Mailbag QPUL : Favre or not Favre

Précision habituelle, sachez que si ce n’est pas pour cette fois ce sera pour la prochaine. Je rappelle que la plupart des règles dictées dans la news d’introduction sautent.

On part dans des sentiers un peu inexplorés avec certaines questions qui sortent de l’ordinaire. Mais votre intrépide mailbagger n’a même pas peur (d’abord).

En avant.
 


Jean-Baptiste : Comme pas mal de lecteurs du site j’hésite chaque année à me payer le Gamepass proposé par NFL.com, j’aurais aimé, avant de dépenser une somme non négligeable, savoir si il y avait des désavantages ou des pièges a éviter avec cette offre par rapport au streaming.

Bonne question, car on a souvent des gens qui viennent sur le chat pour poser des questions sur le Gamepass. Pour ceux qui ne connaissent pas, le NFL Gamepass est un abonnement pour une saison qui permet de regarder tous les matchs en direct et en différé avec la meilleure qualité et plusieurs angles de vue.

On peut regarder jusqu’à 4 matchs en parallèle avec l’angle de vue que l’on veut, et on peut même revoir un “condensé” des matchs, c’est-à-dire toutes les actions sans les huddle, les pubs et les temps morts (exactement comme les NFL Shortcuts pour ceux qui connaissent). En plus des matchs individuels, on a également accès à NFL Redzone, le “multicast” de NFL Network qui vous amène à chaque action importante sur n’importe quel terrain. Redzone est vraiment le must pour ceux qui veulent suivre le match de leur équipe favorite sans rien rater de ce qui se passe sur les autres terrains.

Les connexions classiques 28M offertes par les opérateurs connus sont largement suffisantes pour suivre les matchs avec le Gamepass avec pratiquement aucun lag et une qualité qui n’a rien à voir avec le streaming. Il arrive qu’il y ait quelques petits problèmes mais ils sont rares. On a vraiment accès à tous les matchs de la saison en cours ce qui permet de les regarder à une heure plus potable. De plus, vous n’avez pas les pubs, à la place vous avez une vue sur le terrain.

Cependant, il y a quelques petits défauts à cette formule :

  • Le Gamepass a environ 1 minute de retard sur les streams, donc attendez-vous à du spoil sur un salon de discussion.
  • L’abonnement NFL Gamepass ne dure que pour la saison. Une fois qu’on est en offseason, c’est un AUTRE abonnement (donc vous n’avez plus accès aux matchs). EDIT : apparemment si vous prendez le nouveau pack Season PLUS, vous avez les matchs de la saison disponible pendant l’offseason.
  • Les playoffs sont un package séparé de la saison régulière (mais on peut prendre les deux et c’est en général moins cher).
  • NFL Gamepass aime se targuer de permettre de suivre 4 matchs en parallèle, mais pour être honnête qui peut suivre plus de deux matchs simultané un peu sérieusement ? C’est bien pour ça que NFL Redzone existe.
  • Vu le coût (105€ pour la saison régulière seule), il faut vraiment s’investir dans le Gamepass et en profiter un maximum. Si c’est seulement pour suivre une ou deux équipes préférées par semaine, ça paraît un peu léger par rapport au coût de l’opération.

kennedy : Qu’en est il du retour d’une franchise NFL a Los Angeles ? Ca sera les Chargers, les Jaguars, les Rams ou une autre franchise ? Est il-possible de la creation d’une nouvelle franchise pour Los Angeles et la suppression d’une actuelle ?

Pour être limpide, on est plus dans le “si” mais dans le “quand et laquelle”. Le retour d’une franchise NFL à LA semble sûr, et d’après Goodell plusieurs sites à LA semblent bien avancer pour préparer cela. Tu as parfaitement résumé les principales possibilités : les Chargers (pas loin et pas de nouveau stade encore), les Jaguars (marché NFL faible) et les Rams (en bisbille avec la ville pour une histoire de toit sur le stade). Je vais vous lister les possibilités avec l’implication que ça aurait sur l’alignement des divisions.

