Gameday : Matchs du Dimanche Week 13

Gameday 2015

 

Sommaire

 

Pittsburgh Steelers @ Atlanta Falcons
Denver Broncos @ Baltimore Ravens
Green Bay Packers @ Chicago Bears
Jacksonville Jaguars @ Detroit Lions
Cleveland Browns @ Houston Texans
New York Jets @ Minnesota Vikings
Washington Commanders @ New York Giants
Tennessee Titans @ Philadelphia Eagles
Seattle Seahawks @ Los Angeles Rams
Miami Dolphins @ San Francisco 49ers
Kansas City Chiefs @ Cincinnati Bengals
Los Angeles Chargers @ Las Vegas Raiders
Indianapolis Colts @ Dallas Cowboys

 

Pittsburgh Steelers (4-7) @ Atlanta Falcons (5-7)

 

Date et Heure Française Dimanche 4 Décembre, 19:00
Lieu Mercedes-Benz Stadium
Titre Atlanta ne perd pas espoir
Prévision Météo Stade couvert

 

Ceci est votre rappel hebdomadaire que rien n’est fait dans la NFC South où les Falcons sont encore en course pour le titre de division ; les Steelers, eux, doivent bâtir pour 2023.

Stats PIT Attaque ATL Défense
Points par match 17.6 28 24.4 25
Yards par match 313.2 28 383.1 28
Yards par passe tentée 6.1 32 7.3 27
Yards par course 4.3 20 4.4 16
Third Down % 38.710 22 47.205 30
Redzone TD % 50.000 25 61.364 24
Turnovers 14 16 15 10
Pressions 91 20 66 30
Sacks 32 24 17 28
Field Goal % 78.571 25 87.500 16
Extra Point % 100.000 1 89.655 6

On entrevoit des progrès offensifs à Pittsburgh même si cela reste fragile ; la défense des Falcons est loin d’être invincible et les visiteurs devraient avoir l’opportunité d’avancer, surtout si Kenny Pickett continue sur les bonnes choses vues récemment.

https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/792p8jbkASKzJxuag4mOiCkz37o=/0x0:3000x2000/1200x800/filters:focal(989x224:1469x704)/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/61665599/835980092.jpg.0.jpg

Stats ATL Attaque PIT Défense
Points par match 22.7 14 23.7 24
Yards par match 315.3 27 367.7 25
Yards par passe tentée 7.4 11 7.3 28
Yards par course 4.9 5 4.0 6
Third Down % 41.538 11 39.726 17
Redzone TD % 61.111 9 55.882 17
Turnovers 16 24 16 7
Pressions 86 17 74 26
Sacks 27 18 22 23
Field Goal % 80.000 21 81.818 11
Extra Point % 92.857 21 92.593 12

Les Steelers sont solides contre la course ce qui va être important face à une équipe qui possède une force de frappe très intéressante au sol avec le trio de coureurs et Marcus Mariota qui peut s’échapper si besoin. Ce sera préférable plutôt que de passer par les airs, surtout quand on voit la moisson de Pittsburgh dans ce domaine (13 INTs – 2e).

La défense des visiteurs va devoir fermer les portes au niveau terrestre pour ensuite mettre la pression sur Mariota.

 

Denver Broncos (3-8) @ Baltimore Ravens (7-4)

 

Date et Heure Française Dimanche 4 Décembre, 19:00
Lieu M&T Bank Stadium
Titre Un horizon plus ou moins lointain
Prévision Météo Quelques nuages, 5°C

 

Les fans de Denver n’en peuvent plus d’attendre la fin de la saison alors que ceux de Baltimore voudraient bien ne pas passer 3 heures à mordre les murs.

Stats DEN Attaque BAL Défense
Points par match 14.3 32 20.6 12
Yards par match 319.1 25 335.8 15
Yards par passe tentée 6.8 21 6.8 21
Yards par course 4.1 25 3.9 3
Third Down % 28.205 30 32.558 2
Redzone TD % 37.500 32 55.263 16
Turnovers 12 8 20 2
Pressions 130 31 98 12
Sacks 36 29 35 5
Field Goal % 76.923 29 90.000 23
Extra Point % 84.615 31 95.454 18

Russell Wilson va encore se passer de KJ Hamler alors que Jerry Jeudy et Courtland Sutton sont incertains ; ce ne sera pas une sinécure même avec eux, donc imaginez s’ils ne s’alignent pas, et ce même si Marlon Humphrey lui-même n’est pas sûr de jouer en face. La défense des locaux continue d’avoir de gros soucis de bras avec 7.9% de plaquages manqués (pire), mais elle est solide contre la course et devrait poser des problèmes aux locaux.

https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/2RPXoiCHf0x6uepZlacIuNSVuQA=/0x0:5251x3459/1200x800/filters:focal(1747x558:2587x1398)/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/69945884/usa_today_16886164.0.jpg

Stats BAL Attaque DEN Défense
Points par match 25.0 8 17.6 3
Yards par match 356.1 11 306.4 3
Yards par passe tentée 6.9 18 5.4 2
Yards par course 5.3 3 4.6 19
Third Down % 45.714 5 32.667 3
Redzone TD % 51.163 24 30.769 1
Turnovers 12 8 11 25
Pressions 61 1 84 17
Sacks 24 11 26 17
Field Goal % 88.889 10 96.552 32
Extra Point % 96.429 12 93.333 13

Le match ne va pas être plus facile pour Lamar Jackson car l’attaque a aussi un problème de mains avec 8.1% de drops (pire). En face, c’est toujours la Denver Contre Air (yards), mais il y a une ouverture au sol ; le Corbacdozer va devoir faire son office pour posséder le cuir et forcer les visiteurs à se découvrir.

