Snippets : Matchs de la Week 8

Snippets

Les snippets reviennent cette saison. Vous retrouverez tous les matchs de la semaine qui seront ajoutés au fur et à mesure des résultats, donc n’hésitez pas à revenir consulter l’article.

Légende :

  • c = courses, r = réceptions, t = touches (courses+réceptions), y = yards.
  • kr = retours de kick, pr = retours de punt.
  • fbl = fumble perdu.
  • tck = plaquage, TFL = plaquage à perte.
  • sk = sack, QBH = QB Hit, prs = pressions (sacks + QB Hits).
  • FF = fumble forcé, FR = fumble recouvré, PD = passe défendue.

NB : Les snippets se basent sur les données d’ESPN (c).

 

Sommaire

 

Baltimore Ravens @ Tampa Bay Buccaneers
Denver Broncos @ Jacksonville Jaguars
Carolina Panthers @ Atlanta Falcons
Chicago Bears @ Dallas Cowboys
Miami Dolphins @ Detroit Lions
Arizona Cardinals @ Minnesota Vikings
Las Vegas Raiders @ New Orleans Saints
New England Patriots @ New York Jets
Pittsburgh Steelers @ Philadelphia Eagles
Tennessee Titans @ Houston Texans
Washington Commanders @ Indianapolis Colts
San Francisco 49ers @ Los Angeles Rams
New York Giants @ Seattle Seahawks
Green Bay Packers @ Buffalo Bills
Cincinnati Bengals @ Cleveland Browns

 

Baltimore Ravens 27 @ 22 Tampa Bay Buccaneers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
BALTIMORE RAVENS (5-3) 3 0 14 10 27
Tampa Bay Buccaneers (3-5) 10 0 0 12 22

QT Tps Éq. Type Action Score
1 11:03 BAL FG Justin Tucker, 22y 3-0
1 6:56 TB TD Leonard Fournette, 1y run (PAT) 3-7
1 0:26 TB FG Ryan Succop, 31y 3-10
3 9:05 BAL TD Kenyan Drake, 5y catch (PAT) 10-10
3 0:05 BAL TD Isaiah Likely, 10y catch (PAT) 17-10
4 12:26 TB FG Ryan Succop, 30y 17-13
4 6:55 BAL TD Devin Duvernay, 15y run (PAT) 24-13
4 4:54 TB FG Ryan Succop, 26y 24-16
4 2:12 BAL FG Justin Tucker, 30y 27-16
4 0:49 TB TD Julio Jones, 8y catch (no 2pt) 27-22

Est-ce que ce sont les blessures successives de Mark Andrews et Rashod Bateman, un simple ajustement à la pause, ou une combinaison des deux ? Toujours est-il qu’après une 1e MT où les Ravens ont surtout tenté de passer par les airs – même si les screens ont fait office de jeu au sol déguisé – ils ont retrouvé les clés du Corbacdozer : le résultat a été immédiat (33c/231y/1TD) ce qui a permis d’avaler le chrono (38:23). Par rebond, cela a ouvert la play-action et Lamar Jackson (27/38, 238y, 2TD + 9c/43y) a notamment pu se connecter avec le rookie Isaiah Likely (6r/77y/1TD) ou Demarcus Robinson (6r/64y).

La défense des Bucs – qui a vraiment bien tenu en 1e MT malgré les absents en couverture – n’a plus su où donner de la tête avec une ligne offensive de Baltimore qui a décidé de froncer les sourcils : le rapport de force s’est totalement inversé avec une domination au sol. Les locaux ont autorisé trop de voyages en redzone (3/6) même s’ils ont bien résisté en 1e MT.

L’attaque de Tampa continue d’être inefficace au sol (15c/44y/1TD) et de se reposer sur la West Coast Offense en utilisant screens et passes rapides comme courses ; la défense de Baltimore, après un raté sur le premier drive, a été solide pour permettre aux visiteurs de s’éloigner. Tom Brady (26/44, 325y, 1TD) n’a pas eu une partie facile avec la pression (3 sacks + 6 QB Hits), et il a tenté un comeback avec Mike Evans (6r/123y) ou Chris Godwin (6r/75y) ; le souci, c’est que l’offensive est encore restée muette trop longtemps, avec notamment une ligne sur courant alternatif, des passes imprécises, des soucis de communication, des pénalités au pire moment, etc.

