Snippets : Matchs de la Week 6

Snippets

Les snippets reviennent cette saison. Vous retrouverez tous les matchs de la semaine qui seront ajoutés au fur et à mesure des résultats, donc n’hésitez pas à revenir consulter l’article.

Légende :

  • c = courses, r = réceptions, t = touches (courses+réceptions), y = yards.
  • kr = retours de kick, pr = retours de punt.
  • fbl = fumble perdu.
  • tck = plaquage, TFL = plaquage à perte.
  • sk = sack, QBH = QB Hit, prs = pressions (sacks + QB Hits).
  • FF = fumble forcé, FR = fumble recouvré, PD = passe défendue.

NB : Les snippets se basent sur les données d’ESPN (c).

 

Sommaire

 

Washington Commanders @ Chicago Bears
San Francisco 49ers @ Atlanta Falcons
New England Patriots @ Cleveland Browns
New York Jets @ Green Bay Packers
Jacksonville Jaguars @ Indianapolis Colts
Minnesota Vikings @ Miami Dolphins
Cincinnati Bengals @ New Orleans Saints
Baltimore Ravens @ New York Giants
Tampa Bay Buccaneers @ Pittsburgh Steelers
Carolina Panthers @ Los Angeles Rams
Arizona Cardinals @ Seattle Seahawks
Buffalo Bills @ Kansas City Chiefs
Dallas Cowboys @ Philadelphia Eagles
Denver Broncos @ Los Angeles Chargers

 

Washington Commanders 12 @ 7 Chicago Bears

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
WASHINGTON COMMANDERS (2-4) 0 3 0 9 12
Chicago Bears (2-4) 0 0 7 0 7

QT Tps Éq. Type Action Score
2 0:46 WAS FG Joey Slye, 38y 3-0
3 7:16 CHI TD Dante Pettis, 40y catch (PAT) 3-7
4 14:51 WAS FG Joey Slye, 28y 6-7
4 7:21 WAS TD Brian Robinson, 1y run (no 2pt) 12-7

Parfois, il n’y a pas de mystère : l’étiquette correspond au produit. On s’attendait à un match terrible offensivement, c’est exactement ce qu’on a eu avec notamment une médiocrité sur 3e tentative avec 7/24. Chicago va encore lamenter son inefficacité en redzone (0/3) : une INT déviée par le casque d’un DL (!), un stop sur 4e à un demi-yard de l’endzone et une réception qui termine à un yard de l’endzone sur la dernière 4e tentative du match ; sans compter les ballons perdus (2 turnovers).

L’un d’entre eux (sur un punt) a permis aux visiteurs de scorer le TD de la victoire grâce au jeu au sol (28c/128y/1TD) avec en tête d’affiche le “miraculé” Brian Robinson (17c/60y/1TD). C’est une bonne chose car à côté de cela, c’était le relatif néant avec Carson Wentz (12/22, 99y). En face, Justin Fields (14/27, 190y, 1TD, 1INT + 12c/88y) a réussi un big play mais pour le reste, il a oscillé entre sauve-qui-peut devant la pression (5 sacks + 12 QB Hits) et son imprécision chronique. Le jeu au sol a quand même été efficace (37c/238y), ce qui donne des stats ronflantes (392 yards totaux)… mais une défaite.

 

San Francisco 49ers 14 @ 28 Atlanta Falcons

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
San Francisco 49ers (3-3) 0 14 0 0 14
ATLANTA FALCONS (3-3) 14 7 7 0 28

QT Tps Éq. Type Action Score
1 8:46 ATL TD MyCole Pruitt, 2y catch (PAT) 0-7
1 1:26 ATL TD Jaylinn Hawkins, 0y fumble return (PAT) 0-14
2 11:34 SF TD Brandon Aiyuk, 12y catch (PAT) 7-14
2 7:07 SF TD Brandon Aiyuk, 14y catch (PAT) 14-14
2 0:57 ATL TD Marcus Mariota, 3y run (PAT) 14-21
3 8:40 ATL TD Kyle Pitts, 7y catch (PAT) 14-28

San Francisco a eu un passage correct entre la fin du 1er QT et le 2e QT, lui permettant de revenir au score, mais le reste a été une série d’erreurs avec notamment trop de ballons perdus (3 turnovers) ; Jimmy Garoppolo (29/41, 296y, 2TD, 2INT) a soufflé le chaud et le froid. La défense décimée par les blessures n’a pas pu tenir indéfiniment devant le travail sérieux de Marcus Mariota (13/14, 129y, 2TD + 6c/50y/1TD) : non seulement il a été précis avec son bras, mais il a aidé le jeu au sol à être plus efficace (40c/168y/1TD) et à posséder le cuir (33:25). La défense des Falcons a d’abord scoré puis terminé le travail pour une victoire collective.