Baltimore est évidemment favori mais l’incapacité chronique à éloigner son adversaire au score pourrait encore lui coûter cher (sinon là, en playoffs).

 

Green Bay Packers (4-8) @ Chicago Bears (3-9)

 

Date et Heure Française Dimanche 4 Décembre, 19:00
Lieu Soldier Field
Titre Pour l’honneur
Prévision Météo Ciel dégagé, 0-5°C
Match aller Week 2 : Green Bay 27-10

 

Packers et Bears n’ont plus rien à espérer de la saison, mais ces derniers veulent stopper une série de 7 défaites consécutives et éviter un 4e sweep.

Stats GB Attaque CHI Défense
Points par match 19.6 23 25.4 27
Yards par match 344.7 16 350.0 20
Yards par passe tentée 7.0 17 7.6 31
Yards par course 4.8 9 4.7 24
Third Down % 40.000 16 48.936 31
Redzone TD % 52.778 21 65.854 27
Turnovers 17 27 15 10
Pressions 77 8 49 32
Sacks 24 11 16 31
Field Goal % 81.250 20 68.421 1
Extra Point % 92.308 22 100.000 26

Les deux équipes se battent aussi pour le record de victoires en NFL (actuellement les deux sont à 786). C’est à peu près tout ce qu’elles vont jouer, ce qui est évidemment surprenant pour les Packers. Aaron Rodgers devrait s’aligner contre la prière de tous les fans des Bears, mais les locaux vont surtout devoir stopper le duo Aaron Jones – AJ Dillon au sol avant de penser à profiter de l’absence de David Bakhtiari pour mettre la pression sur le #12.

https://bearswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/63/2022/09/1425224998.jpg?w=1000&h=600&crop=1

Stats CHI Attaque GB Défense
Points par match 20.9 19 23.6 22
Yards par match 323.2 24 342.6 16
Yards par passe tentée 7.2 13 6.7 18
Yards par course 5.4 1 5.0 29
Third Down % 44.444 7 36.879 8
Redzone TD % 57.895 13 57.500 20
Turnovers 15 20 12 21
Pressions 108 26 83 20
Sacks 42 31 24 21
Field Goal % 95.238 2 90.000 23
Extra Point % 87.500 30 93.548 14

Les Bears ont eu une rechute contre les Jets, mais Justin Fields et David Montgomery doivent apprécier ce qu’ils ont vu Jalen Hurts et Miles Sanders faire la semaine dernière. Fields n’a pas eu les centimètres en sa faveur avant d’imploser au match aller, et il reste à voir s’il sera aussi aventureux au sol avec son épaule douloureuse, mais il est sûr que Green Bay devrait d’abord l’empêcher de sortir de la poche… et ensuite espérer que la couverture arrête d’exploser.

On devrait courir dans ce match avec deux Quarterbacks endoloris, et la défense en difficulté qui se réveillera détient la clé.

 

Jacksonville Jaguars (4-7) @ Detroit Lions (4-7)

 

Date et Heure Française Dimanche 4 Décembre, 19:00
Lieu Ford Field
Titre Les moustaches tombantes
Prévision Météo Stade couvert

 

Jacksonville et Detroit ne déméritent pas ces derniers temps avec quelques victoires, mais ce n’est pas encore suffisant sur la longueur d’une saison.

Stats JAC Attaque DET Défense
Points par match 22.2 16 28.2 32
Yards par match 359.5 9 414.5 32
Yards par passe tentée 6.9 19 7.5 30
Yards par course 4.9 6 5.2 31
Third Down % 41.007 12 50.746 32
Redzone TD % 53.658 18 67.500 28
Turnovers 14 16 14 14
Pressions 63 3 81 23
Sacks 21 6 20 26
Field Goal % 80.000 21 82.353 12
Extra Point % 95.652 15 85.714 1

Jacksonville sort d’une victoire aux tripes contre Baltimore, et voir Trevor Lawrence terminer un match de cette façon est intéressant à l’heure d’affronter une couverture qui souffre… mais attention car la défense de Detroit se rebiffe ces derniers temps. Marvin Jones retrouve ses anciens partenaires et pourrait leur jouer des mauvais tours, mais le vrai danger s’appelle Travis Etienne contre ce front-7.

https://www.gannett-cdn.com/presto/2020/10/18/NFTU/06d600bf-a567-41c0-b47c-1f768be1e957-FLJAX_101820_JaguarsVsLion_3.jpg

Stats DET Attaque JAC Défense
Points par match 25.0 8 21.1 14
Yards par match 362.9 8 362.9 24
Yards par passe tentée 7.4 12 7.1 25
Yards par course 4.6 13 4.2 8
Third Down % 40.602 14 43.704 25
Redzone TD % 71.429 2 56.757 19
Turnovers 14 16 16 7
Pressions 73 6 75 25
Sacks 17 2 17 28
Field Goal % 78.571 25 93.750 30
Extra Point % 93.333 19 90.476 10

L’attaque de Detroit ne démérite pas, même si elle est probablement trop St-Brown-centrique par les airs ; et justement, regardez qui arrive ? Le premier tour des Lions, Jameson Williams, est enfin disponible. Le duo D’Andre Swift – Jamaal Williams fait le travail au sol, ce dernier menant toujours la ligue en TD, mais Devin Lloyd et ses partenaires veillent et vont faire le maximum pour pousser Jared Goff à lancer le cuir.

