NFL Combine 2014 : Les tops et flops par poste

NFLcombineLe Combine 2014 vient de se terminer et LatestHuddle (via SemperFidelis) vous propose une petite liste des top 3 et flop 3 par unité, à savoir ceux qui ont remonté leur côté pour la draft de Mai et ceux qui devront mettre un coup de collier à leurs Pro Day respectifs pour récupérer une performance décevante.

 

Quarterbacks

 

TOP

Blake Bortles, Central Florida

LA très grosse cote de cette Draft au poste de Quarterback a confirmé tout le bien que les analystes pensaient de lui en participant à la plupart des ateliers physiques et des épreuves de lancers. Avec un profil physique au dessus de ce qui avait été annoncé tout au long de la saison, l’ancien Knight de Central Florida continue de faire rêver pas mal de Franchises NFL.

Johnny Manziel, Texas A&M

Johnny Football était attendu au tournant de cette édition du Combine d’Indianapolis et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a réussit à faire encore un peu plus grimper sa cote. Excellent aux épreuves physiques (5 Top 5 sur ses 5 participations), il a démontré une très bonne vitesse (4,68 au 40 yards et une excellente agilité sur les cones drills). Doté de mains immenses malgré son 1m82 (24 cms), il a surtout passé de très nombreux entretiens avec les Franchises NFL afin de définitivement assurer sa place dans le Top 10 de cette Draft ’14.

Thomas Logan, Virginia Tech

Monstre physique de près de 2m et 120 Kg, il a, malgré son gabarit, démontré de très grosses capacités physiques lors de ce weekend avec des performances de Top 5 sur les 5 ateliers auxquels il a participé. Rapide (4,61 aux 40 yards), agile (4,18 au 20 yards shuttle) et explosif (89 cms de détente verticale et 3m au Broad Jump), il pourrait refaire le coup d’E.J Manuel la saison dernière.

FLOP

Teddy Bridgewater, Louisville

Le comportement de celui qui a très longtemps été vu comme le First Pick de cette cuvée a fait grand débat tout au long du weekend. En refusant de prendre part aux épreuves de lancers et à la majeure partie des ateliers physiques, il a vu sa cote chuter tout au long du weekend. Certains scouts en sont désormais venus à douter de ses capacités de compétiteur.

Tajh Boyd, Clemson

Des performances moyennes ont laissé un gout d’inachevé pour l’ancienne star de l’université de Clemson. Longtemps prévu au premier tour de cette Draft riche en Quarterback de talent, il verra sans doute son  nom être appelé lors du second ou troisième tour désormais.

A.J McCarron, Alabama

L’ancien Leader du Crimson Tide avait déclaré vouloir prouver ses capacités physiques lors de ce Combine 2014. Malheureusement pour lui, ses performances ne le placent seulement que dans le ventre mou de sa position. Double champion NCAA, il devrait tout de même intéresser pas mal de Franchises NFL vers le 3e ou 4e tour en Mai prochain.

 

Running Backs

 

TOP

Dri Archer, Kent State

La souris atomique de Kent State a fait des dégâts lors de ce weekend. En signant le meilleur chrono de cette édition sur le 40 yards (4,26 à seulement 2 centièmes du record de Chris Johnson) mais également des performances étonnantes pour son petit gabarit (1m73 pour 79 Kg), il a démontré que son explosivité couplée à une grande agilité pourrait lui permettre de prétendre à un rôle offensif chez les Pros.

Jerick McKinnon, Georgia Southern

L’une des Sensations de ce weekend nous vient d’un petit programme universitaire. McKinnon, Quarterback et Running Back dans le système offensif en Triple Option des Eagles, a dominé des pieds et de la tête les épreuves des Running Backs : il a réalisé pas moins de 6 performances de Top 5 sur les 6 ateliers auxquels il a participé. Rapide (4,41, second temps des RB) et très puissant (32 reps au bench press, bien plus que la moitié des OL), il a démontré qu’il avait largement sa place au niveau supérieur.

