Divisional Round.

Contrairement aux Cowboys, les 49ers de San Francisco sont la surprise de la saison. L’équipe était plongée dans la médiocrité depuis 1972 : une seule saison avec plus de victoires que de défaites en 8 ans. Mais l’année 1981 sonne le réveil de “San Fran” : la franchise est désormais coachée par Bill Walsh depuis deux ans, et le Quarterback titulaire s’appelle Joe Montana. Ils ont drafté un jeune Cornerback, Ronnie Lott, qui vient revigorer la défense; cela amène une saison retentissante avec un titre de division NFC West à 13-3, et une élimination des Giants de New York 38-24 en Divisional Round.

1972 marque justement la dernière confrontation entre les deux équipes en playoffs, et les 49ers pensaient tenir la victoire avant que Staubach ne lance deux touchdowns dans les dernières minutes pour une victoire de Dallas 30-28.

Lorsque les 49ers reçoivent les Cowboys pour cette finale NFC, c’est non seulement l’histoire d’une revanche, mais surtout la possibilité de prendre la place de Dallas en tête de la conférence.

 

Le match

 

QUART-TEMPS 1

 

C’est la défense des 49ers qui commence le match tambour battant : un sack du Defensive End Dwaine Board sur White force le punt des Cowboys. Malgré la pression défensive de Dallas, Montana utilise sa mobilité et sa rapidité de décision pour enclencher la machine offensive et mener un drive jusqu’au touchdown de Freddie Solomon.

Dallas 0 – San Francisco 7

Les Cowboys ne comptent pas se laisser faire et répondent de suite : grâce à quelques courses de Dorsett et James Jones ainsi qu’une superbe réception en plongeant de Butch Johnson, ils inscrivent un Field Goal de 44 yards.

Dallas 3 – San Francisco 7

Sur le drive suivant, le coureur des 49ers Bill Ring commet un fumble que Dallas récupère sur les 29 yards de San Francisco. Les texans capitalisent de suite : après une course, White trouve le receveur Tony Hill pour un touchdown de 26 yards.

Dallas 10 – San Francisco 7

Après cette série de points, les 49ers sont mis sous l’éteignoir par la défense de Dallas.

 

QUART-TEMPS 2

 

Montana parvient cependant à échapper à la pression de la Defensive Line et envoie une longue passe pour Dwight Clark qui fait enfin avancer les 49ers. Le Quarterback de San Francisco alterne ainsi entre sack, course pour sauver sa vie et passe précise pour ses receveurs; malheureusement le drive se finit cruellement puisqu’il est intercepté sur les 1 yard des Cowboys par le Cornerback Everson Walls.

TheCatch-MontanaScrambleNéanmoins, ce n’est que partie remise : acculés à leur endzone, les Cowboys sont forcés de punter. Les 49ers repartent sur les 49 yards de Dallas et Montana mène un nouveau drive pour un touchdown quand il esquive 3 sackeurs pour trouver Clark dans l’en-but. San Francisco reprend la main, et le doit beaucoup à l’agilité de son Quarterback.

Dallas 10 – San Francisco 14

Dorsett, blessé sur un drive en 1er quart-temps, revient sur le terrain et fait de nouveau avancer les visiteurs. White décide de tenter une passe longue sur Drew Pearson qui est interceptée par Lott, mais elle est annulée pour une interférence de passe défensive. Dallas capitalise sur la décision (controversée) pour marquer un touchdown sur une course de Dorsett.

Dallas 17 – San Francisco 14

La mi-temps se termine sur un échange de fumbles : Dallas perd la balle sur un punt de San Francisco, le Defensive End des Cowboys Harvey Martin force un fumble de Montana, et enfin White récupère son propre fumble sur un sack. Le score est donc de 17-14 à la mi-temps.

 

QUART-TEMPS 3

 

Le 3e quart-temps commence par un punt pour chaque équipe. Les 49ers semblent être les premiers en position pour marquer, mais une passe de Montana, déviée par le coureur Lenvil Elliott, est interceptée par le Defensive Tackle Randy White; c’est la 4e perte de balle de San Francisco dans le match. Pour ne pas être en reste, Danny White fait exactement la même lorsque une passe vers le coureur Ron Springs est déviée dans les mains du Linebacker Bobby Leopold. Les deux Defensive Lines font un énorme travail de harassement sur les Quarterbacks, créant ces erreurs.

Les 49ers décident de forcer le destin pour profiter de l’aubaine : Montana garde la balle sur une 4e tentative et gagne le First Down; le drive se termine par une course de touchdown de Johnny Davis. Dans cette succession d’erreurs, ce sont les californiens qui s’en tirent donc les premiers.

Dallas 17 – San Francisco 21

Sur le drive suivant, Lott est encore pénalisé pour une interférence de passe (qui cette fois existe bien) et les Cowboys sont proches de l’en-but adverse à la fin du 3e quart-temps.