Deux équipes qui progressent et qui pourraient nous offrir le Match Maboul de la semaine.

 

Cleveland Browns (4-7) @ Houston Texans (1-9-1)

 

Date et Heure Française Dimanche 4 Décembre, 19:00
Lieu NRG Stadium
Titre Comeback ou pas ?
Prévision Météo Stade couvert

 

C’est le retour officieux de Qui-Vous-Savez contre son ancienne équipe, et les deux franchises sont mal en point.

Stats CLE Attaque HOU Défense
Points par match 23.9 11 23.6 23
Yards par match 376.9 5 385.0 29
Yards par passe tentée 7.1 15 7.1 26
Yards par course 4.9 7 4.9 28
Third Down % 39.597 18 38.889 14
Redzone TD % 60.000 10 52.632 11
Turnovers 15 20 12 21
Pressions 97 22 83 20
Sacks 24 11 27 16
Field Goal % 73.913 31 87.500 16
Extra Point % 92.308 22 100.000 26

Les Browns vont rester évasifs jusqu’au bout sur le nom du titulaire, et il n’aura pas David Njoku pour ce match, mais quand on regarde la défense de Houston on se dit que cela fera peu de différence. On aimerait que ce soit QVS juste pour entendre la réaction des fans de Houston.

https://brownswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/48/2020/11/b18ab2ed78844b36a9f828d8a4941a5e.jpg?w=1000&h=600&crop=1

Stats HOU Attaque CLE Défense
Points par match 15.8 31 26.0 30
Yards par match 279.0 32 347.6 18
Yards par passe tentée 6.4 30 6.9 23
Yards par course 4.1 23 4.8 26
Third Down % 28.058 31 38.462 10
Redzone TD % 44.828 30 58.537 21
Turnovers 16 24 8 30
Pressions 109 27 70 29
Sacks 33 26 25 18
Field Goal % 90.476 8 88.000 19
Extra Point % 100.000 1 90.323 9

L’attaque des Texans manque à peu près de tout, et même une défense de Cleveland largement insuffisante devrait trouver le moyen de la freiner.

Avantage Cleveland.

 

New York Jets (7-4) @ Minnesota Vikings (9-2)

 

Date et Heure Française Dimanche 4 Décembre, 19:00
Lieu U.S. Bank Stadium
Titre Assurer la division et préparer la suite
Prévision Météo Stade couvert

 

Les Vikes peuvent déjà remporter la NFC North avec une victoire couplée à une défaite des Lions, ce qui leur permettrait ensuite de viser un seed le plus élevé possible ; mais pour cela il va falloir se débarrasser de Jets résilients qui se battent dans une division très relevée.

Stats NYJ Attaque MIN Défense
Points par match 20.9 20 23.4 21
Yards par match 325.8 22 390.7 31
Yards par passe tentée 6.7 24 7.8 32
Yards par course 4.5 16 4.3 13
Third Down % 34.437 29 40.602 21
Redzone TD % 54.839 16 64.516 26
Turnovers 13 13 18 5
Pressions 80 11 82 22
Sacks 26 15 29 14
Field Goal % 81.818 19 80.769 9
Extra Point % 96.000 13 100.000 26

Mike White a renversé les foules pour sa première cette saison, mais on se rappelle qu’il a déjà fait le coup l’année précédente avant d’imploser totalement contre Buffalo. Certes, ce n’est pas la même défense en face… pas du tout même : les Vikes sont au contraire bien trop permissifs en couverture, se rattrapant avec 10 INTs (7e) ; un Garrett Wilson pourrait faire quelques dégâts, mais un Patrick Peterson ou un Harrison Smith peuvent toujours inverser la tendance. C’est un peu plus équilibré au sol, sachant que Michael Carter devrait rater la rencontre : James Robinson et Zonovan Knight vont devoir porter le cuir.

https://thevikingage.com/wp-content/uploads/getty-images/2016/04/1052698636.jpeg

Stats MIN Attaque NYJ Défense
Points par match 23.8 12 17.8 4
Yards par match 340.3 17 308.8 5
Yards par passe tentée 6.7 23 6.0 5
Yards par course 4.3 21 4.1 7
Third Down % 39.456 20 39.610 16
Redzone TD % 58.537 12 51.724 9
Turnovers 12 8 15 10
Pressions 114 28 119 2
Sacks 28 20 34 7
Field Goal % 76.191 30 70.833 4
Extra Point % 82.759 32 90.476 10

Malgré la présence de Dalvin Cook et Alexander Mattison, les Vikes ont quand même un playcall largement tourné vers les airs (63.8% de passes – 3e), et cela ne devrait pas changer contre une défense des Jets qui limite les yards au sol avec un C.J. Mosley qui veille au grain. Mais cela ne va pas être plus évident à la passe, car Sauce Gardner confirme son talent et la couverture de la Grosse Pomme va être une équation compliquée à résoudre pour Kirk Cousins. La protection est toujours un problème et Quinnen Williams mène la charge, alors que Justin Jefferson et ses amis vont affronter une arrière-garde redoutable.

