Mock Draft Version 2 de Mlagree

1. Indianapolis Colts : QB Andrew Luck, Stanford

Précédent choix : QB Andrew Luck, Stanford

Pas de surprise. Avec le départ surprise de Peyton Manning chez les Broncos de Denver, Andrew Luck va donc prendre les rênes de l’attaque de Colts, qui devront peut-être patienter un peu avant de retrouver les playoffs. Cependant, Andrew Luck, joueur intelligent et ultra-athlétique, est probablement le meilleur quarterback à se présenter à la draft depuis plusieurs années. L’ère post-Manning débute maintenant !




2. Washington Redskins (trade avec St.Louis) : QB Robert Griffin III, Baylor

Précédent choix : QB Robert Griffin III, Baylor

On se doute bien que les Redskins n’ont pas échangé leur 1er et 2eme tour de 2012, leur 1er tour en 2013 et leur 1er tour en 2014 pour ne finalement pas choisir QB Robert Griffin III. Les Redskins tiennent enfin le quarterback qu’ils n’ont plus eu depuis… Joe Theismann. Le vainqueur du trophée Heisman 2011 pourra compter sur WR Pierre Garçon (ex-Indianapolis), WR Josh Morgan (ex-San Francisco) et TE Fred Davis pour enfin ramener de la vie au sein de l’attaque des Redskins.




3. Minnesota Vikings : OT Matt Kalil, USC

Précédent choix : WR Justin Blackmon, Oklahoma State

Un an après avoir sélectionné QB Christian Ponder au 1er tour de la draft 2011, puis laissé partir le vétéran LT Bryant McKinnie avant le coup d’envoi de la saison dernière, les Vikings n’ont pas d’autres choix que de prendre le meilleur joueur de ligne offensive de cette draft 2012, LT Matt Kalil, afin de protéger leur prometteur quarterback de 2ème année. Impressionnant avec USC en 2011 et convaincant lors du dernier NFL scouting combine, le jeune frère du Pro-Bowler C Ryan Kalil (Carolina) pourrait être le “blind side tackle” des Vikings pour les 10 prochaines années.




4. Cleveland Browns : RB Trent Richardson, Alabama

Précédent choix : RB Trent Richardson, Alabama

Avec deux picks lors du 1er tour de cette draft NFL 2012, les Browns ont une formidable opportunité de renforcer un jeu offensif totalement déficient depuis plusieurs années. QB Colt McCoy restera le QB#1 de Cleveland en 2012. L’attaque aérienne a été catastrophique l’an passé mais rarement un coureur au talent aussi affirmé que celui de RB Trent Richardson est disponible lors de la draft. Les Browns n’ont pas resigné RB Payton Hillis, parti aux Chiefs, et ils n’ont pas été chercher un successeur via les free agents… RB Trent Richardson est leur homme.




5. Tampa Bay Buccaneers : CB Morris Claiborne, LSU

Précédent choix : ILB Luke Kuechly, Boston College

L’arrivée de WR Vincent Jackson (ex-Chargers) a comblé un des besoins des Buccaneers qui doivent maintenant renforcer un secondary à l’agonie en 2011. La resignature de CB Ronde Barber (36 ans) et l’arrivée de CB Eric Wright (ex-Lions) pourraient créer un doute mais Tampa Bay ne pourra laisser passer le dominant CB Morris Claiborne. Joueur très athlétique en “man-to-man”, qui a explosé l’an passé dans la défenses des Tigers de LSU, il possède toutes les aptitudes pour devenir ce que l’ancien choix de 1er tour (2008), CB Aqib Talib, ne deviendra sans doute jamais : un Pro Bowler.





6. St.Louis Rams (trade avec Washington) : WR Justin Blackmon, Oklahoma State

Précédent choix :  OT Matt Kalil, USC

Le départ de WR Brandon Lloyd (New England) et les arrivées en défense de DT Langford (ex-Dolphins), LB Dunbar (ex-Saints) et de CB Finnegan (ex-Titans) laisse présager que les Rams vont choisir un receveur avec ce 6ème pick. Deux fois élu meilleur receveur au niveau NCAA et véritable “clutch player”, Justin Blackmon n’est pas le plus grand (1,85 m), ni le plus rapide des receveurs mais ses mains sûres et son incroyable capacité à utiliser son corps sur ses réceptions devraient lui permettre de devenir la cible préférée du quarterback Sam Bradford.