 

New England Patriots 38 @ 15 Cleveland Browns

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
NEW ENGLAND PATRIOTS (3-3) 3 7 14 14 38
Cleveland Browns (2-4) 3 3 0 9 15

QT Tps Éq. Type Action Score
1 7:31 NE FG Nick Folk, 19y 3-0
1 3:00 CLE FG Cade York, 39y 3-3
2 3:23 NE TD Rhamondre Stevenson, 31y run (PAT) 10-3
2 0:26 CLE FG Cade York, 48y 10-6
3 11:22 NE TD Tyquan Thornton, 2y catch (PAT) 17-6
3 5:32 NE TD Hunter Henry, 31y catch (PAT) 24-6
4 14:35 CLE FG Cade York, 51y 24-9
4 6:17 CLE TD Amari Cooper, 15y catch (no 2pt) 24-15
4 4:28 NE TD Tyquan Thornton, 19y run (PAT) 31-15
4 3:40 NE TD Rhamondre Stevenson, 6y run (PAT) 38-15

Controverse de QB à New England ? Après une 1e MT compliquée où il a perdu un fumble, Bailey Zappe (24/34, 309y, 2TD + 1fbl) a mené l’attaque des Pats avec aplomb, distribuant le cuir à volonté (5 cibles à 4 réceptions et 4 cibles à 60+ yards). Rhamondre Stevenson (23t/91y/2TD) a complété au sol alors que Tyquan Thornton (7t/53y/2TD) a apporté sa touche personnelle. Le pass-rush de New England (4 sacks + 8 QB Hits) a fait le reste pour pousser Jacoby Brissett (21/45, 266y, 1TD, 2INT) à la faute, ce qui pose la question du playcall qui s’est éloigné d’un Nick Chubb (13t/70y) pourtant efficace.

Bill Belichick obtient sa 324e victoire et égale Papa Bear George Halas.

 

New York Jets 27 @ 10 Green Bay Packers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
NEW YORK JETS (4-2) 0 3 14 10 27
Green Bay Packers (3-3) 0 3 7 0 10

QT Tps Éq. Type Action Score
2 5:46 NYJ FG Greg Zuerlein, 32y 3-0
2 0:00 GB FG Mason Crosby, 29y 3-3
3 8:11 NYJ TD Braxton Berrios, 20y run (PAT) 10-3
3 5:43 NYJ TD Will Parks, 20y blocked punt return (PAT) 17-3
3 2:35 GB TD Allen Lazard, 25y catch (PAT) 17-10
4 14:52 NYJ TD Breece Hall, 34y run (PAT) 24-10
4 2:34 NYJ FG Greg Zuerlein, 23y 27-10

Les Jets sont venus à Lambeau pour râper du fromage, et du fromage ils ont râpé : dans une rencontre très fermée, c’est d’abord le front-7 qui a été phénoménal, les frangins Quinnen Williams (5tcks + 2TFLs + 2sks + 3QBHs) et Quincy Williams (14tcks + 1FF) étant partout et ailleurs à la fois, dominant une ligne offensive perdue ; le pass-rush a été actif (4 sacks + 9 QB Hits). Puis les équipes spéciales s’y sont mis, Quinnen bloquant un FG et les Jets scorant sur un retour de punt contré. Enfin, l’attaque s’est mise au diapason : le jeu au sol s’est déployé (33c/179y/2TD) derrière Breece Hall (22t/121y/1TD) et Zach Wilson (10/18, 110y) s’est contenté de réussir une bombe.

