Playoff Picture : Week 13 2017

PlayoffPicture2015

Ah le mois de Décembre… le dernier mois de l’année… Noël et le Nouvel An en vue… la dernière ligne droite de la NFL… et le Playoff Picture de Latest bien sûr !

Rendez-vous traditionnel des quatre dernières semaines de la saison régulière NFL, le Playoff Picture vous présente tout ce qu’il faut savoir sur la course aux playoffs. De la Week 13 jusqu’à la Week 16 vous aurez le classement des équipes encore en course et leur calendrier restant ; en Week 17, vous aurez le Guide du Téléspectateur pour compléter le tableau. Je vous rappelle que pour départager les équipes à égalité, les procédures de tie-break sont utilisées, et que vous les trouverez sur le site ici.

Arrêtez-nous si vous l’avez déjà entendue : l’AFC patauge avec seulement cinq équipes au-dessus de l’équilibre et des Chiefs qui s’accrochent tant qu’ils peuvent à leur mince avance en AFC WTFest (oui, elle mérite de nouveau son surnom !) ; en NFC, c’est une foire d’empoigne avec sept équipes au bilan positif pour six places.

Ne vous étonnez pas s’il y a beaucoup de redites du genre « ils se séparent grâce aux bilans de conférence », ou « les matchs de division vont coûter très cher », et que vous vous en doutiez déjà. Avec la décision de la NFL de caser un voire deux matchs de division les deux dernières semaines pour la grande majorité des clubs, certaines situations ne se décanteront peut-être que dans les Weeks 16 et 17.

PS : Pour être complet, le top-10 de la prochaine draft vous est donné à la fin de l’article.

 

AFC

 

C’est fou ce qu’une année peut apporter comme changement : alors que, l’année dernière, tout le monde tremblait devant l’AFC West, elle est retournée en mode WTFest avec les Chiefs qui s’écroulent, les Raiders qui patinent, les Chargers qui… chargent, les Broncos qui se tapent la tête contre le mur de leur étable et aucune de ces équipes en positif. Sinon ailleurs dans la conférence, Pittsburgh et New England mènent *bâillement d’ennui* et une lutte féroce oppose Tennessee et Jacksonville en AFC South.

Les éliminés de la semaine :

  • CLEVELAND BROWNS (0-12) : les Browns esquiveront-ils encore une fois la bulle ?.

 

Les Leaders de Division

 

1. PITTSBURGH STEELERS (10-2)

500-Steelers

Situation : 1e AFC North. Dans le plus pur style Steelers, Pittsburgh ne casse pas la baraque mais parvient toujours à trouver la solution au final avec trois victoires au cordeau contre des équipes pourtant mal en point, Indianapolis – Green Bay – Cincinnati. Toujours est-il que cela fait 7 victoires de suite, et la tête de l’AFC pour la bande de Mike Tomlin.

* * *

Point de tie-break : Pittsburgh et New England sont à égalité à 10-2, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : les deux équipes ne se sont pas encore rencontrées (le carton est prévu en Week 15, entourez la date). On passe au bilan de conférence : les deux équipes sont à 7-1. On passe au bilan contre les adversaires en commun avec quatre matchs minimum pour au moins une des équipes :

  • New England 0-1 : Kansas City 27-42.
  • Pittsburgh 1-0 : Kansas City 19-13.

On est loin du compte question nombre de matchs, donc on passe à l’importance de la victoire (SOV), soit le bilan cumulé de toutes les équipes vaincues : Pittsburgh poste un SOV de 0.467, New England un SOV de 0.458. Pittsburgh a battu de meilleurs adversaires, remporte le tie-break et occupe la tête de la conférence.

* * *

Calendrier à venir : Baltimore (7-5), New England (10-2), @Houston (4-8), Cleveland (0-12).
Bilan cumulé : 21-27 (0.438, 25e).

Rien d’évident pour PIttsburgh avec la rivalité vs Baltimore, la réception des Pats pour la probable finale du seed #1 et un déplacement à Houston.

 

2. NEW ENGLAND PATRIOTS (10-2)

500-Patriots

Situation : 1e AFC East. C’est la 15e saison consécutive avec 10+ victoires pour la bande à Bilou, à une marque du record des 49ers (1983-1998). Voilà voilà. La finale de conférence (ou du moins son premier volet) aura probablement lieu dans deux semaines.

