Gameday : Matchs du Dimanche Week 5

Gameday 2015

 

Sommaire

 

Houston Texans @ Atlanta Falcons
Carolina Panthers @ Detroit Lions
Tennessee Titans @ Indianapolis Colts
New York Giants @ Miami Dolphins
New Orleans Saints @ New England Patriots
Baltimore Ravens @ Pittsburgh Steelers
Cincinnati Bengals @ Arizona Cardinals
Philadelphia Eagles @ Los Angeles Rams
New York Jets @ Denver Broncos
Kansas City Chiefs @ Minnesota Vikings
Dallas Cowboys @ San Francisco 49ers

 

Houston Texans (2-2) @ Atlanta Falcons (2-2)

 

Date et Heure Française Dimanche 8 Octobre, 19:00
Lieu Mercedes-Benz Stadium
Titre Séries en cours
Prévision Météo Stade couvert

 

Derrière son rookie, Houston a relevé la tête avec deux victoires consécutives et cherche à faire la passe de trois chez des Falcons qui peinent offensivement depuis deux rencontres.

Stats HOU Attaque ATL Défense
Points par match 24.0 15 19.2 10
Yards par match 368.5 10 290.8 7
Yards par passe tentée 8.0 3 5.6 7
Yards par course 3.1 30 3.9 13
Third Down % 48.438 4 33.333 8
Redzone TD % 35.714 31 40.000 5
Turnovers 2 4 4 20
Pressions 40 20 31 22
Sacks 11 17 5 30
Field Goal % 91.667 13 100.000 19
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Parmi les Quarterbacks pris au premier tour, il ne fait nul doute que C.J .Stroud est celui qui fait le meilleur démarrage ; il va devoir se méfier d’une couverture des Falcons qui commet des pénalités, mais qui fait un bon travail d’ensemble. Le jeune lanceur a déjà d’excellents rapports avec ses cibles qu’elles soient jeunes ou plus âgées, et tout ce qui lui manque c’est d’avoir une protection un peu plus solide et un jeu au sol qui complémente ; Dameon Pierce a du mal à avancer sans avoir à casser un ou deux plaquages à chaque fois.

https://cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/72724318/usa_today_13482908.0.jpg

Stats ATL Attaque HOU Défense
Points par match 15.5 25 19.8 11
Yards par match 284.2 24 311.8 13
Yards par passe tentée 6.3 23 6.2 14
Yards par course 4.5 12 4.4 20
Third Down % 35.294 24 46.296 27
Redzone TD % 54.546 18 61.538 20
Turnovers 5 13 5 12
Pressions 43 24 26 28
Sacks 16 27 7 26
Field Goal % 87.500 18 71.429 6
Extra Point % 83.333 32 100.000 6

Ce n’est pas souvent qu’on voit cela après un mois : Atlanta n’a personne sur l’injury report. Est-ce que cela va permettre à l’attaque de sortir la tête du seau, c’est moins sûr. Malgré les efforts de Bijan Robinson, quand il est freiné l’attaque aérienne a du mal à suivre : Desmond Ridder peine à faire avancer le ballon ; s’il est vrai que la couverture de Houston autorise bien trop de complétions, elle parvient à limiter la production générale. On attend toujours de voir Drake London ou Kyle Pitts exploser, mais le souci vient du Quarterback.

Contrairement à Atlanta, Houston continue d’avoir une infirmerie remplie, surtout au niveau de la ligne offensive ; néanmoins l’attaque des visiteurs a plus de peps que celle des locaux.

 

Carolina Panthers (0-4) @ Detroit Lions (3-1)

 

Date et Heure Française Dimanche 8 Octobre, 19:00
Lieu Ford Field
Titre Nos félins ne sont pas les mêmes
Prévision Météo Stade couvert

 

Il n’est pas sûr que les Cats méritent d’être sans victoire, mais c’est pourtant le cas et ce déplacement chez des Lions euphoriques n’est pas des plus simples.

