Résumé : San Francisco 49ers – New Orleans Saints (Septiis)

San Francisco 49ers 31 – 21 New Orleans Saints
Dimanche 25 Novembre, Mercedes Benz Superdome

« La défaite de trop ? »

En ce dimanche 25 Novembre, les Saints n’ont pas fait que perdre un match contre l’un des favoris de la NFC… Ils pourraihttp://img.bleacherreport.net/img/images/photos/002/007/708/hi-res-156945742_crop_exact.jpg?w=650&h=440&q=75ent également s’être éloignés des playoffs pour cette saison alors qu’ils effectuaient une remontée impressionnante. En effet, le bilan de l’équipe de la Nouvelle-Orléans à l’aube de la semaine 13 est plutôt inquiétant : 5 victoires pour 6 défaites lors de leur 11 premiers matchs et des confrontations difficiles à venir ; notamment aux Falcons, aux Giants, aux Cowboys et à domicile face aux Buccaneers. Dimanche soir, Drew Brees and co – pourtant pas mauvais, notamment en 1ère mi-temps – n’ont jamais paru en mesure de pouvoir battre physiquement et tactiquement la terrible escouade californienne.

Ils avaient pourtant réussi à se maintenir à flot à la mi-temps (14-14). Deux touchdowns à la passe (6 yards pour D. Thomas et 10 pour Marques Colston) leur avait même permis de prendre l’avantage après le touchdown inscrit à la course par Colin Kaepernick, une nouvelle http://binaryapi.ap.org/e7e4d8762b4c44e286fac29bb5be9c85/512x.jpgfois dans un très bon jour. La deuxième mi-temps a été fatale aux joueurs de Louisianne, notamment à ceux de la ligne offensive qui s’est complétement désagrégée sous les coups de boutoir des Justin Smith (2 sacks), Aldon Smith (1 sack) et Isaac Sopoaga. Au delà de la ligne défensive rouge et or, c’est l’ensemble de la Defense des Niners qui a été monstrueuse (2 INT, 2 touchdowns défensifs). Le corps des Linebackers a probablement livré l’un de ses meilleurs matchs depuis 2 ans : Patrick Willis a anéantit les tentatives de Jimmy Graham en lui imposant un marquage à la culotte une bonne partie de la rencontre et Ahmad Brooks (à mon sens l’homme du match) a peut être sorti le match de sa carrière (1.5 sacks, 1 INT, 1 touchdown défensif). Derrière les CB et Safety ont joué très physique, notamment Dashon Goldson – auteurs de brutal hits à répétition (cf photo).

De l’autre côté, Colin Kaepernick a fait un match sérieux. Son bilan – obtenu contre une défense des Saints étonnamment solide en première mi-temps grace en partie au retour de J. Vilma et à la puissance dhttp://assets.nydailynews.com/polopoly_fs/1.1207843.1353891415!/img/httpImage/image.jpg_gen/derivatives/landscape_635/49ersweb26s-1-web.jpge Cameron Jordan – reste bon (16/25, 231 yards, 1TD + 1TD à la course) et l’interception dont il a été responsable et plus imputable à un mauvais snap de J. Goodwin qu’à sa propre faute… Jim Harbaugh a certainement du apprécier sa prestation car il l’a nommé starter pour la fin de saison… Ceci doit être un véritable coup dur pour Alex Smith qui réalisait pourtant sa meilleure saison depuis qu’il a été drafté. On peut par ailleurs noter que le bilan de Kaerpernick aurait pu être meilleur si Vernon Davis et Frank Gore (auteur tout de même d’un bon match) n’avait pas droppé certaines passes.

Les Saints doivent très vite oublier ce match et se concentrer sur le choc qui les attend à Atlanta, face à une équipe des Flacons qu’ils ont déjà battu cette année. Une défaite les éloigneraient certainement d’une place en playoffs. De l’autre côté, les 49 ers commencent à voir le bout et vont entamer deux semaines en théorie moins difficile… Du moins sur le papier, car ils devront d’abord vaincre une équipe des Rams (certainement sous estimée) qui les avaient contraints au match nul il y a trois semaines.