C’était largement suffisant contre des Packers hors sujet offensivement, finissant par craquer défensivement comme souvent et retombant dans leurs travers sur équipes spéciales. Aaron Rodgers (26/41, 246y, 1TD + 1fbl) a eu un éclair vers Allen Lazard (4r/76y/1TD), mais encore une flopée de passes imprécises ; Robert Tonyan (10r/90y) a fait ce qu’il a pu.

 

Jacksonville Jaguars 27 @ 34 Indianapolis Colts

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Jacksonville Jaguars (2-4) 7 7 7 6 27
INDIANAPOLIS COLTS (3-2-1) 0 13 6 15 34

QT Tps Éq. Type Action Score
1 3:48 JAC TD Trevor Lawrence, 1y run (PAT) 7-0
2 13:56 IND FG Chase McLaughlin, 28y 7-3
2 11:27 JAC TD JaMycal Hasty, 61y run (PAT) 14-3
2 2:06 IND TD Parris Campbell, 4y catch (PAT) 14-10
2 0:21 IND FG Chase McLaughlin, 42y 14-13
3 10:55 JAC TD Trevor Lawrence, 2y run (PAT) 21-13
3 5:44 IND TD Deon Jackson, 3y run (no 2pt) 21-19
4 12:47 IND TD Jelani Woods, 10y catch (PAT) 21-26
4 2:44 JAC TD Christian Kirk, 4y catch (no 2pt) 27-26
4 0:17 IND TD Alec Pierce, 32y catch (2pt) 27-34

Que ce fut dur, mais que ça fait du bien pour les Colts, surtout avec les Titans en bye week ; la lumière est venue d’une 3e&13 où Matt Ryan (42/58, 389y, 3TD) est resté debout dans la poche, acceptant le carton après avoir lancé un arc-en-ciel vers Alec Pierce (3r/49y/1TD) pour le TD de la victoire. Le rookie fait son trou derrière Michael Pittman Jr. (13r/134y), dont la profession est STUD pour ceux qui ne le sauraient pas, et Parris Campbell (7r/57y/1TD) qui rappelle qu’il est toujours là ; pendant ce temps, Deon Jackson (22t/121y/1TD) a été salvateur en l’absence des deux coureurs titulaires.

À part pour cette bombe victorieuse, Ryan a été beaucoup sollicité et a principalement visé court contre une défense qui a été solide au sol (16c/45y/1TD). C’est important de voir que malgré l’avance prise par les Jags, il n’y a pas eu de panique, et pourtant cela aurait pu être le cas : Jacksonville est arrivé le mors aux dents, dominant au sol (33c/243y/3TD) derrière Travis Etienne Jr. (12t/108y), James Robinson (13t/55y) et le big play de JaMycal Hasty. Trevor Lawrence (20/22, 165y, 1TD + 6c/23y/2TD) a scoré de près, mais il n’a pas été assez décisif à la passe et la 4e&1 ratée en 3e QT coûte cher.

 

Minnesota Vikings 24 @ 16 Miami Dolphins

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
MINNESOTA VIKINGS (5-1) 0 10 0 14 24
Miami Dolphins (3-3) 0 3 0 13 16

QT Tps Éq. Type Action Score
2 6:05 MIA FG Jason Sanders, 44y 0-3
2 2:32 MIN TD Irv Smith Jr., 1y catch (PAT) 7-3
2 0:00 MIN FG Greg Joseph, 34y 10-3
4 14:13 MIN TD Adam Thielen, 2y catch (no 2pt) 16-3
4 10:04 MIA TD Mike Gesicki, 4y catch (PAT) 16-10
4 3:15 MIN TD Dalvin Cook, 53y run (2pt) 24-10
4 1:24 MIA TD Mike Gesicki, 3y catch (no 2pt) 24-16

Minnesota continue de se faire peur, mais Minnesota continue de gagner les matchs serrés. Ce match assez bizarre a vu deux concours de punts alternant avec des périodes folles comprenant turnovers, FGs et TDs. À ce petit jeu il est logique que les Vikes s’en tirent vainqueurs : ils ont mieux protégé le cuir que les Fins (3 turnovers), ce qui leur a permis d’être efficace (234 yards totaux) dans un temps de possession limité (24:31). Kirk Cousins (20/30, 175y, 2TD) a été sérieux, Dalvin Cook (14t/83y/1TD) a surtout scoré le TD de la victoire, et Justin Jefferson (6r/107y) a été présent.

