Match de Légende : The Heidi Game

HeidiGame-PosterNBC

 

La présentation

 

Match New York Jets @ Oakland Raiders
Lieu Oakland-Alameda County Coliseum
Date 17 Novembre 1968
Occasion Week 10

 

La situation

 

C’est l’avant-dernière saison de l’AFL, dont les New York Jets et les Oakland Raiders sont des représentants féroces. Les deux équipes ne peuvent tout simplement pas se voir et les escarmouches entre elles sont légion. Que ce soit sur le terrain ou en dehors du terrain, les coups bas pleuvent et tout est bon pour enterrer l’autre six pieds sous terre.

HeidiGame-NBCC’est pourquoi NBC, la chaîne qui retransmet le match, se régale d’avance de l’audience que cette rencontre va procurer. Un seul impératif cependant : il faut que le match ne dure pas plus de 3 heures, car à 19h doit démarrer la retransmission du film pour tout public Heidi, dont la chaîne a fait une grande promotion. Néanmoins, il n’y a pas beaucoup de crainte du côté de la chaîne américaine : aucun match de football diffusé précédemment par NBC n’a duré plus de trois heures.

 

Le match

 

QUART-TEMPS 1 & 2

 

Ce sont les Jets qui marquent les premiers dans ce match grâce à deux Field Goals de Jim Turner.

New York 6 – Oakland 0

Daryle Lamonica ne se laisse pas compter et mène un drive qui va jusqu’au touchdown sur une réception de Warren Wells.

New York 6 – Oakland 7

Après une offensive avortée de l’attaque new-yorkaise menée par Joe Namath, le match passe dans le quart-temps suivant avec une passe longue de Lamonica pour Billy Cannon; le touchdown de 48 yards permet à Oakland de creuser l’écart.

New York 6 – Oakland 14

Mais Broadway Joe n’a pas dit son dernier mot, et il mène les Jets jusqu’en terre promise en marquant un touchdown à la course peu avant la mi-temps. Menés de deux points, les Jets tentent une passe pour convertir le touchdown, mais elle est manquée.

New York 12 – Oakland 14

 

QUART-TEMPS 3

 

Dès le retour des vestiaires, les Jets frappent un grand coup en défense grâce à une inteception du Safety Jim Hudson. Cela permet à Namath de réussir un nouveau drive victorieux grâce à un touchdown au sol de Bill Mathis.

New York 19 – Oakland 14

HeidiGame-SmithHudson va de nouveau se faire remarquer sur la possession suivante, mais cette fois en mal : alors que les Raiders remontent le terrain, il est pénalisé pour avoir attrapé la grille de son adversaire. Il argumente de manière trop violente avec l’arbitre qui l’éjecte du match.

Cela aura son importance plus tard, mais pour l’instant cela place la balle sur les 3 yards de New York, et le coureur Charlie Smith (photo) ne se fait pas prier pour marquer le touchdown. Menant d’un petit point, les Raiders tentent eux aussi une transformation à deux points qui, elle, est réussie.

New York 19 – Oakland 22

Nous arrivons à la fin du 3e quart-temps, et c’est à ce moment que la chaîne commence à transpirer : en effet, les deux Quarterbacks tentent beaucoup de passes (comme c’est souvent le cas en AFL), et un bon nombre d’entre elles sont incomplètes. Le match est rugueux, donc les arbitres appellent beaucoup de pénalités, et il y a des temps morts suites aux blessures. Il y a également beaucoup de points marqués, ce qui entraîne des coupures publicitaires, sans compter les temps morts des entraîneurs.

 

QUART-TEMPS 4

 

Il est 18h20 quand le 4e quart-temps commence, et au niveau de la production de NBC le doute est complet : est-ce que le match va pouvoir se finir à temps pour le début du film ?

HeidiGame-NamathSur le terrain, les actions s’enchaînent, et pour ne rien arranger la dernière période est une pluie de points : Smith fumble alors qu’Oakland est à 3 yards de l’en-but des Jets, et Namath (photo) le punit immédiatement avec deux passes longues de 47 et 50 yards pour Don Maynard; la dernière pour un touchdown.

New York 26 – Oakland 22

Après un nouveau drive offensif des californiens qui ne donne rien, les Jets rajoutent trois points grâce à la botte de Turner.

