Fiche SB : Super Bowl VI

 

Présentation

 

Match Dallas Cowboys 243 Miami Dolphins
Date 16 Janvier 1972
Lieu Tulane Stadium, New Orleans, Louisiane
MVP Roger STAUBACH, Quarterback, Dallas Cowboys
Ligne Vegas Dallas Cowboys, +6
Arbitre Jim TUNNEY

 

Le champion AFC : Miami Dolphins

 

Head Coach Don SHULA
Record 10-3-1 (1er AFC East)
Playoffs Divisional Playoff : @ Kansas City Chiefs, 27-24 (2OT)
Conference Championship : vs. Baltimore Colts, 21-0

 

C’est un véritable exploit réussi par les champions AFC, les Miami Dolphins : ils accèdent au Super Bowl seulement CINQ ans après leur création dans l’AFL, en 1966 ; avec notamment un match de playoffs dantesque, le plus long de l’histoire, contre les Chiefs en Divisional Round (82:40 de jeu). Si c’est leur première participation à la grande finale, ce n’est pas le cas pour leur Head Coach, Don Shula ; il était l’entraîneur des Colts lors du Super Bowl III, et on comprend aisément pourquoi il a envie de faire oublier le souvenir de la première défaite de la NFL contre l’AFL pour le titre suprême.

Morrall, Shula et Griese

Pour cela, il s’appuie sur une attaque au sol destructrice derrière le duo Larry CsonkaJim Kiick qui a accumulé 1700+ yards pendant la saison ; le jeu aérien mené par Bob Griese et Paul Warfield constitue un bon complément. La défense, surnommée la No-Name Defense car elle ne possède aucun nom très connu, est néanmoins redoutable avec le Middle Linebacker Nick Buoniconti ou le Safety Jake Scott.

Titulaires :

  • Quarterback : Bob GRIESE.
  • Coureurs : Larry CSONKA, Jim KIICK.
  • Receveurs : Paul WARFIELD, Howard TWILLEY.
  • Tight End : Marv FLEMING.
  • Centre : Bob DEMARCO.
  • Guards : Bob KUECHENBERG, Larry LITTLE.
  • Offensive Tackles : Doug CRUSAN, Norm EVANS.
  • Defensive Tackles : Manny FERNANDEZ, Bob HEINZ.
  • Defensive Ends : Jim RILEY, Bill STANFILL.
  • Middle Linebacker : Nick BUONICONTI.
  • Outside Linebackers : Doug SWIFT, Mike KOLEN.
  • Cornerbacks : Tim FOLEY, Curtis JOHNSON.
  • Safeties : Dick ANDERSON, Jack SCOTT.
  • Kicker : Garo YEPREMIAN.
  • Punter : Larry SEIPLE.

 

Le champion NFC : Dallas Cowboys

 

Head Coach Tom LANDRY
Record 11-3 (1er NFC East)
Playoffs Divisional Playoff : vs. Minnesota Vikings, 20-12
Conference Championship : vs. San Francisco 49ers, 14-3

 

Roger Staubach

Les Cowboys pensaient retrouver les Colts pour une revanche de leur défaite cruelle au Super Bowl V, mais les Dolphins ont créé la surprise en éliminant Baltimore.

Il y a eu quelques changements dans l’effectif depuis la finale de la saison précédente : Roger Staubach a délogé Craig Morton au poste de Quarterback titulaire et l’équipe a renforcé son secteur aérien avec l’ex-Charger Lance Alworth ainsi que l’émergence du Tight End Mike Ditka. La Doomsday Defense, elle, est toujours bien présente pour faire souffrir les attaques adverses.

Titulaires :

  • Quarterback : Roger STAUBACH.
  • Coureurs : Duane THOMAS, Walt GARRISON.
  • Receveurs : Bob HAYES, Lance ALWORTH.
  • Tight End : Mike DITKA.
  • Centre : Dave MANDERS.
  • Guards : John NILAND, Blaine NYE.
  • Offensive Tackles : Tony LISCIO, Rayfield WRIGHT.
  • Defensive Tackles : Jethro PUGH, Bob LILLY.
  • Defensive Ends : Larry COLE, George ANDRIE.
  • Middle Linebacker : Lee Roy JORDAN.
  • Outside Linebackers : Dave EDWARDS, Chuck HOWLEY.
  • Cornerbacks : Herb ADDERLEY, Mel RENFRO.
  • Safeties : Cornell GREEN, Cliff HARRIS.
  • Kicker : Mike CLARK.
  • Punter : Ron WIDBY.