Et au passage, Brady est devenu le QB le plus sacké de l’histoire, dépassant Big Ben.

 

Denver Broncos 21 @ 17 Jacksonville Jaguars

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
DENVER BRONCOS (3-5) 0 7 7 7 21
Jacksonville Jaguars (2-6) 7 3 0 7 17

QT Tps Éq. Type Action Score
1 7:40 JAC TD Evan Engram, 22y catch (PAT) 0-7
2 8:43 JAC FG Riley Patterson, 37y 0-10
2 2:44 DEN TD Jerry Jeudy, 6y catch (PAT) 7-10
3 5:07 DEN TD Melvin Gordon III, 1y run (PAT) 14-10
4 3:54 JAC TD Travis Etienne Jr., 1y run (PAT) 14-17
4 1:43 DEN TD Latavius Murray, 2y run (PAT) 21-17

Le début de match a été difficile pour Denver avec une “presque INT”, un sack, un 3&out et puis une INT. Mais l’attaque s’est lentement réveillée et a su mener plusieurs longs drives à terme pour reprendre l’avantage par deux fois. Russell Wilson (18/30, 252y, 1TD, 1INT) n’a pas été ménagé par le pass-rush (3 sacks + 8 QB Hits), et l’offensive a ramé en 3e tentative (2/11), mais le QB a réussi à allonger enfin un peu le jeu grâce notamment à KJ Hamler (3t/61y) et l’étonnant rookie Greg Dulcich (4r/87y). Le jeu au sol n’a pas été délirant (28c/101y/2TD) mais il a su scorer.

Du côté des Jags, Travis Etienne Jr. (27t/162y/1TD) a bel et bien récupéré les clefs de l’attaque terrestre, mais c’est par les airs que cela s’est gâté : Trevor Lawrence (18/31, 133y, 1TD, 2INT) a su trouver Evan Engram (4r/55y/1TD), mais il a été trop peu efficace et a lancé ces deux INTs.

 

Carolina Panthers 34 @ 37 Atlanta Falcons

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 OT Final
Carolina Panthers (2-6) 3 7 3 21 0 34
ATLANTA FALCONS (4-4) 0 14 7 13 3 37

QT Tps Éq. Type Action Score
1 6:50 CAR FG Eddy Pineiro, 37y 3-0
2 10:13 ATL TD Kyle Pitts, 2y catch (PAT) 3-7
2 4:51 CAR TD D’Onta Foreman, 2y run (PAT) 10-7
2 0:41 ATL TD Lorenzo Carter, 28y INT return (PAT) 10-14
3 11:33 CAR FG Eddy Pineiro, 42y 13-14
3 1:40 ATL TD Tyler Allgeier, 25y catch (PAT) 13-21
4 11:46 CAR TD D’Onta Foreman, 1y run (2pt) 21-21
4 7:33 ATL FG Younghoe Koo, 30y 21-24
4 3:06 CAR TD D’Onta Foreman, 12y run (PAT) 28-24
4 2:14 ATL TD Damiere Byrd, 47y catch (PAT) 28-31
4 0:36 ATL FG Younghoe Koo, 34y 28-34
4 0:12 CAR TD DJ Moore, 62y catch (no PAT) 34-34
OT 1:55 ATL FG Younghoe Koo, 41y 34-37

Le Match Maboul de la semaine dans une NFC South qui ne sait toujours pas vraiment qui elle est. Les Cats ont bien pensé réaliser l’exploit en égalisant à 12 secondes de la fin sur une bombe Rodgeresque – ou Murrayesque – de PJ Walker (19/36, 317y, 1TD, 1INT) vers DJ Moore (6r/152y/1TD), mais ce dernier a été pénalisé pour avoir retiré son casque en célébration, reculant la transformation d’Eddy Pineiro (2/3 FG + 2/3 XP) qui l’a manquée ; cela a forcé une prolongation où le Kicker a également raté le FG de la victoire. D’Onta Foreman (26t/118y/3TD) a encore prouvé qu’il n’est peut-être pas un super titulaire, mais pour sûr un super remplaçant, et le rookie Terrace Marshall Jr. (4r/87y) a fait quelques vagues.

