Gameday : Wild Card Round de Lundi

Gameday 2015

 

#5 Dallas Cowboys @ #4 Tampa Bay Buccaneers

 

Date et Heure Française Mardi 17 Janvier, 02:15
Lieu Raymond James Stadium
Titre Dallas veut laisser les VHS au placard
Prévision Météo Ciel dégagé
Saison régulière Week 1 : Tampa Bay 19-3

 

La dernière victoire des Cowboys à l’extérieur en playoffs était il y a presque exactement 30 ans, dans les playoffs 1992 sur la route de leur série de 3 titres en 4 ans. C’est donc un vrai pan d’histoire que Dallas va chercher à effacer en l’emportant face à des Buccaneers champions de NFC South presque par défaut.

Stats DAL Attaque TB Défense
Points par match 27.5 4 21.1 13
Yards par match 354.9 11 324.3 9
Yards par passe tentée 7.0 16 6.1 7
Yards par course 4.3 18 4.5 19
Third Down % 45.454 5 36.864 6
Redzone TD % 71.429 1 62.500 26
Turnovers 23 17 20 20
Pressions 110 9 148 7
Sacks 27 4 44 9
Field Goal % 90.625 8 88.889 22
Extra Point % 94.340 20 100.000 29

Et le plus fou dans ce match, c’est qu’il est difficile de prévoir comment il va se dérouler. Prenez les Boys : solides mis à part une défaite inaugurale face à Tampa et à Philly, ils ont poursuivi après la bye week malgré une défaite à Green Bay en étrillant Minnesota… jusqu’à ce que le train ne déraille quelque peu les dernières semaines, avec ces défaites face à Jacksonville et Washington.

https://atozsports.com/wp-content/uploads/2022/05/USATSI_17150534-scaled.jpgLa dernière a été notamment assez affreuse, Dak Prescott rajoutant une 15e INT pour “mener” la ligue ; pas très rassurant pour les playoffs. Il est vrai qu’il a dû s’absenter sur blessure, mais il était revenu plutôt en forme. La ligne offensive a été solide malgré les absences, et elle devra encore l’être sans le Centre Tyler Biadasz, surtout qu’il y a du monde en face.

Néanmoins, vous le voyez, cela n’a pas trop freiné l’attaque qui est particulièrement redoutable sur 3e tentative et en redzone… mais il est vrai qu’on remarque quelques petites choses : si CeeDee Lamb a été dominateur avec 1359 yards et 9 TDs, Michael Gallup a été plus discret que d’habitude ; Noah Brown et Dalton Schultz n’ont pas dépassé 600 yards non plus. Autre élément : si la protection a été adéquate, la ligne a parfois manqué d’allant au sol ; c’est ce qui explique cette moyenne plutôt basse (par rapport à la ligue) de yards par course. Ezekiel Elliott a perdu de sa superbe (3.8 yards au sol) bien qu’il soit toujours un scoreur hors pair, mais voilà que Tony Pollard a terminé avec plus de yards et autant de TDs (12). S’il est vrai que Zeke conserve une puissance qui peut casser des bouches au près, Pollard continue de prouver qu’il mérite le titre de 1b.

https://bucswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/50/2021/06/e658355b57b44f5c97e092a5d3a8476a.jpg?w=1000&h=600&crop=1La défense des Bucs n’est plus au niveau stratosphérique qu’elle a connu il n’y a pas si longtemps, les blessures faisant leurs dégâts – la couverture a été souvent touchée. On voit notamment que le gros duel de ce côté de l’affrontement va être en redzone, là où les Bucs souffrent. La première ligne sait qu’il y a du répondant en face et elle n’aura pas Vita Vea ; de plus elle a montré quelques signes d’érosion contre la course, ce qui peut être dangereux si Dallas arrive à installer son hydre à deux têtes. C’est en général plus actif dans le pass-rush même s’il n’y a pas vraiment de leader absolu : il y a même un souci quand c’est Vea qui mène la charge avec 6.5 sacks et qu’il ne sera pas là.

Même si Prescott est un peu chancelant ces derniers temps, il ne faudra pas lui laisser trop de temps, et pour cela on peut compter sur les blitz de Todd Bowles (30.6% de blitz – 9e). L’arrière-garde n’aura pas Carlton Davis ni Logan Ryan alors que Jamel Dean et Mike Edwards sont incertains : la preuve de ce que nous disions ci-dessus. Lavonte David et le back-7 devront être vigilants même si la puissance aérienne des visiteurs n’est plus exactement la même.

