Match de Légende : The Greatest Game Ever Played

GreatestGameEverPlayed-SI

 

La présentation

 

Match Baltimore Colts @ New York Giants
Lieu Yankee Stadium
Date 28 Décembre 1958
Occasion Finale du championnat NFL

 

La situation

 

A la fin des années 1950, le baseball est le sport préféré des américains, et malgré presque 40 ans d’existence, le football professionnel continue de chercher sa place.

En ce jour de Décembre 1958, la NFL a l’opportunité de présenter ce qui se fait de meilleur : la finale oppose les Colts de Baltimore et les Giants de New York, deux des meilleures équipes de la ligue; pour l’occasion, la NFL est parvenue à un accord avec la chaîne NBC pour retransmettre la rencontre dans tout le pays.

Les Colts sont la meilleure attaque et la deuxième défense de la NFL en 1958, et ils ont remporté la Western Conference avec un record de 9-3 devant les Bears de Chicago et les Rams de Los Angeles (8-4).

Les Giants ont eu un peu plus de mal, terminant à égalité dans l’Eastern Conference avec les Browns de Cleveland à 9-3; New York a vaincu dans un match préliminaire à la finale 10-0 grâce notamment à une défense classée devant Baltimore en points encaissés. C’est leur second voyage en finale en trois ans après leur titre NFL de 1956.

Les deux équipes se sont déjà rencontrées pendant la saison régulière, en Week 7 : les Colts étaient sans leur Quarterback Johnny Unitas, blessé, et ont dû concéder leur première défaite de la saison contre New York 24-21.

L’opposition promet donc d’être de haut niveau dans le Yankee Stadium. Qui, des habituels Giants ou des surprenants Colts, va gagner le titre de champion NFL 1958 ?

 

Le match

 

QUART-TEMPS 1

 

Comme on pouvait s’y attendre avec les deux meilleures escouades défensives du pays, les attaques sont étouffées d’entrée : après un 3&out des Giants, le Linebacker superstar de New York Sam Huff force un fumble de Unitas. Le Defensive End des Colts Gino Marchetti rend la pareille en récupérant un fumble du Quarterback Dan Heinrich sur une mauvaise transmission.

PatSummerallGiantsLes Colts repartent en attaque mais encore une fois c’est une perte de balle : Unitas est intercepté par le Cornerback Lindon Crow. La défense force un punt de New York, et “Johnny U” décide de faire parler la poudre avec une bombe sur Lenny Moore de 60 yards. Cela met Baltimore en position de marquer un Field Goal : il est trop court, mais les Giants étaient hors-jeu. La seconde tentative est contrée par Sam Huff, et grâce à une course de 38 yards de Frank Gifford, les locaux sont les premiers à ouvrir le score sur un Field Goal de 36 yards de Pat Summerall (oui, le Pat Summerall qui formera un célèbre duo de commentateurs avec John Madden par la suite, photo).

Baltimore 0 – New York 3

 

QUART-TEMPS 2

 

Une série de fumbles par les deux équipes démarre le quart-temps : Gifford perd la balle une première fois, amenant un touchdown à la course du coureur des Colts Alan Ameche; le retourneur de punt de Baltimore Jackie Simpson fumble un punt sur ses 11 yards, mais ça ne prête pas à conséquence puisque, sur le drive suivant, Gifford perd le cuir de nouveau.

johnny-unitas-berryLes Colts capitalisent une nouvelle fois sur une erreur des Giants avec un touchdown à la passe de Unitas pour sa cible préférée, le receveur Raymond Berry (photo). On atteint ainsi la mi-temps, et les visiteurs ont renversé le cours du match en un quart-temps.

Baltimore 14 – New York 3

 

QUART-TEMPS 3

 

Après des drives ineffectifs pour démarrer la seconde mi-temps, Unitas lâche son bras de nouveau : des réceptions de Jim Mutscheller, Berry et Moore permettent aux Colts de se positionner sur la ligne des 1 yard des Giants. Mais deux courses de Unitas puis Ameche sont stoppées, amenant une 4e tentative. Baltimore décide de tuer le match de suite en la tentant, mais Ameche est encore une fois stoppé net par la terrible défense de New York; les Giants sauvent un touchdown qui les aurait mis à -18.

Juste derrière, le Quarterback remplaçant Charlie Conerly envoie une passe longue sur Kevin Rote qui attrape la balle, puis la fumble quand il est plaqué par derrière. Heureusement le coureur Alex Webster a suivi, ramasse la balle et l’avance jusqu’à 1 yard de l’en-but des Colts; une action de 86 yards au total. New York ne se laisse pas stopper comme Baltimore un peu plus tôt : Mel Triplett concrétise le drive par un touchdown, et l’élan est du côté des locaux.

Baltimore 14 – New York 10

 

QUART-TEMPS 4

 

Après un nouveau drive de Baltimore qui ne donne rien, les Giants confirment que la défense sur la 4e tentative en début de mi-temps était bien un tournant du match : ils remontent le terrain et marquent sur une passe de touchdown de Conerly à Gifford.

Baltimore 14 – New York 17

C’est au tour des Colts de balbutier leur football : un premier drive se termine sur un Field Goal de 46 yards trop court, et quand ils récupèrent de suite la balle sur un nouveau fumble des Giants, Unitas prend deux sacks (dont un du fameux Defensive End Andy Robustelli), mettant l’attaque trop loin des poteaux. Baltimore doit donc punter.