La défense a mis de la pression (2 sacks + 7 QB Hits) sur Marcus Mariota (20/28, 253y, 3TD, 2INT + 6c/43y) qui, de fait, a commis quelques erreurs dont cette INT en OT. Le jeu au sol a fait son boulot (37c/167y) et il y a eu quelques big plays de Kyle Pitts (5r/80y/1TD) et l’ex-Panther Damiere Byrd (3r/67y/1TD).

 

Chicago Bears 29 @ 49 Dallas Cowboys

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Chicago Bears (3-5) 0 17 6 6 29
DALLAS COWBOYS (6-2) 14 14 14 7 49

QT Tps Éq. Type Action Score
1 10:18 DAL TD Dak Prescott, 7y run (PAT) 0-7
1 5:19 DAL TD CeeDee Lamb, 21y catch (PAT) 0-14
2 13:41 CHI TD Justin Fields, 3y run (PAT) 7-14
2 10:50 DAL TD Tony Pollard, 18y run (PAT) 7-21
2 6:48 DAL TD Jake Ferguson, 1y catch (PAT) 7-28
2 0:40 CHI TD N’Keal Harry, 17y catch (PAT) 14-28
2 0:00 CHI FG Cairo Santos, 36y 17-28
3 9:42 CHI TD Khalil Herbert, 12y run (no 2pt) 23-28
3 6:51 DAL TD Tony Pollard, 7y run (PAT) 23-35
3 5:00 DAL TD Micah Parsons, 36y fumble return (PAT) 23-42
4 13:40 CHI TD Cole Kmet, 10y catch (no 2pt) 29-42
4 10:35 DAL TD Tony Pollard, 54y run (PAT) 29-49

Ah, on dirait que Dak Prescott (21/27, 250y, 2TD, 1INT + 5c/34y/1TD) va mieux, et l’attaque des Boys avec. Ajoutez un sémillant Tony Pollard (15t/147y/3TD) en remplacement de Zeke, et même si les Bears ont rendu le match intéressant autour de la pause, Dak a su remettre un coup d’accélérateur au bon moment ; il est logique que Dallas l’emporte, surtout quand on laisse Micah Parsons récupérer un fumble et trotter dans l’endzone sans le toucher. CeeDee Lamb (5r/77y/1TD) et Dalton Schultz (6r/74y) ont mené les cibles dans une attaque aérienne en rythme, aidée par une protection efficace.

Justin Fields (17/23, 151y, 2TD + 8c/60y/1TD) aimerait dire la même chose (4 sacks + 5 QB Hits), mais les progrès du sophomore continuent d’être visibles : après un premier mauvais drive, les Bears ont avancé par son bras et ses jambes au sein d’une attaque terrestre intéressante (43c/240y/2TD) et avec un Darnell Mooney (5r/70y) toujours précieux. Difficile d’en vouloir à l’attaque de Chicago sur ce match.

 

Miami Dolphins 31 @ 27 Detroit Lions

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
MIAMI DOLPHINS (5-3) 7 10 14 0 31
Detroit Lions (1-6) 14 13 0 0 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 12:59 DET TD Jamaal Williams, 7y run (PAT) 0-7
1 5:36 DET TD D’Andre Swift, 7y catch (PAT) 0-14
1 0:50 MIA TD Jaylen Waddle, 5y catch (PAT) 7-14
2 13:46 DET TD Jamaal Williams, 1y run (PAT) 7-21
2 11:30 MIA TD Jaylen Waddle, 29y catch (PAT) 14-21
2 7:02 DET FG Michael Badgley, 42y 14-24
2 2:06 MIA FG Jason Sanders, 45y 17-24
2 0:00 DET FG Michael Badgley, 26y 17-27
3 9:11 MIA TD Alec Ingold, 1y run (PAT) 24-27
3 0:12 MIA TD Mike Gesicki, 11y catch (PAT) 31-27

La classique de Detroit contre une meilleure équipe : on fait une super 1e MT, on crée la sensation, puis on s’endort et on laisse l’adversaire repasser devant ; en général, à plus d’une possession pour pouvoir faire un retour du diable Vauvert en 4e QT qui est finalement trop court. Detroit a zappé la dernière étape, préférant ronfler pendant toute la 2e MT, mais c’est un scénario connu dans le Michigan.