 

QUART-TEMPS 4

 

La défense des locaux résiste bien et Dallas ne doit se contenter que d’un Field Goal de 22 yards pour revenir à un point.

Dallas 20 – San Francisco 21

TheCatch-DannyWhiteLes 49ers essaient d’augmenter leur avance, mais ils rendent encore la possession lorsque le coureur Walt Easley fumble sur ses propres 40 yards. Les Cowboys n’en demandaient pas tant et profitent de l’occasion pour repasser devant grâce à une passe de touchdown de White (photo) pour Doug Crosbie.

Dallas 27 – San Francisco 21

L’équipe de Landry est devant alors qu’il reste 10:41 dans le match, et pendant ce temps les 49ers continuent leur auto-destruction : Montana est de nouveau intercepté par Everson Walls, ce qui fait déjà SIX pertes de balle pour les californiens avec trois interceptions et trois fumbles.

Dallas “mange” l’horloge en faisant des courses et des petites passes à l’intérieur du terrain. La défense des 49ers parvient à stopper les Cowboys qui puntent parfaitement pour laisser San Francisco sur ses propres 11 yards avec 4:54 à jouer. Remonter 89 yards sur la Doomsday Defense semble impossible pour des jeunes californiens qui perdent trop souvent la balle, surtout qu’ils doivent marquer un touchdown pour l’emporter.

Les Cowboys pensent que Montana va lancer à chaque tentative, donc ils passent dans ce qu’on appelle la Prevent Defense : une défense pour contrer la passe et particulièrement la passe longue. San Francisco décide de contourner ce dispositif en courant et en faisant des passes courtes dans les espaces libres. La défense de Dallas devient totalement impuissante à stopper l’attaque de Montana qui remonte le terrain dans le temps imparti.

Une fois dans le camp des Cowboys et avec 2 minutes à jouer, Montana aligne les passes précises pour avancer; une passe à Clark puis une autre à Solomon amènent les 49ers sur les 11 yards de Dallas. Montana rate Solomon seul dans la endzone, et après une course d’Elliott, San Francisco est en 3e tentative et 2 yards sur les 6 yards de Dallas. Bill Walsh prend le dernier temps mort pour stopper l’horloge sur 58 secondes restantes.

 

L’action

 

Walsh appelle un Red Right Tight Sprint Right Option, et dit à son Quarterback de surveiller Clark : si jamais il ne voit pas pas de solution de passe, qu’il jette la balle dehors. Montana appelle le snap et court sur sa droite; il cherche tout d’abord Freddie Solomon, qui est le receveur primaire. Ce dernier est marqué à la culotte, donc Montana cherche son receveur secondaire, Dwight Clark. Le temps que tout cela se déroule, une meute de défenseurs de Dallas fond sur le jeune Quarterback.

Montana se trouve presque contre la touche lorsqu’il finit par lancer une passe lobée. Tout le monde pense un instant qu’il se débarrasse de la balle pour jouer une 4e tentative, mais c’est compter sans Clark qui fait un parcours parallèle au fond de la endzone. Le Tight End voit la passe arriver et fait un bond impressionnant pour attraper la balle avec le bout des doigts. La qualité athlétique de Montana (qu’il a démontrée pendant tout le match), et celle de Clark pour attraper cette passe si haute permettent aux 49ers de reprendre la tête avec moins d’une minute à jouer.

Dallas 27 – San Francisco 28

 

Les conséquences

 

Le match n’est cependant pas fini, car les Cowboys récupèrent le ballon avec 51 secondes à jouer, et un Field Goal leur suffit pour l’emporter. Danny White réussit une passe longue pour Pearson au milieu du terrain, et le receveur n’a personne devant lui. Il peut donc directement marquer le touchdown de la victoire, mais le Cornerback Eric Wright l’attrape immédiatement par le col et le stoppe sur les 45 yards de San Francisco (c’était un plaquage légal à l’époque).

TheCatch-TheGrabSur l’action suivante, White est sacké par Lawrence Pillers, ce qui force un fumble récupéré par Jim Stuckey, cimentant la victoire des jeunes 49ers.

Dallas 27 – SAN FRANCISCO 28

Bien entendu, c’est la réception incroyable de Clark, surnommée The Catch, qui reste dans toutes les mémoires, et qui devient le symbole d’un match que le futur désignera comme une vraie passation de pouvoir entre les deux équipes; en effet, les 49ers commencent ainsi leur dynastie des années 1980 avec une victoire au Super Bowl XVI contre les Bengals, alors que les Cowboys de Landry vont encore surnager quelques années avant d’être définitivement dépassés par la nouvelle NFL née des règles de 1978 (et ils ne seront pas les seuls).

Mais les observateurs avisés savent que ce n’est pas le seul tournant du match, car sans la défense de Wright sur Pearson, surnommée The Grab, ce dernier partait tout seul marquer un touchdown qui aurait scellé un sort bien différent du match.

 

La box score

 

Equipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Dallas Cowboys 10 7 0 10 27
San Francisco 49ers 7 7 7 7 28