En face, Miami a encore joué au carrousel de QBs, Skylar Thompson (7/13, 89y) devant être remplacé par Teddy Bridgewater (23/34, 329y, 2TD, 2INT) suite à une blessure au doigt. Le jeu au sol n’a pas avancé (20c/73y), ce qui a permis au pass-rush des Vikes de lâcher les drakkars, et ça s’est vu (6 sacks + 13 QB Hits). Tyreek Hill (12r/177y) a été inarrêtable, mais au final ce sont surtout deux erreurs de Jaylen Waddle (6r/129y + 1fbl) qui ont coûté cher : un drop directement dans les mains de Harrison Smith, et le fumble sur le dernier drive qui scelle le score.

 

Cincinnati Bengals 30 @ 26 New Orleans Saints

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
CINCINNATI BENGALS (3-3) 7 7 7 9 30
New Orleans Saints (2-4) 7 13 3 3 26

QT Tps Éq. Type Action Score
1 10:33 NO TD Tre’Quan Smith, 18y catch (PAT) 0-7
1 0:45 CIN TD Joe Mixon, 9y catch (PAT) 7-7
2 13:39 NO TD Rashid Shaheed, 44y run (PAT) 7-14
2 10:28 NO FG Wil Lutz, 35y 7-17
2 5:44 CIN TD Joe Burrow, 19y run (PAT) 14-17
2 0:01 NO FG Wil Lutz, 30y 14-20
3 7:12 NO FG Wil Lutz, 37y 14-23
3 3:30 CIN TD Ja’Marr Chase, 15y catch (PAT) 21-23
4 11:07 NO FG Wil Lutz, 31y 21-26
4 3:42 CIN FG Evan McPherson, 52y 24-26
4 1:57 CIN TD Ja’Marr Chase, 60y catch (no 2pt) 30-26

Poétique que le duo Joe Burrow (28/37, 300y, 3TD + 4c/25y/1TD) – Ja’Marr Chase (7r/132y/2TD) score le TD de la victoire à l’endroit où il a remporté le titre NCAA avec LSU. Mais ce fut juste car les Saints ont mené quasiment toute la rencontre, depuis cette boulette sur retour de punt qui a donné un drive facile pour les locaux. Ces derniers ont surtout dominé au sol (34c/228y/1TD) avec notamment un Alvin Kamara (25t/124y) motivé ; Andy Dalton (17/32, 162y, 1TD) a eu un match compliqué. C’est justement ce manque d’impact aérien qui a coûté cher en redzone (1/5) et qui, au final, a laissé les Bengals à distance.

 

Baltimore Ravens 20 @ 24 New York Giants

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Baltimore Ravens (3-3) 0 10 3 7 20
NEW YORK GIANTS (5-1) 0 7 3 14 24

QT Tps Éq. Type Action Score
2 9:26 BAL TD Kenyan Drake, 30y run (PAT) 7-0
2 3:31 NYG TD Wan’Dale Robinson, 5y catch (PAT) 7-7
2 1:45 BAL FG Justin Tucker, 34y 10-7
3 9:41 BAL FG Justin Tucker, 23y 13-7
3 2:00 NYG FG Graham Gano, 34y 13-10
4 12:54 BAL TD Mark Andrews, 12y catch (PAT) 20-10
4 6:01 NYG TD Daniel Bellinger, 8y catch (PAT) 20-17
4 1:43 NYG TD Saquon Barkley, 1y run (PAT) 20-24

Les Giants sont un peu comme Minnesota : à quel moment peut-on arrêter de dire qu’ils ont VRAIMENT de la veine, et de considérer que c’est quelque chose de plus ? Brian Daboll a insufflé quelque chose dans cette équipe qui ne lâche rien – troisième fois que les Giants reviennent de 10+ points pour l’emporter – et qui profite de la moindre boulette de ses adversaires, comme un FG raté par Justin Tucker ou un Lamar Jackson (17/32, 210y, 1TD, 1INT + 7c/77y + 1fbl) qui perd deux ballons au pire moment : une INT après un snap raté et un sack-fumble ; un sack-fumble du rookie Kayvon Thibodeaux qui a battu le RT Patrick Mekari, remplaçant un Morgan Moses sorti sur blessure car les Ravens continuent de perdre des joueurs.