Pour les Jaguars, Shao Khan a l’air d’avoir actionné la pompe à sous dans les infrastructures à Jacksonville, ce qui les éloignerait de la côte Ouest. Mais si jamais ça arrivait, les Jaguars échangeraient probablement leur place avec les Chiefs. Au vu des derniers résultats, le reste de l’AFC West en sortirait gagnant. (… bon un jour je devrais peut-être l’appeler par son vrai nom sinon les gens vont finir par croire que le proprio des Jags s’appelle vraiment comme ça, c’est Shahid Khan hein :D).

Concernant les Bolts, en effet la proximité ferait qu’on aurait nul besoin de changer les divisions. Il va y avoir de sérieuses questions concernant un nouveau stade à San Diego (dont l’endroit n’a toujours pas été décidé) et historiquement, la franchise a été créée en 1960 à Los Angeles avant de déménager un an plus tard. C’est une possibilité.

Il reste donc les Rams, qui sont partis de LA en 1995 sans rien demander à personne et en pourrissant joyeusement la ville pour son manque d’investissement dans les infrastructures (alors que pourtant la ville argumentait que le club avait 3 autres stades à disposition s’ils voulaient en changer). Comment dire… je trouverais ça ironique. Cependant, il y a baston entre les Rams et la ville de Saint-Louis pour le stade ET les Rams se rapprocherait GRANDEMENT du reste des adversaires de leur division… à tel point qu’en fait leur placement à LA aurait plus de sens que leur placement actuel.

En tout cas, il est tout à fait clair (et logique) qu’on aura une franchise actuelle qui déménagera, et non pas la création pure d’une nouvelle franchise. Déjà parce que je ne vois aucune franchise disparaître, et dans ce cas la NFL briserait le bel équilibre qu’elle a trouvé avec l’arrivée de Houston en 2002 : 32 équipes et 8 division de 4 équipes.


fitzii : Quelle est la franchise qui a atteint le Super Bowl avec les plus faible ratio Victoires/Défaites? Si tu pouvais décrire la particularité de cette franchise de sa transformation en PO etc.

Pour avoir une base de comparaison décente, on va supprimer les saisons pré-1990 car elles avaient moins de match. Et dans ces cas-là, pas besoin d’aller bien loin pour répondre à ta question fitzii, puisque on a eu ce “record” la saison dernière : les Giants ont remporté le Superbowl après une saison à 9-7. Avant cela, devinez qui détenait le record ? Mais oui, déjà les Giants de 2007, à égalité avec les Packers de 2010 et les 49ers de 1988 à 10-6.

En général, il n’y a pas beaucoup de secrets : les playoffs NFL sont une toute autre saison qui recommence, et dans les 4 exemples cités plus haut, on a 4 équipes qui ont lutté en saison régulière avant de prendre feu au bon moment. C’est surtout vrai avec les Giants de l’année dernière, qui ont réussi à tergiverser dans une division où les Cowboys se tiraient constamment des balles dans le pied, les Eagles étaient à la ramasse une moitié de la saison et les Redskins étaient inaptes offensivement.

Cependant ils sont montés en puissance au long de la saison, en atteste déjà le match contre les Packers en Week 13, qui était une augure de ce qu’on a vu au Divisional Round. Ensuite le talent et un peu de réussite ont fait qu’ils ont passé les 49ers et Eli et la DL ont refait des leurs contre les Pats. Encore une fois, c’est une histoire de prendre feu au bon moment. Eli a lancé pour 9 TD et 1 INT en playoffs, très loin de son ratio de la saison régulière. Rappelez-vous Rodgers l’année d’avant, c’était la même en couleur.



Arnaud : Beaucoup de personne critiquent QB Brett Favre, en disant qu’il ne sait pas ce qu’il veut (reference à sa décision par rapport à la retraite), attitude (limite diva pour certain), qu’il se la pète, qu’il n’arrête pas d’attirer l’attention sur lui…. Adorant ce joueur et ayant pas mal lu de choses sur lui, je trouve ces critiques infondées. Ce gars est tout simplement un amoureux du football, c’est pour cela qu’il ne savais pas si la retraite était bien pour lui. C’est lui qui a redonné vie à la franchise de Green Bay, et pas mal de fans l’oublie (certe il est allé chez l’ennemi juré). Et je trouve que les journalistes ont beaucoup utilisé le mot “Favre” pour vendre du papier… Moi qui ne suis peut être pas objectif puisque j’adore le joueur et la personne, j’aimerais avoir ton avis sur le cas Favre.
Ca y est, on lance les sujets sensibles ! Cachez les enfants, ça va saigner, on va tailler dans la masse.

