Mailbag QPUL : 5 Rookies QB titulaires

Précision habituelle, sachez que si ce n’est pas pour cette fois ce sera pour la prochaine. Je rappelle que la plupart des règles dictées dans la news d’introduction sautent.

Maintenant qu’on connaît les rookies QB qui vont démarrer la saison, jetons-y un petit coup d’oeil.

Hop.






Viks81 : Quel est l’emploi du temps “type” d’une équipe lors des Trainings Camps ? Lors des Hard Knocks, on peut remarquer un grand nombre de travail par poste en “salles de classe”, et relativement assez tard (23h-00h). Puis lors de la saison régulière, quel est le rythme des entraînements ?

Dans l’emploi du temps typique d’un jour de Training Camp, les joueurs sont debout vers 6:00. Ils mangent, réveillent leur corps de divers façons (natation, muscu) puis il y a une réunion qui explique les buts de la journée. Ensuite l’entraînement du matin a lieu, le repas de midi arrive, et rebelote l’après-midi. Une fois l’entraînement de l’après-midi terminé, on attaque les réunions par poste avec visionnage de film et explication de ce qui a été bien et mal fait.

Evidemment entre les équipes ça peut varier, mais en général une journée de Training Camp ressemble à ça.
Concernant les entraînements en saison régulière c’est une bonne question, parce que le récent CBA a modifié certaines choses là-dessus : il faut différencier les entraînements sans protection et ceux avec. Quand on parle de “protection”, on parle des différents pads : les épaulières, les protèges-cuisses etc.

Les entraînements avec pads sont limités dans le temps et dans la répétition :

  • il y en a 14 autorisés pendant la saison, dont 11 pendant les 11 premières semaines. Si une équipe va en playoffs, elle a le droit à 1 entraînement avec pads par semaine.
  • ils ne peuvent durer que 3 heures.

Sinon, en général les joueurs sont au repos le lundi et le mardi suivant les matchs, étudiant les films et faisant de la récupération musculaire (ils ne se tournent pas les pouces non plus :p). Ensuite viennent les entraînements du mercredi/jeudi/vendredi avant une causerie le samedi pour se mettre d’attaque pour le match de dimanche. A noter enfin qu’en général, l’entraînement du vendredi saute en cas de match à l’extérieur (remplacé par une légère mise en action).


Christine : Que penses-tu de la performance des rookies Griffin III, Luck, Tannehill et Weeden ?
Voici quelques petites notes glanées sur les 5 rookies QB annoncés comme titulaires en Week 1 (je rajoute donc Wilson).

Luck :

  • A démarré les trois matchs de PS.
  • Mobile surtout dans la poche, a su bougé quand la pression arrivait sur lui.
  • En commande de l’attaque, précis.
  • Il n’hésite pas à tenter des lancers compliqués (e.g. le WR n’a pas de séparation).
    • Et surtout il les réussit en partie grâce à un bon placement de la balle.
  • En général, ne force pas la passe s’il n’y a rien.
  • A commis une erreur de rookie classique vs Steelers en tentant un lancer extérieur trop mou.
  • Il n’a pas été aidé par qq drops des ses WR, par contre il a été bien aidé par le jeu de course.

RGIII :

  • A démarré les trois matchs de PS.
  • Techniquement, un cran en-dessous de Luck, mais en mobilité, un cran au-dessus.
  • A tenté plus de passes longues, avec une tendance à surpasser son receveur.
  • Plus d’actions sans receveur trouvé, pb de décision ou de démarquage des WR ?
    • Je penche vers la seconde solution.
  • A fait son erreur de rookie vs les Bears en tentant de réussir l’impossible, d’où le sack/fumble.
    • N’a pas pu faire gdchose vs les Bears d’ailleurs, son OL a été écrabouillée.
  • Plus de bootlegs appelés pour profiter de sa mobilité.
  • Lui aussi a un jeu de course pas mal pour l’aider.

Tannehill :

  • N’a pas démarré le 1e premier match mais a démarré les deux suivants.
  • Passeur plus “prototype” que RGIII ou même Luck, même s’il a démontré une bonne mobilité.
  • Bons lancers “entre les nombres” (le milieu du terrain).
  • Inconstant sur les lancés extérieurs.
  • Pas forcément aidé par son jeu de course ou son OL vs les Panthers.
  • Semble être monté en puissance pendant la PS, ses WR ne l’ont pas aidé vs les Falcons.

Weeden :

  • A démarré les trois matchs de PS.
  • N’a pas forcément le meilleur corps de WR pour commencer.
  • A failli faire deux fois la même boulette que Luck vs Lions et Packers.
    • Ce qui confirme que les lancés extérieurs sont les plus compliqués pour les rookies.
  • Stand tall in the pocket” comme on dit : il termine sa passe malgré la pression.
  • Manque un peu de constance dans la précision.
  • Attention à la protection de la balle également.
  • Sinon on ne peut pas dire qu’il prend des décisions horribles… jusque que… voir point 2.