Stats CAR Attaque DET Défense
Points par match 16.8 24 20.8 13
Yards par match 282.5 25 280.5 4
Yards par passe tentée 5.4 31 5.7 8
Yards par course 4.0 21 3.0 2
Third Down % 39.344 13 34.000 11
Redzone TD % 44.444 26 61.538 20
Turnovers 5 13 4 20
Pressions 45 25 40 9
Sacks 14 25 13 7
Field Goal % 88.889 16 70.000 4
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Bryce Young continue de tâtonner pour trouver ses marques, et ce ne sera pas plus facile contre une défense des Lions qui montre les crocs dans tous les secteurs : Aidan Hutchinson est une force sur la ligne, la défense contre la course ne lâche pas grand chose et la couverture ferme le couvercle ; et même si cette dernière peut avoir des sautes de concentration, on ne peut pas dire que les armes aériennes des visiteurs soient délirantes malgré Adam Thielen. L’excellent rookie Cornerback Brian Branch va rater la rencontre, mais les Cats ne sont pas favoris pour autant.

https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/9gCDxgjPm60OnBTS69BklzqrNqs=/0x0:4959x3306/1200x800/filters:focal(2286x1449:3078x2241)/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/71791729/usa_today_19678469.0.jpg

Stats DET Attaque CAR Défense
Points par match 26.5 8 25.5 25
Yards par match 386.2 8 313.0 14
Yards par passe tentée 7.9 5 6.4 17
Yards par course 4.0 19 4.7 29
Third Down % 38.596 17 27.660 3
Redzone TD % 53.333 19 60.000 17
Turnovers 6 22 4 20
Pressions 30 13 36 16
Sacks 5 3 12 11
Field Goal % 100.000 1 100.000 19
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Amon-Ra St. Brown ne devrait pas participer à la rencontre, ce qui enlève la cible #1 de Jared Goff ; le retour de suspension de Jameson Williams arrive au meilleur moment même si ce dernier n’est pas le même type de receveur que le Sun God. De toute façon, le gros souci défensif de Carolina n’est pas dans les airs mais au sol : David Montgomery devrait avoir l’opportunité de gagner des yards – mais probablement sans Jahmyr Gibbs – permettant à Goff de compléter le travail et, qui sait, de profiter de l’indiscipline notoire des Panthers.

Detroit a les cartes en main – et le repos en plus – pour enregistrer une autre victoire ; pour l’empêcher, Young va devoir faire ce qu’il n’a pas fait jusque là : mener l’attaque à marquer plus de 17 points.

 

Tennessee Titans (2-2) @ Indianapolis Colts (2-2)

 

Date et Heure Française Dimanche 8 Octobre, 19:00
Lieu Lucas Oil Stadium
Titre La bonne vieille AFC South
Prévision Météo Stade couvert

 

Il n’y a qu’une division où toutes les équipes sont à égalité, devinez laquelle ? Ce match va donc être important pour la suite entre des Titans qui ont gagné 27-3 après avoir perdu 27-3 et des Colts qui ont perdu en prolongations après avoir gagné en prolongations.

Stats TEN Attaque IND Défense
Points par match 18.0 23 24.8 22
Yards par match 280.0 28 390.5 29
Yards par passe tentée 7.2 12 7.0 25
Yards par course 4.3 16 3.8 9
Third Down % 36.000 23 38.710 14
Redzone TD % 38.462 29 66.667 23
Turnovers 4 10 6 8
Pressions 47 29 40 9
Sacks 16 27 14 5
Field Goal % 100.000 1 63.636 3
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Tennessee est sur 5 victoires de suite contre Indy et espère bien continuer la série, mais pour cela il faut répondre à la question : qui de Dr Tennessee ou Mr Titans va-t-on avoir ? Qui de Dr Indianapolis ou Mr Colts va-t-on avoir ? Pourquoi cette division aime tellement mettre le boxon ? Essayons de nous raccrocher à des choses sûres : la protection de Ryan Tannehill est un gros problème et, même sans Kwity Paye, le pass-rush pourrait lui causer des soucis. Cependant, Derrick Henry fait régulièrement des cartons contre les Colts et ces derniers n’auront pas le Maniac, mais RDC Franklin a prouvé l’année dernière qu’il pouvait piloter le navire.

https://coltswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/49/2022/10/1429685608.jpg?w=1000&h=600&crop=1

Stats IND Attaque TEN Défense
Points par match 24.2 14 17.5 8
Yards par match 322.2 16 311.2 12
Yards par passe tentée 6.2 24 7.0 26
Yards par course 4.0 20 2.9 1
Third Down % 33.929 25 32.692 7
Redzone TD % 72.727 3 41.667 6
Turnovers 4 10 4 20
Pressions 28 8 40 9
Sacks 11 17 13 7
Field Goal % 85.714 20 100.000 19
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

De l’autre côté, Anthony Richardson alterne entre le bon et le moins bon, mais la couverture de Tennessee a du mal à inspirer la crainte à ses adversaires malgré les efforts de la ligne défensive pour presser le lanceur adverse. Zack Moss voit avec plaisir le retour de Jonathan Taylor afin de porter le cuir, mais la défense contre la course des visiteurs est un mur de scies circulaires qui n’autorise pas beaucoup de yards ; il faut donc s’attendre à voir le duo plus souvent utilisé en réception. La ligne offensive a quelques bobos et n’aura pas Bernhard Raimann, ce qui floute encore un peu plus le tableau.