Malgré les efforts de Kenyan Drake (11t/127y/1TD) ou de Mark Andrews (7r/106y/1TD), Baltimore n’a pas suffisamment concrétisé en 3e tentative (4/10) ni en redzone (1/3). Cela a laissé les Giants dans le match, et Daniel Jones (19/27, 173y, 2TD + 1fbl) n’a rien lâché, trouvant le surprenant rookie Daniel Bellinger (5r/38y/1TD). Saquon Barkley (25t/95y/1TD) n’a pas été transcendant, mais il a marqué le TD de la victoire.

 

Tampa Bay Buccaneers 18 @ 20 Pittsburgh Steelers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Tampa Bay Buccaneers (3-3) 3 6 3 6 18
PITTSBURGH STEELERS (2-4) 7 3 3 7 20

QT Tps Éq. Type Action Score
1 7:38 PIT TD Najee Harris, 6y catch (PAT) 0-7
1 2:50 TB FG Ryan Succop, 30y 3-7
2 11:01 TB FG Ryan Succop, 27y 6-7
2 4:06 PIT FG Chris Boswell, 55y 6-10
2 0:00 TB FG Ryan Succop, 54y 9-10
3 13:55 PIT FG Chris Boswell, 25y 9-13
3 7:24 TB FG Ryan Succop, 24y 12-13
4 9:55 PIT TD Chase Claypool, 6y catch (PAT) 12-20
4 4:38 TB TD Leonard Fournette, 11y catch (no 2pt) 18-20

En parlant de soucis en redzone, regardez un peu ceux des Bucs (1/4) : Pittsburgh s’est transformé en mur pour empêcher Tampa Bay d’entrer en endzone jusqu’à la toute fin du match, et la transformation ratée a fait beaucoup de mal. Mais le match n’était pas encore fini, et c’est Mitch Trubisky (9/12, 144y, 1TD), rentré à la place de Kenny Pickett (11/18, 67y, 1TD), qui a terminé le travail avec un drive impressionnant, convertissant notamment une 3e&15 et une 3e&11 pour sceller le score ; Chase Claypool (8t/104y/1TD) a été crucial dans ce match et à ce moment-là.

Leonard Fournette (27t/101y/1TD) a été bien contenu au sol, alors que Chris Godwin (6r/95y) a été le receveur #1 ; Mike Evans (4r/42y) n’a pas assez pesé pour Tom Brady (25/40, 243y, 1TD).

 

Carolina Panthers 10 @ 24 Los Angeles Rams

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Carolina Panthers (1-5) 3 7 0 0 10
LOS ANGELES RAMS (3-3) 0 7 10 7 24

QT Tps Éq. Type Action Score
1 8:38 CAR FG Eddy Pineiro, 42y 3-0
2 3:34 LAR TD Allen Robinson II, 5y catch (PAT) 3-7
2 1:58 CAR TD Donte Jackson, 30y INT return (PAT) 10-7
3 4:37 LAR FG Matt Gay, 21y 10-10
3 0:11 LAR TD Ben Skowronek, 17y run (PAT) 10-17
4 8:15 LAR TD Darrell Henderson Jr., 2y run (PAT) 10-24

Les Cats ont marqué via FG et pick-6, ce qui est un bon résumé de l’état offensif de la franchise (203 yards totaux) malgré les efforts de Christian McCaffrey (20t/158y). La défense a tenu autant que possible mais les Rams ont fini par trouver les ouvertures, notamment au sol (29c/111y/2TD).