Stats TB Attaque DAL Défense
Points par match 18.4 25 20.1 5
Yards par match 346.7 15 330.2 12
Yards par passe tentée 6.3 30 6.2 9
Yards par course 3.4 32 4.4 17
Third Down % 37.398 21 37.662 9
Redzone TD % 52.000 22 52.000 9
Turnovers 22 14 33 1
Pressions 103 4 163 4
Sacks 22 1 54 3
Field Goal % 81.579 23 85.000 13
Extra Point % 96.000 15 96.552 23

Les Bucs ont réussi à s’extirper de la mélasse de la NFC South, mélasse qu’ils ont longtemps entretenu eux-mêmes entre la bouillie offensive et les blessures défensives. Ils ont fini par s’en sortir parce que le niveau par ailleurs n’était pas délirant, mais de fait on se demande s’ils vont pouvoir trouver l’interrupteur pour le tournoi final.

https://bucswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/50/2022/02/1365015311-1.jpg?w=1000&h=600&crop=1Trouver celui du jeu au sol serait une bonne chose, car Tom Brady vient d’établir le record de passes tentées en une saison avec 733 à 45 ans. Alors évidemment cela fait du yard mais quand on regarde la moyenne, cela tombe à 6.4 yards par passe tentée, ce qui indique bien que c’était plus de la quantité que de la qualité. Et en plus de cela, la ligne offensive a connu de gros soucis avec des blessures un peu partout : le Centre Ryan Jensen revient d’IR – Robert Hainsey n’a pas été mauvais en remplacement, Donovan Smith est indisponible et Tristan Wirfs a eu ses déboires.

Autre bonne nouvelle, la connexion avec Mike Evans semble avoir été rétablie à la fin de la saison, ce qui ne sera pas de trop ; Chris Godwin a été la cible préférée par ailleurs. Cependant c’est révélateur de voir que la troisième cible est Leonard Fournette ; cela lui a permis d’engranger les yards qu’il a eu du mal à accumuler au sol (3.5 yards par course), finissant à 1191 yards et 6 TDs. Mais avant de blâmer Sugar Ray Leonard, aucun coureur n’a trouvé la solution à l’image de Rachaad White (3.7 yards par course). Il reste donc à voir si Tampa pourra s’appuyer un peu sur son jeu au sol pour ne pas exposer le Quarterback.

https://insidethestar.com/wp-content/uploads/2021/09/sean-martin_dallas-cowboys_time-for-cowboys-to-consider-micah-parsons-at-de-without-demarcus-lawrence.jpgLa défense des visiteurs a bien redressé la barre après les trous d’air de Philly et Jacksonville, mais il ne faudra pas retomber dans les travers. Les Bucs ont une opportunité d’avancer au sol car le front-7 n’aura pas le Professeur Leighton et il reste perméable : ça manque de poids au coeur de l’unité malgré les efforts de Osa Odighizuwa, et l’absence de LVE pourrait peser encore plus lourd. Cela aura aussi pour effet de calmer un pass-rush redoutable mené par un Micah Parsons toujours aussi dangereux ; si vous ajoutez DeMarcus Lawrence avec les piges du sous-coté Dorance Armstrong et de Dante Fowler Jr., voilà l’intérêt d’avoir une ligne offensive la plus solide possible.

Sans Vander Esch, ce sont Anthony Barr et Damone Clark qui vont devoir patrouiller au milieu pour stopper la course et couvrir (un exercice qu’ils affectionnent moins). Sur les ailes, le rookie Cornerback DaRon Bland a été une très bonne surprise alors que Trevon Diggs est toujours un parieur qui parfois se trompe ; s’il tire Mike Evans en couverture il n’a pas intérêt à se tromper souvent. La force des Boys se trouve plutôt chez les Safeties ou le trio Malik Hooker – Jayron Kearse – Donovan Wilson est complémentaire et efficace.

https://www.thelines.com/wp-content/uploads/2023/01/cowboys-buccaneers-wild-card-odds.jpgStat intéressante : la défense de Dallas mène la ligue avec 33 turnovers dont 17 fumbles récupérés, l’attaque des Bucs est 27e avec 12 fumbles perdus ; dans un match avec deux défenses qui restent de qualité (même si celle de Tampa a un peu baissé de pied), toutes les possessions vaudront cher.

Normalement, on mettrait Dallas légèrement favori, mais les pénalités restent un souci, on n’est jamais à l’abri d’une cagade dans le money time de Mike McCarthy, et la franchise est trop inconstante ces derniers temps pour être une certitude. Les Bucs, eux, ont l’habitude de vivre sans jeu de course, mais face à un pass-rush aussi brutal, cela pourrait leur coûter cher.