Le Gameday refuse de se prononcer sur l’AFC South : que le meilleur… ou le moins pire… enfin que celui qui marque plus de points que l’autre gagne.

 

New York Giants (1-3) @ Miami Dolphins (3-1)

 

Date et Heure Française Dimanche 8 Octobre, 19:00
Lieu Hard Rock Stadium
Titre La victime parfaite ?
Prévision Météo Risque d’orages

 

Miami a été ramené sur Terre un peu brutalement par Buffalo la semaine dernière et va tenter de repartir de l’avant ; les Giants n’ont joué qu’une bonne mi-temps à Arizona depuis le début de la saison.

Stats NYG Attaque MIA Défense
Points par match 11.5 32 29.8 28
Yards par match 252.0 31 374.5 26
Yards par passe tentée 5.8 29 7.3 28
Yards par course 4.0 22 4.3 19
Third Down % 37.500 20 46.154 25
Redzone TD % 55.556 17 70.588 27
Turnovers 8 26 5 12
Pressions 60 31 38 13
Sacks 23 31 10 19
Field Goal % 66.667 29 100.000 19
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Les G-men ont autorisé 11 sacks de Daniel Jones contre Seattle en Week 4, donc en signe de protestation John Michael Schmitz et Shane Lemieux ont rejoint Andrew Thomas à l’infirmerie et ne joueront pas ce match. Blague à part, bien que les Dolphins ne soient pas des maîtres en la matière de venir chatouiller les lanceurs adverses, ils pourraient avoir l’opportunité de masquer un peu les divers manquements défensifs exhibés depuis le début de la saison. Les visiteurs espèrent que Saquon Barkley va revenir, mais cela aiderait les locaux à cibler qui arrêter en priorité.

https://www.palmbeachpost.com/gcdn/presto/2021/12/05/NPPP/3d4bd65b-c182-47ea-8ec6-9d4251b75d4c-120621_Giants_Dolphins_0398_1.JPG?crop=2999,1687,x0,y148&width=2999&height=1687&format=pjpg&auto=webp

Stats MIA Attaque NYG Défense
Points par match 37.5 1 30.5 30
Yards par match 511.0 1 341.5 19
Yards par passe tentée 9.9 1 7.0 23
Yards par course 6.3 1 4.4 21
Third Down % 42.105 12 43.137 22
Redzone TD % 77.778 2 56.250 16
Turnovers 5 13 0 32
Pressions 19 2 22 30
Sacks 5 3 4 31
Field Goal % 66.667 29 80.000 9
Extra Point % 94.737 28 92.308 5

Et surtout, est-ce que la Grosse Pomme peut tenir en respect l’attaque explosive de Miami ? Tua Tagovailoa a perdu son duel avec Josh Allen mais l’opposition n’est plus la même cette semaine, le Pingouin rejoint le Guépard, De’Von Achane est une révélation et Raheem Mostert devrait jouer. La mise sur IR de Terron Armstead n’est pas une bonne nouvelle, mais le pass-rush de Big Blue continue de manquer d’impact même si on le voit surgir ici ou là. Bref, difficile de voir les visiteurs tenir la route sur la longueur d’un match entier.

Les Giants perdent le cuir et sont incapables de le voler, alors que Miami est dans la moyenne sur les deux ; New York va devoir terminer avec un turnover differential largement positif pour espérer l’emporter.

 

New Orleans Saints (2-2) @ New England Patriots (1-3)

 

Date et Heure Française Dimanche 8 Octobre, 19:00
Lieu Gillette Stadium
Titre Quarterbacks en question
Prévision Météo Ciel dégagé

 

Entre Derek Carr qui est peut-être revenu un peu trop tôt de sa blessure à l’épaule et Mac Jones qui a fini sur le banc contre Dallas, les deux franchises espèrent que leur lanceur va se remettre d’aplomb dans ce match inter-conférence.