Tout d’abord, je dois préciser que c’est Brett Favre qui m’a fait aimé ce sport avec Steve Young et Barry Sanders. J’ai toujours été un fan de son jeu, de la façon qu’il avait de jouer QB à sa manière, et je l’ai toujours maudit pour ses erreurs de jugement sur le terrain, mais c’est justement ce qui faisait que Favre était Favre. Et c’est lui qui m’a amené vers la connaissance de la franchise de Green Bay, son histoire, ses joueurs exceptionnels, et Vince Lombardi.

Je vais cependant mettre le fan de côté et essayer de garder une certaine objectivité.

Favre a fait des choses exceptionnelles. Ron Wolf a réalisé le coup magistral en le faisant venir des Falcons, et le destin lui a donné une chance quand Dan Majkowski s’est blessé en 1992. Le reste, c’est Favre qui l’a fait : triple MVP, 2 Superbowl en deux ans dont une victoire, le record de passes, yards, TD en carrière (piqués à Marino) et surtout il a été titulaire pendant 296 matchs de suite, une série totalement inhumaine. Il l’a cependant payé au prix fort avec un corps cassé de partout et une addiction à la vicodine en 1995 qui a failli lui coûter la vie. C’est ça qui font que Favre est un personnage hors normes, bigger than life comme disent les UK/US. Comme tu le dis, il a un profond amour pour ce sport, et il donnait l’impression d’être sur le terrain pour s’amuser (cf pas mal de ses mimiques, taper sur le derche de ses partenaires, interagir avec les arbitres etc).

Cependant, les plus anciens du site se rappelleront peut-être que j’avais une expression pour le Favre qui balance une interception en triple couverture sur une impulsion d’une stupidité absolue. Je l’appelais Evil Favre(tm). Le côté obscur, narcissique, “je peux tout faire donc je me le permets”. Je pense qu’on a vu cela dans le divorce avec les Packers en 2008. Un peu comme Montana et Young aux 49ers, quand la question de la retraite de Favre s’est posée intersaison après intersaison, les Packers n’ont plus attendu et ont drafté Rodgers. Quand il a enfin fait sa conférence de presse de retraite en 2008, toute la franchise pensait que c’était OK de continuer avec Rodgers, mais il a fait volte-face en espérant qu’on lui rendrait son poste de titulaire… d’où la foire d’empoigne. Favre voulait jouer aux Packs ou alors jouer ailleurs, les Packs voulaient qu’ils prennent sa retraite. Ca a tourné au vinaigre parce que les deux parties ne voulaient pas lâcher et il a fini par partir aux Jets.

Mais il a fait deux grosses erreurs de mon point de vue : le coup de téléphone au coaching staff des Lions où il a dévoilé le playbook des Packers, et quand il est allé aux Vikes en 2009. La NFC North est une des plus anciennes divisions et les rivalités y sont TRES bien ancrées. TRES.

La relation Rodgers/Favre est très tendue, les deux ne se parlent pas. Dès son arrivée, Favre a clairement dit que son rôle n’était pas de prendre Rodgers sous son aile (chacun décidera s’il avait raison ou non), et Rodgers a dit à plusieurs reprises qu’il a surtout appris en le regardant jouer, moins en discutant avec lui (ils ont certes rigolé ensemble, mais c’était plus en tant que partenaires qu’en tant que maître-élève). Favre n’a pas contacté Rodgers après son départ pour New York et encore moins après la victoire des Packs au Superbowl en 2010. En plus certaines petites phrases de Favre n’ont pas aidé, comme quand il se demande comment Rodgers n’a pas pu gagner un Superbowl plus tôt avec le talent qu’il a autour de lui. Là on peut sentir l’ancienne amerture de Favre avec le transfert avorté de Randy Moss dont il a toujours rendu la franchise responsable.

