Fiche SB : Super Bowl XXXIII

 

Présentation

 

Match Denver Broncos 3419 Atlanta Falcons
Date 31 Janvier 1999
Lieu Pro Player Stadium, Miami, Floride
MVP John ELWAY, Quarterback, Denver Broncos
Ligne Vegas Denver Broncos, +7.5
Arbitre Bernie KUKAR

 

Le champion AFC : Denver Broncos

 

Head Coach Mike SHANAHAN
Record 14-2 (1er AFC West)
Playoffs Divisional Playoff : vs. Miami Dolphins, 38-3
Conference Championship : vs. New York Jets, 23-10

 

Shannon Sharpe

Tout le monde pensait que le titre enfin remporté l’année précédente par John Elway allait mettre fin à sa carrière, mais le Quarterback avait décidé de rempiler pour une saison supplémentaire. Il s’est basé sur la même ossature pour mener les Broncos au meilleur bilan d’AFC (14-2) et à une qualification assez aisée pour le Super Bowl.

Le coureur Terrell « T.D. » Davis a encore monté son niveau, devenant le quatrième de l’histoire à dépasser les 2000 yards ; il a été logiquement élu Most Valuable Player et Offensive Player Of The Year. Le reste de l’attaque est inchangé avec le fameux trio de cibles Smith – McCaffrey – Sharpe (26 touchdowns à eux trois) et une ligne toujours aussi excellente. La défense n’a pas bougé non plus, avec du talent à tous les niveaux mené par les Defensive Linemen Trevor Pryce et Maa Tanuvasa, le Linebacker Bill Romanowski ou le Safety punisseur Steve Atwater.

Titulaires :

  • Quarterback : John ELWAY.
  • Coureurs : Terrell DAVIS, Howard GRIFFITH.
  • Receveurs : Rod SMITH, Ed MCCAFFREY.
  • Tight End : Shannon SHARPE.
  • Centre : Tom NALEN.
  • Guards : Mark SCHLERETH, Dan NEIL.
  • Offensive Tackles : Tony JONES, Harry SWAYNE.
  • Defensive Tackles : Keith TRAYLOR, Trevor PRYCE.
  • Defensive Ends : Harald HASSELBACH, Maa TANUVASA.
  • Middle Linebacker : Glenn CADREZ.
  • Outside Linebackers : John MOBLEY, Bill ROMANOWSKI.
  • Cornerbacks : Ray CROCKETT, Darrien GORDON.
  • Safeties : Tyrone BRAXTON, Steve ATWATER.
  • Kicker : Jason ELAM.
  • Punter : Tom ROUEN.

 

Le champion NFC : Atlanta Falcons

 

Head Coach Dan REEVES
Record 14-2 (1er NFC West)
Playoffs Divisional Playoff : vs. San Francisco 49ers, 20-18
Conference Championship : @ Minnesota Vikings, 30-27 (OT)

 

Dan Reeves

La NFC a créé la surprise : les Dirty Birds Falcons accèdent à leur premier Super Bowl depuis leur naissance en 1965. Il faut dire que la franchise n’avait jamais rien fait de probant, avec seulement cinq playoffs en 32 saisons. L’équipe a même posté un terrible 3-13 en 1996, ce qui a poussé l’organisation à faire le ménage ; elle a alors engagé un Head Coach qui va rappeler des souvenirs aux Broncos : Dan Reeves, l’ancien Head Coach de Denver qui a perdu les trois finales dans les années 1980 ! Il cristallise d’ailleurs toutes les histoires dans les médias américains avant le match : non seulement il avait été plus ou moins blackboulé par Elway et Mike Shanahan pour arrêter cette spirale de défaites en finale, mais il a subi un pontage coronarien pendant la saison, revenant coacher à temps pour les playoffs.

Il a donc repris les Falcons et les a fait progresser de manière spectaculaire : de 3-13 à 14-2 en deux saisons ! Cela a été possible grâce à une attaque compétente menée par le Quarterback Chris Chandler, le coureur Jamal Anderson et le trio de cibles Tony Martin – Terance Mathis – O.J. Santiago. La défense possède du talent avec notamment les Linebackers Cornelius Bennett (l’ex-Bill) et Jessie Tuggle ou les arrières Ray Buchanan et l’ex-Packer Eugene Robinson… qui défraie la chronique en étant arrêté pour sollicitation de prostituée la veille du match. Sans oublier le sûr Kicker Morten Andersen et le retourneur Tim Dwight qui peut renverser un match à n’importe quel moment.