* * *

Calendrier à venir : @Miami (5-7), @Pittsburgh (10-2), Buffalo (6-6), NY Jets (5-7).
Bilan cumulé : 26-22 (0.542, 10e).

Et un gros carton à venir en Week 15, un. Le reste est le business habituel de l’AFC East.

 

3. TENNESSEE TITANS (8-4)

500-Titans

Situation : 1e AFC South. Ils ont beau ne pas convaincre forcément, les Titans font leur bonhomme de chemin, se retrouvent en tête de l’AFC South (même si Jacksonville pousse derrière) et mènent la danse pour recevoir lors du Wild Card Round. Rien n’est fait, et on imagine difficilement Tennessee grimper plus haut, mais s’ils restent là cela leur irait très bien aussi.

* * *

Point de tie-break : Tennessee et Jacksonville sont à égalité à 8-4, ce qui rentre dans le tie-break intra-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : Tennessee a battu Jacksonville 37-16 en Week 2. Tennessee est donc premier de sa division et occupe le seed #3.

* * *

Calendrier à venir : @Arizona (5-7), @San Francisco (2-10), LA Rams (9-3), Jacksonville (8-4).
Bilan cumulé : 24-24 (0.500, 15e).

Les Titans ne vont pas avoir le temps de respirer avec deux déplacements moins faciles qu’ils n’en ont l’air et deux gros matchs à domicile pour finir.

 

4. KANSAS CITY CHIEFS (6-6)

500-Chiefs

Situation : 1e AFC West. La chute vertigineuse continue pour une équipe des Chiefs qui a totalement perdu son allant offensif, puis qui l’a retrouvé dernièrement mais c’est la défense qui a craqué d’un seul coup. Kansas City est sur un terrible 1-5 après avoir commencé 5-0, et ils doivent à leur gros début de saison dans la division d’être toujours en tête… mais l’étau s’est drastiquement resserré.

* * *

Point de tie-break : Kansas City, les LA Chargers et Oakland sont à égalité à 6-6, ce qui rentre dans le tie-break intra-division à 3+ clubs. On commence par regarder si une des équipes n’a pas battu ou été battue par les deux autres :

  • Kansas City 1-1 : @LA Chargers, 24-10@Oakland, 30-31.
  • Oakland 1-1 : LA Chargers, 16-17Kansas City, 31-30.
  • LA Chargers 1-1 : Kansas City, 10-24@Oakland, 17-16.

Aucune équipe ne se détache, on passe donc au bilan de division : Kansas City est à 2-1, les Chargers et Oakland à 2-2. Pour une petite défaite en moins, Kansas City remporte le tiebreak et reste en tête de la division, obtenant le seed #4.

* * *

Calendrier à venir : Oakland (6-6), LA Chargers (6-6), Miami (5-7), @Denver (3-9).
Bilan cumulé : 20-28 (0.417, 27e).

Le titre de division va se jouer dans les deux semaines à venir.

 

Les Wild Cards

 

5. JACKSONVILLE JAGUARS (8-4)

500-Jaguars-2

Situation : 2e AFC South. Le Shadguar est là, tapi dans l’ombre, prêt à profiter de la moindre faiblesse de Tennessee pour ravir la couronne de la division. Tout cela va dépendre des performances de Blake Bortles, car du côté de la défense on ne se fait pas trop de souci.

* * *

Calendrier à venir : Seattle (8-4), Houston (4-8), @San Francisco (2-10), @Tennessee (8-4).
Bilan cumulé : 22-26 (0.458, 22e).

Houston et San Francisco vont pouvoir jouer les trouble-fête dans les playoffs des deux conférences.

 

6. BALTIMORE RAVENS (7-5)

500-Ravens

Situation : 2e AFC North. Le Raven est là, tapi dans l’ombre, prêt à profiter de la moindre faiblesse de Pittsburgh pour ravir la couronne de la division. Tout cela va dépendre des performances de Joe Flacco, car du côté de la défense on ne se fait pas trop de souci… ok non, ça ne colle pas tout à fait, car Baltimore devra sans doute se contenter d’une Wild Card, et Jimmy Smith est perdu pour le reste de la saison. Il va falloir défendre cette place bec et serre.

* * *

Calendrier à venir : @Pittsburgh (10-2), @Cleveland (0-12), Indianapolis (3-9), Cincinnati (5-7).
Bilan cumulé : 18-30 (0.375, 30e).

