Snippets : Matchs de la Week 4

Snippets

Les snippets reviennent cette saison. Vous retrouverez tous les matchs de la semaine qui seront ajoutés au fur et à mesure des résultats, donc n’hésitez pas à revenir consulter l’article.

Légende :

  • c = courses, r = réceptions, t = touches (courses+réceptions), y = yards.
  • kr = retours de kick, pr = retours de punt.
  • fbl = fumble perdu.
  • tck = plaquage, TFL = plaquage à perte.
  • sk = sack, QBH = QB Hit, prs = pressions (sacks + QB Hits).
  • FF = fumble forcé, FR = fumble recouvré, PD = passe défendue.

NB : Les snippets se basent sur les données d’ESPN (c).

 

Sommaire

 

Miami Dolphins @ Cincinnati Bengals
Minnesota Vikings @ New Orleans Saints
Cleveland Browns @ Atlanta Falcons
Buffalo Bills @ Baltimore Ravens
Washington Commanders @ Dallas Cowboys
Seattle Seahawks @ Detroit Lions
Los Angeles Chargers @ Houston Texans
Tennessee Titans @ Indianapolis Colts
Chicago Bears @ New York Giants
Jacksonville Jaguars @ Philadelphia Eagles
New York Jets @ Pittsburgh Steelers
Arizona Cardinals @ Carolina Panthers
New England Patriots @ Green Bay Packers
Denver Broncos @ Las Vegas Raiders
Kansas City Chiefs @ Tampa Bay Buccaneers
Los Angeles Rams @ San Francisco 49ers

 

Miami Dolphins 15 @ 27 Cincinnati Bengals

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Miami Dolphins (3-1) 3 9 3 0 15
CINCINNATI BENGALS (2-2) 7 7 0 13 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 10:19 CIN TD Joe Mixon, 5y run (PAT) 0-7
1 6:05 MIA FG Jason Sanders, 23y 3-7
2 7:31 MIA FG Jason Sanders, 48y 6-7
2 2:50 CIN TD Tee Higgins, 59y catch (PAT) 6-14
2 0:09 MIA TD Chase Edmonds, 7y catch (no PAT) 12-14
3 2:40 MIA FG Jason Sanders, 20y 15-14
4 12:00 CIN FG Evan McPherson, 19y 15-17
4 6:13 CIN FG Evan McPherson, 57y 15-20
4 1:52 CIN TD Hayden Hurst, 2y catch (PAT) 15-27

L’image qui restera de ce match c’est la commotion de Tua Tagovailoa (8/14, 110y, 1INT) qui est sorti sur la civière ; fort heureusement il a été libéré de l’hôpital et, pour l’instant, il ne semble pas souffrir d’autre chose. C’est arrivé peu avant la mi-temps d’un match serré où les deux équipes ont alterné le bon et le moins bon, et la différence s’est probablement faite sur les blessures côté Dolphins.

Joe Burrow (20/31, 287y, 2TD) a bien commencé et bien fini, profitant notamment de la blessure de Xavien Howard, mais au milieu il a connu un passage à vide qui a permis aux visiteurs de reprendre l’avantage. Dans les points positifs, la protection s’améliore (1 sack + 3 QB Hits), Tee Higgins (7r/124y/1TD) est toujours en jambes, et la résurgence de l’attaque des Bengals a coïncidé avec l’apparition de Tyler Boyd (1/1, 23y + 2r/47y) ; Ja’Marr Chase (4r/81y) a complété. Dans les points négatifs, Bureau a toujours besoin d’avoir de bonnes roulettes quand la protection craque et Joe Mixon (28t/74y/1TD) a été bien contenu surtout au sol.

La défense a bien tenu quand Cincy a eu son coup de mou offensif : Miami a été frustré sur 3e tentative (2/10) et en redzone (1/3), sans oublier les points laissés en route par Jason Sanders (3/4 FG + 0/1 XP). Tua a eu du mal avant sa blessure, et Teddy Bridgewater (14/23, 193y, 1TD, 1INT) a tenu la baraque comme le vétéran sûr qu’il est, se permettant même de balancer une bombe (!) à Tyreek Hill (11t/159y) ; l’homme au derrière contreur de punt Trent Sherfield (4r/55y) s’est également montré. Mais au final, c’est une mauvaise communication entre Pon(t)surleau et Mike Gesicki qui a mené à l’INT fatale en 4e QT, le genre de choses qui arrivent quand vous remplacez le titulaire au pied levé ; Cincinnati ne s’est pas fait prier pour augmenter l’écart de manière rédhibitoire derrière.