C’est ce côté “Evil Favre”, associé au scandale des sex texts à Jenny Sterger, qui ont écorné son image. Oui il a sûrement longtemps hésité à raccrocher à cause de son amour du jeu, là je te rejoins complètement. Je suis aussi totalement d’accord que les journalistes ont surmédiatisé tout cela à en vomir (pas sûr qu’on nous aurait saoulé autant si Jim Brown avait fait ça à son époque). Mais il porte une partie du blâme quand même (la franchise des Packers également, regardez comment ça peut bien se passer avec Peyton Manning et les Colts).

Cela ne retire EN RIEN le fait qu’il mérite de finir au HOF et que son numéro sera retiré aux Packers sans problème (c’est juste une question de temps). Ca ne retire en rien que ça restera celui qui a fait aimé le foot US à plein de gens et donc quelqu’un de spécial. Mais en tant que fan de foot US AVANT TOUT, je ne peux pas dire amen à tout ce qu’il a fait.


TsuBi : Souvent quand je regarde des matchs NCAA, il y a plusieurs joueurs ou coaches de l’équipe qui font différents signes en même temps aux joueurs. Je suppose que c’est pour annoncer les jeux, mais pourquoi il y en a plusieurs ? Pour chaque poste (QB, RB, WR/TE, OL, en défense aussi)? N’y a t-il pas des émetteurs dans les casque comme j’ai cru comprendre qu’il y avait dans ceux de NFL ? Est ce pratiqué aussi en NFL ?

Les Quarterbacks NCAA n’ont apparemment pas le système radio à l’intérieur du casque comme les Quarterbacks en NFL (n’étant pas un expert NCAA j’attends une confirmation cependant). Les plays sont donc appelés par gestuelle, à la manière du baseball. Les Ducks d’Oregon sont même passés au niveau supérieur : ils brandissent un PANNEAU avec en général 4 images dessus, cf l’exemple ci-contre. Burger King, Louisiane, Porte-Avions, Glycerine ? Mais c’est une Pistol Triple Option Right X-Flag bien sûr !

Maintenant si tu vois des joueurs faire des mouvements, c’est probablement pour brouiller les pistes : il n’y a qu’un seul vrai signal dans le lot. Il arrive aussi que les joueurs fassent signe à un joueur encore sur le terrain de sortir parce qu’il ne fait pas partie du package pour l’action suivante.

En NFL aussi les signaux existent (hello Spygate). Ils peuvent servir à modifier la tactique selon la défense présentée, ou à appeler rapidement la tactique en cas de no-huddle offense.


Axel : La conférence PAC-12 (NCAA) possède, de nouveau, le QB (Matt Barkley) le plus talentueux à se présenter à la prochaine draft NFL. Même s’il est encore très très tôt pour le dire, quelle équipe serait la plus apte à sélectionner Matt Barkley ? Y a-t-il une chance pour que l’équipe qui le sélectionne ne le titularise pas lors de la prochaine saison ?
Alorrrrrrs, toi Axel venirrrr voirrrrr Madame Irrrrrrrma pourrrrrr prrrrrédiction NFL 2012-2013. Toi payer consultation tout de suite. Non espèces pas chèque, mieux espèces. Bien. Toi attendrrrrrre, moi rrrrrregarder boule crrrrrrristal.

Plus sérieusement, comme tu le dis ta question est très très tôt. Tellement tôt que rien ne nous assure que Barkley sera le meilleur QB d’ailleurs. Pas mal de questions se posent sur sa taille et sa puissance de bras, et on en est encore au stade de la lutte entre Tyler Wilson et lui pour qui partira en premier.

Donc au lieu de prédire dans quelle équipe Barkley ira, je vais essayer de prédire dans quelle équipe le meilleur QB de la draft ira. Tout en sachant que le principal facteur va être les résultats dans la saison à venir évidemment. Voilà mon top 3 sans ordre particulier.

Je ne vois pas les Jaguars tergiverser longtemps avec Blaine Gabbert car cette année il a des armes pour évoluer (même si on peut se poser des questions sur la capacité de Laurent Robinson de devenir un vrai WR#2). Gabbert doit aussi rapidement guérir de son syndrome du Phantom Pass-Rush, car ce genre de peur du pass rush qui n’existe pas le handicape lourdement.

Les Browns ont pris Weeden mais le vieux rookie va avoir le même problème que Colt McCoy… ses armes offensives sux big fat hairy donkey balls. Au moins il est parti pour avoir une ligne offensive un peu plus potable la prochaine saison, c’est déjà ça (demandez à David Carr si ça fait la différence). Mais se retrouver dans l’AFC North, c’est pas un cadeau. Les Browns pourraient faire comme les Panthers les deux dernières années : deux QB coup sur coup.