On a vu plus compliqué, mais les Steelers pourraient bien se faire un malin plaisir de bouter Baltimore hors des six premiers seeds.

 

Les Équipes En Chasse

 

7. LOS ANGELES CHARGERS (6-6)

500-Chargers

Situation : 2e AFC West. La remontée fantastique de la bande à Philip est en marche, et quand on repense au début de saison à 0-4, les Bolts pourraient aussi bien être 8-4 ou même 9-3 avec un peu plus de réussite ; ils pourraient taquiner les meilleurs de la conférence. Quoi qu’il en soit, il va falloir continuer comme cela pour réaliser le rêve.

* * *

Point de tie-break : Les LA Chargers, Oakland et Buffalo sont à égalité à 6-6, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 3+ clubs. On a deux équipes d’une même division (LA et Oakland) donc il faut déjà les séparer, ce qui rentre dans le un tie-break intra-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : comme vu ci-dessus, LA a battu Oakland 17-16 en Week 6. On élimine donc Oakland.

On se retrouve donc avec les LA Chargers et Buffalo, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : les Chargers ont mis une mine 54-24 à Buffalo en Week 11. Ils remportent le tie-break et occupent le seed #7 (vous croyez que Buffalo regrette d’avoir lancé Nathan Peterman dans ce match maintenant ?).

* * *

Calendrier à venir : Washington (5-7), @Kansas City (6-6), @NY Jets (5-7), Oakland (6-6).
Bilan cumulé : 22-26 (0.458, 22e).

On a vu plus difficile, mais il ne faut pas relâcher la pression.

 

8. BUFFALO BILLS (6-6)

500-Bulls

Situation : 2e AFC East. Cahin-caha, malgré une défense qui a parfois explosé et les décisions bizarres de changer de Quarterback, Buffalo est toujours dans la course ; mais c’est très tendu.

* * *

Point de tie-break : Buffalo et Oakland sont à égalité à 6-6, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : Buffalo a battu Oakland 34-14 en Week 8. Buffalo remporte le tie-break et occupe le seed #8.

* * *

Calendrier à venir : Indianapolis (3-9), Miami (5-7), @New England (10-2), @Miami (5-7).
Bilan cumulé : 23-25 (0.479, 17e).

Une double confrontation qui vaudra cher face à Miami.

 

9. OAKLAND RAIDERS (6-6)

500-Raiders

Situation : 3e AFC West. Bien loin de la belle équipe de l’année dernière, c’est surtout offensivement que cela pêche cette saison, car la défense a toujours été un problème (même s’il est vrai que ça ne s’améliore pas). Néanmoins, les Raiders sont toujours en course dans une AFC WTFest groupée.

* * *

Calendrier à venir : @Kansas City (6-6), Dallas (6-6), @Philadelphia (10-2), @LA Chargers (6-6).
Bilan cumulé : 28-20 (0.583, 4e).

L’ogre Philly au milieu d’un reste de calendrier équilibré.

 

10. NEW YORK JETS (5-7)

500-Jets

Situation : 3e AFC East. Qui a dit que les Jets allaient bazarder la saison ? Mauvaises langues ! Todd Bowles, Josh McCown et le reste de Gang Green n’ont pas abdiqué même s’ils ont clairement plusieurs limitations ; une place en playoffs va être très compliquée, mais les qualités montrées cette saison serviront pour la suite.

* * *

Point de tie-break : Les NY Jets, Miami et Cincinnati sont à égalité à 5-7, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 3+ clubs. On a deux équipes d’une même division (NY et Miami) donc il faut déjà les séparer, ce qui rentre dans le tie-break intra-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : les Jets ont battu Miami 20-6 en Week 3 et Miami a rendu la pareille 31-28 en Week 7. On passe au bilan dans la division : les Jets sont à 2-3 (0.667), et Miami à 1-2 (0.500). On élimine donc Miami.

On se retrouve donc avec les NY Jets et Cincinnati, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : les deux équipes ne se rencontrent pas cette saison. On passe au bilan dans la conférence : les Jets sont à 5-4, Cincinnati à 5-6. Les Jets remportent le tie-break et occupent le seed #10.

* * *

Calendrier à venir : @Denver (3-9), @New Orleans (9-3), LA Chargers (6-6), @New England (10-2).
Bilan cumulé : 28-20 (0.583, 4e).

Une fin de saison à se taper la tête contre les murs avec deux déplacements infernaux prenant en sandwich des Chargers sur la pente ascendante.