Stats NO Attaque NE Défense
Points par match 15.5 25 24.2 21
Yards par match 285.2 23 297.0 10
Yards par passe tentée 6.2 26 5.8 9
Yards par course 3.5 27 3.8 8
Third Down % 38.333 18 34.615 12
Redzone TD % 33.333 32 50.000 13
Turnovers 6 22 2 28
Pressions 40 20 31 22
Sacks 15 26 10 19
Field Goal % 90.000 14 81.818 11
Extra Point % 100.000 1 88.889 2

L’attaque des Saints a du mal à empiler les yards et les points ; elle peut remercier sa défense d’avoir arraché deux victoires au début, mais les failles sont apparues les deux dernières semaines. La défense des Patriots a explosé à Dallas, mais c’est aussi parce qu’elle doit composer avec une offensive encore moins inspirée que celle des visiteurs. Est-ce que Carr est mieux remis de son souci à l’épaule ? Alvin Kamara a été largement utilisé pour son retour et les Patriots savent qu’il faudra avant tout le freiner comme l’ont fait les Bucs.

https://www.clnsmedia.com/wp-content/uploads/2023/10/1342847632.0.jpg

Stats NE Attaque NO Défense
Points par match 13.8 30 19.0 9
Yards par match 320.2 17 304.2 11
Yards par passe tentée 6.2 27 5.6 6
Yards par course 3.4 28 4.1 16
Third Down % 38.710 16 37.288 13
Redzone TD % 62.500 8 46.154 11
Turnovers 7 25 6 8
Pressions 30 13 32 21
Sacks 8 9 9 22
Field Goal % 57.143 32 100.000 19
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Jones et ses partenaires continuent d’affronter des défenses rugueuses : après Philly, les Jets et Dallas, voilà celle de New Orleans ; elle pourrait être encore plus virulente dans le pass-rush, mais dans l’ensemble elle a du talent dans toutes les lignes et promet de rendre la vie difficile aux locaux. Ces derniers n’avancent pas énormément, ni par le sol ni par les airs, et ils perdent trop de ballons ; cela pourrait être létal contre une défense qui aime les voler.

Les deux défenses ont l’avantage sur le papier malgré un match très compliqué la semaine dernière, et il est difficile de savoir à quelle attaque faire le plus confiance.

 

Baltimore Ravens (3-1) @ Pittsburgh Steelers (2-2)

 

Date et Heure Française Dimanche 8 Octobre, 19:00
Lieu Acrisure Stadium
Titre Baltimore peut creuser un écart
Prévision Météo Nuageux

 

Les Ravens ont déjà battu les frères ennemis de l’Ohio : une victoire contre des Steelers méconnaissables à Houston leur donnerait un avantage dans la division.

Stats BAL Attaque PIT Défense
Points par match 24.8 12 25.0 23
Yards par match 335.0 13 403.0 30
Yards par passe tentée 7.6 9 7.1 27
Yards par course 4.4 15 4.7 28
Third Down % 47.368 5 38.889 15
Redzone TD % 80.000 1 63.636 22
Turnovers 5 13 8 5
Pressions 30 13 45 4
Sacks 11 17 13 7
Field Goal % 66.667 29 90.000 16
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Les visiteurs continuent d’avoir un backfield à géométrie variable en fonction des blessures, mais le jeu au sol continue d’avancer quoi qu’il arrive ; les locaux ont des difficultés dans ce secteur et ils savent que c’est le danger #1 contre Baltimore. Lamar Jackson est efficace comme passeur mais il a quelques soucis de sécurité avec la balle, et un T.J. Watt ou un Minkah Fitzpatrick traînent toujours dans un coin pour voler des possessions. Morgan Moses devrait rater la rencontre et Ronnie Stanley est incertain, ce qui pourrait fragiliser la ligne offensive.

https://s.yimg.com/ny/api/res/1.2/GdeB._iDb6qGKHah750pSw--/YXBwaWQ9aGlnaGxhbmRlcjt3PTY0MDtoPTQ1NA--/https://media.zenfs.com/en/pittsburgh_steelers_wire_usa_today_sports_articles_164/8e40e82552a78353aa8daffaba4fa1a0

Stats PIT Attaque BAL Défense
Points par match 15.5 25 14.5 3
Yards par match 263.0 29 260.8 3
Yards par passe tentée 6.2 25 4.1 1
Yards par course 3.6 25 3.8 7
Third Down % 36.207 22 40.845 19
Redzone TD % 40.000 28 30.000 3
Turnovers 5 13 5 12
Pressions 40 20 45 4
Sacks 11 17 15 4
Field Goal % 100.000 1 100.000 19
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Les Ravens ont moins de joueurs indisponibles que leur adversaire du jour, ça se fête : c’est particulièrement notable de ce côté du ballon puisque la moitié de la ligne offensive des Steelers – Dan Moore et James Daniels – ainsi que le Tight End Pat Freiermuth vont rater le match ; Baltimore n’aura pas Odafe Oweh ni Daryl Worley mais récupère Marcus Williams. Autant dire que cela ne va rien arranger à un duel qui semble déjà pencher du côté des visiteurs : la défense fait un excellent début de saison alors que l’attaque adverse continue de patiner, que ce soit par les airs ou par le sol.

