Snippets : Matchs de la Week 15

Snippets

Les snippets reviennent cette saison. Vous retrouverez tous les matchs de la semaine qui seront ajoutés au fur et à mesure des résultats, donc n’hésitez pas à revenir consulter l’article.

Légende :

  • c = courses, r = réceptions, t = touches (courses+réceptions), y = yards.
  • kr = retours de kick, pr = retours de punt.
  • fbl = fumble perdu.
  • tck = plaquage, TFL = plaquage à perte.
  • sk = sack, QBH = QB Hit, prs = pressions (sacks + QB Hits).
  • FF = fumble forcé, FR = fumble recouvré, PD = passe défendue.

NB : Les snippets se basent sur les données d’ESPN (c).

 

Sommaire

 

New York Jets @ Baltimore Ravens
Seattle Seahawks @ Carolina Panthers
Philadelphia Eagles @ Washington Redskins
Houston Texans @ Tennessee Titans
Miami Dolphins @ New York Giants
Denver Broncos @ Kansas City Chiefs
New England Patriots @ Cincinnati Bengals
Tampa Bay Buccaneers @ Detroit Lions
Chicago Bears @ Green Bay Packers
Minnesota Vikings @ Los Angeles Chargers
Jacksonville Jaguars @ Oakland Raiders
Cleveland Browns @ Arizona Cardinals
Los Angeles Rams @ Dallas Cowboys
Atlanta Falcons @ San Francisco 49ers
Buffalo Bills @ Pittsburgh Steelers
Indianapolis Colts @ New Orleans Saints

 

New York Jets 21 @ 42 Baltimore Ravens

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
New York Jets (5-9) 0 7 0 14 21
BALTIMORE RAVENS (12-2) 13 8 14 7 42

QT Tps Éq. Type Action Score
1 7:49 BAL TD Mark Ingram II, 6y run (PAT) 0-7
1 2:50 BAL TD Miles Boykin, 5y catch (no PAT) 0-13
2 13:27 NYJ TD Jamison Crowder, 4y catch (PAT) 7-13
2 9:43 BAL TD Mark Andrews, 1y catch (2pt) 7-21
3 5:09 BAL TD Marquise Brown, 24y catch (PAT) 7-28
3 0:58 BAL TD Seth Roberts, 33y catch (PAT) 7-35
4 12:07 NYJ TD B.J. Bello, 14y blocked punt return (no PAT) 13-35
4 9:58 BAL TD Mark Ingram II, 10y catch (PAT) 13-42
4 7:35 NYJ TD Jamison Crowder, 18y catch (2pt) 21-42

Au début de la 2e MT, les deux équipes étaient à 207 yards chacune… mais Baltimore menait 21-7. C’est tout le résumé de ce match : les Ravens ont été diablement efficaces, alors que les Jets ont eu des opportunités, mais n’ont pas réussi à capitaliser à portée de tir (FG bloqué, turnover on downs, INT) et ont fini par logiquement craquer.

Sans surprise, Lamar Jackson (15/23, 212y, 5TD + 8c/86y) a encore fait le show, et il est désormais le QB recordman de yards au sol sur une saison, dépassant les 1039 de Michael Vick en 2006 ; mais le plus terrifiant avec lui, c’est qu’il est meilleur que l’ex-Falcon par les airs : cinq receveurs différents ont scoré un TD à la passe. Mark Ingram II (14t/86y/2TD) a été le complément idéal, comme toujours, et même la défense contre la course des Jets n’a rien pu faire (34c/218y/1TD).

Sam Darnold (18/32, 218y, 2TD, 1INT + 1fbl) a un temps entretenu l’espoir de tenir, avec notamment la meilleure performance de Le’Veon Bell (21c/87y) au sol… mais c’est justement le hic : c’est la meilleure de sa saison et il n’atteint même pas 100 yards. Jamison Crowder (6r/90y/2TD) s’est vite rattrapé de son horrible drop dans l’endzone, mais à part lui et une ou deux fulgurances de Robby Anderson (4r/66y), cela n’a pas pu tenir plus d’une mi-temps.