 

11. MIAMI DOLPHINS (5-7)

500-Dolphins-2

Situation : 4e AFC East. L’AFC East est dominée par les Pats, mais cela ne veut pas dire que les autres équipes ne se battent pas ; les Dolphins essaient de survivre tant que possible sans Ryan Tannehill, et font… ce qu’ils peuvent.

* * *

Point de tie-break : Miami et Cincinnati sont à égalité à 5-7, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : les deux équipes ne se rencontrent pas cette saison. On passe au bilan dans la conférence : Miami est à 4-4, Cincinnati à 5-6. Miami remporte le tie-break et occupe le seed #11.

* * *

Calendrier à venir : New England (10-2), @Buffalo (6-6), @Kansas City (6-6), Buffalo (6-6).
Bilan cumulé : 28-20 (0.583, 4e).

Aucun match ne sera évident pour les Fins.

 

12. CINCINNATI BENGALS (5-7)

500-Bengals

Situation : 3e AFC North. Trop de difficultés cette saison en attaque pour vraiment espérer mieux avec notamment une ligne et un jeu au sol qui se sont écroulés ; et encore une blessure longue durée pour Tyler Eifert.

* * *

Calendrier à venir : Chicago (3-9), @Minnesota (10-2), Detroit (6-6), @Baltimore (7-5).
Bilan cumulé : 26-22 (0.542, 10e).

Quid de Marvin Lewis ?

 

13. HOUSTON TEXANS (4-8)

500-Texans

Situation : 3e AFC South. A un moment, on ne peut plus lutter contre autant de blessures pour des joueurs majeurs… mais les fans des Texans doivent serrer les dents et prendre leur mal en patience ; avec un top OL à la prochaine draft pour remplacer Duane Brown et ce qu’on a vu de Deshaun Watson, le reste de la conférence devra faire attention à la bande à BOB l’année prochaine.

* * *

Calendrier à venir : San Francisco (2-10), @Jacksonville (8-4), Pittsburgh (10-2), @Indianapolis (3-9).
Bilan cumulé : 23-25 (0.479, 17e).

Houston a de quoi jouer les trublions en AFC s’ils veulent (peuvent ?).

 

14. INDIANAPOLIS COLTS (3-9)

500-Colts

Situation : 4e AFC South. Still alive ! OK ça ne devrait pas durer longtemps, et il est possible qu’il y ait du ménage à l’intersaison, mais les Colts seront au moins apparus une semaine dans le Playoff Picture.

* * *

Point de tie-break : Indianapolis et Denver sont à égalité à 3-9, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : les deux équipes ne se sont pas encore rencontrées. On passe au bilan dans la conférence : Indianapolis est à 2-6, Denver à 2-7. Indianapolis remporte le tie-break et occupe le seed #14.

* * *

Calendrier à venir : @Buffalo (6-6), Denver (3-9), @Baltimore (7-5), Houston (4-8).
Bilan cumulé : 20-28 (0.417, 27e).

Chuck Pagano va-t-il rester en place ?

 

15. DENVER BRONCOS (3-9)

500-Broncos

Situation : 4e AFC West. Crash intégral de l’attaque avec un gros point d’interrogation sur le futur au poste de Quarterback.

* * *

Calendrier à venir : NY Jets (5-7), @Indianapolis (3-9), @Washington (5-7), Kansas City (6-6).
Bilan cumulé : 19-29 (0.396, 29e).

Recherche QB désespérément.

 

NFC

 

Le niveau est un peu plus relevé en NFC mais on a aussi deux équipes qui dominent avec Minnesota et Philadelphie. Les Rams et les Saints suivent juste derrière, avec Seattle et Carolina sur leurs talons, Atlanta qui est le dindon de la farce actuellement et un groupe d’équipes à 6-6 (Detroit, Green Bay et Dallas) qui auront besoin de pas mal d’aide pour espérer entrer dans la danse. Quand on regarde un peu le niveau des sept bilans positifs et des équilibrés, on ne peut s’empêcher de penser que les jeux sont peut-être déjà faits, et que seuls les Falcons ont les armes pour se battre.

Les éliminés de la semaine :

  • CHICAGO BEARS (3-9) : cinq victoires de retard sur les Wild Cards avec quatre matchs à jouer.
  • SAN FRANCISCO 49ERS (2-10) : six victoires de retard sur les Wild Cards avec quatre matchs à jouer.
  • NEW YORK GIANTS (2-10) : six victoires de retard sur les Wild Cards avec quatre matchs à jouer.