L’attaque des Jets peut-elle garder son allant du match précédent ? Un peu d’équilibre ne fera pas de mal, et en défense il ne faudra pas oublier que Jefferson n’est pas la seule arme aérienne de Cousins.

 

Washington Commanders (7-5) @ New York Giants (7-4)

 

Date et Heure Française Dimanche 4 Décembre, 19:00
Lieu MetLife Stadium
Titre Le choc inattendu de NFC East
Prévision Météo Ciel dégagé, 5°C

 

Le double duel entre Commies et Giants va avoir lieu en trois semaines, avec le premier volet à MetLife.

Stats WAS Attaque NYG Défense
Points par match 19.4 24 21.1 14
Yards par match 324.9 23 355.2 22
Yards par passe tentée 6.6 26 6.7 17
Yards par course 4.0 28 5.2 30
Third Down % 36.810 26 36.641 7
Redzone TD % 53.125 20 48.837 5
Turnovers 14 16 14 14
Pressions 121 29 84 17
Sacks 32 24 20 26
Field Goal % 90.000 9 85.185 15
Extra Point % 89.474 28 95.454 18

Washington est sur trois victoires consécutives, mais l’attaque a scoré de moins en moins de points dans cette série. Taylor Heinicke notamment a baissé de pied, et c’est le duo Brian Robinson – Antonio Gibson qui a fait le gros du travail ; il devrait continuer sur cette voie, même si Gibson est incertain, car New York a du mal à stopper les coureurs adverses. Si Heinicke ne trouve pas l’endzone il doit limiter les pertes de balle : pas tant à cause des 4 INTs (28e) réussies par la défense des Giants que les 10 fumbles récupérés (top NFL). La protection n’est pas idéale, mais le pass-rush des locaux est largement insuffisant et ce malgré les 28.7% de blitz (top NFL).

https://commanderswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/42/2022/01/USATSI_17478279.jpg?w=1000&h=600&crop=1

Stats NYG Attaque WAS Défense
Points par match 20.5 22 19.7 10
Yards par match 331.4 20 310.0 8
Yards par passe tentée 6.8 20 6.5 14
Yards par course 4.7 12 4.4 15
Third Down % 39.583 19 33.333 4
Redzone TD % 59.375 11 53.846 13
Turnovers 11 4 14 14
Pressions 107 25 117 3
Sacks 33 26 30 12
Field Goal % 90.909 7 90.000 23
Extra Point % 90.476 26 96.000 22

Les deux mauvaises escouades sont d’un côté, les deux meilleures de l’autre : l’attaque de la Grosse Pomme affronte une défense de Washington qui pourrait récupérer Chase Young et qui, en tout cas, a bien remonté la pente après une saison 2021 catastrophique. Il pourrait notamment être compliqué pour Saquon Barkley d’avancer balle en main, ce qui veut dire qu’il devrait être davantage utilisé à la passe… mais c’est justement là que le bât blesse : Darius Slayton se bat, mais il risque d’être un peu court contre une couverture efficace. Les G-men vont devoir faire mieux sur 3e tentative au risque de laisser l’horloge tourner pour Washington qui tourne à 32:46 de possession (top NFL).

Les deux équipes aiment bien posséder le ballon d’ailleurs (31:09 de possession pour New York – 6e) donc il y en a une qui va devoir céder. Léger avantage à la défense de Washington qui devrait limiter les locaux le temps que leur attaque trouve la solution.

 

Tennessee Titans (7-4) @ Philadelphia Eagles (10-1)

 

Auteur K.C.
Date et Heure Française Dimanche 4 Décembre, 19:00
Lieu Lincoln Financial Field
Titre Parfum de playoffs
Prévision Météo Ciel dégagé, 5°C

 

Cette nouvelle semaine de NFL nous offre de belles affiches. L’une d’elles verra s’opposer le leader d’AFC South, les Tennessee Titans, face au leader de NFC East, les Philadelphia Eagles. Si les Titans viennent de perdre une nouvelle fois face à une équipe positive, les Eagles ont eux enchainé une deuxième victoire serrée depuis leur unique défaite de la saison il y a 3 semaines. Gros match donc, entre équipes doutant un peu malgré tout.