New York 29 – Oakland 22

Mais les Raiders se réveillent, et Lamonica remonte le terrain 88 yards, terminant par une passe de touchdown de 22 yards au receveur Fred Biletnikoff. Oakland égalise alors qu’il ne reste guère plus de 4 minutes dans le match.

New York 29 – Oakland 29

Pendant ce temps, il devient clair que le match ne sera pas fini avant 19h00. C’est la crise de nerfs au niveau de la production, qui se rappelle du mot d’ordre du président de la chaîne :

Heidi commence à 19h00, on a fait trop de promotions pour décaler son début.

Les appels se succèdent entre les têtes pensantes de la chaîne, et finalement priorité est donnée au match. Sauf que l’ordre n’est pas relayé à tous les étages, et il y a encore une totale indécision sur la marche à suivre. Pour aggraver la situation, un déluge de coups de téléphone arrivent à la chaîne pour demander la fin du match ou savoir si le film va démarrer à l’heure. La surchauffe des lignes grille des fusibles, et les communications sont momentanément interrompues, ce qui fait que plus personne ne peut discuter avec celui en charge de la production.

Sur le terrain, ce sont les Jets qui finissent par passer en tête sur un énième Field Goal réussi de Jim Turner alors qu’il reste 1:05 à jouer.

New York 32 – Oakland 29

 

La décision

 

Il est alors 19h00. Le chef de la production décide (de son propre chef puisqu’il n’est plus joignable par qui que ce soit), de lancer le film. Sur la côte est, le générique de fin survient au milieu du match et “Heidi” commence. C’est le tollé général parmi les fans de football, qui s’empressent d’appeler au standard de la chaîne pour crier leur colère.

Le summum est atteint lorsque le match prend fin : pour essayer de se rattraper, la chaîne diffuse sur un bandeau déroulant le score final du match. Non seulement les fans de football découvrent, éberlués, que les Raiders l’ont finalement emporté 43-32, mais ce bandeau défile au moment où Clara, une jeune fille paraplégique, rampe à terre; un passage particulièrement poignant du film. Autant dire qu’avec cette décision, la chaîne se met à dos les fans de football ET les fans d’Heidi.

HeidiGame-Result

Mais que s’est-il donc passé sur le terrain ? Après un premier touchdown miracle d’Oakland annulé par une pénalité offensive, une pénalité défensive des Jets a avancé les Raiders, et Lamonica a trouvé le coureur Charlie Smith pour un touchdown de 43 yards. Devinez qui était censé marquer Smith ? Mike D’Amato, le joueur qui avait remplacé Hudson éjecté.

New York 32 – Oakland 36

Sur le kickoff suivant, les Jets ont perdu la balle, récupérée par Preston Ridlehuber dans l’en-but pour le dernier touchdown du match.

New York 32 – OAKLAND 43

 

Les conséquences

 

La controverse gigantesque soulevée par le Heidi Game a provoqué tout d’abord la création du Heidi Phone, un téléphone qui relie directement le producteur de NBC aux patrons de la chaîne sans passer par le circuit traditionnel; ainsi, même si le standard s’écroule, la ligne est toujours opérationnelle.

Ensuite, la ligue demande la création d’une règle (la Heidi Rule) dans les contrats avec la télévision; cette règle décrète que les diffusions des matchs de football doivent aller jusqu’à leur terme, et que les chaînes comprennent les implications d’un match qui prendrait plus de temps que prévu.

Il y a également controverse sur le terrain, les Jets accusant principalement les arbitres d’avoir éjecté à tort Hudson (avec des allégations d’insulte d’un arbitre envers le Safety), forçant l’entrée de D’Amato qui n’a pas marqué Charlie Smith sur le touchdown.

Quoi qu’il en soit, malgré ces péripéties, New York ne devra pas attendre très longtemps pour obtenir sa revanche : les Jets et les Raiders se retrouveront en finale AFL, et New York l’emportera 27-23. Cerise sur le gâteau, ils iront jusqu’à créer l’exploit en remportant le Super Bowl III contre Baltimore.

 

La box score

 

Equipes QT1 QT2 QT3 QT4 Final
New York Jets 6 6 7 13 32
Oakland Raiders 7 7 8 21 43