 

Les Leaders de Division

 

1. MINNESOTA VIKINGS (10-2)

500-Vikings

Situation : 1e NFC North. La chute des Eagles contre Seattle permettent aux Vikings de se positionner en tête de la NFC ; si une victoire de plus leur donnerait le titre de division, ils visent plus loin, comme la possibilité de faire tous les playoffs à domicile… et d’être la première équipe à jouer le Super Bowl dans son stade.

* * *

Point de tie-break : Minnesota et Philadelphie sont à égalité à 10-2, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : les deux équipes ne se rencontrent pas cette saison. On passe au bilan de conférence : les deux équipes sont à 8-1. On passe au bilan contre les adversaires en commun avec quatre matchs minimum pour au moins une des équipes :

  • Minnesota 2-0 : Chicago 20-17, Washington 38-30.
  • Philadelphia 3-0 : Washington 30-17, Washington 34-24, Chicago 31-3.

Il n’y a pas assez de matchs, donc on passe à l’importance de la victoire, soit le bilan cumulé de toutes les équipes vaincues : Minnesota poste un SOV de 0.467, Philadelphie un SOV de 0.375. Minnesota remporte le tie-break et occupe la tête de la conférence. Il est drôle de voir que les deux conférences possèdent deux équipes à égalité à 10-2 en tête et départagées par l’importance de la victoire.

* * *

Calendrier à venir : @Carolina (8-4), Cincinnati (5-7), @Green Bay (6-6), Chicago (3-9).
Bilan cumulé : 22-26 (0.458, 22e).

Pas forcément si évident que cela, mais les Vikes ont les cartes en main s’ils repartent de Carolina avec la W.

 

2. PHILADELPHIA EAGLES (10-2)

500-Eagles

Situation : 1e NFC East. Dans tout le maelstrom de gros cartons passés et à venir dans la NFC, il est ironique que les deux équipes en tête de la conférence actuellement soient les seules à ne pas se rencontrer… on se donne rendez-vous en finale de conférence, ou une autre équipe viendra-t-elle se glisser ?

* * *

Calendrier à venir : @LA Rams (9-3), @NY Giants (2-10), Oakland (6-6), Dallas (6-6).
Bilan cumulé : 23-25 (0.479, 17e).

Encore une semaine de carton en Week 14 avec les Vikes à Carolina et Philly aux Rams… il est possible que la tête de la NFC se joue dès dimanche prochain;

 

3. LOS ANGELES RAMS (9-3)

500-Rams

Situation : 1e NFC West. La renaissance de l’année continue son chemin fou ; les Rams viennent d’assurer leur première saison positive depuis… 2003 ! Sean McVay, Wade Phillips & Jared Goff mènent la barque et espèrent bien 1) se qualifier pour les playoffs et 2) faire du grabuge.

* * *

Point de tie-break : les LA Rams et New Orleans sont à égalité à 9-3, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : les Rams ont battu New Orleans 26-20 en Week 12. Ils remportent le tie-break et occupent le seed #3.

* * *

Calendrier à venir : Philadelphia (10-2), @Seattle (8-4), @Tennessee (8-4), San Francisco (2-10).
Bilan cumulé : 28-20 (0.583, 4e).

Holy mashed potatoes, trois grosses affiches dont deux à l’extérieur pour McVay et sa bande, avec notamment un retour contre Seattle crucial puisque les Rams ont perdu le match aller.

 

4. NEW ORLEANS SAINTS (9-3)

500-Saints

Situation : 1e NFC South. Autre renaissance de l’année, la défense des Saints qui est potable sinon géniale, ce qui suffit avec une attaque portée par Drew Brees et un jeu au sol absolument fabuleux. Le vétéran sait que c’est une de ses dernières chances de remporter une autre bague.

* * *

Calendrier à venir : @Atlanta (7-5), NY Jets (5-7), Atlanta (7-5), @Tampa Bay (4-8).
Bilan cumulé : 23-25 (0.479, 17e).

Double confrontation cruciale pour le titre de division contre Atlanta.