En parlant de QB qui revient en forme après une petite absence, Tua Tagovailoa (29/36, 382y, 3TD + 5c/19y) a porté l’attaque sur ses épaules, et elle n’a abdiqué qu’une fois dans tout le match, sur l’avant-dernier drive. Sans surprise il s’est appuyé massivement sur Tyreek Hill (12r/188y) et Jaylen Waddle (8r/106y/2TD) pour remonter le déficit, puis clore le match.

Le plus surprenant est que la défense a permis aux Lions de se réveiller de leur cauchemar des deux dernières semaines : Jared Goff (27/37, 321y, 1TD) a su exploser via T.J. Hockenson (3r/80y) et Kalif Raymond (3r/76y) tout en trouvant régulièrement Amon-Ra St. Brown (7r/69y) ; au sol Jamaal Williams (13t/76y/2TD) a été productif. Mais la défense de Miami s’est ajustée en 2e MT, et tout cela est parti à vau-l’eau, rappelant qu’il y a un écart entre les deux équipes.

 

Arizona Cardinals 26 @ 34 Minnesota Vikings

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Arizona Cardinals (3-5) 3 7 13 3 26
MINNESOTA VIKINGS (6-1) 7 7 14 6 34

QT Tps Éq. Type Action Score
1 10:12 MIN TD Kirk Cousins, 17y run (PAT) 0-7
1 6:04 ARI FG Matt Prater, 44y 3-7
2 9:54 MIN TD Johnny Mundt, 1y catch (PAT) 3-14
2 0:47 ARI TD DeAndre Hopkins, 6y catch (PAT) 10-14
3 9:01 ARI TD Zach Ertz, 8y catch (PAT) 17-14
3 5:47 MIN TD Alexander Mattison, 7y run (PAT) 17-21
3 4:07 MIN TD Dalvin Cook, 4y run (PAT) 17-28
3 2:27 ARI TD Rondale Moore, 38y catch (no 2pt) 23-28
4 12:32 ARI FG Matt Prater, 34y 26-28
4 8:36 MIN TD K.J. Osborn, 5y catch (no PAT) 26-34

Encore une victoire de Minnesota à une possession d’écart, celle-ci acquise via une ultime boulette des Cardinals avec un fumble sur retour de punt. Ce n’était pas parfait, mais tout le monde a mis la main à la pâte, ce qui est un bon résumé du début de saison des Vikes : Kirk Cousins (24/36, 232y, 2TD + 4c/22y/1TD + 1fbl) se met à marquer à la course, le jeu au sol a été dominateur (29c/173y/3TD), Dalvin Cook (25t/141y/1TD) est partout, on a retrouvé le duo Justin Jefferson (6r/98y) – Adam Thielen (6r/67y), Za’Darius Smith (7tcks + 4TFLs + 3sks + 3QBHs) a été totalement intenable et Patrick Peterson (4tcks + 3PDs) a été un moulin à vent.

Il a fallu tout cela pour éloigner une équipe d’Arizona qui n’a rien lâché, et pour pallier les manques de Greg Joseph (0/1 FG + 4/5 XP). Sans aucun jeu au sol (22c/78y), Kyler Murray (31/44, 326y, 3TD, 2INT + 6c/36y) a dû forcer les choses vers DeAndre Hopkins (12r/159y/1TD) qui est revenu au cas où vous ne l’auriez pas remarqué. Rondale Moore (9t/104y/1TD) a également participé, mais c’était un peu trop Dédédé-centrique offensivement pour les Cards. En défense, J.J. Watt (2tcks + 2TFLs + 2sks + 3QBHs) ne s’est pas économisé.

