Panthers – Buccaneers (Kuro)


C.Newton 1 yd. run (O.Mare kick)

C’est officiel : le bateau des Boucaniers a pris un sacré coup dans le flanc et les trous ne sont plus rebouchés assez vite. 6e défaite de suite pour la franchise de Tampa Bay aux mains d’un scrambler fou qui en profite pour inscrire son nom dans le livre des records… tout du moins une première fois cette année s’il continue à son rythme. Ca a tellement ému les gars de NFL.com que dans les highlights des matchs sur le site, à la fin de la vidéo regardez bien, les Cats sont à 7-5. Euh, non quand même pas… mais quand on regarde toutes les défaites de 7 points ou moins, ça aurait pu, certes.

Commençons par les Bucs, qui voient leur saison continuer de partir en sucette. Freeman indisponible à cause de son épaule, c’est l’autre Josh, Johnson, qui était à la tête de l’équipe. Il a été harassé toute l’après-midi par le pass rush des Panthers (autant dire que l’OL des Bucs n’est pas très efficace), et il a eu du mal à compléter de manière consistante malgré quelques beaux jeux. Il a même lancé une interception sur un snap qui semble lui arriver dessus sans qu’il s’y attende, résultat il a pris la pression au moment de lancer, la pire combinaison possible. Johnson termine à 16/27, 229 yards, 1 TD et 1 INT. Cependant, et comme prévu, il a su utiliser ses jambes pour se tirer de cette pression; il totalise 45 yards, meilleur de son équipe.

Et c’est d’ailleurs le problème, car si somme toute le QB a fait un match potable, LeGarrette Blounta été un non-facteur total contre une défense contre la course pourtant anémique des Panthers. La boule de bowling s’est fait renvoyé plusieurs fois à ses chères études et il poste 19 maigres yards en 11 portés. Le rookie Mossis Madu a eu un tout petit peu plus de succès avec 25 yards en 8 portés, mais rien de transcendant face à un adversaire réputé faible dans ce compartiment. Mike Williams a été la bouée de sauvetage de Johnson dans ce match à la réception : 5 catchs pour 93 yards,Arrelious Benn et Kellen Winslow ont été de leur production, et Dezmond Briscoe a scoré le seul TD des Bucs dans ce match. Oui, un seul TD pour donc 4 field goal de Connor Barth, et on en arrive tout naturellement à…

La stat du match qui dit tout : Drives de Carolina en 1e MT – TD, TD, Punt, TD, Punt, FG, Fin. Drives de TB – Punt, FG, FG, FG, FG. 24-12 à la mi-temps, mais l’inefficacité des Bucs à marquer un TD une fois dans le camp des Panthers en faisait une avance plus impressionnante encore. Et sans surprise la seconde mi-temps a confirmé cela.

La défense de Carolina a donc réussi à contenir l’attaque, notamment une fois dans sa moitié de terrain afin de n’encaisser que des FG et laisser l’attaque scorer des points comme elle sait le faire.Charles Johnson et Thomas Keiser ont performé cette semaine; Johnson a réussi quelques beaux plaquages à perte, et Keiser continue d’avoir un impact en défense avec un sack et une interception – vous êtes sûr qu’il était non drafté lui ? Mais le plus notable, c’est le boulot énorme fournie contre la course par une DL pourtant affaiblie par les blessures. Sione Fua s’est blessé pendant l’échauffement, et Terrell McClain est sorti sur blessure au genou. Ils ont été remplacé par notamment Andre Neblett et Franck Kearse et avec l’assistance de Greg Hardy et Antwan Applewhite, tout ce beau monde a réussi à limiter les Bucs à 78 yards à la course, la majorité étant de Johnson. Les arrières ont lâché quelques gros jeux, mais rien de crucial. Charles Godfrey a fait un gros boulot, finissant avec 9 plaquages, que ce soit en couverture ou sur les courses.