7. Jacksonville Jaguars : DE Quinton Coples, North Carolina

Précédent choix : WR Michael Floyd, Notre Dame

Avec la signature de WR Laurent Robinson (ex-Cowboys), les Jaguars ont peut-être trouvé leur WR#1. Pas sûr… mais avec un total de 31 sacks seulement en 2011, ils ont besoin d’un vrai pass rusher pour former un duo avec le solide DE Jeremy Mincey (8 sacks l’an dernier). Quinton Coples a connu une saison 2011 en dents de scie avec North Carolina mais il possède un potentiel athlétique rare et il est ultra-agressif sur la ligne défensive.




8. Miami Dolphins : OT Riley Reiff, Iowa 

Précédent choix : DE Quinton Coples, North Carolina

En ne parvenant pas à signer Peyton Manning (Broncos) et en laissant partir QB Chad Henne (Jaguars), les Dolphins se retrouvent avec QB Matt Moore et le QB vétéran David Garrard au poste de quarterback. Panique à Dade County ! Le nouveau coordinateur offensif des Dolphins, Mike Sherman, a été le head coach de QB Ryan Tannehill à Texas A&M… mais les Fins vont surprendre tout le monde en choisissant le “best player available”, OT Riley Reiff, qui va permettre de renforcer une ligne offensive défaillante et d’anticiper le potentiel départ de LT Jake Long en 2013.




Précédent choix : DT Michael Brockers, LSU

Après avoir accordé 130.8 yards en moyenne / match l’an dernier, c’est un secret pour personne que les Panthers ont pour priorité de drafter un defensive tackle capable de performer contre la course dès septembre prochain; DT Terrell McClain et DT Andre Neblett n’ayant pas le profil de titulaire. Peu connu à sa sortie de l’université de Mississippi State, le puissant et rapide DT Fletcher Cox sera un renfort de choix pour les Panthers à l’intérieur de la ligne défensive.




10. Buffalo Bills : WR Michael Floyd, Notre Dame

Précédent choix : OLB Courtney Upshaw, Alabama

Les Bills ont comblé leur besoin de pass rushers (DE Mario Williams, DE Mark Anderson) et vont donc pouvoir utiliser ce 10ème pick pour renforcer un groupe de receveurs médiocres. Robuste et plus rapide qu’il n’y parait (4.47 sur 40 yards), WR Michael Floyd possède des mains ultra-sûres et il a été la grande vedette offensive de Notre Dame ces trois dernières saisons. Son éventuel duo avec WR Steve Johnson pourrait être l’une des révélations de la saison 2012.




11. Kansas City Chiefs : DT Dontari Poe, Memphis

Précédent choix : DT Dontari Poe, Memphis

Depuis leur passage à une défense de type 3-4, les Chiefs sont à la recherche d’un vrai nose-tackle. Dontari Poe a été la vraie vedette du dernier scouting combine, montrant avec 44 “reps” au développé-couché et une vitesse incroyable pour son gabarit, qu’il a tout d’un futur Pro-Bowler. Un talent brut qui rappelle celui de Vince Wilfork.




12. Seattle Seahawks : ILB Luke Kuechly, Boston College

Précédent choix : DE/OLB Melvin Ingram, South Carolina

LB Leroy Hill et LB David Hawthorne partis, les Seahawks sont démunis au poste de linebacker. Comparé au légendaire Zach Thomas (ex-Dolphins), LB Luke Kuechly est le prototype du “sideline-to-sideline” linebacker, capable de jouer à toutes les positions sur le 2ème rideau. Véritable “tackling machine” lors de ses 3 années à Boston College, il a connu un scouting combine exceptionnel, se révélant pour beaucoup, comme le défenseur le plus mature de cette draft 2012.




13. Arizona Cardinals : OT Jonathan Martin, Stanford

Précédent choix : OT Jonathan Martin, Stanford

Avec le départ de Levi Brown (cuté), les Cardinals ont impérativement besoin de lui trouver un successeur. Jonathan Martin est un solide pass blocker, qui était le “blind-side tackle” d’un certain Andrew Luck à l’université Stanford. Son éthique de travail et ses aptitudes physiques impressionnantes en font l’offensive tackle le plus constant de cette draft NFL 2012.