 

Las Vegas Raiders 0 @ 24 New Orleans Saints

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Las Vegas Raiders (2-5) 0 0 0 0 0
NEW ORLEANS SAINTS (3-5) 7 10 7 0 24

QT Tps Éq. Type Action Score
1 1:32 NO TD Alvin Kamara, 3y run (PAT) 0-7
2 12:43 NO FG Wil Lutz, 37y 0-10
2 7:15 NO TD Alvin Kamara, 16y catch (PAT) 0-17
3 11:03 NO TD Alvin Kamara, 36y catch (PAT) 0-24

Alvin Kamara (27t/158y/3TD) a quasiment gagné le match à lui tout seul offensivement avec l’assistance d’Andy Dalton (22/30, 229y, 2TD) pour lui donner les ballons, que ce soit main à main ou par les airs. Taysom Hill (11t/72y) et Chris Olave (5r/52y) ont complété, et la défense a fait le reste (183 yards totaux) : l’attaque des Raiders n’est entrée dans la moitié de terrain adverse que sur son dernier drive. Le jeu au sol a été sorti du match à cause du score, Derek Carr (15/26, 101y, 1INT) a été fracassé (4 sacks + 9 QB Hits), Mack Hollins (7r/64y) finit comme meilleur receveur, et cette feinte de punt mérite d’être enterrée dans le désert.

 

New England Patriots 22 @ 17 New York Jets

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
NEW ENGLAND PATRIOTS (4-4) 3 3 13 3 22
New York Jets (5-3) 3 7 0 7 17

QT Tps Éq. Type Action Score
1 8:14 NYJ FG Greg Zuerlein, 28y 0-3
1 0:00 NE FG Nick Folk, 31y 3-3
2 12:00 NYJ TD Tyler Conklin, 8y catch (PAT) 3-10
2 0:00 NE FG Nick Folk, 42y 6-10
3 12:07 NE TD Jakobi Meyers, 5y catch (PAT) 13-10
3 5:23 NE FG Nick Folk, 49y 16-10
3 2:39 NE FG Nick Folk, 45y 19-10
4 10:35 NE FG Nick Folk, 52y 22-10
4 1:51 NYJ TD Tyler Conklin, 9y catch (PAT) 22-17

Désolé les Jets, mais le monstre est toujours dans le placard, et Bill Belichick acquiert sa 325e victoire, 2e de tous les temps derrière les 347 de Don Shula. Cependant ça n’a pas été facile, car la défense des Jets a tout fait pour pousser Mac Jones (24/35, 194y, 1TD, 1INT) à la faute, et ça a plutôt marché en 1e MT avec une INT et une 4e manquée. Sous pression (6 sacks + 8 QB Hits), le QB a mis du temps avant se reprendre, étant bien plus en rythme dans la 2e MT pour prendre l’avantage ; et ce même s’il y a eu un peu trop de FGs. Rhamondre Stevenson (23t/143y) a été le grand bonhomme offensif avec Jakobi Meyers (9r/60y/1TD) dans son sillage.

En fait, New England a surtout laissé Zach Wilson (20/41, 355y, 2TD, 3INT) totalement imploser : la pression a été bien plus forte que les stats ne le montrent (2 sacks + 2 QB Hits), ce qui a fini par pousser le QB à envoyer plusieurs saucisses en mouvement. Garrett Wilson (6r/115y) et Tyler Conklin (6r/79y/2TD) ont fait leur maximum, mais le jeu au sol n’a jamais décollé (15c/51y), permettant aux Patriots de se concentrer sur le pass-rush.

 

Pittsburgh Steelers 13 @ 35 Philadelphia Eagles

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Pittsburgh Steelers (2-6) 7 3 3 0 13
PHILADELPHIA EAGLES (7-0) 7 14 7 7 35

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:23 PHI TD A.J. Brown, 39y catch (PAT) 0-7
1 1:57 PIT TD Derek Watt, 1y catch (PAT) 7-7
2 12:48 PHI TD A.J. Brown, 27y catch (PAT) 7-14
2 6:13 PHI TD A.J. Brown, 29y catch (PAT) 7-21
2 1:02 PIT FG Nick Sciba, 38y 10-21
3 12:53 PHI TD Zach Pascal, 34y catch (PAT) 10-28
3 5:55 PIT FG Nick Sciba, 29y 13-28
4 12:35 PHI TD Miles Sanders, 11y run (PAT) 13-35

Visiblement l’échange pour A.J. Brown (6r/156y/3TD) a été une bonne idée de la part de Philly, surtout quand il peut scorer des TDs en allant tout droit. Jalen Hurts (19/28, 285y, 4TD) a su trouver son nouveau meilleur ami, sans oublier Dallas Goedert (6r/64y) et on a même vu une apparition du Penseur Zach Pascal (2r/57y/1TD).

