Gameday : Wild Card Round de Samedi

Gameday 2015

 

#7 Seattle Seahawks @ #2 San Francisco 49ers

 

Date et Heure Française Samedi 14 Janvier, 22:30
Lieu Levi’s Stadium
Titre Par un trou de souris
Prévision Météo Risque de pluie
Saison régulière Week 2 : San Francisco 27-7
Week 15 : San Francisco 21-13

 

Les Seahawks ont arraché une place en playoffs de manière un peu miraculeuse : une INT en prolongations et une victoire de Detroit sur Green Bay ont permis à Seattle d’accéder au tournoi final… et d’y rencontrer une vieille connaissance : des 49ers qui ont tenu bon malgré une hécatombe au poste de Quarterback.

Stats SEA Attaque SF Défense
Points par match 23.9 9 16.3 1
Yards par match 351.5 13 300.6 1
Yards par passe tentée 7.5 8 6.4 11
Yards par course 4.8 7 3.4 2
Third Down % 37.811 20 38.991 16
Redzone TD % 47.273 28 56.757 20
Turnovers 23 17 30 2
Pressions 160 25 161 5
Sacks 46 23 44 9
Field Goal % 91.892 6 76.191 5
Extra Point % 97.619 6 90.000 4

La tâche s’annonce ardue pour les visiteurs qui ont pris un sweep de la part de San Francisco, et qui sont un peu miraculés après un bon début de saison ; ils sont 3-5 dans la deuxième partie.

https://static01.nyt.com/images/2022/11/02/sports/02tanier-geno2/merlin_215754051_92f82431-95c1-4bb9-8092-516a7a44fd72-articleLarge.jpg?quality=75&auto=webp&disable=upscaleL’attaque a été surprenante avec, évidemment, la renaissance de Geno Smith qui a terminé la saison top Quarterback en taux de complétion avec 69.8%, mais elle a quand même eu ses soucis : une certaine capacité à arriver en redzone, mais un mal fou à terminer les drives (47.3% de TDs en redzone – 28e) ; ce n’est pas pour rien que le Kicker Jason Myers a terminé top scoreur avec 143 points. La ligne offensive aura une grosse part du travail, et elle ne part pas favorite, que ce soit en protection (160 pressions – 25e dont 46 sacks – 23e) ou dans le jeu au sol.

Tyler Lockett est incertain mais il faudrait lui couper la jambe pour qu’il ne joue pas, et il sera comme toujours utile avec DK Metcalf (les deux ayant accumulé 1000+ yards chacun) ; mais c’est peut-être le genre de match où Noah Fant doit sortir de sa coquille. La vraie révélation de la saison a néanmoins été le rookie Kenneth Walker et ses 1215 yards et 9 TDs ; les Hawks n’ont pas beaucoup de chances de s’en sortir s’ils ne contrôlent pas un peu l’horloge via le coureur.

https://www.nbcsports.com/sites/rsnunited/files/article/hero/web-210821-fred-warner-nick-bosa.jpgLe souci, et les visiteurs le savent déjà, c’est qu’en face se trouve la meilleure défense en points, yards et INTs de la saison ; autant dire que la tâche va être rude. Cela démarre devant avec une ligne défensive active en diable qui héberge le Sackmaster(tm) 2022, Nick Bosa et ses 64.5 pressions dont 18.5 sacks ; c’est certes un peu la morne plaine derrière lui avec Charles Omenihu (4.5 sacks), mais Petit Bosa peut mettre le boxon à lui tout seul et les Hawks devront le surveiller de près ; il faudra néanmoins que le coeur de l’unité soit présent car Javon Kinlaw et Arik Armstead sont incertains.

Et ce ne sera pas plus simple au sol donc, car Fred Warner et Polamalu Jr Talanoa Hufanga sont présents pour boucher les trous au sol et couvrir ; ils va néanmoins manquer Dre Greenlaw (les trois ont accumulé 25 passes défendues et 6 INTs !) mais Azeez Al-Shaair est toujours là. En parlant de la couverture, les deux WardsCharvarius et Jimmie – mènent un groupe qui a de l’expérience et qui ne fait peut-être pas autant de coups d’éclat que le front-7, mais il est solide ; de plus, leur effort est remarquable pour aider contre la course. Bref, difficile de trouver un vrai maillon faible.