Il s’est passé, pour le dernier TNF, ce qui était attendu : les Ravens ont assez aisément disposé des Jets, remporté leur division, et désormais ils volent vers le #1 qui pourrait être assuré dès dimanche prochain.

 

Seattle Seahawks 30 @ 24 Carolina Panthers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
SEATTLE SEAHAWKS (11-3) 13 7 3 7 30
Carolina Panthers (5-9) 0 7 3 14 24

QT Tps Éq. Type Action Score
1 10:26 SEA TD Chris Carson, 16y run (no PAT) 6-0
1 5:22 SEA TD DK Metcalf, 19y catch (PAT) 13-0
2 13:43 CAR TD Christian McCaffrey, 1y run (PAT) 13-7
2 10:09 SEA TD Tyler Lockett, 19y catch (PAT) 20-7
3 11:35 CAR FG Joey Slye, 52y 20-10
3 0:28 SEA FG Jason Myers, 30y 23-10
4 7:18 SEA TD Chris Carson, 6y run (PAT) 30-10
4 4:53 CAR TD Christian McCaffrey, 15y run (PAT) 30-17
4 3:14 CAR TD Curtis Samuel, 5y catch (PAT) 30-24

Seattle a tenu bon grâce à un départ tonitruant, mais les absences en défense ont fini par peser et permettre à Carolina de revenir dans le match ; pas suffisamment avec K.J. Wright (2PDs + 2INTs) qui a été crucial. Dans un match où Chris Carson (25t/137y/2TD) et Christian McCaffrey (27t/175y/2TD) ont brillé comme attendu, et où Tyler Lockett (8r/120y/1TD) et DJ Moore (9t/123y) ont fait du grabuge, c’est le duel de QBs qui a réglé l’affaire : Russell Wilson (20/26, 286y, 2TD) a été au-dessus de Kyle Allen (25/41, 277y, 1TD, 3INT).

 

Philadelphia Eagles 37 @ 27 Washington Redskins

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
PHILADELPHIA EAGLES (7-7) 3 7 7 20 37
Washington Redskins (3-11) 7 7 0 13 27

QT Tps Éq. Type Action Score
1 1:23 PHI FG Jake Elliott, 25y 3-0
1 1:11 WAS TD Terry McLaurin, 75y catch (PAT) 3-7
2 9:53 PHI TD Miles Sanders, 1y run (PAT) 10-7
2 6:58 WAS TD Steven Sims Jr., 5y catch (PAT) 10-14
3 5:53 PHI TD Miles Sanders, 15y catch (PAT) 17-14
4 14:53 WAS TD Adrian Peterson, 10y run (PAT) 17-21
4 9:59 PHI TD Zach Ertz, 2y catch (PAT) 24-21
4 8:02 WAS FG Dustin Hopkins, 53y 24-24
4 4:52 WAS FG Dustin Hopkins, 43y 24-27
4 0:26 PHI TD Greg Ward Jr., 4y catch (PAT) 31-27
4 0:00 PHI TD Nigel Bradham, 47y fumble return (no 2pt) 37-27

Rien ne sera facile pour ces Eagles-là qui ont dû attendre les dernières secondes pour battre les Redskins. Dwayne Haskins (19/28, 261y, 2TD + 1fbl) a fait le meilleur match de sa jeune carrière grâce au nouvel épisode de la Série de Terry McLaurin (5r/130y/1TD) et à l’apport solide d’Adrian Peterson (19t/91y/1TD) qui est devenu le 5e coureur de tous les temps en yards (14102) et 4e en TDs (110) à égalité avec Walter Payton.

Cependant, ni eux ni Ryan Anderson (5tcks + 2TFLs + 2sks + 2QBHs + 3FF) n’ont réussi à résister jusqu’au bout au réveil en 4e QT de Carson Wentz (30/43, 266y, 3TD + 1fbl) et à la confirmation que Philly a trouvé son nouveau coureur avec le rookie Miles Sanders (25t/172y/2TD). La défense des Reds a bien trop souvent plié en 3e tentative (11/16) permettant aux Eagles de contrôler l’horloge (36:57).