Wilson :

  • N’a démarré que le 3e match.
  • Très tonique dans la poche et en dehors (c’est le roi du play-action bootleg).
  • A un bras TRES intéressant sur les passes courtes/intermédiaires question puissance.
  • A fait son erreur de rookie en tentant une passe trop compliquée vs les Titans.
    • En fait les passes en touché ne sont pas vraiment son fort.
  • N’a pas peur de tenter des passes longues, mais il est inconstant niveau précision.

Donc pour résumer je dirais que Luck est le plus avancé de tous, avec RGIII juste derrière. Tannehill et Weeden viennent ensuite, ils ont des qualités et des défauts mais leur principal défaut va être de ne pas avoir de playmakers en WR. Wilson est la grosse Wild Card, mais en tout cas les cinq méritent leur place de titulaire.

Enfin, je rajouterais qu’il faut bien comprendre que les défenses en pré-saison ne sont qu’une coquille quasiment vide par rapport à ce qu’elles vont être en saison régulière. Les coordinateurs défensifs ne dévoilent rien de leur plan, et les tactiques sont basiques. Donc les performances sont encourageantes, mais attention à ce que ça va donner en Week 1.
Pour vous donner une idée, Luck va se prendre les Bears, Weeden les Eagles et Tannehill les Texans. Y’a quand même plus pépère comme défense pour commencer sa carrière.
Oh et RGIII sera plus peinard, il jouera contre les Saints lui :D. Quant à Wilson, il rencontre les Cards, et prédire Cards/Hawks c’est aussi facile que de prédire les numéros du loto.

Seb : on peut remarquer que le jeu de passe a pris une très grande importance en NFL, cependant pourrais tu faire un “listing” des équipes qui vont privilégier le jeu de course cette année et pour quelles raisons?
Voyons voir :
  • Les 49ers avec Frank Gore.
  • Les Texans avec Arian Foster et Ben Tate.
  • Les Ravens avec Ray Rice et Vonta Leach.
  • Les Jaguars avec MJD (s’il revient).
  • Les Bears avec Matt Forte et Michael Bush même si la ligne semble avoir plus de mal cette année.
  • Les Falcons avec Michael Turner parce qu’ils sont conservateurs.
  • J’aurais presque envie de rajouter les Dolphins avec Reggie Bush… à cause des receveurs >_>.
Note que, mis à part les Jaguars et les Dolphins, ce sont toutes des équipes avec des Quarterbacks qui vont de passables à compétents, et avec des menaces à la réception. C’est pour cela que finalement, privilégier n’est pas forcément le mot que j’emploierais, mais plus “se reposer plus souvent que la moyenne sur” :p.


Yaronn : On critique souvent la ligne offensive des Chicago Bears(a raison) vu la quantité de sacks ou de pressions que ce prend Jay Cutler. Vu la faiblesse de la ligne, comment se fait il que Matt Forte ait réussit a sortir des perfs aussi énormes cette année? Protection de qb et ouverture pour le rb sont 2 choses différentes…?

Et notre ami Yaronn met le doigt là où ça fait mal :D. Tu viens de rappeler tout un tas de mauvais souvenirs à nos résidents Bears fans.

Imagine que tu portes une charge lourde et que tu doives passer par une porte : l’OL des Bears démonte la porte puis la structure autour de la porte et plaque quiconque s’approche de la porte avant toi. Maintenant imagine que tu portes quelque chose de précieux et qu’un voleur s’avance, l’OL des Bears ira compter les mégots de cigarette au sol en moins de temps qu’il ne faut pour dire “mégasack“.

Bon plus sérieusement, bloquer pour le jeu de course demande d’être pro-actif : ton but c’est de prendre un joueur et de lui faire bouffer la pelouse, et si possible sur 15 yards. En mode course, les linemen poussent sur leurs appuis et sont des missiles à tête chercheuses qui y vont comme des bourrins.

Bloquer pour le jeu de passe demande d’être réactif : ton but c’est de contrer le vilain pas beau d’en face, ou du moins de le détourner de sa cible le plus longtemps possible. En mode passe, les linemen se redressent sur leurs appuis et sont des boucliers censés être infranchissables, devant s’adapter à leur adversaire avec plus de finesse.

C’est là tout le paradoxe de l’OL des Bears : ils sont bons en run block (même si le talent de Matt Forte aide également), mais dès qu’on parle de protection ils ont d’énormes problèmes, notamment au poste le plus crucial de Left Tackle (car il protège le côté aveugle de Jay Cutler). Il faut également rajouter que quand Mike Martz était là (il a été remplacé cette année), il préférait les TE bloqueurs aux TE receveurs, ce qui finalement t’indique qu’eux aussi était meilleurs en run block qu’en pass block.

Donc tu peux avoir un Lineman qui est bon dans l’un et mauvais dans l’autre, parce que ça fait appel à des techniques et à des qualités différentes.

Pour finir, la présaison a donné des signes inquiétants de baisse de niveau en run block à Chicago. Apparemment ils ont tellement bossé sur le pass block que le run block s’en ressent. Espérons pour eux que ce n’est que passager, sinon ce serait vraiment la Bearézina.

Huh huh.

*HEADSHOT*


C’est la fin de ce mailbag. N’hésitez pas à continuer à envoyer des questions, elles seront toutes lues (l’adresse se trouve dans la news d’annonce linkée tout en haut de l’article).

Comments are closed.