Stats SF Attaque SEA Défense
Points par match 26.5 6 23.6 25
Yards par match 365.6 5 361.7 26
Yards par passe tentée 7.9 4 6.6 16
Yards par course 4.7 10 4.9 26
Third Down % 45.024 6 42.291 27
Redzone TD % 53.968 18 59.615 24
Turnovers 17 3 25 8
Pressions 107 7 143 12
Sacks 31 6 45 7
Field Goal % 84.375 18 81.250 9
Extra Point % 96.226 14 92.857 10

“Les Aventures Improbables de Monsieur Purdy” pourrait être une de ces séries anglaises à l’humour décalé, mais au contraire, c’est l’histoire de la deuxième moitié de saison des 49ers ; après les blessures de Jimmy Garoppolo et Trey Lance, Mr Irrelevant Brock Purdy – le dernier choix de la draft 2022 – a été propulsé Quarterback titulaire, et voilà qu’il est à 5-0 sur la saison. Et il serait injurieux de dire qu’il a été porté par la défense et ses playmakers : il a été incroyablement efficace, terminant avec 67.1% (8e), 8.1 yards par passe (3e), 13 TDs soit 7.6% de ses tentatives (top NFL !), 4 INTs et un QB Rating de 107.3 (top NFL aussi !).

https://media.nbcbayarea.com/2022/12/brock-purdy-49ers-GETTY-1_0.jpeg?quality=85&strip=all&resize=1200%2C675Alors certes, il n’a pas été tout seul : au niveau aérien, il a bénéficié d’une protection excellente (107 pressions – 7e dont 31 sacks – 6e) et il a une flopée d’armes dynamiques qui savent gagner des YAC (131.8 par match – 6e – soit 58.1% du total – 2e), mais son calme dans la poche est remarquable. Brandon Aiyuk mène lesdites cibles avec une saison à 1000+ yards alors que l’inévitable George Kittle a scoré avec 11 TDs, sans oublier un Deebo Samuel un peu plus en retrait à cause des blessures (et avec quelques drops), mais toujours insaisissable.

Cependant, celui qui a peut-être aidé Purdy le plus, c’est le feu follet Christian McCaffrey, arrivé par échange au milieu de la saison : en 11 matchs, le bougre a eu le temps de finir top team avec 1210 yards. Ajoutez à cela Elijah Mitchell qui revient juste à temps pour les playoffs, et voilà une attaque terrestre qui peut porter l’équipe loin dans le tournoi final.

https://static.clubs.nfl.com/image/private/t_editorial_landscape_12_desktop/seahawks/igmdugjliukbz24tzztyCela fait donc de bons maux de crâne pour une défense de Seattle qui est clairement l’escouade la moins relevée sur le papier. Tout va commencer dans le front-7 où le nouveau patron Jordyn Brooks n’a pas ménagé ses efforts, mais cela reste un peu léger avec Cody Barton ; et si jamais les 49ers peuvent installer le jeu au sol, le match va être long pour les visiteurs. Ces derniers ne feront pas de miracles si ça ne bouge pas devant : la ligne défensive n’est pas du niveau de celle d’en face mais elle n’est pas si mal avec un Shelby Harris précieux, mais cela suffira-t-il ? Et si jamais Purdy passe en mode pur West Coast, les Linebackers pourront-ils suivre en couverture ?

Il y a également le problème Kittle : les Hawks ont un mal fou à couvrir les Tight Ends et il pourrait faire mal. Le rookie Tariq Woolen a été une révélation, Ryan Neal`a été surprenant et le vétéran Quandre Diggs patrouille toujours, mais c’est plus fluctuant derrière, et le gameplan de Kyle Shanahan peut s’avérer démoniaque.

https://images.seattletimes.com/wp-content/uploads/2023/01/01112023_Seahawks-49ers-12152022_150836.jpg?d=1560x1040Pas besoin de sortir 172 stats dans la conclusion, une seule suffit : les temps de possession de Seattle (28:32 – 31e) et de San Francisco (31:42 – 4e). Comme dit plus haut, les visiteurs ont zéro chance d’y arriver sans inverser le rapport de force, ou alors il faudra voler une valise de ballons dans le camp adverse ; pas de bol, c’est l’inverse car San Francisco a terminé avec un turnover differential de +13 et 25 drives commencés dans le terrain adverse, tops NFL. De plus, Myers ne suffira probablement pas à battre les 49ers, il faudra aller en endzone.

 

#5 Los Angeles Chargers @ #4 Jacksonville Jaguars

 

Auteur K.C.
Date et Heure Française Dimanche 15 Janvier, 02:15
Lieu TIAA Bank Field
Titre Tout est possible
Prévision Météo Ciel dégagé
Saison régulière Week 3 : Jacksonville 38-10

 

Pour cette première journée des playoffs, l’AFC nous offre un match entre le #4, champions d’AFC South, les Jacksonville Jaguars, et le #5, les Los Angeles Chargers. Chacune de ces équipes est revenue de loin après avoir commencé leur saison difficilement. Et entre deux grosses attaques, ce sera à l’équipe qui parviendra à limiter leur adversaire le plus souvent.