 

Houston Texans 24 @ 21 Tennessee Titans

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
HOUSTON TEXANS (9-5) 0 14 0 10 24
Tennessee Titans (8-6) 0 0 7 14 21

QT Tps Éq. Type Action Score
2 9:59 HOU TD Kenny Stills, 12y catch (PAT) 7-0
2 3:14 HOU TD Kenny Stills, 16y catch (PAT) 14-0
3 5:34 TEN TD Ryan Tannehill, 1y run (PAT) 14-7
4 13:35 TEN TD A.J. Brown, 5y catch (PAT) 14-14
4 10:34 HOU TD Carlos Hyde, 10y run (PAT) 21-14
4 3:26 HOU FG Ka’imi Fairbairn, 29y 24-14
4 2:04 TEN TD Dion Lewis, 11y catch (PAT) 24-21

Parfois, on a l’impression qu’un match tourne sur une action, dusse-t-elle se dérouler tôt : le fait que Tennessee ait drivé tout le terrain pour perdre le cuir sur une INT tout près de l’endzone, juste après que Houston ait fait la même chose, et qu’en plus le retour d’INT des Texans les mettent déjà à portée de points, menant à un TD… cela a déjà ressemblé au tournant. Certes, les locaux ont pris un autre coup sur la tête avec un autre TD derrière mais ont fait l’effort de revenir à hauteur, cependant ils ont encore craqué en 4e QT et cette fois c’était trop.

L’arrière-garde minée par les blessures a eu du mal à tenir DeAndre Hopkins (6r/119y), Will Fuller V (5r/61y) et Kenny Stills (3r/35y/2TD) en même temps, chacun réussissant au moins une action importante ; Deshaun Watson (19/27, 243y, 2TD, 2INT) est loin d’avoir eu un match facile, mais il en a fait suffisamment. Carlos Hyde (26c/104y/1TD) a été précieux au sol, passant la barrière des 100 yards que n’a pas réussi à franchir Derrick Henry (21c/86y) grâce à la féroce défense de Houston. De fait, Ryan Tannehill (22/36, 279y, 2TD, 1INT + 3c/10y/1TD) a tenté de compenser, avec toujours A.J. Brown (8r/114y/1TD) ou une utilisation intéressante de Jonnu Smith (6t/117y), mais il n’a pas été assez décisif (comme le reste de l’attaque) pour scorer quelques points de plus.

 

Miami Dolphins 20 @ 36 New York Giants

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Miami Dolphins (3-11) 0 10 3 7 20
NEW YORK GIANTS (3-11) 0 7 16 13 36

QT Tps Éq. Type Action Score
2 9:03 MIA TD DeVante Parker, 20y catch (PAT) 7-0
2 8:01 NYG TD Golden Tate, 51y catch (PAT) 7-7
2 0:44 MIA FG Jason Sanders, 24y 10-7
3 11:53 NYG TD Darius Slayton, 5y catch (PAT) 10-14
3 8:44 MIA FG Jason Sanders, 47y 13-14
3 6:20 NYG SFTY Sam Beal Safety 13-16
3 5:17 NYG TD Saquon Barkley, 1y run (PAT) 13-23
4 14:54 NYG TD Saquon Barkley, 10y run (PAT) 13-30
4 4:41 NYG TD Javorius Allen, 1y run (no PAT) 13-36
4 1:54 MIA TD DeVante Parker, 29y catch (PAT) 20-36

Si c’est le dernier match d’Eli Manning (20/28, 283y, 2TD, 3INT) à New York, il aura bien résumé sa carrière : des passages géniaux, mais un niveau général inconstant. Fort heureusement il a pu se reposer sur Sterling Shepard (9r/111y) et surtout le retour en forme de Saquon Barkley (28t/143y/2TD). Miami a tenu une mi-temps avant que tout ne s’écroule après la pause : Ryan Fitzpatrick (23/41, 279y, 2TD + 1fbl) a surtout cherché DeVante Parker (4r/72y/2TD), mais la pression a fini par l’user (3 sacks + 11 QB Hits).