Titulaires :

  • Quarterback : Chris CHANDLER.
  • Coureurs : Jamal ANDERSON, Brian KOZLOWSKI.
  • Receveurs : Tony MARTIN, Terance MATHIS.
  • Tight End : O.J. SANTIAGO.
  • Centre : Robbie TOBECK.
  • Guards : Calvin COLLINS, Gene WILLIAMS.
  • Offensive Tackles : Bob WHITFIELD, Ephraim SALAAM.
  • Defensive Tackles : Travis HALL, Shane DRONETT.
  • Defensive Ends : Lester ARCHAMBEAU, Chuck SMITH.
  • Middle Linebacker : Jessie TUGGLE.
  • Outside Linebackers : Cornelius BENNETT, Henri CROCKETT.
  • Cornerbacks : Ray BUCHANAN, Michael BOOKER.
  • Safeties : William WHITE, Eugene ROBINSON.
  • Kicker : Morten ANDERSEN.
  • Punter : Dan STRYZINSKI.

 

1er Quart-Temps
Denver 0 – Atlanta 0

 

Jason Elam de Denver donne le coup d’envoi que Tim Dwight remonte 31 yards, plaçant la balle sur les 37 yards d’Atlanta.

 

Drive d’Atlanta : 14:50, balle sur ATL 37

 

Comme on pouvait s’y attendre, le puissant coureur Jamal Anderson lance les hostilités avec une belle course de 13 yards ; la défense répond rapidement en plaquant le joueur pour un gain nul. Chris Chandler tente alors sa première passe du match et la complète vers Tony Martin pour 4 yards. Une deuxième combinaison entre les deux joueurs est ratée, mais le Cornerback Ray Crockett est logiquement pénalisé pour une interférence de passe défensive qui coûte 25 yards.

Anderson ajoute 9 yards en deux courses, et Chandler lui-même garde la balle pour obtenir le first down. Le coureur avance pour 2 yards, puis le Quarterback échappe à la pression et essaie de trouver son Tight End O.J. Santiago ; la passe est manquée. Sur la 3e tentative, le pass-rush finit par l’atteindre : le Linebacker Bill Romanowski le sacke pour 7 yards, forçant Atlanta à se contenter d’un Field Goal de 32 yards de Morten Andersen.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Denver Broncos 0 0
Atlanta Falcons 3 3

 

Atlanta rend la balle à Denver directement en touchback.

 

Drive de Denver : 9:35, balle sur DEN 20

 

John Elway démarre avec une passe rapide pour Terrell Davis, mais elle est manquée. Le Quarterback se rabat sur son receveur préféré, le Tight End Shannon Sharpe, pour 12 yards. T.D. est bien contenu avec 3 yards seulement en deux courses, mais le receveur Rod Smith fait bien mieux : sur un parcours intérieur, il attrape le ballon, évite le plaquage du Cornerback Ronnie Bradford et sprinte le long de la touche pour 41 yards.

Davis obtient un first down avec 10 yards en deux courses, mais il est bien stoppé par le Defensive End Chuck Smith pour une perte d’un yard sur la suivante. Elway ne panique pas et revient vers Sharpe pour 14 yards ; il résiste au Safety Eugene Robinson, feinte le Linebacker Jessie Tuggle et il faut l’intervention du Cornerback Ray Buchanan pour le faire tomber à un yard de l’en-but.

Howard Griffith passe en force pour donner une fin heureuse à ce drive de 10 actions, 80 yards et 5:04. La réponse des champions en titre aura été rapide.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Denver Broncos 7 7
Atlanta Falcons 3 3

 

Denver réengage, et Atlanta repart de ses 27 yards.

 

Drive d’Atlanta : 3:55, balle sur ATL 27

 

Chandler ne trouve pas Santiago, puis Anderson court pour 9 yards, approchant l’attaque d’un first down. Malheureusement, il est parfaitement plaqué par le Defensive End Alfred Williams qui le stoppe pour un gain nul, forçant un 3&out et un punt des Falcons.

 

Drive de Denver : 2:12, balle sur DEN 25

 

T.D. démarre bien avec un gain de 6 yards, mais le drive prend rapidement une mauvaise tournure : Elway tente une première connexion vers Sharpe qui est bien défendue par Devin Bush, et la seconde n’est pas contrôlée par le Tight End ; elle rebondit entre ses mains et termine dans les bras de Ronnie Bradford pour une interception.