 

1er Quart-Temps
Dallas 0 – Miami 0

 

Mike Clark des Cowboys donne le coup d’envoi qui est remonté par Mercury Morris jusqu’aux 26 yards des Dolphins.

 

Drive de Miami : 14:28, balle sur MIA 26

 

Jim Kiick lance les hostilités avec une belle course de 7 yards après une passe ratée de Griese, mais sur la 3e tentative, le Linebacker Dave Edwards plaque le coureur pour un gain nul ; cela force le premier punt du match.

 

Drive de Dallas : 12:20, balle sur DAL 21

 

Les Cowboys démarrent bien avec une screen pass pour « Bullet » Bob Hayes puis une course de Duane Thomas qui gagnent ensemble 13 yards. Sur l’action suivante, la couverture tient et le Defensive Tackle Manny Fernandez sacke Roger Staubach pour une perte de 6 yards. La pression continue d’arriver sur le Quarterback avec un scramble d’un petit yard, puis une passe manquée pour Lance Alworth ; Dallas doit se dégager.

 

Drive de Miami : 9:08, balle sur MIA 42

 

C’est au tour de l’autre coureur des Dolphins, Larry Csonka, de se distinguer avec une belle course de 12 yards derrière le Guard Larry Little pour démarrer le drive suivant. Malheureusement, juste derrière, il choisit le pire match pour commettre son premier fumble de la saison : la possession est récupérée par le Linebacker Chuck Howley.

 

Drive de Dallas : 8:04, balle sur DAL 48

 

Dallas démarre le drive suivant par une haute dose de jeu au sol avec cinq courses pour 29 yards, même si toutes n’étaient pas « prévues » : deux d’entre elles sont des scrambles de Roger Staubach qu’il transforme en action positive par sa mobilité. Il le paye d’ailleurs juste derrière par un sack de Jim Riley et Bob Heinz sur lequel il perd 13 yards, mais il compense par deux belles passes pour Bob Hayes et Duane Thomas (29 yards en tout).

http://ihavenet.com/images/super-bowl-VI-MVP-Roger-Staubach.jpgÀ l’intérieur des 10 yards de Miami, Dallas tente deux courses bien défendues, puis Staubach complète une passe vers Thomas ; le Safety Dick Anderson le plaque avant qu’il n’arrive dans l’en-but. Au bout de ce drive un peu cahin-caha, les Cowboys doivent se contenter d’un Field Goal de 9 yards de Mike Clark.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Dallas Cowboys 3 3
Miami Dolphins 0 0

 

Le Kicker remet en jeu et les Dolphins remontent jusqu’à leurs 37 yards.

 

Drive de Miami : 1:02, balle sur MIA 37

 

L’attaque de Miami est de suite mise sous pression avec une course pour un faible gain de Kiick puis une passe ratée de Griese pour Warfield. C’est alors qu’intervient une des plus folles actions de l’histoire du Super Bowl : Griese est attaqué par Bob Lilly, Jethro Pugh et Larry Cole, à tel point qu’il recule tant et plus en essayant d’échapper à ses poursuivants. De manière inexplicable, il ne se débarrasse pas de la balle assez vite et finit par prendre un sack monstrueux de Lilly de 29 yards, un record de la grande finale – et la dernière action du premier quart-temps.

 

2e Quart-Temps
Dallas 3 – Miami 0

 

La deuxième période démarre donc par un punt après cette action totalement improbable qui, de plus, permet aux Cowboys de récupérer la balle en bonne position, presque à mi-terrain.

 

Drive de Dallas : 14:44, balle sur DAL 46

 

Dallas court deux fois pour un first down, mais la mécanique se grippe dès que l’attaque essaie de passer par les airs : Tim Foley défend magnifiquement une bombe de Staubach vers Hayes, la défense stoppe rapidement une screen pass pour Walt Garrison (4 yards) et Staubach vise Alworth mais lance bien trop haut. Les champions NFC ne font rien avec leur bonne position sur le terrain et rendent la balle.

 

Drive de Miami : 10:03, balle sur MIA 20

 

Miami démarre également son drive au sol, avec deux courses de Kiick pour 11 yards ; Griese trouve par la suite Howard Twilley sur une belle route pour 20 yards. Mais, là aussi, la machine s’enraye une fois de l’autre côté de la ligne médiane avec seulement 7 yards en deux actions (et une belle défense de Mel Renfro sur Paul Warfield). Les Dolphins tentent un Field Goal de 49 yards pour égaliser, mais Garo Yepremian est trop court de quelques centimètre et la balle roule en touchback.