J’ai été un peu embêté pour trouver un troisième, et après avoir listé les équipes je me retrouve avec les Raiders, les Cards et les Rams. Je décide d’abord de donner mon vote de confiance à Sam Bradford que j’ai toujours apprécié. Ensuite la grande question est de savoir si le rookie QB va jouer de suite ou pas. Si le club a les bollocks de le mettre sur le banc, je vote Raiders derrière Palmer (parce qu’au prix où Oakland l’a payé, hors de question de mettre Carson sur le banc). Sinon, je vote les Cardinals.

Rendez-vous en Avril 2013 pour rire de bon coeur sur le ratage de ces prédictions.


Guillaume : NFL.com a décidé de rendre le All-22 accessible pour tous les fans sur le NFL Game Rewind. Beaucoup voulaient cela depuis un moment, mais ça risque de donner lieu à encore plus de débats quand tous les joueurs seront visibles sur le film d’un match. Est-ce que tu penses que c’est une bonne décision ?

Déjà pour ceux qui ne sont pas au courant ou qui ne savent pas ce qu’est le All-22, c’est un angle de caméra (ou plusieurs) qui permettent d’englober les 22 joueurs sur le terrain d’un seul coup d’oeil. Si vous regardez des matchs à la télé, vous avez sûrement remarqué que la caméra zoome sur la ligne de scrimmage, et du coup si des Safety sont en profondeur ils sont hors de l’image. Le All-22 permet de voir tous les joueurs, et donc de se rendre compte de la formation, de la couverture défensive etc. C’est l’angle de caméra dont les Coachs disposent pour étudier les stratégies adverses.

Et donc à partir de la saison prochaine, uniquement pour les gens aux States et quelques îles dans le coin (et non pas nous désolé !), ils pourront souscrire au NFL Game Rewind et avoir le All-22.

Pour répondre à la question, je veux vraiment croire en l’intelligence du fan NFL qui va scruter le rôle du Cornerback en ayant une connaissance accrue de la couverture en place et donc du fait que s’il a lâché un tant soit peu son receveur c’est parce qu’il attendait une aide de son Safety qui n’est jamais venue, et donc qu’il ira commenter sur son tchat favori (celui de Latest au hasard), que le Safety a vraiment déconné sur l’action.

Je sais aussi qu’on aura probablement des mecs qui viendront beugler que le Cornerback est une bouse indéfinissable qui mérite de passer sous le bus le plus proche. Après les Quarterback de salon et les Coachs de salon, on va voir pousser comme des champignons les Defensive Backs Coachs de salon.

La NFL peut-elle faire passer un test de 20 questions sur les schémas défensifs et offrir le All-22 seulement à ceux qui ont au moins 15 ? S’il vous plaît ?


Denis : J’ai remarqué que les QB ont souvent un “mini” livret au poignet, qu’y est-il écrit ? Et est-ce que le Head Coach transmet au QB par la radio un nom de code pour un play, ou le nom du play en lui-même ?

C’est une antisèche du playbook, pure et simple :). En effet, le Quarterback a au poignet ce que le Head Coach tient dans sa main avec toutes les jolies couleurs : la sélection de plays (tactiques) choisies pour le match. Le Head Coach appelle généralement la tactique complètement, et le QB checke son “bracelet” pour la retrouver et la mémoriser plus facilement. C’est une sorte de doublecheck qui permet ensuite au QB de la retranscrire sans aucune mésentente à l’équipe.

Et quelques fois, ça peut être utile pour ne pas en oublier la moitié, pas vrai Mister Rodgers 😀 ?

Plus sérieusement, on pourrait penser que c’est un outil qui sert avant tout aux rookies ou aux jeunes QB, mais Brady et Big Ben l’utilisent encore, et Kurt Warner l’utilisait aux Cards.

C’est une question de feeling avant tout.


C’est la fin de ce mailbag. N’hésitez pas à continuer à envoyer des questions, elles seront toutes lues (l’adresse se trouve dans la news d’annonce linkée tout en haut de l’article).