La défense a fait le reste avec un pass-rush monstrueux (6 sacks + 11 QB Hits) : Javon Hargrave (8tcks + 1TFL + 2sks + 2QBHs + 1FF) a mené la charge pour harasser Kenny Pickett (25/38, 191y, 1INT). Un trick play a permis à Pittsburgh de revenir au score au début du match – le TD de Derek Watt étant lancé par Chase Claypool – mais par la suite les Steelers n’ont pu qu’ajouter des FGs.

 

Tennessee Titans 17 @ 10 Houston Texans

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
TENNESSEE TITANS (5-2) 0 7 7 3 17
Houston Texans (1-5-1) 0 3 0 7 10

QT Tps Éq. Type Action Score
2 10:40 HOU FG Ka’imi Fairbairn, 43y 0-3
2 4:20 TEN TD Derrick Henry, 29y run (PAT) 7-3
3 6:31 TEN TD Derrick Henry, 1y run (PAT) 14-3
4 11:08 TEN FG Randy Bullock, 29y 17-3
4 0:17 HOU TD Dameon Pierce, 3y catch (PAT) 17-10

Retour aux années 1940 avec les Titans : Derrick Henry (33t/228y/2TD) a porté le cuir jusqu’à plus soif ni faim ni ce que vous voulez, Dontrell Hilliard (9t/95y) a été présent en soutien, et Malik Willis (6/10, 55y, 1INT) s’est assis dans la cariole en attendant que cela se passe (blague à part, on sait qu’il a du potentiel, mais il a pris trop de sacks vu son nombre de passes tentées et son INT est assez moche).

La défense a ensuite totalement éteint une attaque de Houston encore plus misérable que les stats finales ne l’indiquent (161 yards totaux) : 90 yards sont venus sur le drive final quand le score était acquis. Davis Mills (17/29, 152y, 1TD, 1INT) n’a rien pu faire.

 

Washington Commanders 17 @ 16 Indianapolis Colts

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
WASHINGTON COMMANDERS (4-4) 0 7 0 10 17
Indianapolis Colts (3-4-1) 0 3 3 10 16

QT Tps Éq. Type Action Score
2 14:13 IND FG Chase McLaughlin, 46y 0-3
2 10:55 WAS TD Antonio Gibson, 9y catch (PAT) 7-3
3 7:13 IND FG Chase McLaughlin, 39y 7-6
4 12:32 IND FG Chase McLaughlin, 20y 7-9
4 11:12 IND TD Nyheim Hines, 6y run (PAT) 7-16
4 4:55 WAS FG Joey Slye, 28y 10-16
4 0:22 WAS TD Taylor Heinicke, 1y run (PAT) 17-16

Dans le money time d’un match serré, quand un playmakerTerry McLaurin (6r/113y) – réussit une réception et que l’autre – Michael Pittman Jr. (7r/53y) – la rate, c’est ce qui fait la différence ; le premier a permis de scorer le TD de la victoire, le deuxième a empêché d’avancer suffisamment pour tenter le FG à la dernière seconde.

Malgré leurs bons taux de complétion, rien n’a été facile pour Taylor Heinicke (23/31, 279y, 1TD, 1INT + 6c/29y/1TD) et Sam Ehlinger (17/23, 201y + 1fbl) ; les deux lanceurs ont souvent dû bouger dans la poche – voire en sortir – pour trouver les solutions, à l’image du dernier drive des Commanders. Ces derniers n’ont jamais trouvé l’ouverture au sol (28c/96y/1TD), alors que Jonathan Taylor (16c/76y + 1fbl) a eu quelques brèches mais sans plus et il a fumblé en redzone.