 

Drive de Dallas : 8:39, balle sur DAL 20

 

À l’image des deux drives précédents, les Cowboys démarrent idéalement par deux courses : l’une de Thomas de 10 yards et l’autre de Garrison pour 17 yards. Néanmoins, la No-Name Defense se rebiffe et stoppe les deux tentatives suivantes pour 2 yards seulement. Staubach passe par les airs afin de convertir la 3e tentative et trouve un Mike Ditka démarqué, mais le Tight End laisse tomber la réception facile, forçant un nouveau punt.

 

Drive de Miami : 7:15, balle sur MIA 27

 

La Doomsday Defense ne laisse pas la moindre faille, et les Dolphins ne trouvent pas la solution, gagnant seulement 8 yards en trois tentatives. C’est encore un punt pour les floridiens.

 

Drive de Dallas : 6:15, balle sur DAL 24

 

Les coureurs de Dallas sont les grands artisans de ce drive : Duane Thomas gagne 22 yards par trois courses et une réception, avant que Staubach ne trouve (enfin) Alworth au milieu du terrain pour un gain substantiel de 21 yards. Le troisième coureur de la bande après Thomas et Garrison, Calvin Hill, rentre et apporte un impact immédiat avec 25 yards gagnés en trois courses, ce qui place de nouveau les Cowboys à portée d’en-but. Cette fois, Staubach ne laisse pas passer sa chance et trouve Alworth pour un touchdown de 7 yards au bout d’une série de quasiment cinq minutes.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Dallas Cowboys 3 7 10
Miami Dolphins 0 0 0

 

Dallas donne le coup de réengagement et Miami remonte jusqu’à ses 32 yards, avec une minute pour essayer d’ouvrir son compteur avant la mi-temps.

 

Drive de Miami : 1:10, balle sur MIA 32

 

Fort logiquement, Griese active le mode « 100% passe » : il trouve Warfield pour 5 yards puis Kiick pour 11 yards. Miami bénéficie d’une pénalité de 5 yards de Dallas pour hors-jeu, avant que Griese ne se connecte de nouveau avec Warfield pour 23 yards. Une dernière tentative du duo à 8 secondes de la fin est bien défendue par le Safety Cornell Green, ce qui amène Garo Yepremian sur le terrain pour tenter un Field Goal de 31 yards. Le Kicker le réussit, permettant enfin aux Dolphins d’inscrire leurs premiers points.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Dallas Cowboys 3 7 10
Miami Dolphins 0 3 3

 

Le coup de renvoi a juste le temps d’être donné, avec un retour de 11 yards de Dallas, que la pause est sifflée. Dallas a maitrisé la première mi-temps dans l’ensemble avec plus du double de first downs (13-5) et de yards (177-74), mais n’a pas énormément de marge au tableau d’affichage.

 

3e Quart-Temps
Dallas 10 – Miami 3

 

Garo Yepremian tape le coup d’envoi de la deuxième mi-temps qui est remonté jusqu’aux 29 yards de Dallas par Ike Thomas.

 

Drive de Dallas : 14:25, balle sur DAL 29

 

Les Cowboys reprennent la deuxième mi-temps comme ils ont terminé la première : avec un drive très efficace qui alterne courses et passes. La défense des Dolphins, qui a été mise à mal sur les courses intérieures, se recroqueville au centre ; cela permet aux Cowboys de passer par les extérieurs. Garrison et Thomas gagne le premier first down, Staubach trouve Hill pour le deuxième, avant que Thomas n’amène le troisième suite à une magnifique course de 23 yards sur le côté droit.

https://cdn-s3.si.com/s3fs-public/cowboys-dolphins-super-bowl-vi.jpgLe coup de boutoir est un end around de « Bullet » Bob Hayes de 16 yards qui amène Dallas à 6 yards de l’en-but. Garrison puis Thomas finissent le travail en force au milieu, ce dernier scorant un touchdown de 3 yards pour augmenter l’avance des champions NFC.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Dallas Cowboys 3 7 7 17
Miami Dolphins 0 3 0 3

 

Dallas remet la balle en jeu et Mercury Morris réussit un joli retour jusqu’aux 37 yards.

 

Drive de Miami : 9:25, balle sur MIA 37

 

Miami repasse par le sol pour démarrer le drive, mais la Doomsday Defense est intraitable, ne lâchant que 5 yards en deux courses. Griese tente de trouver Warfield sur la 3e tentative, mais encore une fois Cornell Green réussit une belle action défensive, provoquant un punt des champions AFC.