Stats TEN Attaque PHI Défense
Points par match 19.0 26 19.6 9
Yards par match 298.8 29 304.4 2
Yards par passe tentée 7.7 8 5.4 1
Yards par course 4.2 22 4.7 23
Third Down % 36.691 27 39.130 15
Redzone TD % 66.667 5 52.778 12
Turnovers 11 4 23 1
Pressions 86 17 107 8
Sacks 25 14 36 3
Field Goal % 82.353 18 82.353 12
Extra Point % 95.833 14 95.652 21

Les Titans doivent absolument trouver une solution offensive autre que Derrick Henry. Les années se suivent et se ressemblent pour Ryan Tannehill qui continue de s’en sortir en NFL par sa capacité à être un « game manager ». En d’autres termes, il n’est pas forcément bon (10 TDs, 4 INTs), il ne fera pas souvent gagner son équipe à lui seul, mais il est capable d’aider son équipe à tenir un score. Sa ligne offensive n’est pas la meilleure, mais il a quand même du temps par moment.

https://www.gannett-cdn.com/presto/2022/01/22/PNAS/9f4fd898-f1ca-4bab-a84c-e18ba92c02ec-titans_bengals_069.jpgPourtant, son corps de receveurs n’est pas le plus horrible sur le papier. Certes, il n’a pas de top receveur, mais il dispose tout de même de quelques cibles intéressantes. Robert Woods est le receveur #1 de l’équipe, même s’il excelle surtout en run block. Nick Westbrooke-Ikhine est la révélation de la saison pour cette attaque, tandis que le rookie Treylon Burks commence doucement à se montrer. Malgré cela, ces 3 joueurs ne sont qu’à 300+y chacun, ce qui reste assez léger après 11 matchs. Le coureur Dontrell Hilliard est la star cachée de cette attaque, lui qui aime particulièrement la redzone (4 TDs).

Ce n’est un secret pour personne, mais King Henry continue de porter cette attaque à bout de bras (1322y combinés, 10 TDs). Et puisque cela fonctionne dans 90% des cas, pourquoi s’arrêter ? Mais on a vu que lorsqu’il était bien surveillé, l’attaque des Titans avait du mal.

https://townsquare.media/site/399/files/2022/10/attachment-GettyImages-1425387718.jpgPour contenir Henry et compagnie, les Eagles peuvent compter sur leur défense. Le front-7 n’est une fois de plus pas le point fort, malgré un recrutement tourné vers la défense. Seul TJ Edwards sort un peu du lot, mais cela reste trop peu. Heureusement que le pass-rush est excellent comme souvent, avec notamment Javon Hargrave et Haason Reddick (7 et 8 sacks, respectivement).

Le point fort des Eagles est donc bel et bien leur défense aérienne. Il faut dire que là aussi, les Eagles ont investi, avec notamment un CJ Gardner-Johnson qui est quasi parfait (6 INTs)… mais ce dernier ne sera pas présent suite à son problème de rein contre Green Bay.

Stats PHI Attaque TEN Défense
Points par match 27.5 3 18.6 8
Yards par match 382.4 4 351.3 21
Yards par passe tentée 8.1 2 6.7 16
Yards par course 4.7 10 3.9 2
Third Down % 47.222 3 30.667 1
Redzone TD % 72.500 1 51.613 8
Turnovers 10 3 13 19
Pressions 77 8 108 4
Sacks 28 20 31 10
Field Goal % 84.615 16 88.235 20
Extra Point % 94.444 17 88.889 3

Les Eagles veulent garder leur seed #1 en NFC, chassé de près par les Vikings. Chaque année, Jalen Hurts prend une autre dimension : cette saison ne déroge pas à la règle, et le Quarterback fait souvent tout ce qu’il faut (67%, 17 TDs, 3 INTs + 8 TDs au sol) pour mener son équipe à la victoire ; ce n’est pas pour rien qu’il fait partie des favoris pour le titre de MVP. Sa ligne offensive continue d’être l’une des meilleures de NFL, et cela se ressent dans son jeu.

https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/13f2LRvmrJ9MIn3J5GeUnJ7Vbqg=/0x0:2367x3550/1400x933/filters:focal(853x846:1231x1224):no_upscale()/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/71442406/1427302698.0.jpgLes Eagles sont les rois des échanges depuis 2 ans, et ils se trompent rarement. L’arrivée d’AJ Brown – qui retourvera son ancienne équipe – en est la parfaite preuve tant le joueur a pris une dimension incroyable (831y, 7 TDs). Le jeune DeVonta Smith est le parfait complément (609y, 3 TDs), tandis que Quez Watkins peut marquer un TD à tout moment. Cependant, le retour du Tight End Dallas Goedert devrait encore patienter.

Le jeu au sol est aussi une des forces des Eagles, notamment grâce au Quarterback. Mais pas seulement, puisque Miles Sanders est enfin de retour au sommet (900y, 8 TDs), lui qui n’avait pas marqué de TD l’an passé. Il a déjà d’ailleurs dépassé son meilleur total de yards au sol de sa carrière, et pourrait même passer bientôt les 1000y pour la première fois. L’attaque des Eagles est incroyable, et il est souvent difficile de la ralentir.

https://static.clubs.nfl.com/image/private/t_editorial_landscape_mobile/f_auto/titans/crt7wmjiedoobftx5bll.jpgMais les Titans ont eux aussi une bonne défense. Et notamment le front-7 qui se fera un malin plaisir à limiter la course adverse (#3 de NFL contre la course), avec notamment un Jeffery Simmons omniprésent. Le pass-rush est une bonne surprise du côté des Titans, avec un groupe homogène mené par le duo Denico Autry – Rashad Weaver (7 et 6 sacks, respectivement).

Le souci pour les Titans pourrait venir des airs, où la défense est aux abonnés absents (avant-dernière de NFL) malgré un Kevin Byard toujours là pour limiter la casse. Défense en dent de scie donc, mais qui pourrait créer la surprise.