 

Denver Broncos 3 @ 23 Kansas City Chiefs

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Denver Broncos (5-9) 0 3 0 0 3
KANSAS CITY CHIEFS (10-4) 6 9 8 0 23

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:42 KC TD Tyreek Hill, 41y catch (no 2pt) 0-6
2 12:57 KC FG Harrison Butker, 23y 0-9
2 6:24 KC FG Harrison Butker, 24y 0-12
2 1:56 DEN FG Brandon McManus, 32y 3-12
2 0:00 KC FG Harrison Butker, 44y 3-15
3 9:45 KC TD Tyreek Hill, 5y catch (2pt) 3-23

Les Chiefs ont fait le nécessaire dans la neige pour faire redescendre Drew Lock (18/40, 208y, 1INT) de son nuage en lui mettant notamment une belle pression (2 sacks + 10 QB Hits). Shelby Harris (3tcks + 2TFLs + 2sks + 2QBHs) et ses amis n’ont pas été en reste (3 sacks + 5 QB Hits), mais Patrick Mahomes (27/34, 340y, 2TD, 1INT) se fiche des éléments et parvient quand même à générer des big plays via Travis Kelce (11r/142y) ou Tyreek Hill (6t/68y/2TD) si besoin. Vu les conditions, il est rare de voir si peu de courses des deux côtés – KC (25c/92y) et Denver (15c/52y), mais il faut dire que les deux défenses ont bien tenu.

 

New England Patriots 34 @ 13 Cincinnati Bengals

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
NEW ENGLAND PATRIOTS (11-3) 7 6 14 7 34
Cincinnati Bengals (1-13) 10 0 0 3 13

QT Tps Éq. Type Action Score
1 11:44 NE TD James White, 23y catch (PAT) 7-0
1 6:13 CIN TD Cethan Carter, 8y catch (PAT) 7-7
1 0:14 CIN FG Randy Bullock, 34y 7-10
2 3:51 NE FG Nick Folk, 40y 10-10
2 0:05 NE FG Nick Folk, 46y 13-10
3 11:17 NE TD N’Keal Harry, 7y catch (PAT) 20-10
3 7:21 NE TD Stephon Gilmore, 64y INT return (PAT) 27-10
4 6:33 CIN FG Randy Bullock, 48y 27-13
4 5:31 NE TD Rex Burkhead, 33y run (PAT) 34-13

Une petite frayeur en 1e MT avec une performance offensive léthargique des Patriots… puis la défense a décidé de s’énerver en 2e MT, Stephon Gilmore (4PDs + 2INTs) et J.C. Jackson (3PDs + 2INTs) en tête, avec encore une assistance des équipes spéciales (fumble récupéré). Tom Brady (15/29, 128y, 2TD), toujours peu inspiré, a complété le travail alors que Sony Michel (20t/103y) est réapparu. Mais les Bengals n’ont pas baissé pavillon tout de suite avec un bon début de match d’Andy Dalton (17/31, 151y, 1TD, 4INT) et encore une grosse performance de Joe Mixon (28t/156y), le (probable) MVP des équipes oubliées.

 

Tampa Bay Buccaneers 38 @ 17 Detroit Lions

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
TAMPA BAY BUCCANEERS (7-7) 14 7 3 14 38
Detroit Lions (3-10-1) 0 3 7 7 17

QT Tps Éq. Type Action Score
1 7:25 TB TD Breshad Perriman, 34y catch (PAT) 7-0
1 3:42 TB TD Scotty Miller, 33y catch (PAT) 14-0
2 8:13 TB TD Breshad Perriman, 25y catch (PAT) 21-0
2 3:17 DET FG Matt Prater, 44y 21-3
3 11:32 TB FG Matt Gay, 46y 24-3
3 6:45 DET TD Wes Hills, 1y run (PAT) 24-10
4 14:57 DET TD Wes Hills, 1y run (PAT) 24-17
4 5:12 TB TD Sean Murphy-Bunting, 70y INT return (PAT) 31-17
4 2:59 TB TD Breshad Perriman, 25y catch (PAT) 38-17

OK, le match a peut-être été un peu moins fou qu’attendu (quoique les Lions sont revenus à une possession dans le 4e QT), mais avec la meilleure performance en carrière de Breshad Perriman (6t/116y/3TD), le doublé de l’inconnu total Wes Hills (12t/22y/2TD) et le pick-6 qui tue le match, c’était quand même quelque chose. Hills a tenté sa meilleure imitation de Bo Scarbrough pour aider David Blough (24/43, 260y, 2INT) comme l’a fait aussi Danny Amendola (8r/102y), mais le rookie non-drafté en provenance de Delaware Slippery Rock ne pouvait pas jouer en défense. Jameis Winston (28/42, 458y, 4TD, 1INT) a fait son match habituel : commencer par une cagade puis prendre feu, puis se refroidir puis prendre feu à nouveau via Perriman et Chris Godwin (5r/121y).