Andre Williams, Boston College

Dans cette Draft peu appréciée des analystes au poste de Running Back, l’ancien de Boston College a bien joué sa carte en attirant l’œil des scouts grâce à des performances correctes comparé à bon nombre de ses rivaux directs. Avec d’excellents temps au 20 et 60 yds shuttle, il a fait preuve d’excellents appuis et changement de direction qui devrait lui permettre d’accéder au 2e ou 3e tour de cette Draft.

FLOP

De’Anthony Thomas, Oregon

L’ancien Duck n’a pas pu faire aussi bien que ses illustres prédécesseurs (LaMichael James et Kenjon Barner), notamment au niveau de la vitesse (4,50 au 40 yards). Réputé pour ses coureurs ultra-rapides, le programme d’Oregon pourrait bien voir l’un de ses RBs ne pas être drafté en Mai prochain.

Tre Mason, Auburn

Le finaliste NCAA a fait une énorme saison 2013 avec pas moins de 1816 yards et 23 Touchdowns au sol. Cependant, malgré deux bonnes performances aux deux ateliers de saut, le Running Backs des Tigers n’a pas pu participer à toutes les épreuves lors de ce weekend et à l’instar d’un Teddy Bridgwater, il a certainement vu sa cote chuter.

Ka’Deem Carey, Arizona

L’une des sensations NCAA de ces deux dernières saisons (3814 yds et 42 TDs sur cette période) a bel et bien déçu lors de ce Combine avec un temps plus que limite sur 40 yards pour son gabarit (4,70). Très moyen sur ses autres ateliers, il est l’un de ceux qui ont le plus perdu ce weekend.

 

Wide Receivers

 

TOP

Brandin Cooks, Oklahoma State

Le receveur de poche de Oklahoma State a réalisé la meilleure performance au 40 yard dash parmi les Receveurs avec un temps de 4,33, le même temps qui avait propulsé Tavon Austin si haut dans la Draft l’an dernier. Agile et doté de très bonnes mains, le vainqueur du Trophée Biletnikoff cette saison a fait sérieusement remonter sa cote dans le premier tour ce weekend.

Sammy Watkins, Clemson

Le numéro 1 de la position, c’est lui. Sans réaliser de très grosses performances athlétiques, il a démontrer son talent lors des différents ateliers mais également au cours des différents entretiens. Il devrait bel et bien être le premier Receveur sélectionné lors de la prochaine Draft.

Jordan Matthews, Vanderbilt

Détenteur du record de nombre de réceptions en carrière dans la SEC (s’il vous plait) avec 262 réceptions, Matthews a lui aussi affirmé son statut de très gros outsider au poste de Receveur. Chronométré à 4,46 secondes lors de son 40 yards, il a également démontré sa puissance avec pas moins de 21 reps au Bench Press (2e meilleure performance ches les WRs). Il peut désormais envisager une réelle sélection lors du premier tour.

FLOP

Odell Beckham, LSU

L’ancienne star de Louisiana State a déçu avec ses performances athlétiques. Auteur de seulement 7 reps au bench press, il n’a pas non plus convaincu sur les autres ateliers. Mesuré à 1m80 (contre 1m83 sur sa bio cette saison), il a perdu des places dans la hiérarchie des Receveurs.

Jared Abbrederis, Wisconsin

L’ancien Badger était considéré avant le Combine comme un possible outsider à une Draft ’14 bien fournie en bons Receveurs. Suite à ses résultats faméliques (4 reps au bench press), il a démontré une réelle faiblesse athlétique.

Kelvin Benjamin, Florida State

Le Receveur mammouth des Seminoles (1m96 et 110 Kg), n’a pas fait preuve de beaucoup de vitesse sur ses ateliers (4,61 secondes au 40 yards, 7,33 aux 3 cones drill), ni de puissance malgré son gabarit (13 reps au Bench Press, 82 cms de détente verticale – bien loin des 105 cms de Tevin Reese de Baylor).