C’est assez fou de se dire qu’on n’a pas encore terminé le premier mois de compétition, et il n’y a déjà plus qu’une seule équipe invaincue (et une seule sans victoire), ce qui pourrait changer dimanche. La présaison raccourcie et le fait que les équipes font de moins en moins jouer leurs titulaires apportent encore plus de parité le temps que chacun détermine son identité.

 

Minnesota Vikings 28 @ 25 New Orleans Saints

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
MINNESOTA VIKINGS (3-1) 7 6 3 12 28
New Orleans Saints (1-3) 0 7 7 11 25

QT Tps Éq. Type Action Score
1 8:12 MIN TD Alexander Mattison, 15y catch (PAT) 7-0
2 8:57 NO TD Chris Olave, 4y catch (PAT) 7-7
2 1:04 MIN FG Greg Joseph, 28y 10-7
2 0:00 MIN FG Greg Joseph, 36y 13-7
3 9:23 MIN FG Greg Joseph, 24y 16-7
3 3:49 NO TD Latavius Murray, 1y run (PAT) 16-14
4 14:14 MIN FG Greg Joseph, 46y 19-14
4 9:29 NO TD Taysom Hill, 2y run (2pt) 19-22
4 4:15 MIN TD Justin Jefferson, 3y run (no PAT) 25-22
4 1:51 NO FG Wil Lutz, 60y 25-25
4 0:24 MIN FG Greg Joseph, 47y 28-25

Les Vikings ont joué à se faire peur alors qu’ils ont dominé la 1e MT, mais ils se sont tapé continuellement la tête contre le mur de la redzone (2/5), laissant des points en route et permettant aux Saints de revenir dans une 2e MT bien plus enlevée. Ces derniers ont été à un double doink d’aller en prolongations mais ils ont fini par payer les pénalités (10 pénalités pour 102 yards), même si certaines étaient tendancieuses.

La défense des “locaux” a bien tenu pendant que son attaque cherchait la solution, mais à la fin Justin Jefferson (11t/150y/1TD) a pris le meilleur sur Marshon Lattimore ; Kirk Cousins (25/38, 273y, 1TD, 1INT) a fait visiter Londres à Cousin Machin, tandis qu’Adam Thielen (8r/72y) a rappelé qu’il était toujours en vie. Andy Dalton a eu un début difficile avant de se reprendre, s’appuyant sur Latavius Murray (12t/65y/1TD), Taysom Hill (5c/21y/1TD) et Chris Olave (4r/67y/1TD).

 

Cleveland Browns 20 @ 23 Atlanta Falcons

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Cleveland Browns (2-2) 0 10 3 7 20
ATLANTA FALCONS (2-2) 10 0 0 13 23

QT Tps Éq. Type Action Score
1 3:36 ATL FG Younghoe Koo, 30y 0-3
1 1:20 ATL TD Cordarrelle Patterson, 13y run (PAT) 0-10
2 7:35 CLE TD Jacoby Brissett, 4y run (PAT) 7-10
2 0:07 CLE FG Cade York, 29y 10-10
3 3:06 CLE FG Cade York, 45y 13-10
4 12:51 ATL TD Caleb Huntley, 5y run (PAT) 13-17
4 9:51 CLE TD Nick Chubb, 28y run (PAT) 20-17
4 7:19 ATL FG Younghoe Koo, 21y 20-20
4 2:28 ATL FG Younghoe Koo, 45y 20-23

Les Browns se sont mis dans un beau pétrin dès le début du match avec une 4e ratée et un fumble, puis l’ont perdu avec une INT sur le dernier drive ; au milieu on a eu le droit à un combat de boxe. Atlanta a pris Cleveland à son propre piège, courant jusqu’à plus soif en partageant le cuir entre Cordarrelle Patterson (9c/38y/1TD), Tyler Allgeier (11t/104y) et Caleb Huntley (10c/56y/1TD) ; ce fut un match à oublier pour Marcus Mariota (7/19, 139y, 1INT).

En face, Nick Chubb (21t/127y/1TD) et Kareem Hunt (12t/68y) ont fait leur office, mais les Browns n’ont pas été assez efficaces en redzone (1/3), et quand ils ont tenté de donner les clés du camion à la fin à Jacoby Brissett (21/35, 234y, 1INT + 5c/16y/1TD), cela a fini en INT.

