Gameday : Match de Londres Week 4

Gameday 2015

 

Minnesota Vikings (2-1) @ New Orleans Saints (1-2)

 

Date et Heure Française Dimanche 2 Octobre, 15:30
Lieu Tottenham Stadium
Titre London clash
Prévision Météo Quelques nuages

 

Vikings et Saints inaugurent le retour de la NFL à l’étranger après la pandémie avec un match entre une équipe conquérante qui n’est pas sans faille, et une équipe chancelante qui survit surtout par sa défense.

Stats MIN Attaque NO Défense
Points par match 19.3 16 22.7 19
Yards par match 344.0 18 323.0 13
Yards par passe tentée 6.4 26 6.0 10
Yards par course 4.9 8 4.2 13
Third Down % 29.412 26 31.818 7
Redzone TD % 50.000 21 33.333 2
Turnovers 4 16 3 18
Pressions 26 22 14 31
Sacks 4 4 4 28
Field Goal % 60.000 29 90.000 20
Extra Point % 100.000 1 100.000 9

Pour l’instant, à part le rotoplaf contre Philly, l’attaque des Vikes fait le travail, mais elle a parfois des trous d’air et on ne sait jamais ce qu’elle peut donner quand l’adversité monte en intensité. On a toujours un peu de mal à reconnaître le pass-rush de New Orleans, ce qui pourrait être dangereux : si le front-7 tient la route contre la course et devrait pouvoir contenir Dalvin Cook, le problème devient la possibilité de mettre la pression sur Kirk Cousins. Cela promet un beau duel entre des receveurs et des arrières de qualité des deux côtés : la couverture de New Orleans n’autorise que 54.4% de complétion (top NFL).

https://vikingswire.usatoday.com/wp-content/uploads/sites/44/2020/01/usatsi_13875828_168382939_lowres.jpg?w=1000&h=600&crop=1

Stats NO Attaque MIN Défense
Points par match 17.0 22 18.3 9
Yards par match 373.0 8 413.3 30
Yards par passe tentée 7.5 10 7.5 28
Yards par course 5.5 4 4.7 18
Third Down % 33.333 24 34.210 13
Redzone TD % 66.667 8 62.500 19
Turnovers 9 32 4 12
Pressions 34 28 20 23
Sacks 11 28 7 12
Field Goal % 50.000 31 40.000 3
Extra Point % 100.000 1 100.000 9

Un peu comme Miami, Minnesota autorise des yards mais limite les points encaissés. Tous les secteurs défensifs ont du mal, ce qui pourrait rassurer les « locaux » s’ils n’étaient pas des usines à rendre le cuir à l’adversaire. De plus, la ligne offensive continue de donner des signes inquiétants alors que s’avance un front-4 qui n’est pas à prendre avec des pincettes : Daniel Hunter, Dalvin Tomlinson et Za’Darius Smith se verraient bien mettre le boxon dans le backfield pour à la fois stopper Alvin Kamara et enterrer… probablement Andy Dalton car Jameis Winston ne devrait pas jouer. Si on rajoute que Michael Thomas sera absent, cela complique sa tâche.

Les défenses ont le pas sur les attaques des deux côtés, le match tournera probablement en faveur de l’équipe qui commettra le moins d’erreurs, ce qui n’avantage pas les Saints.