 

Tight Ends

 

TOP

Eric Ebron, North Carolina

L’ancien Tar Heel a confirmé son statut de numéro 1 au poste de TE grace à un excellent chrono de 4,60 au 40 yards et une bonne explosivité sur les épreuves de sauts. Arrivé au Combine avec un gain de 3 Kilos par rapport à son poids de cette saison, il a prouvé qu’il serait très certainement l’un des joueurs appelés lors du premier tour.

Colt Lyerla, Oregon

L’ancien Duck, qui fut cette saison suspendu par son université avant de la quitter, a connu certains problèmes en dehors du terrain qui devraient lui porter préjudice lors de la prochaine Draft. Cependant, après s’être entrainé à part tout au long de la saison, il a réalisé un excellent Combine en signant de très bonnes performances athlétiques. Rapide (4,61 au 40 yds) et très explosif (près d’1 m de détente verticale et 3,25m au Broad Jump), il devrait intéresser bon nombre de Franchises malgré son coté Bad Boy.

Jace Amaro, Texas Tech

L’ancienne vedette de l’université de Texas Tech a rendu un Combine très solide à l’image de sa saison 2013 (106 réceptions pour 1352 yards et 7 Touchdowns) : il a réussi des performances de Top 5 dans 6 des 7 ateliers physiques auxquels il a participé. Doté d’un profil athlétique très intéressant (1m96 et 120 Kg), il fait fortement penser à Jimmy Graham, avec l’expérience en plus…

FLOP

Austin Seferian-Jenkins, Washington

Attendu comme le meilleur Tight End en début de saison universitaire, Seferian-Jenkins a connu une grosse baisse de niveau cette saison et sa seule participation au Bench Press (pour 20 reps malgré ses 120 Kg), suite à une blessure au pied n’a pas vraiment fait grimper sa cote auprès des scouts NFL.

Jacob Pedersen, Wisconsin

L’ancien Badger de Wisconsin est apparu très moyen sur ses performances lors de ce weekend. Assez lent (4,89 au 40 yds) et peu explosif (72 cms de détente verticale) par rapport à ses concurrents directs, il est également l’un des TE les plus légers de cette Draft (107 Kg).

Arthur Lynch, Georgia

Distancé au 40 yards avec un faible chrono de 4,82 secondes, Arthur Lynch a seulement convaincu les scouts de sa puissance avec 28 reps au Bench Press. Décisif cette saison avec les Bulldogs (5 TDs), il a légèrement déçu ce weekend.

 

Offensive Linemen

 

TOP

OT Greg Robinson, Auburn

Le mastodonte (1m96 et 151 Kgs) était déjà prévu dans le Top 20 de cette Draft 2014, mais ses excellentes performances générales ont terminé de faire grimper sa cote : 4,92 au 40 yards, 32 reps au Bench Press et 2m87 au Broad Jump. Il pourrait être le premier Lineman sélectionné en Mai prochain.

OT Taylor Lewan, Michigan

Également surdimensionné (2m03 et 140 Kgs), Taylor Lewan continue la grande lignée des Tackles sortis de l’université de Michigan et sélectionnés au premier tour de la Draft (Jake Long, Jeff Backus…). Très rapide pour son gabarit (4,87 au 40 yards), il a également réussi des performances de premier plan au vertical jump, broad jump et 3 cones drill. Sa grande agilité devrait lui permettre aussi d’atteindre le Top 15 de cette Draft.

OT Jake Matthews, Texas A&M

Le Clan Matthews va encore s’agrandir dans la NFL. Le Fils du Hall of Famer Bruce Matthews, cousin de Clay III et Casey a longtemps trusté la première place des Linemen Offensifs cette saison. Ses performances au combine lui permettent largement d’espérer lui aussi une sélection au premier tour, même si ses 5,07 secondes le mettent un peu en retrait de Robinson et Lewan.

FLOP

OT Cyrus Kouandjio, Alabama

Le colosse du Crimson Tide a effrayé les scouts et les Coachs NFL ce weekend avec un chrono désastreux au 40 yards (5,59 – le pire chez les OL) et un bench press digne d’un Receveur (20 reps). Au delà de tout cela, de gros soupçons pèsent sur ses genoux.

