Saints at Falcons (Captain)

Les Saints prennent le large

Nous avons encore eu droit à match serré entre deux rivaux de la NFC South. Et ce match, particulièrement sa fin, restera surement dans les mémoires pour un certain temps.

Durant la grande majorité du match, ces deux équipes se sont échanger la tête au tableau d’affichage. Tout avait bien commencé par un drive impressionnant de facilité, alternant beaucoup de Michael Turner et peu de passes. En position pour marquer dès ce drive d’ouverture, les Falcons se tireront dans le pied en s’infligeant une pénalité, qui les forcera à passer. Une attaque un peu prévisible sur ce coup, ce qui permettra aux Saints de s’en sortir avec seulement 3 points encaissés.
Au contraire des Falcons, les Saints se reposeront presque entièrement sur Drew Brees avec un drive composé essentiellement de passes. Après avoir traversé toute une moitié de terrains très rapidement, les Saints durent se résoudre à marquer un Field Goal de 52 yards (par John Kasay) après un énorme drop de leur Tight-End Jimmy Graham.

Un drive avorté des Falcons et un drop de Graham plus tard, les Saints récupéraient la balle. Et une nouvelle fois, il leur fallu peu de temps pour remonter le terrain à l’aide de gros gains à la passe. Et cette fois, ils trouvèrent la End-Zone sur une mauvaise couverture, laissant Graham absolument seul pour le Touchdown. Ensuite, ce fut au tour des Falcons de reprendre le contrôle du match, à l’aide de Harry Douglas et une nouvelle fois Turner. Après la blessure de Julio Jones, les Falcons avaient besoin d’un receveur capable de faire les gros gains, Roddy White ratant complètement son match. Et ils le trouvèrent en Douglas qui troua à de nombreuses reprises la secondary des Saints. Grâce à ses “big play”, les Falcons reprirent la marche en avant et aurait pu réduire l’écart à 4 points avant la Mi-Temps si leur Kicker Matt Bryant n’avait pas raté un Field Goal.

Au retour des vestiaires, les Saints reprennent là où ils avaient arrêtés, et marque un nouveau Touchdown à l’aide d’un autre drive “Full-Pass”. Très bien protégé par une Ligne Offensive qui sut contenir à la fois John Abraham etRay Edwards, Brees eut tout le temps nécessaire pour trouver à deux reprises Robert Meachem la “Deep-Threat” des Saints pour des longues passes.
A la suite de ce Touchdown, les Saints inscrivirent deux autres Field Goal, bien aidés part une attaque des Falcons statique, et un Roddy White dropant une passe dans les mains du Linebacker Scott Shanle. Et il ne faut pas faire ce genre de cadeaux à l’attaque des Saints, surtout lorsque Marques Coltson enchaîne les réceptions en 3rd Down, en en convertissant pas moins de 4 en 1st downs lors ddes drive amenant aux Field Goal de Kasay.

Puis, vint le Quatrième Quart-Temps où les Falcons se mirent à confier complètement leur attaque à Matt Ryan qui paru excellent en ramenant toute son équipe à l’aide d’une attaque No-Huddle. Durant cette période, New Orleans fut absolument inefficace en attaque, et rendit de nombreuses fois le ballon aux Falcons, qui surent en profiter pour revenir au score, et même menacer de remporter ce match grâce à leur dernier drive qui se stoppa cependant en Red-Zone, pour n’offrir “que” le Field Goal égalisateur à la fin du temps réglementaire, emmenant les deux équipes en Overtime.

Après un échange de punt, les Falcons reprennent la balle et se retrouvent avec une situation de 4th-and-inchees sur leur propre 29 yards. A quelques centimètres du First Down, Mike Smith, le Head Coach des Falcons, décidera alors de tenter la conversion, ne voulant pas rendre la balle à l’attaque des Saints, de peur de ne plus jamais la revoir.
Décision agressive, jeu conservateur. En effet, alors que Ryan avait prouvé qu’il savait faire avancer son attaque, les Falcons préférèrent donner le ballon à Turner pour une course plein centre prévisible. Résultat, la Ligne Offensive des Falcons fut repoussée (notamment grâce au bon travail de Will Smith et Shaun Rogers), et les Saints récupérèrent la balle sur les 29 yards des Falcons.
Il n’eurent besoin que de trois jeux (deux courses et une passe) pour se mettre en position suffisamment confortable pour appeler Kasay. Ce dernier réussit ce que Garett Hartley n’avait pu faire l’an passé et offrit grâce à son Field Goal, la première place de la NFC South aux Saints.

-Les Falcons sont parvenus à parfaitement contenir Darren Sproles, ne lui offrant que 10 petits yards sur tout ses touchés.
Roman Harper, le Strong Safety souvent critiqué des Saints, à réaliser un bon match, en enregistrant encore un sack (son 6.5 de la saison), et aurait même pu offrir la victoire à son équipe s’il n’avait pas dropé une interception en toute fin de match.
-Les Falcons ont peut-être trouvés en Harry Douglas le Troisième receveur capable de profiter des espaces qu’ouvriront White et Jones à l’avenir.

-Les Saints ont encore une fois été incapbles de courir à l’extérieur, malgré le retour de Mark Ingram.
-La secondary des Falcons pourrait s’avérer être un frein pour leurs espoirs de playoff
-Le jeu offensif des Falcons reste parfois trop stéréotypés et conservateur, comme on a pu le voir sur le 4th Down.