Nous en arrivons donc au bonhomme du match, qui n’attendait qu’une défense compétente pour pouvoir faire son travail tranquillement en attaque. Cam Newton entre dans les livres d’histoire comme le QB ayant le plus de TD à la course dans une saison, 13, effaçant Steve Grogan des Pats avec 12 en 1976. Il accompagne ce record d’un autre TD à la passe pour Legedu Naanee (histoire de ne pas faire oublier qu’il est AUSSI un bon passeur), et Cam finit son match en triple double : 12/21, 204 yards et 1 TD à la passe, 12 courses pour 54 yards et… 1 réception pour 27 yards sur un trick play avec le même Naanee. Ah vous voulez dire qu’il faut surveiller Cam comme receveur aussi ? Vous prévoyez de passer les défenses à 13 joueurs pour contrecarrer ça ?

L’autre bonne nouvelle du match, c’est que Jonathan Stewart lui aussi s’en est donné à coeur joie dans la défense friable de Tampa Bay. Il a été le plus prolifique du “Double Trouble” avec 14 portés pour 80 yards et un TD de près. DeAngelo Williams a été plus effacé avec 11 portés pour 29 yards, mais il est toujours précieux dans le duo qu’ils forment. Le fameux Legedu a donc réussi un bon match comme WR avec 2 catchs pour 38 yards et 1 TD, et comme QB avec 1/1 et 27 yards. Steve Smith a été discret avec seulement 2 catchs pour 32 yards qui le laissent à 24 des 10,000 en carrière. C’estBrandon LaFell qui a les honneurs des meilleurs stats, avec 3 catchs pour 64 yards. Le corps de receveurs prend un peu forme avec le temps, mais en auront-ils assez avant le départ de Smitty, c’est une autre histoire.

En face, la défense de Tampa Bay n’a pas pu faire énormément de choses pour contrer Carolina. La DL a fait son possible pour mettre la pression sur Newton, réussissant plusieurs fois à le faire courir, mais derrière comme il n’y avait aucun QB Spy pour l’arrêter, c’était en vain (et même, mettez un Spy sur Newton, il y’a une chance sur deux pour qu’il finisse par admirer le gazon de très près). Le duo de rookie draftés cette année Da’Quan Bowers et Adrian Clayborne (1er et 2e tour) a réalisé sa meilleure prestation de la saison avec un très bon 13 plaquages et 2 sacks combinés (le rookie LT des Panthers Byron Bell a un peu souffert dans ce match). Mais les Bucs se sont trop laissé marcher dessus pour espérer quoi que ce soit dans ce match : 385 yards encaissés au total, 26 first downs, 6/11 pour les Panthers en conversion de 3e tentative, et enfin le pire, 9 pénalités commises pour 73 yards concédés.

La palme revient sûrement à Brian Price qui se prend une pénalité de 15 yards alors que les Bucs venaient de plaquer Cam à perte sur 2e tentative. Les Cats menaient 31-12 en fin de 3e QT et allaient être en 3e et longue, et la pénalité leur a offert un first down. Ca a déclenché la fureur deRaheem Morris qui a canalisé l’esprit de Mike Singletary et a carrément renvoyé le lineman à la douche avant tout le monde. On se rappelle que Samurai Mike avait viré Vernon Davis d’un match en 2008 pour une même erreur, et le moins qu’on puisse dire c’est que ça l’avait remis dans le droit chemin, passant de TE médiocre à bête inarrêtable. On souhaite ça pour Price et la santé mentale de Morris.

Les Panthers n’ont donc pas volé leur victoire et se retrouvent 3e de la division avec le double de victoire de l’année dernière. Atlanta, Houston, TB à nouveau et NO vont présenter de beaux matchs pour finir la saison. Pour augmenter leur confiance offensive, les Cats pourront se baser sur une stat : ils sont dans les équipes qui font le plus de drives de 80+ yards pour marquer un TD (18), et ils sont 7e en moyenne de yards par drive (34.99, les premiers étant les Saints avec 40.34).

Les Bucs plongent dans un marasme qui n’augure rien de bon pour le reste de la saison avec Jacksonville, Dallas, Carolina de nouveau et Atlanta pour finir (qui se battra peut-être pour une place en WC).