 

Drive de Dallas : 7:24, balle sur DAL 26

 

Dallas continue de trouver les solutions en avançant de 14 yards en trois actions, mais ils se mettent ensuite dans l’embarras : Thomas est plaqué à perte pour 5 yards par Tim Foley puis Staubach est pénalisé pour retard de jeu. Cela place les Cowboys en 2e&20, une situation dont ils ne se sortent pas après deux tentatives, et ils doivent se dégager.

 

Drive de Miami : 3:45, balle sur MIA 42

 

Ayant bien compris que le jeu au sol ne passe plus, Griese tente d’utiliser la passe pour avancer, mais ses trois tentatives (deux pour Kiick, une pour Warfield) sont toutes incomplètes. L’attaque de Miami n’arrive plus à rien sous la pression de la terrible défense de leurs adversaires.

 

Drive de Dallas : 1:10, balle sur DAL 21

 

Au moins, la No-Name Defense répond à son alter-ego, forçant elle aussi un 3&out des Cowboys après deux courses de 2 yards et une passe manquée de Staubach pour Hayes ; le Safety Jake Scott en profite pour mettre un bon carton au Quarterback sur un blitz.

 

Drive de Miami : 0:36, balle sur MIA 28

 

Le duo de coureurs des Dolphins semble reprendre des couleurs à la fin du troisième quart-temps avec 8 yards en deux courses.

 

4e Quart-Temps
Dallas 17 – Miami 3

 

Griese se met au diapason avec deux passes réussies pour Warfield de 7 et 4 yards, mais ce drive prometteur tourne au cauchemar quand le Quarterback vise Kiick sur le côté mais ne voit pas ce diable de Chuck Howley ; le Linebacker intercepte la passe et remonte la balle jusqu’aux 9 yards de Miami.

 

Drive de Dallas : 12:35, balle sur MIA 9

 

Après une course de 2 yards de Hill, Staubach convertit l’offrande en touchdown sur une passe de 7 yards pour Mike Ditka.

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
Dallas Cowboys 3 7 7 7 24
Miami Dolphins 0 3 0 0 3

 

Dallas remet la balle en jeu et Miami remonte jusqu’à ses 23 yards.

 

Drive de Miami : 11:25, balle sur MIA 23

 

Dos au mur, les Dolphins parviennent tout de même à monter une autre drive bien construit : Griese délivre notamment des belles passes pour Csonka (16 yards) et Marv Fleming (27 yards). Miami remonte 61 yards en six actions, plaçant la balle en 1e&10 sur les 16 yards des Cowboys. Mais, encore une fois, tout cela se termine de la pire des manières : Griese fumble le snap qui est récupéré par Larry Cole, ce qui met un terme au suspense du match.

 

Drive de Dallas : 8:33, balle sur DAL 20

 

Dallas est résolu à laisser filer l’horloge un maximum, courant le plus possible. La défense des Dolphins a plus ou moins capitulé, laissant les Cowboys monter un drive énorme de 11 actions, 79 yards et 6:40. L’escouade des floridiens finit par retrouver sa fierté à un petit yard de son en-but en forçant un fumble de Hill qui tente de plonger pour scorer le touchdown ; Manny Fernandez le récupère.

 

Drive de Miami : 1:48, balle sur MIA 4

 

Miami appelle trois courses et une passe pour laisser courir le reste du temps. Les Cowboys vengent leur défaite indigne lors du Blunder Bowl et peuvent enfin célébrer le premier titre de leur courte histoire !

 

Boxscore finale

 

Équipes QT1 QT2 QT3 QT4 Score
DALLAS COWBOYS 3 7 7 7 24
Miami Dolphins 0 3 0 0 3

QT Tps Éq. Type Action Score
1 1:23 DAL FG Mike Clark, 9y 30
2 1:15 DAL TD Lance Alworth, 7y catch (PAT) 100
2 0:04 MIA FG Garo Yepremian, 31y 103
3 9:43 DAL TD Duane Thomas, 3y run (PAT) 173
4 11:42 DAL TD Mike Ditka, 7y catch (PAT) 243

 

La No-Name Defense aura tenu autant que possible, mais les Cowboys étaient bien la meilleure équipe lors de la finale, et les trois ballons perdus ont été rédhibitoires. C’est la deuxième défaite au Super Bowl pour le Head Coach Don Shula. De manière ironique, Chuck Howley, le « meilleur joueur » du Super Bowl V qui était du côté des perdants, a encore fait un énorme match avec 1 interception et 1 fumble récupéré ; il aurait mérité de gagner le titre du Super Bowl VI du côté des vainqueurs cette fois. Mais c’est le Quarterback Roger Staubach qui l’emporte avec 12 passes réussies sur 19 tentées, 119 yards et 2 touchdowns.