 

Les Wild Cards

 

5. SEATTLE SEAHAWKS (8-4)

500-Seahawks

Situation : 2e NFC West. Good Young Russell Wilson, faiseur de miracles, marabout, richesse, amour, travail et tout ce qui s’en suit. Est-ce que cela suffira quand le niveau va vraiment augmenter et qu’ils devront se déplacer faute d’avoir rattrapé les Rams ? Le match retour entre les deux va être crucial puisque les Hawks ont remporté l’aller.

* * *

Point de tie-break : Seattle et Carolina sont à égalité à 8-4, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : les deux équipes ne se rencontrent pas cette saison. On passe au bilan de conférence : Seattle est à 6-3, Carolina est à 4-4. Seattle remporte le tie-break et occupe le seed #5.

* * *

Calendrier à venir : @Jacksonville (8-4), LA Rams (9-3), @Dallas (6-6), Arizona (5-7).
Bilan cumulé : 28-20 (0.583, 4e).

Deux semaines très tendues pour les Hawks, et deux victoires les rapprocheraient du titre de division.

 

6. CAROLINA PANTHERS (8-4)

500-Panthers

Situation : 2e NFC South. Sans forcément être très géniaux et malgré quelques accrocs (faisant un peu penser aux Titans en AFC), les Panthers sont tout de même là au rendez-vous et se posent comme derniers qualifiés en playoffs. Mais les absences de Ryan Kalil et Greg Olsen commencent quand même à se faire sentir.

* * *

Calendrier à venir : Minnesota (10-2), Green Bay (6-6), Tampa Bay (4-8), @Atlanta (7-5).
Bilan cumulé : 27-21 (0.562, 9e).

Une série à la maison et un dernier match à Atlanta qui décidera du seed final des Panthers.

 

Les Équipes En Chasse

 

7. ATLANTA FALCONS (7-5)

500-Falcons

Situation : 3e NFC South. Le champion NFC en titre a eu un mal de chien à se dépatouiller de son changement de Coordinateur Offensif, et il est possible que cela soit arrivé trop tard quand on sait ce qui les attend dans le futur très proche. Mais rien n’est encore joué, justement.

* * *

Calendrier à venir : New Orleans (9-3), @Tampa Bay (4-8), @New Orleans (9-3), Carolina (8-4).
Bilan cumulé : 30-18 (0.625, 1e).

Voilà de quoi nous parlions : avec la division la plus forte, ce n’était pas l’année pour avoir autant de matchs intra-divisions entassés à la fin. Si les Falcons vont en playoffs, ils l’auront vraiment mérité et seront dangereux.

 

8. DETROIT LIONS (6-6)

500-Lions

Situation : 2e NFC North. Matthew Stafford ne peut pas tout faire tout seul, et avec un jeu de course absent et une ligne qui connaît des blessures, les Lions se heurtent à des murs qu’ils ne peuvent pas franchir malgré la résurgence de leur défense. Continuer en janvier risque d’être un peu trop compliqué vu l’embouteillage devant.

* * *

Point de tie-break : Detroit, Green Bay et Dallas sont à égalité à 6-6, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 3+ clubs. On a deux équipes d’une même division (Detroit et Green Bay) donc il faut déjà les séparer, ce qui rentre dans le un tie-break intra-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : Detroit a battu Green Bay 30-17 en Week 9. On élimine donc Green Bay.

On se retrouve donc avec Detroit et Dallas, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : les deux équipes ne se rencontrent pas cette saison. On passe au bilan dans la conférence : Detroit et Dallas sont à 5-4. On passe au bilan contre les adversaires en commun avec quatre matchs minimum pour au moins une des équipes :

  • Detroit 3-1 : Arizona 35-23, NY Giants 24-10, Atlanta 26-30, Green Bay 30-17.
  • Dallas 2-2 : NY Giants 19-3, Arizona 28-17, Green Bay 31-35, Atlanta 7-27.

On a bien les quatre matchs minimum, donc Detroit remporte le tie-break et occupe le seed #8.

* * *

Calendrier à venir : @Tampa Bay (4-8), Chicago (3-9), @Cincinnati (5-7), Green Bay (6-6).
Bilan cumulé : 18-30 (0.375, 30e).

On a vu plus difficile, c’est sûr, mais cela suffira-t-il ?

 

9. GREEN BAY PACKERS (6-6)

500-Packers

Situation : 3e NFC North. Les Packers survivent tant qu’ils peuvent en attendant le retour d’Aaron Rodgers comme en 2013, mais quand on voit le calendrier qui arrive… le miracle sera encore plus improbable que le premier et la série de 8 saisons de suite en playoffs est en passe de s’arrêter.