Les Eagles font figue de rouleur compresseur cette saison, et feront tout pour rester au top de la NFC. Mais les Titans sont une équipe imprévisible dotée d’un extraterrestre pouvant changer le cours d’un match à tout moment. Et si les deux défenses se valent, on voit difficilement les Titans tenir la cadence offensive menée par les Eagles.

 

Seattle Seahawks (6-5) @ Los Angeles Rams (3-8)

 

Date et Heure Française Dimanche 4 Décembre, 22:05
Lieu SoFi Stadium
Titre Seattle tire la langue
Prévision Météo Stade couvert

 

Les Hawks ont pris une longueur de retard sur les 49ers et doivent réagir de suite en se déplaçant chez des Rams perclus de blessure.

Stats SEA Attaque LAR Défense
Points par match 26.5 4 23.0 18
Yards par match 353.9 12 323.4 10
Yards par passe tentée 7.9 4 6.7 19
Yards par course 4.8 8 3.9 4
Third Down % 42.400 10 40.845 22
Redzone TD % 50.000 25 42.424 2
Turnovers 15 20 10 29
Pressions 98 23 66 30
Sacks 27 18 22 23
Field Goal % 95.454 1 88.462 21
Extra Point % 96.774 10 100.000 26

Deux défaites de suite pour Seattle avec une attaque qui lâche un peu plus le cuir. La défense de L.A. a du mal à le voler donc il est possible pour Geno Smith d’être plus attentif, mais il va devoir s’employer : même sans Aaron Donald, les Rams sont plutôt efficaces contre la course et Kenneth Walker pourrait avoir du mal à trouver les brèches balle en main. Il faudra donc notamment faire appel au bonhomme ci-dessous en se méfiant de l’autre bonhomme ci-dessous.

https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/LQHPVVt-yXadsTHtb-Y1P2mRX00=/0x0:3740x2493/1200x800/filters:focal(1571x948:2169x1546)/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/68644154/1293409660.0.jpg

Stats LAR Attaque SEA Défense
Points par match 16.2 29 25.5 28
Yards par match 279.8 31 388.7 30
Yards par passe tentée 6.6 27 7.0 24
Yards par course 3.5 31 4.9 27
Third Down % 40.425 15 45.695 29
Redzone TD % 51.724 22 60.000 23
Turnovers 17 27 19 4
Pressions 122 30 87 16
Sacks 38 30 28 15
Field Goal % 93.750 4 77.778 6
Extra Point % 100.000 1 90.000 8

Matthew Stafford est parti sur IR car il n’y a aucun intérêt à l’aligner vu l’état de l’attaque autour de lui et le bilan des Rams. La défense des Hawks survit avant tout grâce aux ballons volés, et John Wolford va tenter d’en profiter malgré les blessures subies par l’offensive des locaux.

Seattle doit faire attention à son problème de pénalité, mais sinon les visiteurs ont les armes pour l’emporter.

 

Miami Dolphins (8-3) @ San Francisco 49ers (7-4)

 

Date et Heure Française Dimanche 4 Décembre, 22:05
Lieu Levi’s Stadium
Titre The Jeff Wilson Bowl
Prévision Météo Quelques nuages

 

Le coureur a récemment fait la navette entre deux équipes en tête de leur division actuellement, mais qui sont loin d’avoir fait la différence, surtout les Fins ; une victoire serait importante pour la confiance et le classement.

Stats MIA Attaque SF Défense
Points par match 25.6 6 15.7 1
Yards par match 386.7 3 281.7 1
Yards par passe tentée 8.5 1 6.1 7
Yards par course 4.0 27 3.3 1
Third Down % 40.769 13 41.611 23
Redzone TD % 64.103 7 56.000 18
Turnovers 11 4 14 14
Pressions 86 17 106 9
Sacks 23 8 33 8
Field Goal % 80.000 21 73.333 5
Extra Point % 90.909 24 88.889 3

Le choc va être très intéressant à suivre entre une attaque menée par un Tua Tagovailoa aérien et une défense des 49ers qui domine ses adversaires. Et Tua va avoir besoin de l’être, aérien : San Francisco est une vraie muraille contre la course, et les Fins eux-mêmes survivent mais sont loin d’être des monstres dans le secteur.

Cela risque de rendre l’offensive des visiteurs unidimensionnelle, mais ce n’est pas pour autant qu’elle est sans armes : Fred Warner devra se méfier des jambes du Quarterback, et Miami a les playmakers pour employer toutes sortes de tactiques alternatives au simple porter de balle (screens, jet sweep, etc). La question ensuite est de savoir si les locaux pourront freiner le trio Waddle – Hill – Gesicki, mais attention aux absences des Tackles Terron Armstead – Austin Jackson ; Nick Bosa pourrait en profiter.

https://www.nbcsports.com/sites/rsnunited/files/styles/article_hero_image/public/article/hero/tua-tagovaila-jimmy-garoppolo-split-getty.jpg

Stats SF Attaque MIA Défense
Points par match 22.6 15 23.3 19
Yards par match 358.5 10 343.4 17
Yards par passe tentée 7.8 7 6.6 15
Yards par course 4.4 18 4.5 17
Third Down % 45.652 6 41.727 24
Redzone TD % 55.556 15 67.647 29
Turnovers 13 13 11 25
Pressions 66 4 84 17
Sacks 19 5 25 18
Field Goal % 84.210 17 92.308 29
Extra Point % 93.103 20 96.296 23

Christian McCaffrey devrait s’aligner, mais Elijah Mitchell est parti sur IR, et Deebo Samuel est incertain tout comme Trent Williams : la défense de Miami est inconstante, mais même elle pourrait profiter de l’absence d’un ou de plusieurs de ces éléments. Jimmy Garoppolo assure quand on lui demande de passer, mais c’est parce qu’on ne lui demande pas de manière disproportionnée (54.0% de passes – 23e).