 

Chicago Bears 13 @ 21 Green Bay Packers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Chicago Bears (7-7) 0 3 0 10 13
GREEN BAY PACKERS (11-3) 7 0 14 0 21

QT Tps Éq. Type Action Score
1 4:47 GB TD Davante Adams, 29y catch (PAT) 0-7
2 1:45 CHI FG Eddy Pineiro, 30y 3-7
3 12:44 GB TD Aaron Jones, 21y run (PAT) 3-14
3 7:48 GB TD Aaron Jones, 2y run (PAT) 3-21
4 14:56 CHI FG Eddy Pineiro, 27y 6-21
4 8:09 CHI TD Anthony Miller, 2y catch (PAT) 13-21

La 200e a ressemblé à la 199e en 1e MT, mais les Packers ont explosé à la sortie des vestiaires pour mener 21-3 avant de replonger dans leur apathie habituelle, permettant à Chicago de revenir, mais le comeback a été trop court. Le match peut être résumé à une stat, les 4e tentatives qui ont toutes été ratées entre Green Bay (1/3) et Chicago (0/3)… sauf la plus importante, celle du premier TD. Cela a encore été un match très inégal pour Aaron Rodgers (16/33, 203y, 1TD + 3c/23y), mais fort heureusement il a Davante Adams (7r/103y/1TD) et Aaron Jones (13c/51y/2TD), même si ce dernier n’a pas eu sa verve habituelle ; quelques big plays ont suffi à faire la différence.

En face, Mitchell Trubisky (29/53, 334y, 1TD, 2INT) a encore démontré ses qualités et ses défauts, étant trop imprécis dans l’ensemble malgré une connexion toujours rutilante avec Allen Robinson II (7r/125y) et Anthony Miller (9r/118y/1TD). Ses deux INTs ont fait mal, il a été mis sous pression (3 sacks + 5 QB Hits) avec un puissant Kenny Clark (8tcks + 3TFLs + 2sks + 2QBHs), le jeu au sol n’a pas aidé, et l’attaque n’a pas suffisamment converti les 3e (9/20), les 4e, et n’est pas suffisamment allée au bout dans la redzone (1/3).

 

Minnesota Vikings 39 @ 10 Los Angeles Chargers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
MINNESOTA VIKINGS (10-4) 6 13 6 14 39
Los Angeles Chargers (5-9) 3 7 0 0 10

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:10 MIN TD Irv Smith Jr., 1y catch (no PAT) 6-0
1 4:35 LAC FG Michael Badgley, 41y 6-3
2 14:57 MIN FG Dan Bailey, 26y 9-3
2 8:42 LAC TD Mike Williams, 2y catch (PAT) 9-10
2 4:17 MIN FG Dan Bailey, 44y 12-10
2 0:07 MIN TD Ifeadi Odenigbo, 56y fumble return (PAT) 19-10
3 12:37 MIN FG Dan Bailey, 38y 22-10
3 7:06 MIN FG Dan Bailey, 27y 25-10
4 10:25 MIN TD Mike Boone, 8y run (PAT) 32-10
4 8:45 MIN TD Mike Boone, 2y run (PAT) 39-10

Dans un match d’abord serré, les Vikes ont fait le boulot pour continuer à croire à la division en s’envolant grâce aux ballons… volés (7 turnovers) ; les fumbles des Bolts ont plu sur le terrain, dont un remonté pour un TD. Les équipes spéciales ont également fait leur part (un punt contré), et même sans Dalvin Cook blessé plus Adam Thielen en mode avion, Minnesota l’a emporté aisément.