 

Buffalo Bills 23 @ 20 Baltimore Ravens

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
BUFFALO BILLS (3-1) 3 7 10 3 23
Baltimore Ravens (2-2) 14 6 0 0 20

QT Tps Éq. Type Action Score
1 13:26 BAL TD J.K. Dobbins, 1y catch (PAT) 0-7
1 10:14 BUF FG Tyler Bass, 38y 3-7
1 1:06 BAL TD J.K. Dobbins, 4y run (PAT) 3-14
2 12:54 BAL FG Justin Tucker, 42y 3-17
2 3:39 BAL FG Justin Tucker, 51y 3-20
2 0:09 BUF TD Isaiah McKenzie, 4y catch (PAT) 10-20
3 9:42 BUF FG Tyler Bass, 39y 13-20
3 3:26 BUF TD Josh Allen, 11y run (PAT) 20-20
4 0:00 BUF FG Tyler Bass, 21y 23-20

Match maîtrisé à la mi-temps puis écroulement et défaite : si cela vous rappelle quelque chose, c’est la malédiction de l’AFC East pour Baltimore qui vient de perdre de la même manière contre Miami et Buffalo. La défense des Ravens a parfaitement commencé, volant le cuir derrière un excellent Odafe Oweh (7tcks + 1TFL + 1sk + 2QBHs + 1FF) et permettant à Lamar Jackson (20/29, 144y, 1TD, 2INT + 11c/73y) de faire son show habituel ; Devin Duvernay (4r/51y), le retour de J.K. Dobbins (17t/63y/2TD) et le toujours précieux Mark Andrews (2r/15y) ont suivi le mouvement.

Sauf qu’un TD au début du 2e QT a été annulé pour une OPI limite, forçant un FG, et après un échange de punts, Buffalo a enfin réussi à mettre la marche avant pour un long drive ramenant le score à 20-10. Le rapport s’est ensuite totalement inversé en 2e MT : punt – punt – INT – INT sur une 4e au lieu de tenter le FG pour les Ravens alors que Buffalo a scoré 13 points pour l’emporter à la dernière seconde. Josh Allen (19/36, 213y, 1TD, 1INT + 11c/70y/1TD) ne gardera pas ce match dans sa ludothèque personnelle, mais il a su se réveiller en 2e MT pour faire la différence – avec l’aide de Devin Singletary (15t/96y), Stefon Diggs (4r/62y) et de Jordan Poyer (6tcks + 3PDs + 2INTs) en défense.

Plus gros comeback réussi par Allen dans sa carrière et les Ravens ont réussi à perdre en possédant le cuir la majorité du match (38:10).

 

Washington Commanders 10 @ 25 Dallas Cowboys

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Washington Commanders (1-3) 0 7 3 0 10
DALLAS COWBOYS (3-1) 3 9 3 10 25

QT Tps Éq. Type Action Score
1 11:34 DAL FG Brett Maher, 53y 0-3
2 14:56 DAL FG Brett Maher, 45y 0-6
2 7:05 WAS TD Jahan Dotson, 10y catch (PAT) 7-6
2 1:04 DAL TD Michael Gallup, 9y catch (no 2pt) 7-12
3 4:56 DAL FG Brett Maher, 28y 7-15
3 1:27 WAS FG Joey Slye, 45y 10-15
4 14:54 DAL TD CeeDee Lamb, 30y catch (PAT) 10-22
4 3:51 DAL FG Brett Maher, 29y 10-25

Washington n’a jamais trouvé la solution face à une défense redoutable. Ironiquement les deux équipes terminent avec le même taux de 3e tentative (5/15) et en redzone (1/3), et les Commies ont même avancé par le sol (27c/142y) en partageant les ballons, mais les pertes de balle et le pass-rush des Boys (2 sacks + 11 QB Hits) ont fait la différence. Carson Wentz (25/42, 170y, 1TD, 2INT) a passé une sale après-midi. Cooper Rush (15/27, 223y, 2TD) n’a eu aucune aide du jeu au sol (29c/62y) face à un Jonathan Allen (8tcks + 4TFLs + 1sk + 1QBH) déchaîné, mais il a fait le nécessaire via CeeDee Lamb (6r/97y/1TD) et Noah Brown (3r/61y).