GreatestGameEverPlayed-MarchettiSur le drive suivant, les Giants sont en 3e et 3 sur leurs 40 yards : Webster est arrêté par Marchetti au niveau de la ligne de First Down. Les arbitres décident que c’est finalement une 4e tentative dans une décision controversée, mais les Colts n’ont pas le temps de se réjouir : Marchetti s’est cassé la cheville et doit rater le reste du match; néanmoins, il ne veut pas aller à l’hôpital et reste sur le bord de la touche (photo). New York ne prend pas le risque de jouer la 4e tentative malgré quelques centimètres à gagner et se dégage; Unitas revient sur le terrain sur ses 14 yards avec 2:19 à jouer.

Le #18 va alors faire une démonstration de son talent dans ce qu’on appelle aujourd’hui le 2-minute drill, c’est-à-dire une série de tactiques qui s’enchaînent rapidement pour remonter le terrain en 2 minutes. Une passe à Moore et trois à son compère de toujours Berry permettent à Baltimore de tenter le Field Goal à 7 secondes de la fin du match; Steve Myhra le réussit de 20 yards.

Baltimore 17 – New York 17

 

PROLONGATIONS (OVERTIME)

 

On entre alors dans les “prolongations en mort subite”, un terme qui est totalement inconnu par les joueurs et les spectateurs, qu’ils soient dans le stade ou rivés devant leur télévision. En effet, l’égalité est un résultat parfaitement reconnu à l’époque, et aucun match NFL officiel n’est allé au-delà du temps réglementaire. Néanmoins, pour parer à l’éventualité d’une égalité pendant la finale, le commissioner de la ligue, Bert Bell, a décidé d’instaurer un règlement au cas où (autant dire qu’il a eu du nez); il est très simple : la première équipe qui marque l’emporte.

La prolongation commence par un lancer de pièce ou coin toss pour décider qui va commencer en attaque; New York le remporte à la grande joie des fans du Yankee Stadium. Malheureusement, les locaux font un 3&out et doivent rendre la balle aux Colts. Encore une fois, Unitas dirige son attaque de main de maître, s’appuyant sur Ameche et Berry pour avancer. Alors qu’il est clair que les Colts sont en position pour un Field Goal, Unitas continue son offensive et finit par envoyer Ameche au touchdown sur une course de 1 yard.

GreatestGameEverPlayed-Ameche

BALTIMORE 23 – New York 17

Les Colts remportent le titre, les fans envahissent le stade, et plus qu’aucun autre joueur, Johnny Unitas entre dans la légende comme le chef d’orchestre de deux énormes drives quand son équipe en a eu besoin : il a appelé les jeux, et il les a réussis.

 

Les conséquences

 

Cette finale inédite, le premier match NFL officiel (et la seule finale à ce jour) a être allée en prolongations, a été vue par 45 millions de téléspectateurs; c’est d’ailleurs un chiffre limité par la politique de blackout de l’époque. Il y a une anecdote amusante sur ce passage à la télévision : lors du dernier drive en prolongations, la diffusion est interrompue suite à un problème de câble. Un fan rentre alors sur le terrain, vole le ballon et court, retardant la reprise du match. En fait c’était un employé de NBC qui voulait retarder le match le temps que la chaîne répare son problème.

GreatestGameEverPlayed-ChampsCette rencontre gagnera rapidement son surnom de “meilleur match jamais joué”.  C’était vrai à l’époque, mais même aujourd’hui ce nom n’est pas usurpé, car le suspense était haletant – première finale télévisée, première finale à aller en prolongations, et surtout pas moins de 17 futurs Hall Of Famers :

  • Baltimore Colts :
    • Head Coach Weeb Ewbank
    • Quarterback Johnny Unitas
    • Offensive Lineman Jim Parker
    • Halfback Lenny Moore
    • Wide Receiver Raymond Berry
    • Defensive Lineman Art Donovan
    • Defensive Lineman Gino Marchetti
  • New York Giants :
    • Propriétaire Tim Mara
    • Vice-président Wellington Mara
    • Coordinateur Offensif Vince Lombardi
    • Coordinateur Défensif Tom Landry
    • Offensive Lineman Rosey Brown
    • Halfback Frank Gifford
    • Wide Receiver Don Maynard
    • Defensive Lineman Andy Robustelli
    • Linebacker Sam Huff
    • Defensive Back Emlen Tunnell

Mais surtout, c’est l’impact de ce match dans l’histoire du football professionnel qui est à retenir, car, grâce à lui (et à NBC), le sport a enfin trouvé sa porte d’entrée dans les foyers américains. De plus, un jeune entrepreneur du nom de Lamar Hunt a vu le match et s’est dit qu’il pourrait lui aussi avoir sa franchise. Rembarré par la grande ligue, il ira fonder l’AFL concurrente, menacer le monopole de la NFL, ce qui mènera à la fusion entre les deux ligues en 1970, à l’invention du Super Bowl, et à la ligue que l’on connaît aujourd’hui.

 

La box score

 

Equipes QT1 QT2 QT3 QT4 OT Final
Baltimore Colts 0 14 0 3 6 23
New York Giants 3 0 7 7 0 17