Melvin Gordon (12t/64y + 2fbls) a perdu deux ballons, Philip Rivers (28/39, 307y, 1TD, 3INT + 1fbl) quatre et Austin Ekeler (12t/81y) a été majoritairement contenu ; en face, Kirk Cousins (19/25, 207y, 1TD, 1INT) a fait ce qu’on lui demandait : mener l’équipe à portée de points et faire moins d’erreurs qu’en face.

 

Jacksonville Jaguars 20 @ 16 Oakland Raiders

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
JACKSONVILLE JAGUARS (5-9) 3 0 3 14 20
Oakland Raiders (6-8) 10 6 0 0 16

QT Tps Éq. Type Action Score
1 11:29 OAK TD Tyrell Williams, 40y catch (PAT) 0-7
1 8:09 JAC FG Josh Lambo, 28y 3-7
1 4:53 OAK FG Daniel Carlson, 33y 3-10
2 2:21 OAK FG Daniel Carlson, 34y 3-13
2 0:00 OAK FG Daniel Carlson, 27y 3-16
3 0:28 JAC FG Josh Lambo, 43y 6-16
4 5:15 JAC TD Chris Conley, 6y catch (PAT) 13-16
4 0:31 JAC TD Chris Conley, 4y catch (PAT) 20-16

Et la dernière au Coliseum était une victoire étriquée… jusqu’à ce que cela devienne une cruelle défaite de plus. Pourtant les Raiders ont dominé la 1e MT derrière l’efficacité de Derek Carr (22/36, 267y, 1TD), de Josh Jacobs (26t/109y) et de Darren Waller (8r/122y)… mais malgré cela l’attaque a un peu trop souvent calé, n’ajoutant que des FGs après le TD initial.

Et tout d’un coup, l’attaque s’est embourbée face au réveil de Yannick Ngakoue (5tcks + 4TFLs + 2sks + 2QBHs + 1PD) et ses partenaires alors que la défense a lâché prise ; Gardner Minshew II (17/29, 201y, 2TD + 5c/27y) en a profité : Leonard Fournette (20t/73y) a bien mieux fini qu’il n’a commencé, Keelan Cole (3r/76y) a rappelé qu’il existait et Chris Conley (4r/49y/2TD) a scoré par deux fois.

C’est donc bien tristement que s’achève l’ère Oakland pour les Raiders.

 

Cleveland Browns 24 @ 38 Arizona Cardinals

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Cleveland Browns (6-8) 0 10 7 7 24
ARIZONA CARDINALS (4-9-1) 7 14 7 10 38

QT Tps Éq. Type Action Score
1 10:09 ARI TD Kenyan Drake, 5y run (PAT) 0-7
2 12:02 ARI TD Kenyan Drake, 1y run (PAT) 0-14
2 7:50 CLE TD Nick Chubb, 33y run (PAT) 7-14
2 4:33 CLE FG Austin Seibert, 44y 10-14
2 0:25 ARI TD Dan Arnold, 6y catch (PAT) 10-21
3 8:54 CLE TD Ricky Seals-Jones, 2y catch (PAT) 17-21
3 1:40 ARI TD Kenyan Drake, 1y run (PAT) 17-28
4 7:25 ARI TD Kenyan Drake, 17y run (PAT) 17-35
4 5:18 ARI FG Zane Gonzalez, 21y 17-38
4 1:21 CLE TD Ricky Seals-Jones, 1y catch (PAT) 24-38

Quand on vous dit que cette équipe des Cards a des limitations évidentes, mais qu’elle a des bribes de quelque chose de sympathique, voilà que Kenyan Drake (23t/146y/4TD) explose et qu’Arizona met une mine à Cleveland car la saison des Browns n’est déjà pas assez tortueuse. Et pourtant Nick Chubb (20t/148y/1TD) n’a pas chômé, mais la défense des visiteurs s’est fait marcher dessus au sol (35c/226y/4TD), et en fait c’est presque toute l’équipe de Cleveland qui a semblé sans énergie (ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour le HC).

Baker Mayfield (30/43, 247y, 2TD, 1INT) et Kyler Murray (19/25, 219y, 1TD, 1INT) ont eu leurs hauts et bas dans le match, mais c’est surtout la différence d’impression d’ensemble qui est gênante pour les Browns.