14. Dallas Cowboys : OG David DeCastro, Stanford

Précédent choix : CB Morris Claiborne, LSU

Avec la signature de Brandon Carr (ex-Chiefs), les Cowboys se sont renforcés au poste de cornerback. Ils doivent maintenant améliorer l’intérieur de leur ligne offensive et ce n’est pas avec l’arrivée de LG Nate Livings (ex-Bengals) et RG de Mackenzy Bernadeau (ex-Panthers) qui va y contribuer. Pour beaucoup, OG David DeCastro est le meilleur pur guard à se présenter à la draft depuis dix ans. S’il a magnifiquement protégé Andrew Luck à l’université Stanford, David DeCastro a aussi été comparé à un certain Steve Wisniewski (ex-Raiders) pour sa taille et son intensité physique.




15. Philadelphia Eagles : SS Mark Barron, Alabama

Précédent choix : OLB Zach Brown, North Carolina

En signant avec les Eagles, LB Demeco Ryans a réglé le problème de l’absence d’un vrai middle linebacker au sein de leur défense. Ni SS Kurt Coleman, ni SS Jaiquawn Jarrett n’est parvenu à s’imposer au poste de strong safety. SS Mark Barron est indiscutablement le meilleur prospect à son poste cette année. Gros frappeur, il sent le jeu comme personne. Champion NCAA en 2009 et 2011, il a eu comme mentor un certain Nick Saban. Il y a pire.




16. New York Jets : DE/OLB Courtney Upshaw, Alabama

Précédent choix :  SS Mark Barron, Alabama

La ligne défensive de Jets peut compter sur NT Sione Pouha et DT Mike DeVito contre la course mais coach Rex Ryan cherchera un vrai pass rusher lors de cette draft afin d’aider le solide mais peu spectaculaire DE Muhammad Wilkerson. La vitesse et la technique du double champion NCAA, DE/OLB Courtney Upshaw, devrait permettre à ce dernier de se faire rapidement une place dans l’alignemenet des Jets. Malgré un scouting combine moyen, DE/OLB Courtney Upshaw a été l’un des meilleurs à son poste au niveau universitaire et il est régulièrement comparé à LaMarr Woodley .




17. Cincinnati Bengals : CB Dre Kirkpatrick, Alabama

Précédent choix : OG David DeCastro, Stanford

CB Leon Hall a manqué une partie de la saison dernière à cause d’une blessure au tendon d’Achille, CB Nate Clements ralentit et CB Pacman Jones est inconstant… les Bengals ont besoin d’un cornerback. Double-champion NCAA avec Alabama, CB Dre Kirkpatrick est probablement le meilleur defensive back “man-to-man” de cette draft NFL.




18. San Diego Chargers : OG Cordy Glenn, Georgia

Précédent choix : DE/OLB Nick Perry, USC

De nombreuses blessures et plusieurs joueurs en fin de carrière pourraient faire de la ligne des Chargers l’une de leurs faiblesses lors de la saison 2012. Ni OG Tyronne Green, ni OG Louis Vasquez représentent l’avenir à San Diego. OG Cordy Glenn a été l’une des bonnes surprises du dernier Senior Bowl et du NFL scouting combine de février dernier. Ancien left tackle à l’université de Georgia, il possède les aptitudes physiques pour s’imposer au poste de guard dès la saison prochaine. 




Précédent choix : CB Dre Kirkpatrick, Alabama

Malgré l’arrivée de WR Brandon Marshall, les Bears ont encore besoin de renfort au poste de receveur mais Chicago doit aussi penser à apporter de l’aide au Pro Bowler DE Julius Peppers, qui vient d’avoir 32 ans. DE Israel Idonije et DE Chauncey Davis n’apportent pas toutes les garanties nécessaires. Souvent aligné comme defensive tackle à South Carolina, DE Melvin Ingram est un monstre athlétique, capable de jouer comme defensive end ou comme linebacker. Son explosivité et sa rapidité en feront plus surement un pass-rusher dans la NFL. S’ils parviennent à choisir Ingram avec ce 19ème pick, les Bears réussiraient LE steal de ce 1er tour. 




