Jets at Bills (Semper)

New York Jets 27 – 11 Buffalo Bills
Les Bills marquent le pas…
Les New York Jets remportent ce match presque décisif de la poule AFC East grâce à une énorme défense, qui se hisse désormais comme l’une des 3 meilleures de la NFL avec celle des Steelers et des Ravens.
Dans un match à gros enjeux pour la suite de la saison et l’accession aux Play-Offs, les deux Quaterbacks ont semblé tout d’abord très tendu et peu sur d’eux. Mark Sanchez s’est ensuite appuyé sur une Offense expérimenté par l’intermédiaire du WR Plaxico Burress, qui après n’avoir plus touché un ballon NFL depuis 2008, a retrouvé sa ville de NYC pour catcher le cuir en vert et blanc, 79 yards dimanche et une réception cruciale qui conduisit à un TD au sol pour les Jets, puis par les RBs Shonn Greene et LaDainian Tomlisson. Avec 48 yards en seulement 8 actions et 1 TD au sol (son 145e en carrière, à 19 unité du record de 164 de Mr Emmitt Smith…) l’ancien joueur de San Diego démontre encore toute son utilité dans l’Offense des Jets.

Cependant, cette victoire est belle et bien à créditer au profit de la Défense, intraitable hier et qui a stoppé toutes les tentatives des Bills pour tenter de revenir dans le match. En interceptant à deux reprises Ryan Fitzpatrick et en ne lui accordant que 191 yards par les airs, les joueurs de l’escouade l’ont fait douter, facilitant le travail du Front Seven qui a réussit à bien contenir un Fred Jackson frustré qui termina le match avec seulement 82 yards et 1 fumble perdu plus qu’important. Stoppé à 15 yards de la End Zone des Jets en début de 4e Quart sur une 4e and Short, le RB des Bills n’a jamais trouvé la faille dans la Défense de Sexy Rexy…

Coté Bills, le Quaterback Ryan Fitzpatrick semble être dorénavant redescendu du nuage sur lequel il se trouvait en début de saison. Auteur de 6 interceptions lors des 4 derniers matchs des Bills, le “Smart QB” a assuré ses arrières la semaines dernières en signât un très bon contrats, mais il sembla sans ressources dimanche face à la Def morte de faim des Jets. Impuissant, le RB Fred Jackson s’est souvent retrouvé face à plusieurs plaqueurs adverses, ne pouvant jamais réellement trouver ses brèches dans une O-Line si bonne jusqu’à présent. Avec seulement 14 First Down gagné dans ce match, l’Offense de Coach Gailey fut trop souvent hors sujet. Auteurs de 120 yards et 1 TD en 7 réceptions, le duo Steve Johnson/David Nelson continue de briller la ou personne ne les attendaient en début de saison. Efficaces et réalistes, les deux WRs devraient êtres les prochains à signer des nouveaux contrats à Buffalo.
Défensivement, les Bills n’ont pas vraiment démérité, mais l’escouade défensive a souvent tenu bon, pour craquer sur les Third Down (6/11, 54% concédé…). Le Rookie DT Marcell Dareuscontinue de faire preuve de sa puissance (5 tackles contre les Jets, 24 tackles et 3,5 sacks sur la saison) en compagnie de l’ancien Packers Nick Barnett qui tient la boutique dans une équipe défensive marquée par les blessures importantes (Merriman, Williams…).
Les Buffalo Bills ont concédés une défaite plus que cruciales dans une poule AFC East ou les New England Patriots ont également perdu ce week-end face aux Giants. Avec désormais deux fiches identiques de 5 victoires et 3 défaites, les Bills et les Jets entament une semaine décisive avec un déplacement périlleux à Dallas pour Buffalo et la réception au sommet des Patriots pour les Jets.