Stats LAC Attaque JAC Défense
Points par match 23.0 13 20.6 12
Yards par match 359.3 9 353.3 24
Yards par passe tentée 6.7 23 6.7 22
Yards par course 3.8 30 4.2 7
Third Down % 43.580 8 43.182 29
Redzone TD % 54.098 17 59.615 24
Turnovers 19 5 27 4
Pressions 150 23 147 8
Sacks 39 17 35 25
Field Goal % 93.939 2 96.296 32
Extra Point % 100.000 1 93.750 12

Après avoir gagné 4 matchs de suite, les Chargers ont fini la saison par une défaite qui n’avait pas d’importance… mais la blessure de Mike Williams pourrait coûter cher.

https://i.cbc.ca/1.6199842.1633407020!/fileImage/httpImage/image.jpg_gen/derivatives/16x9_780/1344869892.jpgSi on ne s’en fie qu’aux statistiques, Justin Herbert a réalisé une excellente saison (4739y, 25 TDs, 10 INTs). Mais en réalité, le Quarterback a été un peu en deçà, la faute aux blessures autour de lui, que ce soit chez les receveurs ou chez l’ligne offensive. Cette dernière l’a d’ailleurs plutôt bien protégé.

Sans Williams, Herbert devrait une nouvelle fois se tourner majoritairement vers l’excellent Keenan Allen (752y, 4 TDs). Joshua Palmer continuera sa très bonne saison (769y, 3 TDs), tandis que le Tight End Gerald Everett (4 TDs) aura une chance de se montrer. Mais la vraie arme des Chargers, c’est leur coureur à tout faire Austin Ekeler. Très bon à la course (915y, 13 TDs), il est surtout un danger énorme à la passe (722y, 5 TDs). Si Ekeler va, tout va pour les Chargers en général. Une belle attaque bien huilée qui aura la pression sur elle.

https://static.clubs.nfl.com/image/private/t_new_photo_album/lions/sfrthuyzpnbztgsadgwu.jpgDéfensivement, les Jaguars ont de bons joueurs et sont capables de créer des turnovers. Le front-7 est plutôt bon, et parvient assez bien à limiter les courses (top-12 NFL), grâce notamment à un Foyesade Oluokun omniprésent. Le pass-rush reste un peu trop irrégulier et Josh Allen est un peu esseulé (6 sacks).

La défense aérienne est un peu le point faible de l’équipe, mais créé beaucoup de turnovers (14 INTs) avec notamment un Rayshawn Jenkins qui adore cela. La défense est plus intéressante depuis quelques matchs, et devra continuer ainsi pour espérer faire quelque chose.

Stats JAC Attaque LAC Défense
Points par match 23.8 10 22.6 21
Yards par match 357.4 10 346.1 20
Yards par passe tentée 7.0 18 6.7 21
Yards par course 4.7 9 5.4 32
Third Down % 41.861 9 39.196 17
Redzone TD % 53.448 20 53.192 12
Turnovers 22 14 24 11
Pressions 92 1 118 26
Sacks 28 5 40 14
Field Goal % 85.714 17 80.000 8
Extra Point % 97.297 7 97.561 26

Les Jaguars sont allés chercher leur division en gagnant leurs 5 derniers matchs.

https://jaguarswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/46/2022/09/USATSI_19073728.jpg?w=1000&h=600&crop=1Trevor Lawrence a fait une saison similaire à son adversaire (4113y, 25 TDs, 8 INTs) mais sa progression a été constante tout au long de la saison et on a pu voir une nette amélioration comparé à l’an passé. Sa ligne offensive a été excellente, et cela a clairement joué pour sa réussite.

L’arrivée de Christian Kirk a aussi fait beaucoup de bien, lui qui est rapidement devenu la cible préférée du Quarterback (1108y, 8 TDs). Mais ce qui a fait la force et la réussite des Jaguars est bien la résurgence de 2 joueurs qui avaient déçu dans leur carrière jusque-là : un Zay Jones métamorphosé (823y, 5 TDs), et un Evan Engram enfin au niveau où on l’attendait (766y, 4 TDs). Marvin Jones est toujours présent pour gagner des first down importants. Le jeu au sol a également été bon avec un Travis Etienne intéressant (1125y, 5 TDs) pour sa première vraie saison en NFL. Une attaque homogène donc, où les dangers peuvent venir de partout.

https://static.clubs.nfl.com/image/private/t_editorial_landscape_12_desktop/v1543184344/chargers/lk40ddxbibm9621yrd90La défense des Chargers avait le potentiel pour être excellente, mais a souvent déçu cette saison. Le front-7 est un des pires de NFL contre la course, ce qui pourrait poser problème, même si Drue Tranquill fait ce qu’il peut pour limiter la casse. La pression est correcte (Khalil Mack avec 8 sacks), et le retour de Joey Bosa fait déjà un grand bien.

La défense aérienne est bien meilleure (top-7 NFL), grâce notamment à un Derwin James toujours aussi impressionnant. La défense des Chargers a les joueurs pour gêner l’attaque adverse.

https://www.profootballnetwork.com/wp-content/uploads/2023/01/Chargers-vs.-Jaguars-Wild-Card-Round-Preview-and-Prediction-1024x683.jpgCette rencontre devrait donc nous offrir un beau combat entre 2 équipes qui se ressemblent et qui n’étaient pas là l’année dernière. Si les Chargers semblent avoir plus de playmakers capables de faire la différence, les Jaguars ont prouvé qu’ils pouvaient battre n’importe qui, notamment chez eux. Que les playoffs commencent !