Miami doit donc parvenir à stopper l’avancée des californiens au sol pour forcer le #10 à sortir le bras. Non pas qu’il sera moins dangereux avec R&R CMC, Brandon Aiyuk et un George Kittle plutôt discret mais qui peut surgir à tout moment, mais cela permettrait au pass-rush en demi-teinte de se déployer.

Les 49ers ont intérêt à ce que le score ne gonfle pas trop vite, donc ils vont tenter de ralentir le match avec de longs drives.

 

Kansas City Chiefs (9-2) @ Cincinnati Bengals (7-4)

 

Date et Heure Française Dimanche 4 Décembre, 22:25
Lieu Paycor Stadium
Titre 2021 Bengals Greatest Hits
Prévision Météo Ciel dégagé

 

Les Bengals continuent de revivre leurs playoffs 2021 : après Tennessee, voici Kansas City qui se présente comme leader de l’AFC.

Stats KC Attaque CIN Défense
Points par match 29.6 1 21.0 13
Yards par match 430.0 1 328.3 13
Yards par passe tentée 8.1 3 6.5 13
Yards par course 4.7 11 4.3 11
Third Down % 51.163 1 40.000 18
Redzone TD % 65.306 6 50.000 6
Turnovers 15 20 13 19
Pressions 77 8 80 24
Sacks 17 2 17 28
Field Goal % 78.261 28 87.500 16
Extra Point % 88.889 29 95.000 16

Les Chiefs n’ont plus gagné à Cincinnati depuis 1984, soit 6 défaites consécutives ; facétie du calendrier, il y a en fait eu 5 défaites au XXIe siècle et avant cela une défaite en… 1987 (!). Dans les deux matchs de l’année dernière, Kansas City avait démarré tambour battant avant de s’enliser dans la défense de Cincinnati en 2e mi-temps et de perdre ; cette dernière est toujours présente et va poser des soucis aux locaux, que ce soit au sol ou par les airs.

Son seul défaut est de ne pas être monstrueuse dans le pass-rush, mais avec un zébulon comme Patrick Mahomes le plus important est de tenir en couverture et de l’empêcher de sortir de la poche pour le forcer à envoyer une passe compliquée ou une passe en touche. Attention à la bataille sur 3e tentative qui avantage largement les visiteurs.

https://chiefswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/70/2022/01/USATSI_17590857.jpg?w=1000&h=600&crop=1

Stats CIN Attaque KC Défense
Points par match 25.9 5 22.1 16
Yards par match 367.1 6 335.5 14
Yards par passe tentée 7.8 6 6.4 11
Yards par course 3.9 29 4.3 14
Third Down % 47.059 4 38.732 12
Redzone TD % 71.429 2 70.588 32
Turnovers 12 8 12 21
Pressions 105 24 108 4
Sacks 35 28 35 5
Field Goal % 80.000 21 88.889 22
Extra Point % 93.548 18 100.000 26

Le Mixeur et la Chaise sont incertains, et il est sûr que les avoir serait un plus, même si Samaje Perine et Tee Higgins ont rappelé qu’ils ne sont partis nulle part et qu’ils peuvent faire le travail ; on a toujours besoin de toutes ses armes contre une équipe pareille. Le principal danger n’a pas vraiment changé : Joe Burrow ne doit pas être enseveli par un pass-rush efficace où Chris Jones est une menace constante, et il faudrait parvenir à trouver un certain équilibre avec un jeu au sol qui le calme un peu.

Dans un match où tous les points devraient compter, la bataille en redzone pourrait être fatale à une défense des Chiefs qui ne permet certes que 34 voyages adverses (7e), mais qui, comme vous voyez, a du mal à arrêter quiconque une fois qu’elle s’y trouve.

Alors qui à l’avantage ? Comptablement Kansas City, sur la forme du moment égalité, psychologiquement les Bengals savent qu’ils peuvent battre cette équipe. Cela devrait encore se jouer dans les dernières secondes, mais les locaux vont avoir besoin d’avoir un soutien au sol.

 

Los Angeles Chargers (6-5) @ Las Vegas Raiders (4-7)

 

Date et Heure Française Dimanche 4 Décembre, 22:25
Lieu Allegiant Stadium
Titre Le classique déjanté
Prévision Météo Stade couvert
Match aller Week 1 : LA Chargers 24-19

 

Chargers et Raiders ont le chic pour faire des matchs qui redéfinissent le terme “improbable” ; les deux ont maintenu l’espoir avec une victoire la semaine dernière.