20. Tennessee Titans : DE/OLB Nick Perry, USC

Précédent choix : DE Whitney Mercilus, Illinois

Avec 23 sacks seulement l’an passé, Tennessee a terminé avant-dernier de la NFL dans cette catégorie statistique. Seul le rookie defensive tackle Karl Klug (7 sacks) a été une menace sur le pass-rush pour les Titans. Certes, Nick Perry n’a connu qu’une seule grosse saison à USC mais le meilleur sacker de la conférence Pac-12 en 2011 a confirmé tout son potentiel physique lors du dernier scouting combine (35 reps au développé-couché, 4.64 sur 40 yards et 97cms de détente sêche).




21. Cincinnati Bengals : WR Kendall Wright, Baylor

Précédent choix : CB Janoris Jenkins, North Alabama

Les Bengals ont réussi un gros coup en 2011 en draftant l’ancienne vedette de l’université Georgia, WR A.J. Green. Cependant, les problèmes judiciaires de WR Jerome Simpson et un manque de profondeur certain à ce poste amèneront les Bengals à choisir un receveur lors de ce 1er tour. Sans WR Kendall Wright, jamais QB Robert Griffin III n’aurait remporté son trophée Heisman en 2011. Joueur ultra-dynamique et aux mains sûres, Kendall Wright provoque toujours quelque chose lorsqu’il est sur le terrain.  




22. Cleveland Browns : QB Ryan Tannehill, Texas A&M

Précédent choix : WR Kendall Wright, Baylor

Les Browns de Cleveland pensaient surement utiliser ce pick pour drafter un wide receiver capable d’apporter de l’aide à WR Greg Little et d’offrir une nouvelle cible à QB Colt McCoy. Mais ce dernier n’a pas l’entière confiance du GM Mike Holmgren, qui pourrait faire face à un dilemne avec la possibilité de choisir ou non le géant QB Ryan Tannehill. Le poste de quarterback est le plus important sur le terrain… La définition même d’un choix “best player available”. 




23. Detroit Lions : OT Mike Adams, Ohio State

Précédent choix : OT Mike Adams, Ohio State

Avec la fin de carrière annoncée de Jeff Backus (34 ans), les Lions de Detroit ont besoin de trouver le prochain garde du corps de Drew Stafford. Imposant physiquement, Mike Adams n’a pas forcément impressionné lors du scouting combine mais il a été dominant pendant 4 ans sur le campus d’Ohio State. Il reste l’un des meilleurs joueurs de ligne offensive de cette draft.




24. Pittsburgh Steelers : ILB Dont’a Hightower, Alabama

Précédent choix : DT Fletcher Cox, Mississippi State

Les Steelers n’ont pas de besoins pressants de trouver un inside linebacker mais ils ont rarement l’habitude de laisser passer leur “top player” lors d’une draft. LB James Farrior vient d’être cuté et LB Larry Foote vient d’avoir 32 ans… Dont’a Hightower a été l’un des meneurs de la défense du Crimson Tide d’Alabama, champion NCAA en 2009 et 2011. Il possède un talent naturel de pass-rusher et peut aussi évoluer comme OLB dans un schéma 3-4.  




25. Denver Broncos : DT Devon Still, Penn State

Précédent choix : DT Devon Still, Penn State

Grâce au talent de Von Miller et d’Elvis Dummervil sur les extérieurs et au gros travail de D.J. Williams au poste de middle linebacker, les Broncos ont surpris tout le monde contre la course en 2011. Mais sauront-ils faire aussi bien en 2012 sans un véritable defensive tackle ? DT Kevin Vickerson ? No way. DT Devon Still a littéralement explosé l’an dernier à Penn State, remportant au passage le titre de “Joueur défensif de la saison 2011” dans la conférence Big Ten. Il s’est égalemnt auto-proclamé “meilleur defensive tackle de cette draft 2012”. A suivre.




