Lions-Packers (Vlad)

Suh-Spension !

On l’attendait, ce match de thanksgiving !
Ce que l’on attendait surtout, c’est une tempête de point ! Et la première mi temps n’aura pas été à la hauteur de l’attente, avec seulement 7 points marqués.

Le premier quart temps voit une équipe de Detroit qui a plus de facilité que son adversaire pour progresser, mais chaque drive se fera “tuer” par des pénalités offensive. De l’autre côté, Green Bay n’arrive pas à avoir beaucoup de first down, ce qui est plutôt étrange.
Les deux équipes ont joués un jeu ultra sécurisé pour éviter les turnover, si sécurisé qu’à la fin du premier quart temps, 0 point on été marqué, et tout reste à faire.
C’est au deuxième quart temps ou les choses bougeront, à 5 minutes de la mi temps, Matthew Stafford se fait intercepter par Clay Matthews grâce au defensive end Ryan Pickett, qui arrive à toucher la balle en l’air. Belle effort défensif qui crée le premier turnover du match !
Et a 20 yards de l’en but, Green Bay ne pouvait pas laisser cette chance, et Rodgers marque un touchdown en lançant la balle à Greg Jennings, après que l’attaque arrive devant la end zone grâce à une pass interference sifflée plus tôt.

Après la mi temps, les Packers comprennent qu’ils peuvent marquer des touchdowns en prenant des risques, et marqueront 17 points lors du 3e quart temps; 1 touchdown à la course par John Kuhn, et 1 à la réception par James Jones (passe de 65 yards !). Tandis que les Lions, eux, ne marqueront rien lors de ce quart temps, s’écrasant dans la défaite.
C’est au quatrième quart temps que Detroit réagit, mais c’est déjà trop tard, car Green Bay avait pris trop d’avance. Les Lions marqueront 15 points lors du dernier quart temps, 1 touchdown de 16 yards au sol de Keiland Williams, et 1 touchdown à la passe de Matthew Stafford vers Calvin Johnsonpour finir le match sur le score de 27 à 15.

Le fait important du match est l’exclusion de Ndamukong Suh, pour avoir mis un coup de pied sur un lineman des Packers après l’avoir mis et sol et frappé sa tête à deux reprises. Il est dorénavant le SuperMégaDirtyPlayer of the NFL.
L’autre fait frappant du match aura été les blessures, surtout du côté de Detroit, qui ont perdu en début de macth le running Back Kevin Smith qui commençait bien la rencontre, ce qui a complètement bloqué le jeu au sol et forcé Matthew Stafford à lancé. Stafford finira le match avec 1 touchdown pour 3 interceptions.
Les autres blessés de Detroit au court de la rencontre: Le Cornerback Chris Houston, le Free SafetyLouis Delmas, le Defensive End Cliff Avril, et enfin le cornerback Brandon McDonald (j’en oublie je crois), ce qui força Detroit à placer le Receveur Rashied Davis en Cornerback sur certains jeu, ou il couvra même (avec succès) Greg Jennings ! Davis finira le match avec 2 plaquages, bravo à lui !
Du côté des Packers, James Stark (Running Back), Desmond Bishop (Linebacker) et Josh Sitton(Guard) se sont blessés durant le match.
Le Linebacker Rob Francois (prononcé à l’anglaise c’est marrant) remplacera Bishop et interceptera même Stafford !

Les Packers ont bien réussit à verrouiller l’attaque de Detroit, en mettant constamment deux personnes sur le receveur Calvin Johnson, ne le laissant attraper que 4 passes pour un gains total de 49 yards. La blessure de Kevin Smith en début de deuxième quart temps a aussi rassuré la défense, car le running back avait très bien commencé le match. En attaque, Aaron Rodgers a fait ses 307 yards habituels et marqua 2 touchdowns, et bien sur ne s’est pas fait intercepter.

L’équipe de Detroit a perdu le morale après le premier turnover, ce qui arrive trop souvent avec cette franchise. Les blessures à répétitions ont forcé l’équipe à bouger beaucoup de plan de jeu, et n’a retrouvé son rythme qu’à la fin du match. Il faut travailler le mentale et régler l’énorme problème de discipline (trop de pénalité offensive comme défensive).
Ndamukong Suh est suspendue 2 matchs suites à son expulsion.