Stats LAC Attaque LV Défense
Points par match 22.9 13 25.1 26
Yards par match 348.0 14 370.6 27
Yards par passe tentée 6.5 29 7.4 29
Yards par course 3.8 30 4.3 12
Third Down % 43.030 9 45.522 28
Redzone TD % 53.846 17 69.444 31
Turnovers 12 8 8 30
Pressions 93 21 73 27
Sacks 22 7 16 31
Field Goal % 95.238 2 69.565 3
Extra Point % 100.000 1 96.296 23

En Week 1, les Bolts ont été sérieux sinon spectaculaires : Justin Herbert a été parfait, mais cette fois il n’aura ni Mike Williams pour attraper ses passes ni Corey Linsley pour mener la ligne offensive. Sur le premier point, des cibles alternatives sont apparues autour de Keenan Allen et du polyvalent Austin Ekeler : Joshua Palmer, DeAndre Carter et Gerald Everett devraient encore faire le complément face à une couverture du Nevada en grosse difficulté. Ekeler devrait avoir plus de mal au sol.

https://static01.nyt.com/images/2022/01/10/multimedia/10nfl-chargersraiders-1/10nfl-chargersraiders-1-superJumbo.jpg

Stats LV Attaque LAC Défense
Points par match 24.1 10 25.6 29
Yards par match 363.5 7 368.7 26
Yards par passe tentée 7.1 16 6.9 22
Yards par course 5.2 4 5.4 32
Third Down % 39.098 21 44.776 26
Redzone TD % 50.000 25 53.846 13
Turnovers 9 1 15 10
Pressions 82 13 72 28
Sacks 23 8 22 23
Field Goal % 92.000 5 81.481 10
Extra Point % 95.652 15 96.552 25

En attaque, les locaux s’étaient beaucoup trop reposés sur la connexion Derek Carr – Davante Adams : Josh Jacobs s’était battu sans vraiment avancer au sol, ce qui avait poussé le match sur le bras de Carr et permis au pass-rush de venir le manger tout cru. Jacobs devrait avoir plus d’opportunités balle en main vu les soucis récurrents de la défense des Bolts dans ce secteur, ce qui devrait éloigner un peu Khalil Mack du Quarterback.

Aurons-nous un match plus fou qu’à l’aller ? En tout cas il faudra une défense plus solide de Las Vegas et une attaque plus équilibrée pour espérer l’emporter.

 

Indianapolis Colts (4-7-1) @ Dallas Cowboys (8-3)

 

Date et Heure Française Lundi 5 Décembre, 02:20
Lieu AT&T Stadium
Titre Indiana & Mr Jones
Prévision Météo Stade couvert

 

Les Colts sont trop inconstants pour viser quoi que ce soit dans ce qui ressemble de plus en plus à une saison perdue, alors que les Cowboys ont perdu du terrain sur Philly et doivent maintenant se placer pour les playoffs.

Stats IND Attaque DAL Défense
Points par match 15.8 30 17.0 2
Yards par match 318.8 26 309.6 7
Yards par passe tentée 6.7 25 5.7 3
Yards par course 4.1 24 4.7 25
Third Down % 36.025 28 34.014 5
Redzone TD % 45.454 29 51.852 10
Turnovers 21 31 16 7
Pressions 139 32 128 1
Sacks 43 32 45 1
Field Goal % 78.571 25 84.000 14
Extra Point % 100.000 1 100.000 26

Difficile de voir Indy s’en sortir sans un grand Tayminator et un Murtopelle qui retrouve son lustre d’antan sans Braden Smith, indisponible. Non seulement la défense contre la course des Boys est sa plus grande faille, mais l’alternative fait peur avec Micah Parsons et une ligne défensive monstrueuse dans le pass-rush qui risquent de gober Matt Ryan vivant. Les Colts vont devoir être très créatifs pour forcer un temps d’hésitation de la part de Big D, sinon ça va être une curée.

https://thumbor.forbes.com/thumbor/fit-in/x/https://www.forbes.com/betting/wp-content/uploads/2022/12/gettyimages-1074455036-612x612-1.jpeg

Stats DAL Attaque IND Défense
Points par match 25.4 7 20.3 11
Yards par match 353.3 13 308.9 6
Yards par passe tentée 7.1 14 6.4 12
Yards par course 4.6 14 3.9 5
Third Down % 43.262 8 35.669 6
Redzone TD % 69.697 4 59.375 22
Turnovers 11 4 11 25
Pressions 66 4 94 14
Sacks 14 1 31 10
Field Goal % 86.364 14 91.304 28
Extra Point % 96.774 10 95.454 18

Les Boys ont certes perdu à Green Bay mais l’attaque a retrouvé son rythme avec Dak Prescott… en s’appuyant sur son duo de coureurs Ezekiel Elliott – Tony Pollard. Le lanceur est important notamment avec un duo Michael Gallup – CeeDee Lamb qui réussit performance sur réception spectaculaire, et l’absence de Kenny Moore en face risque d’être problématique. La défense au sol des visiteurs vient de prendre un éclat contre Pittsburgh, ce qui n’est pas bon signe.

Sans surprise Dallas est favori car Indy est en-dessous des deux côtés du ballon. Une haute de dose de Taylor et des ballons volés peuvent créer la surprise, mais la route va être très compliquée.