 

San Francisco 49ers 31 @ 14 Los Angeles Rams

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
SAN FRANCISCO 49ERS (4-4) 0 10 7 14 31
Los Angeles Rams (3-4) 7 7 0 0 14

QT Tps Éq. Type Action Score
1 0:09 LAR TD Matthew Stafford, 1y run (PAT) 0-7
2 12:10 SF TD Brandon Aiyuk, 34y catch (PAT) 7-7
2 6:35 LAR TD Cooper Kupp, 16y catch (PAT) 7-14
2 1:00 SF FG Robbie Gould, 29y 10-14
3 1:51 SF TD Christian McCaffrey, 9y catch (PAT) 17-14
4 12:07 SF TD Christian McCaffrey, 1y run (PAT) 24-14
4 6:41 SF TD George Kittle, 7y catch (PAT) 31-14

“Oh non encore lui !” a dû se dire la défense des Rams : Christian McCaffrey (1/1, 34y, 1TD + 26t/149y/2TD) avait déjà fait un numéro avec les Cats en Week 6, et il a remis cela ; la différence, c’est que le reste de l’équipe autour de lui est bien plus fort, d’où une victoire éclatante. À commencer par la défense qui a fermé la boutique après trois drives : Matthew Stafford (22/33, 187y, 1TD + 2c/-1y/1TD) a été totalement muselé, le jeu au sol est rentré dans un mur (21c/56y/1TD), et même Cooper Kupp (10t/89y/1TD) n’a rien pu faire.

Jimmy Garoppolo (21/25, 235y, 2TD) n’a pas toujours eu un match facile avec Leonard Floyd (9tcks + 2TFLs + 2sks + 3QBHs) sur le dos, mais il a su alterner entre passes courtes et big plays ; Brandon Aiyuk (6r/81y/1TD) a été sa cible préférée hors CMC, et les 49ers ont complété un autre sweep des Rams.

 

New York Giants 13 @ 27 Seattle Seahawks

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
New York Giants (6-2) 0 7 3 3 13
SEATTLE SEAHAWKS (5-3) 0 10 3 14 27

QT Tps Éq. Type Action Score
2 12:07 SEA TD DK Metcalf, 3y catch (PAT) 0-7
2 5:51 NYG TD Saquon Barkley, 1y run (PAT) 7-7
2 1:38 SEA FG Jason Myers, 35y 7-10
3 6:04 NYG FG Graham Gano, 31y 10-10
3 2:42 SEA FG Jason Myers, 51y 10-13
4 11:17 NYG FG Graham Gano, 45y 13-13
4 9:18 SEA TD Tyler Lockett, 33y catch (PAT) 13-20
4 5:22 SEA TD Kenneth Walker III, 16y run (PAT) 13-27

Les Seahawks continuent leur saison en mode #YOLO, et la vraie surprise est du côté défensif : alors que l’escouade a très mal démarré la saison, voilà qu’elle a contenu Saquon Barkley (23t/62y/1TD) et limité Daniel Jones (17/31, 176y) grâce à un bon pass-rush (5 sacks + 8 QB Hits) ; Uchenna Nwosu (6tcks + 2TFLs + 2sks + 2QBHs + 1FF) a été intenable alors que Mike Jackson (7tcks + 3PDs) a été remarquable en couverture. Darius Slayton (5r/66y) continue d’être le meilleur receveur de l’équipe, mais quand votre retourneur commet trop d’erreurs comme Richie James (2fbls), cela devient trop compliqué.

Geno Smith (23/34, 212y, 2TD) n’a pas eu un match plus simple : le pass-rush l’a aussi matraqué (3 sacks + 10 QB Hits) avec Leonard Williams (8tcks + 1TFL + 1sk + 5QBHs) qui a planté sa tente dans le backfield, et même Tyler Lockett (5r/63y/1TD) s’y est mis avec un drop inhabituel de TD longue distance. Mais le receveur s’est repris : avec DK Metcalf (6r/55y/1TD) et Kenneth Walker III (19t/52y/1TD), ils ont su réussir les actions nécessaires pour terminer les drives dans l’endzone, ce qui a fait la différence.