Voici les différences de points dans les matchs entre les deux équipes ces trois dernières saisons : 4, 5, 1, 3, 2, 3 ; il faut remonter à 2019 pour voir une victoire à plus d’une possession. Si Baltimore semble devant, ces matchs sont toujours particuliers.

 

Cincinnati Bengals (1-3) @ Arizona Cardinals (1-3)

 

Date et Heure Française Dimanche 8 Octobre, 22:05
Lieu State Farm Stadium
Titre Deux surprises bien différentes
Prévision Météo Stade couvert

 

Beaucoup voyaient Cincinnati continuer sur sa lancée et Arizona finir dans le top-3 de la draft (voire avec le #1) : mais voilà que les Bengals patinent complètement et que les Cardinals se battent comme des chiffonniers.

Stats CIN Attaque ARI Défense
Points par match 12.2 31 25.5 25
Yards par match 236.0 32 374.5 26
Yards par passe tentée 4.8 32 7.5 29
Yards par course 3.7 24 4.4 23
Third Down % 33.929 25 51.111 30
Redzone TD % 50.000 20 60.000 17
Turnovers 3 7 5 12
Pressions 38 19 28 27
Sacks 8 9 12 11
Field Goal % 77.778 25 100.000 19
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Si on combine les stats avec les attentes, difficile de ne pas placer Cincinnati comme la pire attaque de la ligue : la blessure de Joe Burrow l’a transformé (sans surprise) en statue dans la poche et a déréglé la belle machine offensive de l’Ohio. La défense d’Arizona alterne le bon et le moins bon (ce qui n’est pas si mal quand on voit les circonstances), et la question est donc de savoir si elle va permettre aux Bengals de retrouver un peu d’allant offensif ; c’est difficile de l’annoncer sans le voir car le mollet du Bureau est la clé.

https://static.clubs.nfl.com/image/private/t_editorial_landscape_12_desktop/cardinals/dtgr6kkbvcwnm34w2jkf

Stats ARI Attaque CIN Défense
Points par match 22.0 18 23.5 18
Yards par match 337.8 12 364.2 24
Yards par passe tentée 6.6 21 6.9 22
Yards par course 5.3 2 5.1 30
Third Down % 42.857 10 42.308 21
Redzone TD % 60.000 11 53.333 15
Turnovers 2 4 5 12
Pressions 29 11 35 18
Sacks 6 5 12 11
Field Goal % 90.000 14 90.909 18
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Les Cards ne déméritent pas et n’ont pas à rougir de la défaite à San Francisco. Ils ont une bonne carte à jouer dans cette rencontre avec James Conner contre une défense au sol des visiteurs qui peine à freiner les coureurs adverses. Josh Dobbs fait le travail notamment en protégeant le cuir, ce qu’il va devoir faire contre une défense qui a volé quelques ballons.

Est-ce que Cincinnati peut sortir de sa torpeur offensive ? Arizona n’est pas la victime annoncée en intersaison et les Bengals ne sont pas en position de sous-estimer qui que ce soit.

 

Philadelphia Eagles (4-0) @ Los Angeles Rams (2-2)

 

Date et Heure Française Dimanche 8 Octobre, 22:05
Lieu SoFi Stadium
Titre Duel de champions NFC
Prévision Météo Stade couvert

 

Philly et les Rams sont les deux derniers vainqueurs de la NFC (avec des fortunes diverses au Super Bowl) : les Eagles veulent poursuivre leur invincibilité et les Rams veulent basculer en positif.