 

Arizona Cardinals 9 @ 19 Seattle Seahawks

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Arizona Cardinals (2-4) 3 0 6 0 9
SEATTLE SEAHAWKS (3-3) 3 6 3 7 19

QT Tps Éq. Type Action Score
1 10:20 ARI FG Matt Ammendola, 23y 3-0
1 6:41 SEA FG Jason Myers, 39y 3-3
2 6:05 SEA FG Jason Myers, 27y 3-6
2 0:00 SEA FG Jason Myers, 34y 3-9
3 4:11 SEA FG Jason Myers, 32y 3-12
3 0:54 ARI TD Chris Banjo, 0y fumble return (no PAT) 9-12
4 13:24 SEA TD Kenneth Walker III, 11y run (PAT) 9-19

En parlant d’attaque à l’ouest, voici les drives des Cards contre la défense de Seattle : FG – 4e manquée – punt – punt – punt – 4e manquée – fumble – 4e manquée – punt – INT. Non ce n’était pas la Legion Of Boom en face, c’était une des pires défenses de la ligue : Kyler Murray (23/37, 222y, 1INT + 10c/100y + 1fbl) a tout essayé mais c’est une bulle au tableau d’affichage. Geno Smith (20/31, 197y + 6c/48y) a été la version sans turnover de la Mobylette, ce qui a suffi ; le coureur Kenneth Walker III (23t/110y/1TD) a pris les commandes suite à la blessure de Rashaad Penny.

Gros match des deux pass-rushs, que ce soit à Arizona (5 sacks + 7 QB Hits) ou Seattle (6 sacks + 7 QB Hits).

 

Buffalo Bills 24 @ 20 Kansas City Chiefs

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
BUFFALO BILLS (5-1) 0 10 7 7 24
Kansas City Chiefs (4-2) 0 10 7 3 20

QT Tps Éq. Type Action Score
2 13:32 BUF FG Tyler Bass, 39y 3-0
2 11:31 KC TD JuJu Smith-Schuster, 42y catch (PAT) 3-7
2 0:16 BUF TD Gabe Davis, 34y catch (PAT) 10-7
2 0:00 KC FG Harrison Butker, 62y 10-10
3 7:02 BUF TD Stefon Diggs, 17y catch (PAT) 17-10
3 2:44 KC TD Mecole Hardman, 3y catch (PAT) 17-17
4 9:49 KC FG Harrison Butker, 44y 17-20
4 1:04 BUF TD Dawson Knox, 14y catch (PAT) 24-20

On n’est jamais déçu avec ces deux équipes, et les matchs ne se ressemblent pas forcément… sauf pour le fait d’être irrespirables sur la fin. Cette fois c’était une bataille défensive, et c’est celle de Buffalo qui a réussi les actions cruciales avec un punt forcé puis une INT. Entre-temps, Josh Allen (27/40, 329y, 3TD + 12c/32y + 1fbl) avait repris la main dans un énorme drive où il a sprinté et sauté par-dessus un défenseur comme si de rien n’était ; tout cela avant de trouver Dawson Knox dans l’endzone. Sans surprise, les Bills se sont surtout reposés sur Devin Singletary (21t/107y) et Stefon Diggs (10r/148y/1TD), mais cela n’a pas été toujours facile pour l’offensive avec ce fumble sur le premier drive.

En face, Patrick Mahomes (25/40, 338y, 2TD, 2INT + 4c/21y) a parfois payé sa volonté de forcer les choses, mais cela est aussi dû à la pression de Von Miller (4tcks + 2TFLs + 2sks + 2QBHs). L’attaque terrestre a été bien limitée (18c/68y), ce qui a aussi poussé Mahomes à prendre les choses en main : JuJu Smith-Schuster (5r/113y/1TD) et Travis Kelce (8r/108y) ont encore été précieux pour le #15. Cependant, à l’image de la finale AFC, ce sont les Chiefs qui ont commis la dernière erreur, ce qui est souvent la différence dans ces matchs serrés.

 

Dallas Cowboys 17 @ 26 Philadelphia Eagles

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Dallas Cowboys (4-2) 0 3 7 7 17
PHILADELPHIA EAGLES (6-0) 0 20 0 6 26

QT Tps Éq. Type Action Score
2 14:55 PHI TD Miles Sanders, 5y run (PAT) 0-7
2 10:40 PHI TD A.J. Brown, 15y catch (PAT) 0-14
2 7:53 PHI FG Jake Elliott, 51y 0-17
2 1:47 PHI FG Jake Elliott, 34y 0-20
2 0:29 DAL FG Brett Maher, 30y 3-20
3 8:19 DAL TD Ezekiel Elliott, 14y run (PAT) 10-20
4 14:39 DAL TD Jake Ferguson, 7y catch (PAT) 17-20
4 7:02 PHI TD DeVonta Smith, 7y catch (no 2pt) 17-26