 

Drive d’Atlanta : 1:27, balle sur DEN 35

 

Atlanta se retrouve en parfaite position pour rajouter des points, et le retourneur Tim Dwight fait son apparition en attaque : Chandler lui remet la balle ; il semble un moment vouloir la lancer sur un trick play, mais il se ravise et gagne 5 yards au sol. Anderson rajoute 4 yards, ce qui approche à nouveau les Falcons d’une nouvelle série de tentatives alors que le premier quart-temps touche à sa fin.

Les attaques ont dominé au début, mais les défenses ont repris le dessus en fin de période.

 

2e Quart-Temps
Denver 7 – Atlanta 3

 

En 3e&1, encore une fois, Anderson est stoppé pour un gain nul par une ligne défensive qui ne bouge pas d’un iota. Reeves, frustré de ces échecs répétés, décide de forcer le destin : il appelle une nouvelle course d’Anderson, mais la défense répond à nouveau présent ; le Linebacker Glenn Cadrez mène la charge et le Defensive Tackle Keith Traylor termine le travail pour une perte de 2 yards.

Les champions NFC rendent la balle aux Broncos.

 

Drive de Denver : 14:15, balle sur DEN 29

 

Cela fait désormais un petit moment que Sharpe est aux vestiaires, suite au choc sur sa réception du premier quart-temps. Cela ne ralentit pas Elway qui se connecte avec son remplaçant, Byron Chamberlain, pour 13 yards. T.D. engrange 9 yards par la suite, et Chamberlain est de nouveau disponible pour 4 yards. Elway continue de distribuer en atteignant Rod Smith pour 18 yards.

Après une tentative manquée, retour au jeu au sol avec un Davis qui continue son show : 13 yards pour gagner un first down, puis 6 yards pour placer la balle dans les 10 yards d’Atlanta. Elway se déplace à nouveau pour trouver un receveur, mais cette fois il est forcé d’envoyer en touche. Sur la 3e&4, il vise de nouveau Chamberlain mais la passe est bien trop basse. Tout proche de l’en-but, Denver doit néanmoins se résoudre à taper un Field Goal de 26 yards via Jason Elam.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Denver Broncos 7 3 10
Atlanta Falcons 3 0 3

 

Denver tape le renvoi et Atlanta le remonte jusqu’à ses 27 yards.

 

Drive d’Atlanta : 9:17, balle sur ATL 27

 

Chandler décide de lâcher son bras en début de drive : il trouve deux fois Terance Mathis pour 16 et 30 yards, avec notamment un plaquage manqué de Ray Crockett. Anderson réussit une réception de 9 yards, puis avance d’autant en deux courses. Cela place les Falcons en 2e&4 à l’intérieur des 10 yards des Broncos.

La défense sent le danger et le Cornerback Darrien Gordon se sacrifie en plaquant Anderson pour seulement un yard ; il reste un moment au sol mais finit par se relever. En 3e&4, Chandler ne trouve pas Dwight dans l’en-but, et c’est un nouveau drive prometteur qui va devoir se finir par un Field Goal de 26 yards.

C’est normalement une formalité pour Morten Andersen ; néanmoins, à la stupéfaction de tous, le Kicker danois manque complètement sa tentative.

 

Drive de Denver : 5:07, balle sur DEN 20

 

Un peu plus tôt, les Broncos ont perdu le cuir et les Falcons n’ont pas réussi à en profiter à cause d’une 4e tentative manquée. Voilà la différence entre les champions et les autres : suite à ce raté d’Atlanta, la punition va être terrible et immédiate.

https://i.pinimg.com/originals/67/18/96/671896b7b0b4e13395417a920ca0d88a.jpgElway feinte la remise à T.D. et se déplace avant de délivrer une bombe vers Rod Smith. Le receveur est devant Eugene Robinson et le Safety ne le reverra pas avant l’en-but. C’est un touchdown de 80 yards (à une unité du record de Brett Favre et Antonio Freeman au Super Bowl XXXI) et il met un énorme coup au moral des Falcons, désormais menés de 14 points.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Denver Broncos 7 10 17
Atlanta Falcons 3 0 3

 

Denver rend la balle, et Tim Dwight réussit enfin sa première percée sur retour ; il remonte le cuir 42 yards pour placer l’attaque au milieu du terrain.