 

Seattle Seahawks 48 @ 45 Detroit Lions

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
SEATTLE SEAHAWKS (2-2) 14 10 14 10 48
Detroit Lions (1-3) 6 9 8 22 45

QT Tps Éq. Type Action Score
1 8:24 SEA TD Will Dissly, 17y catch (PAT) 7-0
1 6:47 DET TD T.J. Hockenson, 32y catch (no 2pt) 7-6
1 4:35 SEA TD Geno Smith, 8y run (PAT) 14-6
2 13:07 DET FG Dominik Eberle, 49y 14-9
2 9:08 SEA FG Jason Myers, 56y 17-9
2 5:04 SEA TD Noah Fant, 2y catch (PAT) 24-9
2 0:00 DET TD Jamaal Williams, 1y run (no 2pt) 24-15
3 14:49 SEA TD Tariq Woolen, 40y INT return (PAT) 31-15
3 6:30 DET TD Jamaal Williams, 51y run (2pt) 31-23
3 0:33 SEA TD Rashaad Penny, 36y run (PAT) 38-23
4 14:23 DET TD Josh Reynolds, 3y catch (2pt) 38-31
4 9:32 SEA FG Jason Myers, 25y 41-31
4 5:26 DET TD T.J. Hockenson, 4y catch (PAT) 41-38
4 2:14 SEA TD Rashaad Penny, 41y run (PAT) 48-38
4 1:06 DET TD Justin Jackson, 2y catch (PAT) 48-45

Les Lions sont 1-3 en scorant 35 points par match ; c’est probablement parce qu’ils encaissent 35.25 points par match. Nouvelle course à l’échalote dans un match délirant qui rappelle quand même que Geno Smith (23/30, 320y, 2TD + 7c/49y/1TD) en fait plus en quatre matchs que dans toute sa carrière aux Jets ; qui l’eût cru même s’il n’y a pas eu que des foudres en face ? Son taux de complétion est impressionnant, et ce n’est pas comme s’il visait le bout de son nez. Il a été bien assisté par Rashaad Penny (18t/157y/2TD), DK Metcalf (7r/149y) et Tyler Lockett (6r/91y + 1fbl) ; la défense a même scoré.

Les deux équipes ont laissé des points en route, et Detroit a parfois pâti de l’absence de ses playmakers, mais les survivants ont fait leur maximum derrière Jared Goff (26/39, 378y, 4TD, 1INT), Jamaal Williams (20t/109y/2TD), T.J. Hockenson (8r/179y/2TD) et Josh Reynolds (7r/81y/1TD). On a la confirmation que ce n’est pas l’attaque le problème à Detroit… le souci c’est que ça commence à faire quelques temps qu’on le savait.

 

Los Angeles Chargers 34 @ 24 Houston Texans

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
LOS ANGELES CHARGERS (2-2) 7 20 0 7 34
Houston Texans (0-3-1) 0 7 7 10 24

QT Tps Éq. Type Action Score
1 12:00 LAC TD Gerald Everett, 18y catch (PAT) 7-0
2 12:57 LAC TD Austin Ekeler, 10y run (PAT) 14-0
2 10:00 LAC TD Austin Ekeler, 20y run (PAT) 21-0
2 9:48 HOU TD Dameon Pierce, 75y run (PAT) 21-7
2 4:35 LAC FG Dustin Hopkins, 23y 24-7
2 0:00 LAC FG Dustin Hopkins, 37y 27-7
3 1:12 HOU TD Rex Burkhead, 8y catch (PAT) 27-14
4 10:02 HOU TD Brandin Cooks, 18y catch (PAT) 27-21
4 8:30 HOU FG Ka’imi Fairbairn, 40y 27-24
4 2:28 LAC TD Austin Ekeler, 14y catch (PAT) 34-24

Les Chargers auraient-ils trouvé un Offensive Lineman du futur ? En tout cas, le rookie Jamaree Salyer a relégué Storm Norton sur le banc et Justin Herbert (27/39, 340y, 2TD) approuve. Le QB a aussi été aidé par un playcall appelant des passes rapides, et les Bolts ont profité d’un terrible début de match des Texans – INT et FG manqué – pour prendre le large et l’emporter. Austin Ekeler (19t/109y/3TD) a été royal comme Mike Williams (7r/120y), alors que Gerald Everett (5r/61y/1TD) continue d’être un excellent complément.

Match compliqué au début pour Davis Mills (26/35, 246y, 2TD, 2INT) qui a été matraqué par le pass-rush (4 sacks + 10 QB Hits) ; Houston est revenu grâce aux big plays de Dameon Pierce (20t/139y/1TD) et au duo Nico Collins (3r/82y) – Brandin Cooks (7r/57y/1TD), mais c’était insuffisant.