 

Los Angeles Rams 21 @ 44 Dallas Cowboys

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Los Angeles Rams (8-6) 0 7 0 14 21
DALLAS COWBOYS (7-7) 7 21 3 13 44

QT Tps Éq. Type Action Score
1 1:47 DAL TD Jason Witten, 19y catch (PAT) 0-7
2 12:58 LAR TD Todd Gurley II, 2y catch (PAT) 7-7
2 11:37 DAL TD Tavon Austin, 59y catch (PAT) 7-14
2 1:57 DAL TD Ezekiel Elliott, 1y run (PAT) 7-21
2 0:16 DAL TD Ezekiel Elliott, 3y run (PAT) 7-28
3 11:09 DAL FG Kai Forbath, 50y 7-31
4 14:56 DAL FG Kai Forbath, 42y 7-34
4 6:40 DAL FG Kai Forbath, 42y 7-37
4 3:17 LAR TD Todd Gurley II, 7y run (2pt) 15-37
4 3:00 DAL TD Tony Pollard, 44y run (PAT) 15-44
4 0:40 LAR TD Cooper Kupp, 7y catch (no 2pt) 21-44

Le match le plus complet de Dallas au moment où il le fallait (enfin, si on omet le coin toss et l’engagement en touche) : les Rams sont retombés dans un trou total et n’ont pas existé jusqu’à ce que le score ne soit hors d’atteinte. Sean Lee (4tcks + 1TFL + 1sk + 1QBH + 1PD + 1INT) a “rajeuni” de 10 blessures, Kai Forbath (3/3 FG + 5/5 XP) a calmé les craintes sur les équipes spéciales, et l’attaque a couru sur L.A. (45c/263y/3TD) : Ezekiel Elliott (27t/160y/2TD) et Tony Pollard (14t/143y/1TD) se sont amusés, Dak Prescott (15/23, 212y, 2TD) a fait le minimum dont un big play pour Tavon Austin. Todd Gurley II (14t/38y/2TD) a juste réussi à finir des drives inutiles, les seuls que Jared Goff (33/51, 284y, 2TD, 1INT) a réussi à conduire malgré Tyler Higbee (12r/111y).

 

Atlanta Falcons 29 @ 22 San Francisco 49ers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
ATLANTA FALCONS (5-9) 0 10 0 19 29
San Francisco 49ers (11-3) 0 10 3 9 22

QT Tps Éq. Type Action Score
2 12:55 SF TD Raheem Mostert, 2y run (PAT) 0-7
2 7:01 ATL TD Julio Jones, 5y catch (PAT) 7-7
2 2:36 ATL FG Younghoe Koo, 43y 10-7
2 0:24 SF FG Robbie Gould, 22y 10-10
3 5:14 SF FG Robbie Gould, 46y 10-13
4 10:07 SF TD Kyle Juszczyk, 2y catch (no PAT) 10-19
4 5:15 ATL TD Qadree Ollison, 1y run (PAT) 17-19
4 1:48 SF FG Robbie Gould, 43y 17-22
4 0:02 ATL TD Julio Jones, 5y catch (no 2pt) 23-22
4 0:00 ATL TD Olamide Zaccheaus, 0y fumble return (no 2pt) 29-22

Matt Ryan (25/39, 210y, 2TD + 5c/27y) pour Julio Jones (13r/134y/2TD), quelques centimètres, et une victoire tellement méritée pour le QB des Falcons qui a dû endurer pas mal de choses cette saison ainsi que son receveur star sur et en dehors du terrain. Et pourtant il a fallu se remettre du TD annulé juste avant, mais quand on s’appelle Matty Ice et Houlio, zéro problème ; Atlanta est 4-2 depuis sa bye week, en faisant 1-1 contre New Orleans et en battant San Francisco (et en tôlant les Cats qui avaient un meilleur record à chaque fois).

Pour les 49ers, il y a un problème : Jimmy Garoppolo (22/34, 200y, 1TD) abuse des ciblages vers George Kittle (13r/134y), et le jeu au sol n’a pas eu sa domination habituelle, un poil trop boom or bust bien que les stats ne soient pas mauvaises (27c/120y/1TD) ; de fait, les 49ers n’ont pas un bon taux de 3e tentatives (4/12)… en fait il est même moins bon que celui d’Atlanta (7/13). Cela s’est surtout vu vers la fin du match, où un TD aurait clôt le score mais le FG a laissé la porte ouverte à Ryan qui a réussi le drive de la victoire.