26. Houston Texans : WR Stephen Hill, Georgia Tech

Précédent choix : WR Stephen Hill, Georgia Tech

Les Texans possèdent en Andre Johnson l’un des tous meilleurs receveurs de la NFL mais son incapacité à éviter les blessures devient problématique. De plus, Houston manque de profondeur dans son jeu aérien. Joueur ultra-rapide (4.36 sur 40 yards) et robuste, Stephen Hill n’a pas eu l’occasion d’exprimer tout son talent au sein de l’attaque “triple-option” de Georgia Tech mais il a été l’une des révélations lors du scouting combine. Incroyablement fluide, il possède d’excellentes mains. Potentiel “steal” de cette draft 2012. 




27. New England Patriots : DE Andre Branch, Clemson

Précédent choix : OG Cordy Glenn, Georgia

Avec les départs de DE Andre Carter (10 sacks en 2011) et de DE Mark Anderson (10 sacks en 2011), les Patriots n’ont pas d’autres choix que de renforcer leur pass rushing. Ils ne l’ont pas fait par le biais des free agents, c’est donc par la draft qu’ils vont procéder. L’immense Andre Branch possède la puissance et l’explosivité pour assurer cette tâche. C’est peut-être le meilleur pur tackler de cette draft 2012. A noter que sa célébration charactéristique après chaque sack pourrait être une des attractions de la saison prochaine. 




28. Green Bay Packers : DE Whitney Mercilus, Illinois

Précédent choix : DE Andre Branch, Clemson

La défense de Green Bay se doit d’améliorer sa production sur le pass-rushing (30 sacks seulement en 17 matchs en 2011) car Clay Matthews ne peut pas tout faire tout seul. Véritable révélation défensive de la saison dernière au niveau universitaire, DE Mercilus Whitney a tout explosé avec Illinois : 16 sacks et un impressionnant total de 9 fumbles forcés. Ouch ! Sa bonne performance lors du dernier scouting combine a confirmé tout son potentiel.




29. Baltimore Ravens : C Peter Konz, Wisconsin

Précédent choix : C Peter Konz, Wisconsin

Après 14 ans de bons et loyaux services, Matt Birk doit tirer sa révérance et laisser sa place au futur joueur de centre des Ravens. Baltimore n’aura donc pas de questions à se poser si Peter Konz est toujours disponible. Il est tout simplement le meilleur centre de cette draft 2012.




30. San Francisco 49ers : CB Stephon Gilmore, South Carolina

Précédent choix : CB Stephon Gilmore, South Carolina

Avec le départ de Shawntee Spencer (Oakland), les 49ers doivent trouver un complément au ressucité CB Carlos Rogers.  CB Chris Culliver, drafté en 2011, n’est pas celui-là et CB Tarell Brown doit confirmer que sa belle saison 2011 n’était pas un mirage. Phénoménal lors du dernier scouting combine, Stephon Gilmore était déjà considéré comme un potentiel 1er tour pour cette draft NFL 2012. Il possède un gabarit robuste, une très bonne vitesse et un vision de jeu remarquable. L’un des leaders de la défense de South Carolina ces trois dernières saisons.




31. New England Patriots : RB Lamar Miller, Miami

Précédent choix : DT Jerel Worthy, Michigan State

RB BenJarvus Green-Ellis (11 TDs au sol en 2011) parti pour Cleveland et sans un vétéran comme soupape de secours, New England se retrouve dans une situation périlleuse concernant son jeu de course. RB Stevan Ridley et RB Shane Vereen sont encore en développement. Souvent comparé à Clinton Portis (ex-Denver/Washington) et à Jamaal Charles (Kansas City), RB Lamar Miller possède une accélération folle et une vitesse de pointe remarquable. Bon receveur et bloqueur correct, il a également brillé sur les retours de coup de pied lorsqu’il jouait avec les Hurricanes de Miami. 




32. New York Giants : RB Doug Martin, Boise State

Précédent choix : ILB Dont’a Hightower, Alabama

Les Giants ont terminé à la dernière place en 2011 avec une moyenne de 89.2 yards au sol par match… Brandon Jacobs est parti à San Francisco. RB Ahmad Bradshaw n’est pas un RB#1 et RB S.J. Ware et RB Da’Rel Scott ne sont sans doute pas des solutions à court terme. RB Doug Martin est un coureur puissant et robuste rappelant un certain Ray Rice (Baltimore). Sa maturité en fait un joueur sur qui les Giants devraient pouvoir compter dès septembre prochain.