 

Tennessee Titans 24 @ 17 Indianapolis Colts

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
TENNESSEE TITANS (2-2) 14 10 0 0 24
Indianapolis Colts (1-2-1) 0 10 7 0 17

QT Tps Éq. Type Action Score
1 8:00 TEN TD Robert Woods, 7y catch (PAT) 7-0
1 3:46 TEN TD Derrick Henry, 19y run (PAT) 14-0
2 13:25 IND FG Chase McLaughlin, 27y 14-3
2 9:39 TEN FG Randy Bullock, 44y 17-3
2 7:40 TEN TD Chigoziem Okonkwo, 8y catch (PAT) 24-3
2 2:13 IND TD Mo Alie-Cox, 14y catch (PAT) 24-10
3 7:26 IND TD Mo Alie-Cox, 7y catch (PAT) 24-17

Les Colts ne sont pas assez solides pour donner des points gratuits à l’adversaire, et Tennessee a su profiter des deux ballons perdus sur les deux premiers drives ; Indy a ensuite couru après le score tout le match. Derrick Henry (25t/147y/1TD) a dominé les débats alors que Jonathan Taylor (21t/43y + 1fbl) a été parfaitement contenu, poussant le résultat sur le bras de Matt Ryan (27/37, 356y, 2TD, 1INT + 1fbl). Le pass-rush des visiteurs a en profité (3 sacks + 5 QB Hits) avec notamment l’ex-Colt Denico Autry (2tcks + 1TFL + 2sks + 3QBHs + 1FF), et les efforts de Mo Alie-Cox (6r/85y/2TD) ou Alec Pierce (4r/80y) ont été trop courts.

 

Chicago Bears 12 @ 20 New York Giants

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Chicago Bears (2-2) 6 3 3 0 12
NEW YORK GIANTS (3-1) 7 7 3 3 20

QT Tps Éq. Type Action Score
1 8:27 CHI FG Michael Badgley, 29y 3-0
1 5:06 NYG TD Daniel Jones, 21y run (PAT) 3-7
1 1:30 CHI FG Michael Badgley, 22y 6-7
2 5:17 NYG TD Daniel Jones, 8y run (PAT) 6-14
2 1:44 CHI FG Michael Badgley, 40y 9-14
3 11:02 CHI FG Michael Badgley, 35y 12-14
3 1:33 NYG FG Graham Gano, 44y 12-17
4 5:31 NYG FG Graham Gano, 43y 12-20

Comme nous le disions, l’une des deux équipes devait être à 3-1, et ce sont les Giants ; comme ce sont les seuls à avoir marqué en redzone (1/5 en cumulé), ils la “méritent”, mais que ce fut moche dans un concours de fumbles sous la pluie. Blague à part, l’attaque au sol des G-men a été implacable (44c/262y/2TD), emmenée par Saquon Barkley (33t/162y) et Daniel Jones (8/13, 71y + 6c/68y/2TD) ; le QB a posté des stats… Fieldesques mais il a protégé le ballon et il a scoré pour terminer les drives.

À Chicago, c’était un peu la même sauce avec Khalil Herbert (20t/101y) et Justin Fields (11/22, 174y + 7c/52y + 1fbl), mais ce dernier a eu quelques éclairs vers Darnell Mooney (4r/94y) pour tenter d’inverser la tendance ; cependant les Bears ont été déséspéremment aphones en redzone. Si on rajoute les fumbles à la pelle de Chicago et un pass-rush des Giants affamé (6 sacks + 9 QB Hits) malgré le peu de situations de passe, la victoire est logique.

 

Jacksonville Jaguars 21 @ 29 Philadelphia Eagles

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Jacksonville Jaguars (2-2) 14 0 0 7 21
PHILADELPHIA EAGLES (4-0) 0 20 0 9 29

QT Tps Éq. Type Action Score
1 11:15 JAC TD Andre Cisco, 59y INT return (PAT) 7-0
1 3:50 JAC TD Jamal Agnew, 4y catch (PAT) 14-0
2 9:13 PHI TD Jalen Hurts, 3y run (PAT) 14-7
2 3:55 PHI TD Miles Sanders, 10y run (PAT) 14-14
2 0:26 PHI TD Kenneth Gainwell, 10y run (no PAT) 14-20
4 13:42 PHI FG Jake Elliott, 28y 14-23
4 8:49 PHI TD Miles Sanders, 5y run (no 2pt) 14-29
4 7:19 JAC TD Jamal Agnew, 8y catch (PAT) 21-29

Pluie aussi à Philly où on a un moment pensé qu’on allait finir sans équipe invaincue après un mois de compétition ; il faut dire que les Jags sont arrivés en feu des deux côtés du ballon, menant rapidement 14-0. Mais la tendance s’est rapidement inversée en 2e QT : la défense des Eagles a mis une grosse pression sur Trevor Lawrence (11/23, 174y, 2TD, 1INT + 4fbls) qui a établi un record avec ses 4 fumbles ; Haason Reddick (4tcks + 1TFL + 2sks + 1QBH + 2FF + 2FR) a été une vraie machine. Le jeune QB n’a plus trouvé les solutions par les airs – à part quelques big plays ici ou là – ou au sol (19c/71y).