* * *

Point de tie-break : Green Bay et Dallas sont à égalité à 6-6, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : Green Bay a battu Dallas 35-31 en Week 5. Green Bay remporte le tie-break et occupe le seed #9.

* * *

Calendrier à venir : @Cleveland (0-12), @Carolina (8-4), Minnesota (10-2), @Detroit (6-6).
Bilan cumulé : 24-24 (0.500, 15e).

La présence de Cleveland masque la vraie complexité de cette fin de saison.

 

10. DALLAS COWBOYS (6-6)

500-Cowboys

Situation : 2e NFC East. Le mauvais départ avait été amorti jusqu’à ce que la suspension de Zeke Elliott et quelques blessures (OL, Sean Lee) ne mettent de nouveau un bon gros bâton dans les roues texanes. Désormais, atteindre les playoffs va être extrêmement compliqué.

* * *

Calendrier à venir : @NY Giants (2-10), @Oakland (6-6), Seattle (8-4), @Philadelphia (10-2).
Bilan cumulé : 26-22 (0.542, 10e).

Même si Dallas entretient l’espoir, cela va crescendo pour terminer par un enchaînement machiavélique.

 

11. WASHINGTON REDSKINS (5-7)

500-Redskins

Situation : 3e NFC East. Malgré une qualité évidente et une équipe qui ne lâche rien, beaucoup trop de blessures, surtout sur les deux lignes, pour pouvoir vraiment se battre. Et la question Cousins va resurgir une troisième intersaison de suite.

* * *

Point de tie-break : Washington et Arizona sont à égalité à 5-7, ce qui rentre dans le tie-break inter-division à 2 clubs. On commence par regarder le bilan en face-à-face : les deux équipes ne se rencontrent pas cette saison. On passe au bilan de conférence : Washington est à 4-6, Arizona est à 3-6. Washington remporte le tie-break et occupe le seed #11.

* * *

Calendrier à venir : @LA Chargers (6-6), Arizona (5-7), Denver (3-9), @NY Giants (2-10).
Bilan cumulé : 16-32 (0.333, 32e).

Il en faut un, c’est le pire restant… mais vu les Chargers, cela pourrait un peu changer.

 

12. ARIZONA CARDINALS (5-7)

500-Cardinals

Situation : 3e NFC West. Comme à Washington, trop de blessures sur la ligne offensive, et la perte rédhibitoire de David Johnson qui a longtemps laissé l’offensive bloquée en première. Ajoutez celle de Carson Palmer, et c’est un combat trop difficile.

* * *

Calendrier à venir : Tennessee (8-4), @Washington (5-7), NY Giants (2-10), @Seattle (8-4).
Bilan cumulé : 23-25 (0.479, 17e).

Bruce Arians a déjà un oeil sur 2018.

 

13. TAMPA BAY BUCCANEERS (4-8)

500-Buccaneers

Situation : 4e NFC South. A l’image de cette défaite rageante à Green Bay, du talent mais bien trop d’inconstance et d’erreurs mentales pour espérer mieux, à commencer par un Jameis Winston qui ne peut plus se permettre de faire les cagades qu’il fait encore.

* * *

Calendrier à venir : Detroit (6-6), Atlanta (7-5), @Carolina (8-4), New Orleans (9-3).
Bilan cumulé : 30-18 (0.625, 1e).

Comme si cela ne suffisait pas pour les Bucs, ils ont le pire calendrier restant. See you, space buccaneer.

 

EXTRA : LE TOP-10 DE LA DRAFT

 

Histoire de jeter un petit coup d’oeil à 2018, voici le top 10 de la draft. N’oubliez pas qu’on va du plus mauvais au moins mauvais, dont l’importance du calendrier (SOS) va également croissant dans les tie-breaks.

  1. Cleveland (0-12)
  2. NY Giants (2-10) – SOS 0.493
  3. San Francisco (2-10) – SOS 0.500
  4. Denver (3-9) – SOS 0.514
  5. Indianapolis (3-9) – SOS 0.521
  6. Chicago (3-9) – SOS 0.590
  7. Tampa Bay (4-8) – SOS 0.528
  8. Houston (4-8) – SOS 0.535
  9. Cincinnati (5-7) – SOS 0.451
  10. NY Jets (5-7) – SOS 0.493