 

Drive d’Atlanta : 4:54, balle sur DEN 49

 

Rien de tel qu’une action de ce genre pour lancer l’attaque vers un touchdown qui redonnerait du suspense, même si les derniers drives d’Atlanta n’ont laissé que d’amers regrets. Celui-ci ne démarre pas forcément bien quand Chandler rate Martin, mais le duo se connecte sur le deuxième essai pour 23 yards.

Le Quarterback scramble pour 10 yards et un first down, avant de trouver Brian Kozlowski pour 5 yards. La balle est sur les 11 yards de Denver, la fameuse zone autour des 10 contre laquelle Atlanta n’arrête pas de buter depuis un moment. Et malheureusement pour eux, cela va continuer : Chandler vise deux fois l’en-but, mais le Cornerback Tory James dévie la passe vers Ronnie Harris et Gordon dévie celle pour Martin.

Ces deux magnifiques actions défensives poussent les Falcons à rappeler Morten Andersen ; cette fois, le Great Dane convertit de 28 yards… mais les regrets continuent pour Atlanta.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Denver Broncos 7 10 17
Atlanta Falcons 3 3 6

 

Atlanta réengage, et Denver repart de ses propres 28 yards.

 

Drive de Denver : 2:25, balle sur DEN 28

 

Les Broncos apprennent une mauvaise nouvelle : Shannon Sharpe ne reviendra pas suite à sa blessure, ce qui veut dire que Byron Chamberlain va devoir finir le travail. Cela ne lui fait pas peur, et Elway lui fait confiance : après 17 yards en deux courses de T.D., le duo se trouve pour 12 yards.

Une end around de Rod Smith est bien contenue par Chuck Smith et un gain d’un seul yard, puis le receveur gagne 5 yards sur une réception plus classique. Le Guard Dan Neil est ensuite pénalisé pour holding, ce qui transforme la 3e&4 en 3e&14 et plombe le drive. T.D. porte le ballon pour 2 yards et Denver se dégage de belle façon, plaquant Atlanta sur ses 10 yards.

 

Drive d’Atlanta : 0:34, balle sur ATL 10

 

Les Falcons n’ont pas le temps de faire grand-chose vu le temps qu’il reste : une passe manquée pour Anderson puis une course de ce dernier pour 6 yards et la mi-temps intervient.

Ces 30 premières minutes peuvent être résumées par un contraste d’efficacité : les Falcons auraient facilement pu mener au score – même avec le touchdown énorme de Rod Smith – s’ils avaient pu marquer au moins un touchdown sur leurs trois voyages à l’intérieur des 20 yards adverses. Au lieu de cela, ils ont même manqué un Field Goal et inscrit seulement 6 points.

 

3e Quart-Temps
Denver 17 – Atlanta 6

 

Morten Andersen donne le coup d’envoi de la deuxième mi-temps, et Vaughn Hebron le remonte 26 yards.

 

Drive de Denver : 14:50, balle sur DEN 26

 

Elway démarre avec une play-action qui lui permet de trouver Ed McCaffrey pour 18 yards ; il trouve ensuite T.D. pour 11. Le duo Davis – Griffith gagne un nouveau first down en trois actions, puis le Quarterback revient vers McCaffrey qui réussit une autre réception pour 14 yards ; ses deux premières du match.

https://www.denverpost.com/wp-content/uploads/1999/02/super-bowl-33-12.jpg?w=620Le coureur Dwayne Carswell est ensuite pénalisé pour un holding sur une course de T.D., ce qui va freiner l’attaque des champions AFC : Elway scramble pour un gain nul (plaquage de Cornelius Bennett), Davis est aussi plaqué pour aucun yard (plaquage du Safety William White), puis une passe pour Rod Smith ne gagne que 8 yards.

C’est une belle réaction de la défense d’Atlanta qui limite Denver à un Field Goal de 38 yards de Jason Elam. Encore mieux pour les champions AFC : c’est au tour du Kicker des Broncos de rater sa tentative à la droite des poteaux.

 

Drive d’Atlanta : 8:01, balle sur ATL 28

 

Les Falcons doivent profiter de cette erreur pour revenir au score. Chandler utilise la play-action afin de trouver Martin pour 19 yards, puis il scramble lui-même ; il passe dans la moitié de terrain adverse avec un gain de 12 yards.

Le Quarterback connaît une fin moins heureuse sur l’action suivante – John Mobley le sacke sur un blitz massif pour une perte de 6 yards – et il connaît une fin catastrophique juste derrière : sa passe vers Mathis est interceptée par Darrius Johnson qui replace la possession dans le camp des Falcons.