De l’autre côté, Jalen Hurts (16/25, 204y, 1INT + 16c/38y/1TD) s’est calmé après un début compliqué, et il s’est reposé sur Miles Sanders (29t/156y/2TD) pour progresser au sol ; A.J. Brown (5r/95y) et Dallas Goedert (5r/72y) ont été des cibles de choix pour mener les drives nécessaires.

 

New York Jets 24 @ 20 Pittsburgh Steelers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
NEW YORK JETS (2-2) 3 7 0 14 24
Pittsburgh Steelers (1-3) 0 6 7 7 20

QT Tps Éq. Type Action Score
1 4:03 NYJ FG Greg Zuerlein, 38y 3-0
2 12:37 NYJ TD Zach Wilson, 2y catch (PAT) 10-0
2 8:30 PIT FG Chris Boswell, 51y 10-3
2 0:00 PIT FG Chris Boswell, 59y 10-6
3 7:18 PIT TD Kenny Pickett, 1y run (PAT) 10-13
4 13:36 PIT TD Kenny Pickett, 2y run (PAT) 10-20
4 7:31 NYJ TD Corey Davis, 5y catch (PAT) 17-20
4 0:16 NYJ TD Breece Hall, 2y run (PAT) 24-20

Zach Wilson (18/36, 252y, 1TD, 2INT + 1r/2y/1TD) a mis un certain temps à se remettre dans le bain, mais les deux drives qu’il a menés pour l’emporter en 4e QT ont été remarquables ; Breece Hall (19t/78y/1TD) s’est montré et Corey Davis (5r/74y/1TD) a été important. La défense a fait le reste du travail pour tenir les Jets dans le match : pass-rush (3 sacks + 6 QB Hits) et couverture menée par Lamarcus Joyner (6tcks + 4PDs + 2INTs) ont limité les dégâts.

Mitch Trubisky (7/13, 84y, 1INT) a fini par être remplacé par Kenny Pickett (10/13, 120y, 3INT + 6c/15y/2TD) qui a scoré au près pour remettre les Steelers devant et dont la connexion avec George Pickens (6r/102y) promet, mais les INTs ont été rédhibitoires.

 

Arizona Cardinals 26 @ 16 Carolina Panthers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
ARIZONA CARDINALS (2-2) 0 3 7 16 26
Carolina Panthers (1-3) 0 10 0 6 16

QT Tps Éq. Type Action Score
2 12:13 CAR TD Frankie Luvu, 33y INT return (PAT) 0-7
2 3:34 ARI FG Matt Prater, 33y 3-7
2 0:00 CAR FG Eddy Pineiro, 54y 3-10
3 7:42 ARI TD Zach Ertz, 2y catch (PAT) 10-10
4 11:22 ARI FG Matt Prater, 39y 13-10
4 10:26 ARI TD Kyler Murray, 4y run (PAT) 20-10
4 7:37 ARI TD Marquise Brown, 23y catch (no 2pt) 26-10
4 4:47 CAR TD Christian McCaffrey, 13y catch (no 2pt) 26-16

Les Cats ont commencé par un pick-6… et rideau. Après une 1e MT cagade avec un festival de ballons perdus, de punts et de 4e tentatives ratées, Arizona a froncé les sourcils : Kyler Murray (23/32, 207y, 2TD, 1INT + 12c/26y/1TD) a fait le nécessaire avec James Conner (18t/77y), Marquise Brown (6r/88y/1TD) et Zach Ertz (6r/47y/1TD), pendant que la défense a harassé Baker Mayfield (22/36, 197y, 1TD, 2INT + 1fbl), déviant plusieurs passes via le moulin à vent Zach Allen (6tcks + 1TFL + 1sk + 2QBHs + 3PDs) et ne laissant que des miettes au sol à Christian McCaffrey (17t/108y/1TD) – il a surtout avancé en réception.