 

Green Bay Packers 17 @ 27 Buffalo Bills

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Green Bay Packers (3-5) 0 7 3 7 17
BUFFALO BILLS (6-1) 7 17 3 0 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 3:34 BUF TD Dawson Knox, 1y catch (PAT) 0-7
2 14:53 BUF TD Stefon Diggs, 26y catch (PAT) 0-14
2 6:15 GB TD Romeo Doubs, 19y catch (PAT) 7-14
2 1:54 BUF TD Isaiah McKenzie, 7y run (PAT) 7-21
2 0:00 BUF FG Tyler Bass, 42y 7-24
3 10:20 GB FG Mason Crosby, 38y 10-24
3 5:59 BUF FG Tyler Bass, 38y 10-27
4 6:32 GB TD Samori Toure, 37y catch (PAT) 17-27

Le score est flatteur pour des Packers totalement dominés en 1e MT : après un premier drive raté, Josh Allen (13/25, 218y, 2TD, 2INT + 6c/49y) s’est réveillé, Stefon Diggs (6r/108y/1TD) continue sa domination de Green Bay quelle que soit son équipe, et Devin Singletary (15t/83y) a complété. La 2e MT a surtout été un exercice de copie du voisin : trois FGs et trois INTs consécutives, Allen retournant un peu du côté obscur de son jeu pendant quelques instants.

Si on n’a pas vu le match, les stats offensives de Green Bay au sol sont impressionnantes (31c/208y) : Aaron Jones (24t/157y) ! AJ Dillon (11t/63y) ! Ils ont enfin compris ! C’est surtout que la défense des Bills était très contente de laisser les Packers courir à +14 ou +17 au score, épuisant l’horloge ; le but était surtout d’éviter le big play que, de toute façon, les Packers ne sont plus capables de produire offensivement. Aaron Rodgers (19/30, 203y, 2TD, 1INT) a eu son éclair hebdomadaire dans le match, mais trop tardivement. Si vous rajoutez la blessure rapide de Christian Watson, l’éjection de Quay Walker, la blessure de De’Vondre Campbell, les plaquages manqués…

Il y a quelques années, le match se serait déroulé dans le sens inverse, mais maintenant les Bills sont le juggernaut et les Packers l’équipe en quête de soi-même : aucune surprise dans ce résultat.

 

Cincinnati Bengals 13 @ 32 Cleveland Browns

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Cincinnati Bengals (4-4) 0 0 0 13 13
CLEVELAND BROWNS (3-5) 0 11 14 7 32

QT Tps Éq. Type Action Score
2 5:04 CLE TD Nick Chubb, 3y run (2pt) 0-8
2 0:00 CLE FG Cade York, 55y 0-11
3 8:57 CLE TD Jacoby Brissett, 3y run (PAT) 0-18
3 3:10 CLE TD Amari Cooper, 4y catch (PAT) 0-25
4 14:15 CIN TD Tyler Boyd, 13y catch (no PAT) 6-25
4 8:46 CLE TD Nick Chubb, 11y run (PAT) 6-32
4 6:40 CIN TD Tee Higgins, 41y catch (PAT) 13-32

Dans une 1e MT défensive remplie de boulettes avec 2 INTs, 2 fumbles perdus et 2 FGs manqués, les Browns ont réussi à inscrire les seuls points avant de s’envoler au début de 2e MT ; les Bengals se sont réveillés mais bien trop tard, quand le score était déjà acquis.

La défense de Cleveland a fait un énorme travail : Joe Burrow (25/35, 232y, 2TD, 1INT + 1fbl) a été pressé toute la rencontre (5 sacks + 7 QB Hits), avec un Myles Garrett (2tcks + 1TFL + 1.5sk + 4QBHs) déchaîné en tête de file. La ligne offensive de Cincinnati a trop régulièrement pris la marée, et le score avançant, le jeu au sol a été sorti du match (10c/36y). Burrow a bien réussi quelques big plays ici ou là, mais soit sans conséquence, soit trop tard dans le match.

Si les Browns ont également eu leur lot de maladresses – comme cette passe mal avisée d’Amari Cooper (0/1, 0y, 1INT + 5r/131y/1TD) interceptée – ils ont trouvé la solution plus rapidement grâce à la composante terrestre (44c/172y/3TD) : Nick Chubb (24t/104y/2TD) et Kareem Hunt (15t/72y) ont profité d’une ligne offensive… non, plutôt d’un effort collectif pour leur ouvrir la voie ; ligne titulaire, extra-Offensive Linemen, receveurs, Tight Ends, tout le monde s’y est mis. Jacoby Brissett (17/22, 278y, 1TD + 6c/12y/1TD + 1fbl), comme Bureau, a perdu le cuir, mais au moins il a été ultra-explosif et il a reçu plus de soutien.