OT Antonio Richardson, Tennessee

Déjà malmené lors du Senior Bowl où il avait fait preuves de nombreuses lacunes, Antonio Richardson a encore une fois fait douter les analystes suite à des performances décevantes (5,30 secondes au 40 yds et 62 cms de détente verticale). Sa puissance n’est plus à démontrer (36 reps au Bench Press) mais l’état de ses genoux provoque aussi beaucoup de doute.

OG David Yankey, Stanford

Longtemps vu comme un possible premier ou second tour, le Guard de Stanford a baissé de niveau cette saison au sein de l’Offense du Cardinal. Ses piètres performances lors de ce Combine d’Indianapolis n’ont fait qu’augmenter les doutes sur ses capacités athlétiques au niveau supérieur.

 

Defensive Linemen

 

TOP

DT Aaron Donald, Pittsburgh

L’une des sensations de ce weekend vient de l’université de Pittsburgh. Reconnu pour ses qualités techniques tout au long de la saison, celui qui était considéré comme « trop léger » pour le poste de DT chez les Pros (1m83 et 129 Kgs), a mis tout le monde d’accord lors de ce combine : 4,68 secondes au 40 yds (5e temps), 35 reps au bench press (2e score) et 7,11 secondes au 3 cone drill (4e temps). Désormais comparé à Geno Atkins des Bengals, il a gagné sa place au premier tour en Mai prochain.

DE Jadeveon Clowney, South Carolina

Le phénomène physique Jadeveon Clowney a frappé ce weekend avec un temps extraordinaire de 4,53 secondes au 40 yards (mieux que la moitié des WRs) et une explosivité digne d’un Cornerback (89 cms de détente verticale et 3m15 au Broad Jump). Léger sur le Bench Press (21 reps), il a tout de même assuré sa place dans le Top 5 de cette Draft.

DE Jackson Jeffcoat, Texas

Énorme cette saison avec les Longhorns (13 sacks et 19 plaquages pour perte), il a réalisé d’excellents chronos sur 40 yards et 3 cone drill ainsi que de bons résultats sur les épreuves d’explosivité. Léger pour jouer DE NFL (1m96 et 111 Kgs), il devrait intéresser bon nombre d’équipes pour un rôle de 3-4 OLB.

FLOP

DT Will Sutton, Arizona State

Le DT Rusher des Sun Devils (20 sacks et 47 plaquages pour perte en carrière NCAA) a déçu ce weekend suite à des temps médiocres sur les divers ateliers de vitesse et d’agilité. Chronométré à 5,55 secondes sur le 40 yards malgré ses 138 Kgs, il a également déçu sur le bench press (24 reps) et les autres ateliers auxquels il a participé.

DE Michael Sam, Missouri

Le Defensive End de l’université de Missouri a lui aussi déçu sur ses performances athlétiques. Élu meilleur joueur défensif de la très relevée SEC cette saison, il a rendu un chrono de 4,91 secondes sur le 40 yards et seulement 17 reps sur le bench press. Considéré comme un seul Pass-Rusher, il devra faire beaucoup mieux lors de son Pro Day.

DE Aaron Lynch, South Florida

L’ancien phénomène de Notre Dame, transféré à South Florida, n’a pas montré grand chose ce weekend en ne participant qu’à un seul atelier sans y briller (18 reps au bench press).

 

Linebackers

 

TOP

Khalil Mack, Buffalo

Celui que Mike Mayock voit comme possible First Pick de cette Draft a continué sur sa lancée en réalisant de très bonnes performances lors des divers ateliers. Rapide et explosif, ce pass-rusher a également démontré de belles choses sur ses appuis et ses courses. Complet, il serait très étonnant de le voir sortir du Top 5 en Mai prochain.

Max Bullough, Michigan State

Le Leader Défensif des Spartans a frappé fort en réalisant la meilleure performance au Bench Press parmi les Linebackers avec 30 Reps. Bons sur ses autres ateliers, il a continué de faire grimper sa cote après l’excellente saison défensive de Michigan State.