 

New England Patriots 24 @ 27 Green Bay Packers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 OT Final
New England Patriots (1-3) 3 7 7 7 0 24
GREEN BAY PACKERS (3-1) 0 7 10 7 3 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:45 NE FG Nick Folk, 37y 3-0
2 13:00 GB TD Christian Watson, 15y run (PAT) 3-7
2 0:13 NE TD Jack Jones, 40y INT return (PAT) 10-7
3 9:20 GB TD Robert Tonyan, 20y catch (PAT) 10-14
3 4:52 NE TD DeVante Parker, 25y catch (PAT) 17-14
3 0:05 GB FG Mason Crosby, 38y 17-17
4 11:14 NE TD Damien Harris, 5y run (PAT) 24-17
4 6:14 GB TD Romeo Doubs, 13y catch (PAT) 24-24
OT 0:00 GB FG Mason Crosby, 31y 24-27

Les Patriots ont été obligés de déballer le rookie Bailey Zappe (10/15, 99y, 1TD + 1fbl) du plastique suite à la blessure de Brian Hoyer et ils ont amené les Packers jusqu’en prolongations ; ils ont même eu l’opportunité de l’emporter en étant sur les 50 avec quelques yards à faire jusqu’au FG vainqueur. Cela n’a pas marché et Aaron Rodgers (21/35, 251y, 2TD, 1INT) a parachevé sa 2e MT bien meilleure que la 1e avec un drive vintage Rodgers, mais c’était très juste.

Rodgers a été méconnaissable, lançant un pick-6 aberrant et tentant plusieurs passes longues imprécises ; il s’est réveillé par la suite grâce à Allen Lazard (6r/116y), Randall Cobb (3r/42y) et Romeo Doubs (5r/47y/1TD + 1fbl) qui continue d’alterner le bon et le rookie. Pendant ce temps le jeu au sol a continué d’avancer derrière le duo Aaron Jones (19t/115y) – AJ Dillon (18t/84y).

La défense des locaux a également soufflé le chaud et le froid : le chaud c’est la pression (4 sacks + 7 QB Hits) et principalement Rashan Gary (7tcks + 1TFL + 2sks + 2QBHs + 1FF + 1FR) qui avait décidé de gagner le match à lui tout seul ; le froid c’est la défense au sol (33c/167y/1TD) et les oublis en couverture – même si c’est plus compliqué quand l’adversaire peut snapper trois secondes après la fin de la playclock. Ne jamais sous-estimer une équipe de Bill Belichick même si New England n’a pas pu conclure l’affaire.

Au moins Rodgers est devenu le 5e QB à atteindre 500 TDs en carrière (saison régulière et playoffs confondus).

 

Denver Broncos 23 @ 32 Las Vegas Raiders

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Denver Broncos (2-2) 7 9 0 7 23
LAS VEGAS RAIDERS (1-3) 3 16 3 10 32

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:52 LV FG Daniel Carlson, 26y 0-3
1 2:45 DEN TD Courtland Sutton, 5y catch (PAT) 7-3
2 11:46 LV TD Josh Jacobs, 10y run (PAT) 7-10
2 8:03 DEN FG Brandon McManus, 28y 10-10
2 3:15 LV TD Amik Robertson, 68y fumble return (no PAT) 10-16
2 1:24 DEN TD Jerry Jeudy, 20y catch (no PAT) 16-16
2 0:00 LV FG Daniel Carlson, 39y 16-19
3 2:27 LV FG Daniel Carlson, 22y 16-22
4 9:50 LV FG Daniel Carlson, 30y 16-25
4 7:16 DEN TD Russell Wilson, 3y run (PAT) 23-25
4 2:02 LV TD Josh Jacobs, 7y run (PAT) 23-32

Tiens regardez, quand Josh Jacobs (33t/175y/2TD) et Davante Adams (10t/105y) mangent du cuir, de bonnes choses arrivent à Las Vegas. Derek Carr (21/34, 188y) n’a pas eu à jouer les héros, et quand en plus la défense décide de donner un coup de main via un TD ou l’activité de Maxx Crosby (4tcks + 4TFLs + 2sks + 2QBHs), cela donne une victoire qui fait du bien au moral. Cette dernière a éteint une attaque des Broncos qui avait bien démarré, mais qui n’a plus trouvé les solutions par la suite : Russell Wilson (17/25, 237y, 2TD + 4c/29y/1TD) a été le lead rusher après la blessure de Javonte Williams, il a pris la pression (3 sacks + 4 QB Hits) et Melvin Gordon a perdu un ballon.