 

Buffalo Bills 17 @ 10 Pittsburgh Steelers

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
BUFFALO BILLS (10-4) 0 7 0 10 17
Pittsburgh Steelers (8-6) 0 3 7 0 10

QT Tps Éq. Type Action Score
2 14:22 BUF TD Josh Allen, 1y run (PAT) 7-0
2 11:26 PIT FG Chris Boswell, 49y 7-3
3 11:18 PIT TD James Conner, 11y catch (PAT) 7-10
4 12:23 BUF FG Stephen Hauschka, 36y 10-10
4 7:55 BUF TD Tyler Kroft, 14y catch (PAT) 17-10

Avec deux attaques inconstantes et deux fortes défenses, c’est exactement le match auquel on s’attendait… et ce sont les Bills qui parviennent enfin à poster une saison à 10+ victoires au XXIe siècle (1999 !). Le retour du Steeler James Conner (12t/51y/1TD) a été très limité, ce qui a poussé le match sur le bras de Devlin Hodges (23/38, 202y, 1TD, 4INT) ; sans surprise, il a lutté contre cette défense redoutable, que ce soit la pression (4 sacks + 7 QB Hits) menée par le duo Jordan Phillips (3tcks + 2TFLs + 2sks + 2QBHs) – Shaq Lawson (3tcks + 3TFLs + 1sk + 2QBHs) ou la couverture menée par Tre’Davious White (4tcks + 1TFL + 2PDs + 2INTs). James Washington (5r/83y) et Diontae Johnson (5r/62y + 1fbl) ont essayé d’aider, mais cette fois c’était trop difficile.

Ce n’est pas pour autant que Josh Allen (13/25, 139y, 1TD, 1INT + 7c/28y/1TD) ait fait un excellent match, mais il a fait moins d’erreurs et il a su utiliser ses jambes pour continuer les drives. Malgré T.J. Watt (4tcks + 2.5TFLs + 0.5sk + 2QBHs + 1PD) en face, Allen a su échanger avec John Brown (7r/99y), et le rookie Devin Singletary (23t/89y + 1fbl) a encore été vraiment intéressant mais attention aux fumbles.

Les Bills se sont donnés le droit de rêver en Week 16 (dans un autre match qui devrait être défensif).

 

Indianapolis Colts 7 @ 34 New Orleans Saints

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
Indianapolis Colts (6-8) 0 0 0 7 7
NEW ORLEANS SAINTS (11-3) 3 17 14 0 34

QT Tps Éq. Type Action Score
1 7:28 NO FG Wil Lutz, 33y 0-3
2 12:37 NO TD Michael Thomas, 15y catch (PAT) 0-10
2 6:11 NO TD Tre’Quan Smith, 21y catch (PAT) 0-17
2 0:00 NO FG Wil Lutz, 26y 0-20
3 7:08 NO TD Josh Hill, 5y catch (PAT) 0-27
3 0:35 NO TD Taysom Hill, 28y catch (PAT) 0-34
4 3:56 IND TD Jordan Wilkins, 1y run (PAT) 7-34

Que voulez-vous dire après un match pareil ? Drew Brees (29/30, 307y, 4TD), superstar : en une seule soirée il a dépassé Peyton Manning et Tom Brady pour devenir le recordman de TDs en carrière (541), et tout cela en rajoutant le record du taux de complétion sur un match (96.1%). Un match normal, quoi.

Michael Thomas (12r/128y/1TD) continue sur la voie du record de Marvin Harrison, et malgré la vaillante résistance de la défense de Darius Leonard (12tcks), elle n’a pas pu tenir bien longtemps compte tenu du manque d’efficacité totale de son attaque (205 yards totaux). Il paraît que la ligne défensive des Saints a perdu deux titulaires, mais cela ne s’est pas vu, New Orleans dominant les deux tranchées ; le jeu au sol est allé nulle part (17c/46y/1TD) et Jacoby Brissett (18/34, 165y) non plus.