Chris Borland, Wisconsin

Le Linebacker de poche des Badgers (1m80 et 113 Kgs) est une boule de muscle. Puissant et instinctif sur le terrain, il a réussi à faire oublier son petit gabarit auprès des scouts NFL lors de ce weekend. Avec trois saisons consécutives à plus de 100 plaquages, il devrait faire le bonheur d’une Franchises NFL vers le 3e tour en Mai prochain.

FLOP

Anthony Barr, UCLA

Arrivé au Combine avec 5 Kgs de muscles supplémentaires, la star défensive de l’université de UCLA a perdu des places par rapport à son concurrent direct Khalil Mack. Décevant au bench press avec seulement 15 reps, il a tout de même démontré des qualités qui lui ont permis de réaliser deux saisons extraordinaires au sein de la Pac 12 (41 plaquages pour pertes et 23 sacks).

Kyle Van Noy, BYU

Légèrement en dessous de ses performances de 2012, l’Outside Linebacker des Cougars est lui aussi apparu décevant lors des différentes épreuves physiques.

C.J Mosley, Alabama

L’un des pilliers de la fabuleuse Défense du Crimson Tide n’a pas fait forte impression lors de ce Combine 2014 en ne participant qu’à 4 épreuves et sans réaliser de grosses performances. Considéré comme le meilleur Inside Linebacker de cette cuvée, il a notamment vu Chris Borland le rattraper sur ce weekend.

 

Defensive Backs

 

TOP

CB Justin Gilbert, Oklahoma State

La sensation chez les DBs se nomme bel et bien Justin Gilbert. Il a frappé très fort en réalisant un excellent chrono de 4,37 secondes sur le 40 yards et 20 reps au bench press, épreuve souvent déclinée par les DBs. Doté d’un bon profil physique, il devrait avoir gagné le droit d’être le premier CB sélectionné en Mai prochain.

CB Jason Verrett, TCU

Le Cornerback de poche (1m78 pour 80 Kgs) a complètement fait oublier son petit gabarit grâce à de très bons résultats aux différentes épreuves physiques. Rapide et explosif (4,38 aux 40 yards et 99 cms de détente verticale), il a réussi d’excellents ateliers tout en démontrant une très bonne technique de pied.

S Terrence Brooks, Florida State

Champion en titre avec les Seminoles, le Safety Terrence Brooks a lui aussi impressionné les scouts avec 3 performances de Top 5 sur les 5 ateliers auxquels il a participé. Doté d’une bonne vitesse et de qualités physiques naturelles, il a séduit durant ce weekend et ce malgré sa petite taille (1m79).

FLOP

S Ha Ha Clinton-Dix, Alabama

L’ancien joueur de Nick Saban était attendu comme le meilleur Safety de cette cuvée et il a déçu lors de ce combine 2014. Ses résultats moyens ne le classent que dans le ventre mou de sa position et sa cote en aura fait les frais face à d’autres concurrents directs.

S Dion Bailey, USC

Moyen dans ses résultats aux ateliers physiques, le Safety des Trojans a lui aussi déçu car les scouts le voyaient beaucoup plus haut dans cette Draft. Lent (4e plus mauvais temps chez les Safeties) il n’a pas su non plus se rattraper sur les autres ateliers.

CB Loucheiz Purifoy, Florida

Prévu comme le CB numéro 1 de cette Draft avant l’ouverture de la saison 2013 par de très nombreux analystes, sa saison en demi-teinte ne jouait déjà pas pour lui lors de ce combine. Avec seulement 4 participations aux ateliers physiques et des scores bien en dessous des autres Corners (4,61 aux 40 yards, 6 reps au bench press) il a dégringolé dans la hiérarchie des CBs.

  • Supychou

    Super cool !
    Merci pour ce résumé.
    Maintenant, j’espère qu’on va récupérer Ebron au 1st round et Pryor au 2nd.