Le match a semblé plié à la mi-temps : Cooper Rush (18/38, 181y, 1TD, 3INT) enfin mis en boîte, Jalen Hurts (15/25, 155y, 2TD + 9c/27y) en profitant avec Miles Sanders (19t/72y/1TD), la défense des Boys faisant des cadeaux comme ce flag qui donne un first down permettant à Philly de scorer le premier TD. Et puis la 2e MT est survenue, avec une équipe de Dallas bien plus efficace des deux côtés du ballon : Rush a trouvé son rythme ainsi que CeeDee Lamb (7t/77y), le jeu au sol a progressé (26c/134y/1TD) derrière Ezekiel Elliott (14t/86y/1TD), et la défense a éteint Philly.

C’est alors que Hurts a sorti THE drive de 13 actions et 75 drives pour passer à +9 ; un réveil salutaire que la défense a ponctué par une INT, et le FG manqué des Cowboys a été “la cerise sur le gâteau”.

 

Denver Broncos 16 @ 19 Los Angeles Chargers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 OT Final
Denver Broncos (2-4) 10 3 0 3 0 16
LOS ANGELES CHARGERS (4-2) 0 10 3 3 3 19

QT Tps Éq. Type Action Score
1 7:20 DEN FG Brandon McManus, 51y 3-0
1 1:49 DEN TD Greg Dulcich, 39y catch (PAT) 10-0
2 9:09 LAC TD Austin Ekeler, 6y run (PAT) 10-7
2 0:53 LAC FG Dustin Hopkins, 37y 10-10
2 0:05 DEN FG Brandon McManus, 27y 13-10
3 9:08 LAC FG Dustin Hopkins, 31y 13-13
4 8:21 DEN FG Brandon McManus, 48y 16-13
4 3:58 LAC FG Dustin Hopkins, 35y 16-16
OT 2:38 LAC FG Dustin Hopkins, 39y 16-19

OK c’était… un peu mieux que les dernières sorties de Denver en primetime, mais pas de beaucoup, et c’est une nouvelle défaite en prolongations. La faute au héros du jour, le Kicker Dustin Hopkins (4/4 FG + 1/1 XP) qui s’est blessé à l’ischio après son premier coup de botte mais qui a serré les dents, finissant par terre à chaque tentative supplémentaire, n’en ratant aucune jusqu’au FG de la gagne. Comme ça s’est passé à L.A., une adaptation d’Aulivoude est en cours d’écriture.

En attendant la sortie sur écran, les fans des Broncos ont cru pendant une période avoir enfin retrouvé Russell Wilson (15/28, 188y, 1TD) avec deux drives allant jusqu’aux points et quelques big plays ici ou là. Mais c’est vite retombé : lui aussi a visiblement été gêné par un ischio sur la fin, mais entre-temps c’était la même mélasse habituelle (258 yards totaux) ; pas d’efficacité sur 3e tentative (4/14), un jeu au sol sous-utilisé (23c/98y) et des tonnes de pression (4 sacks + 6 QB Hits) avec un intenable Drue Tranquill (8tcks + 2TFLs + 2sks + 3QBHs).

Les Bolts continuent d’avoir des soucis au sol (24c/73y/1TD), de fait Justin Herbert (37/57, 238y, 1INT) a arrosé avec, lui aussi, grande difficulté ; 57 passes tentées sans un TD, c’est un record NFL. Austin Ekeler (24t/83y/1TD) a surtout avancé en réception, alors que Joshua Palmer (9r/57y) et Donald Parham Jr. (3r/53y) ont supplanté un Keenan Allen absent et un Mike Williams surveillé par la couverture du Colorado.

À ce petit jeu, il n’y a pas de mystère : même si l’efficacité manque, l’équipe qui avance le plus en convertissant des 3e tentatives (11/22), en possédant la balle (38:49) et en ne perdant pas plus de ballons que l’adversaire finit par l’emporter sur l’équipe indisciplinée (10 pénalités pour 151 yards) ; le rookie Damarri Mathis risque de se souvenir de ce match avec QUATRE DPI contre lui.