Stats PHI Attaque LAR Défense
Points par match 29.5 5 21.2 15
Yards par match 392.0 5 295.8 9
Yards par passe tentée 7.4 11 5.9 10
Yards par course 4.7 3 4.4 24
Third Down % 43.636 9 26.667 2
Redzone TD % 46.154 24 70.000 26
Turnovers 4 10 2 28
Pressions 33 17 26 28
Sacks 11 17 7 26
Field Goal % 92.857 12 75.000 7
Extra Point % 90.000 30 100.000 6

Les visiteurs ne dominent pas outrageusement, mais ils s’en sortent avec la victoire à chaque fois. Ce n’est pas trop la faute de l’attaque, même si elle a parfois quelques soucis à terminer le travail en redzone. Les stats de la protection surprennent un peu quand on connaît le pedigree de la ligne offensive, mais les Rams peinent toujours à générer de la pression : la couverture ne s’en sort pas si mal malgré cela, et Jalen Hurts devra être méfiant. Néanmoins, il devrait parvenir à faire avancer le cuir.

https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/Lo-8DDPB82m-846Zq4hX-IwqnRo=/0x0:4884x3256/1200x800/filters:focal(2052x1238:2832x2018)/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/67440373/usa_today_14955863.0.jpg

Stats LAR Attaque PHI Défense
Points par match 24.5 13 22.5 16
Yards par match 392.8 4 323.8 16
Yards par passe tentée 7.4 10 6.4 16
Yards par course 3.7 23 3.3 5
Third Down % 43.860 8 46.154 25
Redzone TD % 61.538 10 73.333 28
Turnovers 5 13 8 5
Pressions 36 18 42 6
Sacks 9 13 11 16
Field Goal % 75.000 26 100.000 19
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

C’est le grand retour de Cooper Kupp et on a hâte de le voir s’associer à la sensation Puka Nacua ; cela devrait arriver souvent car la défense contre la course de Philly est redoutable. La couverture a du mal à assurer malgré un pass-rush actif comme on l’a vu contre Washington, d’autant plus que Fletcher Cox ne sera pas là ; le souci pour Matthew Stafford c’est que sa ligne offensive continue d’être inconstante – Joe Noteboom ne sera pas là – et il n’est pas sûr qu’il ait le temps d’en profiter.

Les deux équipes adorent posséder la balle, que ce soit Philly (33:54 de possession – 4e) ou les Rams (33:02 de possession – 7e) ; les visiteurs sont néanmoins bien plus équilibrés.

 

New York Jets (1-3) @ Denver Broncos (1-3)

 

Date et Heure Française Dimanche 8 Octobre, 22:25
Lieu Empower Field at Mile High
Titre Comme on se retrouve
Prévision Météo Ciel dégagé

 

L’ex-Head Coach de Denver Nathaniel Hackett retourne à Mile High pour affronter son successeur et auteur de quelques remarques acerbes, Sean Payton ; si les deux hommes vont tenter de minimiser la chose, les joueurs n’ont pas oublié.

Stats NYJ Attaque DEN Défense
Points par match 15.5 25 37.5 32
Yards par match 252.8 30 461.5 32
Yards par passe tentée 5.7 30 8.9 32
Yards par course 4.7 6 5.6 31
Third Down % 26.531 32 45.238 24
Redzone TD % 50.000 20 81.250 31
Turnovers 6 22 3 25
Pressions 41 23 29 25
Sacks 11 17 8 25
Field Goal % 85.714 20 60.000 1
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Zach Wilson sort de son meilleur match en carrière, mais cela n’a pas suffi pour battre Kansas City ; cela pourrait suffire face à une défense de Denver qui porte encore les stigmates de la tôle contre Miami, et qui n’a pas forcément rassuré pendant 30 minutes contre Chicago. Elle a échangé Randy Gregory mais récupère Justin Simmons, ce qui pourrait faire revenir un peu de stabilité dans la couverture ; il faudra néanmoins plus de peps dans le pass-rush pour troubler le jeune lanceur.

https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/UESmr_E38xD6TFRv53GbKc5cQwA=/0x0:3366x2244/1200x800/filters:focal(1414x853:1952x1391)/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/71534274/1435971988.0.jpg

Stats DEN Attaque NYJ Défense
Points par match 25.0 10 21.0 14
Yards par match 333.2 14 363.8 23
Yards par passe tentée 7.7 8 6.3 15
Yards par course 4.5 11 4.2 17
Third Down % 39.130 14 46.774 28
Redzone TD % 57.143 15 25.000 1
Turnovers 5 13 6 8
Pressions 45 25 34 20
Sacks 11 17 7 26
Field Goal % 85.714 20 86.667 15
Extra Point % 90.909 29 100.000 6

On retrouve un peu d’explosivité dans l’attaque des Broncos mais la défense des Jets n’est pas une mince affaire : la ligne offensive continue d’être inconstante et elle s’apprête à affronter un front-4 très dangereux avec Quinnen Williams à sa tête. Cependant, on a vu des failles au sol dans la Grosse Pomme : Javonte Williams est incertain mais s’il est là il pourrait faire avancer les locaux, et ainsi alléger la tâche d’un Russell Wilson qui démarre 2023 bien mieux que 2022, même si ce n’est pas toujours visible.

