Gameday : Thursday Night Football Week 2

Gameday 2015

 

Baltimore Ravens (1-0) @ Cincinnati Bengals (1-0)

 

Date et Heure Française Vendredi 14 Septembre, 02:20
Lieu Paul Brown Stadium
Titre Comme on se retrouve
Prévision Météo Ciel dégagé

 

À moins que les Ravens et les Bengals décident de suivre « l’exemple » des Browns et des Steelers, ce match devrait placer une des deux équipes en tête de l’AFC North, mais surtout c’est un moyen pour Baltimore d’obtenir une première revanche par rapport à leur élimination de l’année dernière.

Donc, cette démolition des Bills en Week 1… : outre le pan défensif de ce résultat (qui sera traité dans la question suivante), le pan offensif semble prouver que la refonte du corps de receveurs a du mérite et qu’elle pourrait rebooster Joe Flacco. Alex Collins est également reparti sur le même rythme, et la ligne offensive a plutôt tenu la route… mais en face c’est Geno Atkins et Carlos Dunlap, ce qui risque d’être un autre test pour elle. Nick Vigil va devoir surveiller Collins (et il a l’air plutôt prêt à cela si on en croit le premier match), mais c’est au niveau de la couverture qu’on a un peu plus de doutes avec les nouvelles armes des Ravens.

http://www1.pictures.zimbio.com/gi/Tyler+Boyd+Cincinnati+Bengals+v+Baltimore+SCdqlRUm84Jl.jpgUn peu de mal à démarrer en Week 1 pour Cincy… : oui, mais une fois que la machine a trouvé le rythme, elle est parvenue à l’emporter. Les Ravens ont eu beau terroriser Nathan Peterman, un Andy Dalton à 100%, c’est plus difficile. La ligne offensive a plutôt fait un travail intéressant (mais pas sans faille), et elle est supérieure à celle de Buffalo, donc Baltimore aura besoin de trouver encore quelques blitz bien sentis – comme avec Tavon Young – pour mettre la pression sur le Quarterback. En 2017 et sans Jimmy Smith, la couverture a (enfin) réussi à rendre A.J. Green majoritairement inoffensif, une performance qu’il faudra rééditer ; mais elle ne sera pas suffisante avec le Tyler Trio, un John Ross qui s’insère enfin dans le groupe, et surtout un Joe Mixon plus impliqué que jamais dans toutes les phases. C.J. Mosley & Cie vont devoir le surveiller au plus près.

L’année dernière, les Bengals avaient commencé l’année par cette affiche et avaient pris un 20-0 sec (avant de se venger en Week 17). Les deux lignes offensives vont être testées, et c’est celle qui pliera le plus qui entraînera le reste de son attaque. Léger avantage aux Ravens, à eux de prouver que ce démarrage n’était pas du vent.