 

Kansas City Chiefs 41 @ 31 Tampa Bay Buccaneers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
KANSAS CITY CHIEFS (3-1) 14 14 10 3 41
Tampa Bay Buccaneers (2-2) 3 14 7 7 31

QT Tps Éq. Type Action Score
1 14:14 KC TD Travis Kelce, 16y catch (PAT) 7-0
1 10:12 TB FG Ryan Succop, 45y 7-3
1 4:01 KC TD Clyde Edwards-Helaire, 3y run (PAT) 14-3
2 11:26 KC TD Clyde Edwards-Helaire, 2y catch (PAT) 21-3
2 8:50 TB TD Mike Evans, 13y catch (PAT) 21-10
2 2:11 KC TD Noah Gray, 1y run (PAT) 28-10
2 0:10 TB TD Mike Evans, 1y catch (PAT) 28-17
3 11:26 KC FG Matthew Wright, 44y 31-17
3 5:42 KC TD Jody Fortson, 10y catch (PAT) 38-17
3 0:44 TB TD Rachaad White, 1y run (PAT) 38-24
4 10:47 KC FG Matthew Wright, 32y 41-24
4 3:30 TB TD Leonard Fournette, 5y catch (PAT) 41-31

C’est le show de Patrick Mahomes (23/37, 249y, 3TD, 1INT + 4c/34y) et on est tous des spectateurs ; le QB nous a encore sorti des passes venues d’ailleurs, dont celle de TD pour Clyde Edwards-Helaire (20t/94y/2TD) après une pirouette et en déséquilibre. Cela se retourne parfois contre lui (cf l’INT), mais comme les Bucs ont eu la bonne idée de lui donner des drives faciles avec deux pertes de balle en 1e MT, il ne s’est pas fait prier. La défense des Bucs a eu la tête qui tourne la majorité du temps, incapable de stopper les visiteurs sur 3e tentative (12/17), le rookie Isiah Pacheco (11c/63y) s’est montré, Travis Kelce (9r/92y/1TD) est inarrêtable… les Chiefs des grands soirs avec une ligne offensive dominatrice.

Les Bucs ne se sont fait aucun cadeau en fumblant le kickoff, signe d’une soirée compliquée. Le jeu au sol a été totalement sorti du match par le score (6c/3y/1TD), poussant Tom Brady (39/52, 385y, 3TD + 1fbl) à tenter un comeback qui n’est jamais venu. Mais au moins, les retours de Mike Evans (8r/103y/2TD) et Chris Godwin (7r/59y) ont fait du bien.

 

Los Angeles Rams 9 @ 24 San Francisco 49ers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Los Angeles Rams (2-2) 3 3 3 0 9
SAN FRANCISCO 49ERS (2-2) 7 7 0 10 24

QT Tps Éq. Type Action Score
1 6:48 LAR FG Matt Gay, 39y 3-0
1 2:46 SF TD Jeff Wilson Jr., 32y run (PAT) 3-7
2 6:22 LAR FG Matt Gay, 29y 6-7
2 2:46 SF TD Deebo Samuel, 57y catch (PAT) 6-14
3 4:25 LAR FG Matt Gay, 26y 9-14
4 14:53 SF FG Robbie Gould, 25y 9-17
4 6:27 SF TD Talanoa Hufanga, 52y INT return (PAT) 9-24

Les Rams ont monté 4 drives de 10+ actions (14, 10, 16, 13) pour les résultats suivants : FG – FG – FG – fumble ; c’est tout de suite beaucoup plus compliqué de l’emporter, surtout quand votre défense lâche des big plays.

Celle des 49ers a constamment frustré l’attaque de L.A., ne laissant rien au sol (18c/57y) et mettant une grosse pression (7 sacks + 11 QB Hits) sur Matthew Stafford (32/48, 254y, 1INT + 1fbl) jusqu’à qu’à lui planter un poignard avec le pick-6 de ce diable de Talanoa Hufanga. Certes Cooper Kupp (14r/122y) et Tyler Higbee (10r/73y) ont trouvé quelques brèches, mais elles n’ont mené à rien en redzone (0/3). Les blessures continuent de s’empiler sur la ligne offensive des Rams, ce qui n’aide pas.

Les locaux, eux, n’ont pas forcément été plus en réussite en général, mais Jeff Wilson Jr. (18c/74y/1TD) et Deebo Samuel (8t/117y/1TD) ont réussi les actions offensives d’éclat qui ont permis à San Francisco de faire l’écart. Jimmy Garoppolo (16/27, 239y, 1TD) n’a pas été génial mais il n’a pas eu besoin de l’être avec la performance d’ensemble de l’équipe autour de lui.

Et voilà qu’après un mois de compétition, tout le monde est à égalité dans la NFC West.