Les Jets sont en manque de possession à cause notamment de ce terrible taux de 3e tentative ; ils devront faire mieux pour ne pas laisser la balle trop souvent aux locaux.

 

Kansas City Chiefs (3-1) @ Minnesota Vikings (1-3)

 

Date et Heure Française Dimanche 8 Octobre, 22:25
Lieu U.S. Bank Stadium
Titre Soucis offensifs
Prévision Météo Stade couvert

 

Kansas City et Minnesota ont eu du mal à l’emporter la semaine dernière, mais l’opposition n’était pas la même ; les Vikes peuvent-ils suivre la voie des Lions et faire tomber des champions en titre un peu hésitants ?

Stats KC Attaque MIN Défense
Points par match 25.2 9 23.8 19
Yards par match 393.0 3 344.8 20
Yards par passe tentée 7.0 15 6.8 21
Yards par course 4.7 4 3.5 6
Third Down % 49.057 3 39.286 16
Redzone TD % 56.250 16 60.000 17
Turnovers 8 26 3 25
Pressions 27 7 29 25
Sacks 2 1 11 16
Field Goal % 100.000 1 75.000 7
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

La bonne nouvelle pour Minnesota, c’est que la défense des Vikes stoppe le sol, ce qui devrait poser des soucis à Isiah Pacheco ; la mauvaise nouvelle c’est que la couverture est bien trop souvent prise à défaut, pas toujours aidée par un pass-rush qui voit pourtant un gros taux de blitz (23.8% – top NFL). Blitzer contre Patrick Mahomes n’est pas toujours la meilleure solution, donc il reste à voir quelle sera la stratégie des locaux.

https://chiefswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/70/2019/11/gettyimages-1185279512.jpg?w=1000&h=600&crop=1

Stats MIN Attaque KC Défense
Points par match 22.5 16 15.0 5
Yards par match 370.8 9 294.5 8
Yards par passe tentée 7.7 7 5.5 5
Yards par course 4.6 10 4.4 22
Third Down % 36.956 21 33.333 8
Redzone TD % 50.000 20 45.454 9
Turnovers 11 32 5 12
Pressions 46 28 36 16
Sacks 10 16 10 19
Field Goal % 100.000 1 83.333 12
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Ironiquement, vous savez quelle défense suit Minnesota en taux de blitz ? Kansas City (21.9% – 2e). La meilleure manière de ne pas mettre Kirk Cousins sous trop de pression, c’est de suivre le même gameplan que contre Carolina et avoir une attaque bien équilibrée… sans les turnovers. Cela ne va pas être évident contre une défense des champions en titre qui fait le travail malgré une petite faiblesse contre la course ; c’est probablement sa performance la plus solide en saison régulière depuis un moment.

Minnesota doit avaler le chrono avec une offensive équilibrée pour laisser Mahomes & Co. sur le banc ; les turnovers seront très importants dans un match où les deux équipes ont un turnover differential négatif.

 

Dallas Cowboys (3-1) @ San Francisco 49ers (4-0)

 

Auteur K.C.
Date et Heure Française Lundi 9 Octobre, 02:20
Lieu Levi’s Stadium
Titre Voir plus loin
Prévision Météo Risque de pluie

 

Afin de bien finir une journée riche en matchs intéressants, la NFL nous offre un SNF de feu entre les San Francisco 49ers, toujours invaincus, et les Dallas Cowboys, une des équipes les plus impressionnantes du moment. Mais il s’agit surtout de deux équipes de NFC qu’on attend chaque année, même si les 49ers s’en sortent bien mieux que leur rival du jour depuis plusieurs saisons. Il reste maintenant à savoir si ce match sera plus défensif qu’offensif.

Stats DAL Attaque SF Défense
Points par match 31.0 4 14.5 3
Yards par match 360.0 11 284.2 5
Yards par passe tentée 6.7 20 5.0 3
Yards par course 4.1 18 3.9 11
Third Down % 51.613 1 41.071 20
Redzone TD % 36.842 30 66.667 23
Turnovers 1 1 5 12
Pressions 24 3 37 14
Sacks 6 5 9 22
Field Goal % 100.000 1 100.000 19
Extra Point % 90.000 30 100.000 6

Auteurs de 3 victoires convaincantes, les Cowboys veulent continuer à oublier cette défaite improbable d’il y a 2 semaines.

https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/yFyil-8Ng9DQTaH64YQKVJZyJvM=/0x0:2901x1934/1200x800/filters:focal(719x270:1183x734)/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/72334780/usa_today_19576107.0.jpgMenés par un Dak Prescott très propre dans son jeu depuis le début de saison (71%, 4 TDs, 1 INT), les Cowboys comptent clairement sur leur Quarterback pour les mener au plus haut. Sa ligne offensive fait du très bon boulot, et il faudra au moins cela pour contenir les assauts répétés de Nick Bosa et Javon Hargrave.

