Lions at Cowboys (Vlad)

Pour la deuxième fois consécutive, les Lions remportent un match alors qu’ils étaient mené de plus de 17 points lors de leurs rencontres. Et cette fois encore, c’est le sang froid de l’équipe et sa volonté de gagner qui l’a faite remporter le combat.
Le match commence mal pour Detroit. Lors de son premier drive, Matthew Stafford est rapidement intercepté par le free safety Gerald Sensabaugh, qui était en direction de Calvin Johnson, mais trop courte (oui rassurer, “Megatron” ne s’est pas fait battre en duel aérien, c’est juste que Stafford a oublié qu’il était rapide).

Les Cowboys saisissent cette ocassion et marque sur le drive suivant, sur une magnifique passe de Tony Romo dans les mains de Dez Bryant.

Au 2e quart-temps, l’équipe de Detroit ne trouve toujours pas ses marques, et les Cowboys en profite pour marquer un nouveau touchdown, encore une fois signé par Dez Bryant !
Les deux Field Goals des Cowboys et celui des Lions placeront les Cowboys en tête à la mi-temps, dominant 20 à 3.
Et c’est évidemment là ou il faut se méfier des Lions, et c’est là ou les Cowboys retiennent de ce que l’équipe à fait subir en deuxième mi temps aux Vikings la semaine passée; dès le début du 3e quart-temps, Tony Romo marque un Touchdowns après avoir lancé la balle en Redzone à Jason Witten. 27-3 contre la défense des Cowboys, ce n’est presque pas retournable, et même votre serviteur pensait que la messe était dite.

A leur retour sur le terrain, et toujours menant 27 à 3, les Cowboys sont pleinement confiant. Mais l’un d’eux va craquer, et cet homme là, c’est Tony Romo.

En 1st & 10, les Cowboys veulent toujours gagner plus de terrain, et tente une passe à plus de 10 yards vers Dez Bryant, qui est intercepté, car pas assez haute, par le Linebacker Bobby Carpenter qui était en couvertures, et qui fera sa première interception NFL, et qu’il retournera même en Touchdown. Pour la petite histoire, Carpenterétait un premier choix de draft des Cowboys il y a 6 ans, mais n’a jamais pu devenir starter dans cette équipe.
Les Lions récupèrent des points et arrivent à 27 – 10.
Sur le drive suivant, Tony Romo se fera intercepté, cette fois ci par le Cornerback Chris Houston, et qui remontera lui aussi le cuir dans l’en but adverse ! Les Lions se rapprochent doucement de Dallas, avec 17 points.
Les Cowboys feront un field goal pour tenter de se démarquer, et seront toujours en tête à la fin du 3e quart-temps, avec 30 à 17.

Et c’est dans ce 4e quart temps que l’offense des Lions va montrer tout ce qu’elle possède. Au début de ce dernier quart-temps, Matthew Stafford, qui n’a pour une fois pas de pression, ajuste sa passe, et la lance pour un gain de 23 yards et un touchdown dans les mains de Calvin Johnson, qui avait pas moins de 3 défenseurs sur lui. Sur le drive suivant de l’offense des Lions, il marqueront un field goal, ce qui les rapprocheront des Cowboys de seulement 3 points, le score étant 30 à 27. Et c’est la que Tony Romo commettra l’erreur de trop; sur un 1st & 10, il lancera une passe d’une vingtaine de yard vers Jason Witten, qui sera intercepté par le middle linebacker Stephen Tulloch, pourtant pas réputé pour sa capacité à couvrir.

Les lions saisiront cette chance, et sur les 1 yards de la ligne d’en but des Cowboys, feront un play très spéciale (et assez souvent utilisé) vers Calvin Johnson; juste après le snap, Matthew Stafford envoie une passe lobé vers son top receveur; impossible de battre Megatron, c’est une touchdown pour les Lions, qui mènent à présent 34 à 30, à 1m 40 de la fin du match.
La tentative de retour des Cowboys (qui ne disposent plus de time out) sera stoppé, notamment grâce à un sack du Defensive End Willie Young.
Lors de ce match, on a vu encore une fois que l’offense de Detroit peut être destructrice si elle s’en donne la volonté. Matthew Stafford finira le match sur un bilan acceptable, avec 21 passes complété sur 43 pour 240 yards, 2 Touchdowns et 1 interception.
La franchise de Detroit n’utilisera peu le jeu au sol (défense Texane oblige) et Jahvid Best fera 47 yards en 11 courses.
Calvin Johnson, pour la 4e semaine consécutive, est à 2 touchdowns (record NFL), et fait 8 réceptions pour 96 yards.
En défense, les Lions on été très solide, mais ont craqué lors de la première mi temps sur les grosses passes des cowboys, du à un secondary encore trop faible et le besoin d’un top cornerback. On peut noter les 3 interceptions de la défense, et l’unique sack du match par Willie Young.

Pour les Cowboys, Romo nous rappel son match en semaine 1 contre les Jets. Après une excellente première mi temps, il enchaîne 3 interceptions après avoir enchaîné 3 Touchdowns. Bilan; 34 passes complétés sur 47 pour 331 yards, et un joueur qui a réellement besoin de travailler son mental.

Le running game des Cowboys n’a pas trop bien marché, avec Felix Jones en tête pour 57 yards en 16 courses.
Pour les réceptions, très bon match de Laurent Robinson (116 yards), de Jason Witten (94 yards, 1 touchdown) et de Dez Bryant (37 yards mais 2 touchdowns).
Défensivement, l’équipe n’a pas eu de top plaqueur, et Sean Lee après son très solide début de saison fait pâle figure avec ses 4 plaquages.
Les deux équipes ont un point commun, mal gré avoir accordé de la pression à la quarterback, leur O-Line à bien fait le boulot, et on réussit à maintenir leur Quarterback en vie, ce que les fans respectifs des deux équipes n’osé espérer.
Très bon match de Football, et les Cowboys s’inclinent après n’avoir pas réussit à contrer le réveil du Lion, mal gré une bonne défense jusqu’au milieu du 3e quart temps.
Les Lions continuent leur série de victoire et sont à 4-0, espérons que ça continue !