 

Drive de Denver : 5:53, balle sur ATL 42

 

Davis démontre sa puissance et son agilité en résistant au plaquage de Tuggle et en changeant de direction pour gagner 11 yards. Derek Loville le remplace pour une course de 2 yards, après quoi Elway ne se connecte pas avec Rod Smith, puis McCaffrey est rapidement plaqué pour un gain nul sur une action mal embarquée.

Jason Elam entre pour un Field Goal de 48 yards, mais cette fois il le rate sur la gauche, laissant le score à 17-6 pour Denver.

 

Drive d’Atlanta : 3:49, balle sur ATL 38

 

Cette fois, cela suffit : Atlanta doit absolument marquer un touchdown pour remettre la pression sur son adversaire. Anderson engrange 13 yards en passant par les extérieurs, puis Chandler combine avec Mathis pour 13 yards. Anderson joue les toupies dans une nouvelle course très efficace de 15 yards, et les Falcons sont à portée des points.

Sur l’action suivante, Chandler recule et vise O.J. Santiago qui est libre, mais Traylor lève la main sur la ligne de scrimmage et détourne la passe qui part en cloche. Mathis glisse et ne peut plus revenir ; Darrien Gordon attrape le cuir au vol et part tout droit vers le touchdown. Chandler le freine suffisamment pour que d’autres joueurs le rattrapent, mais cela pourrait bien être la perte de balle de trop avec un troisième quart-temps presque terminé.

 

Drive de Denver : 1:46, balle sur ATL 24

 

T.D. court 4 yards, puis Elway essaie d’atteindre McCaffrey dans l’en-but mais la couverture de Ray Buchanan est excellente. La défense ne peut cependant rien pour contrer le gain de 15 yards du receveur sur l’action suivante.

Griffith rajoute 4 yards pour placer Denver à un yard de l’en-but alors que la troisième période se termine sur ce qui pourrait bien être la fin du suspense du « Super Bowl des occasions manquées ».

 

4e Quart-Temps
Denver 17 – Atlanta 6

 

Dès la première action, Griffith passe en force pour inscrire le touchdown qui place les Broncos à trois possessions d’écart.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Denver Broncos 7 10 0 7 24
Atlanta Falcons 3 3 0 0 6

 

Denver frappe le renvoi qui est retourné par Atlanta jusqu’à leurs 30 yards.

 

Drive d’Atlanta : 14:56, balle sur ATL 30

 

Encore une fois, Atlanta repart avec des gains conséquents sur ce drive : Santiago pour 13 yards (Chandler évite le sack de peu), Anderson au sol pour 15, Martin pour 16. Et, encore une fois, la fin est brutale : Chandler essaie de prendre un raccourci en visant Martin près de l’en-but, mais la passe est imprécise et Gordon l’intercepte à nouveau.

L’arrière repart dans une longue chevauchée et sort finalement après 50 yards pour placer son attaque à l’intérieur du camp des Falcons.

 

Drive de Denver : 12:37, balle sur ATL 48

 

Elway ne tarde pas à en profiter : il fait une petite passe à un Terrell Davis tout seul qui couvre 39 yards sur l’extérieur. Loville ajoute 6 yards, et le Quarterback décide de garder la balle pour marquer lui-même.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Denver Broncos 7 10 0 14 31
Atlanta Falcons 3 3 0 0 6

 

Dans un sursaut d’orgueil, Tim Dwight fait ce qu’il sait faire de mieux : il reçoit l’engagement, slalome avec maestria puis explose dans le champ libre, marquant un touchdown spectaculaire de 94 yards.

https://cdn-s3.si.com/s3fs-public/2016/07/08/tim-dwight-falcons-broncos-super-bowl.jpgMais n’est-ce pas trop peu trop tard ?

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Denver Broncos 7 10 0 14 31
Atlanta Falcons 3 3 0 7 13

 

Dan Reeves décide de tenter un onside kick de suite, mais il ne cache pas son intention ; c’est le remplaçant de Sharpe, Byron Chamberlain, qui continue son intérim efficace en récupérant la balle.

 

Drive de Denver : 11:01, balle sur DEN 46

 

T.D. est largement utilisé pour avancer et manger le chronomètre en même temps, gagnant 11 yards en quatre courses ; entre-temps, Elway permet au drive de continuer avec une complétion de 25 yards pour McCaffrey. C’est d’ailleurs elle qui permet aux Broncos de se rapprocher suffisamment quand une passe ratée vers Willie Green force un Field Goal.