S’il n’est pas surprenant de voir CeeDee Lamb continuer son très bon rôle de receveur #1 (309y, 1 TD), il est plus surprenant de voir que Brandin Cooks a du mal à se mettre en jambes cette saison ; mais un sursaut d’orgueil peut venir à tout moment, et cela ferait énormément de bien. En attendant, c’est bien Michael Gallup et Jake Ferguson qui font le reste du travail aérien. Là encore, les 49ers ont une belle défense avec notamment un Talanoa Hufanga toujours aussi sous-côté.

https://www.sportsnet.ca/wp-content/uploads/2022/11/bosa-1040x572.jpgTony Pollard fait ce qu’il faut au sol (311y, 2 TDs), mais les Cowboys auront besoin de le voir plus à la passe s’ils veulent prendre à revers cette défense. Le front-7 des 49ers est prévenu, même si la paire Fred Warner – Dre Greenlaw est parmi les meilleures de NFL. Un premier vrai test pour cette attaque des Cowboys après 4 matchs face à des défenses moyennes.

Stats SF Attaque DAL Défense
Points par match 31.2 3 10.2 1
Yards par match 398.0 2 259.8 2
Yards par passe tentée 9.1 2 5.5 4
Yards par course 4.6 8 4.6 27
Third Down % 46.512 7 30.612 4
Redzone TD % 66.667 7 33.333 4
Turnovers 1 1 10 2
Pressions 24 3 37 14
Sacks 7 7 14 5
Field Goal % 100.000 1 62.500 2
Extra Point % 100.000 1 100.000 6

Alors qu’il ne reste que 2 équipes NFL encore invaincues, les 49ers continuent en plus d’impressionner.

https://library.sportingnews.com/styles/twitter_card_120x120/s3/2023-02/Christian%20McCaffrey%20Deebo%20Samuel%20120422.jpg?itok=fsuAXHpeIl va falloir se rendre à l’évidence : Brock Purdy n’est pas simplement un system Quarterback, il est bel et bien une excellente pioche des 49ers (72%, 5 TDs, 0 INT). Sa ligne offensive est plutôt bonne, surtout du côté gauche, mais il faudra que ce soit toute l’unité qui soit en pleine forme quand on voit arriver le duo Micah Parsons – DeMarcus Lawrence (6 sacks à deux).

Le jeune Quarterback peut compter sur un corps de receveurs très talentueux. Que ce soit l’imprévisible Deebo Samuel (247y, 1 TD), ou le magicien balle en main Brandon Aiyuk (320y, 2 TDs), les 49ers ont les cibles parfaites pour leur Quarterback. Et vu que George Kittle n’est jamais bien loin, les 49ers ont sans aucun doute un des meilleurs trios de NFL. Cependant, les Cowboys ont eux aussi montré qu’ils pouvaient faire peur : la doublette Daron Bland – Stephon Gilmore devrait donner du fil à retordre à leur adversaire. Si seulement Trevon Diggs ne s’était pas blessé…

https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/1zsaqTymezIDGNctmG4DHPiId4E=/1400x1050/filters:format(jpeg)/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_asset/file/24077761/1429718754.jpgAu sol, les 49ers sont très satisfaits de leur échange de l’an passé : Christian McCaffrey continue ses saisons énormes, et c’est un véritable poison dans tous les compartiments du jeu (459y et 6 TDs au sol +  141y et 1 TD à la réception). Le front-7 des Cowboys a plutôt intérêt à être prêt, et cela dépendra sûrement de la réussite de la doublette Osa Odighizuwa – Leighton Vander Esch. Quand on voit l’attaque des 49ers, on comprend tout de suite pourquoi ils ont à chaque fois marqué plus de 30 points lors de leurs 4 matchs cette saison.

Une vraie affiche nous est offerte, et tout peut arriver. Si les 2 défenses semblent être excellentes, l’attaque des 49ers semble avoir un léger avantage. Jouer à domicile renforce cela, même si les Cowboys ont l’habitude de jouer dans des milieux hostiles ; quoiqu’il en soit, cette rencontre devrait nous permettre de déjà y voir un peu plus clair en NFC.