Jason Elam convertit de 37 yards.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Denver Broncos 7 10 0 17 34
Atlanta Falcons 3 3 0 7 13

 

Denver rend la balle à Atlanta qui redémarre de ses 24 yards.

 

Drive d’Atlanta : 7:08, balle sur ATL 24

 

Chandler remonte le terrain, mais la défense en mode préventif empêche les passes longues et les passes proches de la touche pour laisser l’horloge tourner. Le Quarterback se retrouve à viser court et intermédiaire, voire à courir lui-même : scramble de 6 yards, Martin pour 17, Anderson pour 4, Mathis pour 9, Mathis pour 4, Mathis pour 10, Harris pour 8 et Harris pour 13 ; avec plusieurs passes ratées dans le lot.

Finalement, il trouve Mathis pour 3 yards dans l’en-but, mais le drive a pris cinq minutes pour 16 actions et 76 yards ; exactement ce que voulait les champions AFC. La conversion à 2 points est manquée.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Denver Broncos 7 10 0 17 34
Atlanta Falcons 3 3 0 13 19

 

Les Falcons tentent un nouvel onside kick que Byron Chamberlain (l’homme aux mains sûres) récupère.

 

Drive de Denver : 2:00, balle sur ATL 37

 

Denver fait tourner le temps avec trois courses de Terrell Davis pour 7 yards, puis une 4e tentative manquée. La balle revient à Atlanta.

 

Drive d’Atlanta : 1:34, balle sur ATL 30

 

Elle va vite revenir à Denver : George Cahill force un fumble d’Anderson que récupère Tyrone Braxton.

 

Drive de Denver : 1:29, balle sur ATL 29

 

John Elway peut célébrer sur le terrain en mettant un genou au sol.

Après trois échecs, le #7 a mené la franchise des Broncos vers le septième doublé de l’histoire, rejoignant Green Bay (I & II), Miami (VI & VII), Pittsburgh deux fois (IX & X – XIII & XIV), San Francisco (XXIII & XXIV) et Dallas (XXVII & XXVIII).

 

Boxscore finale

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
DENVER BRONCOS 7 10 0 17 34
Atlanta Falcons 3 3 0 13 19

QT Tps Éq. Type Action Score
1 9:35 ATL FG Morten Andersen, 32y 03
1 3:55 DEN TD Howard Griffith, 1y run (PAT) 73
2 9:17 DEN FG Jason Elam, 26y 103
2 4:54 DEN TD Rod Smith, 80y catch (PAT) 173
2 2:25 ATL FG Morten Andersen, 28y 176
4 14:56 DEN TD Howard Griffith, 1y run (PAT) 246
4 11:20 DEN TD John Elway, 3y run (PAT) 316
4 11:01 ATL TD Tim Dwight, 94y kickoff return (PAT) 3113
4 7:08 DEN FG Jason Elam, 37y 3413
4 2:04 ATL TD Terance Mathis, 3y catch (no 2pt) 3419

 

Élu meilleur joueur de la finale avec 18 passes réussies pour 27 tentées, 336 yards, 1 touchdown et 1 interception, Elway peut enfin annoncer sa retraite avec le sentiment du devoir accompli ; il emporte quelques records du Super Bowl, comme le fait d’avoir marqué un touchdown dans quatre finales différentes (à égalité avec Thurman Thomas des Bills), avoir tenté 152 passes ou… avoir lancé 8 interceptions.

Il peut remercier Terrell Davis qui a encore été essentiel dans cette victoire : 27 touches pour 152 yards. Il y a également la défense, Darrien Gordon en tête (108 yards sur les retours de ses deux interceptions – record du Super Bowl) : elle a maintes fois stoppé une attaque des Falcons qui a fini par payer son inefficacité à atteindre l’en-but. L’attaque d’Atlanta est entrée sept fois dans les 30 derniers yards de Denver, pour le résultat suivant : Field Goal, 4e&2 ratée, Field Goal raté, Field Goal, interception, interception, touchdown. En ajoutant les 4 balles perdues, cela faisait bien trop.

Le membre des Falcons le plus défait est probablement Cornelius Bennett : membre des Bills du début des années 1990, il rejoint Gale Gilbert comme les seuls joueurs NFL à avoir perdu cinq Super Bowls. Enfin, pour l’anecdote, c’est la finale qui aura vu le moins de punts : deux au total, un de chaque équipe.